Aidez-nous à réaliser un reportage sur l’agriculture grecque. Un secteur qui malgré la crise est en plein essor.

Large_greek_field22

Présentation détaillée du projet

"The financial crisis squashed the only motive to continue living in the city" (Ekathimerini, 2001)

 

("La crise financière a anéanti notre seule motivation à rester en ville")

 

60.000 emplois ont été créés en Grèce dans le domaine agricole entre 2009 et 2012. Au contraire, en Belgique, on note une baisse de 8.000 emplois durant cette même période.  

 

Une crise a tendance à provoquer des mutations au sein d’une société. La récession économique de 2009 a, elle, créé un phénomène singulier qui s’observe en Grèce depuis quelques années. Nous assistons pour la première fois à un “exode urbain”. Les Grecs retournent à la terre, aux campagnes pleines de ressources, à leurs origines ; le sol est considéré par beaucoup comme une perspective d’avenir, un générateur de nouvelles opportunités.

Comment expliquer cette exode urbain qui se déroule actuellement en Grèce ?  

Nous avons constaté deux tendances :

 

- Ceux qui  retournent à la terre pour survivre, fuyant le chômage et la misère des grandes villes et la perte de pouvoir d’achat.

- Ceux qui y retournent par conviction, par choix.

 

 

 

Kiki

 

Notre enquête sous forme de reportage audiovisuel s’articule autour de plusieurs pistes :

 

La crise a-t-elle poussé les Grecs à adapter leur formation à la situation du pays ? L’American Farm School à Thessalonique propose une formation alliant tradition agricole et respect des valeurs de la terre aux nouvelles technologies du web. Selon elle, l’entreprenariat est partie prenante de la réussite dans le domaine agricole . Cette méthode semble fonctionner: l’école a triplé ses inscriptions en 2010. Les Grecs en temps de crise sont-ils plus conscients des valeurs de la terre ?  

 

A travers un échange avec VOUS, nous espérons pouvoir explorer ces pistes et pourquoi pas en découvrir d’autres. N’hésitez donc pas à nous contacter, nous restons ouvertes à la discussion.

 

Qui sommes-nous ? 

 

Nous

 

(De gauche à droite: Maëlle, Flora, Asma)

 

Jeunes étudiantes en Master 1 en journalisme à l'IHECS (Institut des Hautes Études de communication sociale), ce reportage audiovisuel est la concrétisation de nos études. Impatientes depuis longtemps de s'investir dans un projet personnel en accord avec nos intérêts, cette opportunité nous est enfin donnée. Notre motivation n'a fait que grandir au fur et à mesure de nos recherches et notre investigation. 

 

Nous formons un trio motivé et ambitieux : le challenge et l'aventure nous font vibrer ! Depuis un an, nous parvenons à conjuguer parfaitement nos qualités personnelles et nos compétences pour former une équipe soudée. 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pour financer notre projet, nous avons besoin de vos dons. Chaque contribution nous permettra de réaliser un reportage abouti et de qualité. 

 

Billets d'avion : 3x100 €

Hébergement: 3x300 € (pour une vingtaine de jours) 

Location d'une voiture + transports en tout genre : 3x100 €

 

Les 1500 € nous permettrons de couvrir la plus grande partie de nos frais. Il est donc important pour nous de pouvoir compter sur votre générosité. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_avatar
Déméter

Trois étudiantes en journalisme portant le projet la Grèce à contre-champ. N'hésitez pas à nous contacter, merci de votre intérêt et de votre soutien. Voici notre adresse mail: grece.contrechamp@gmail.com

Derniers commentaires

Thumb_default
De la part de Labar celine,Alain parmentier,Julie lenoir,Leirens charlotte,voisine ya ;-)
Thumb_default
Josette et Théo soutiennent votre projet.
Thumb_default
Déjà quelques aperçus de votre projet qui m'ont convaincus, hâte qu'il se réalise !