Participez à la nouvelle création de théâtre de rue de la Cie Cîrconflexe ! Rendez-vous au bar Le Calypso pour boire un godet avec Ulysse..

Large_visuel-1451675214-1451675230

Présentation détaillée du projet

Titre1-1451691214

 

Créée en 2005, la Compâgnie Cîrconflexe se lance dans le théâtre de rue fin 2009. Le tout premier spectacle de rue, Le trésor des bonimenteurs, est présenté dès l’été 2010 lors d’une première tournée languedocienne, ainsi qu’au 25e Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac. Cette même année ont lieu une série de démonstrations du tout premier prototype de la TNT - la Télévision Numérique Théâtrale - avec le spectacle Télé-friction.

 

En 2013 puis en 2014, Cîrconflexe explore de nouvelles voies avec un spectacle à mi-chemin entre le théâtre de rue et le théâtre itinérant, inspiré de la vie de la Compâgnie : Le (vrai) dépôt de bilan.

 

En 2016, les bonimenteurs et la TNT reprendront la route. En parallèle, la Compâgnie Cîrconflexe s'attelle à une nouvelle création, pleinement dédié à la rue : La guerre est finie...

 

 

Titre2-1451691302

 

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage…"

A condition que l’on oublie que ce voyage, qui n’a pas été une sinécure, a été précédé par dix ans d’une guerre féroce au pied des murailles de Troie. C’est en tous les cas ce que Homère nous raconte dans L’Iliade et L’Odyssée.

 

Et si, à l’issue de la Guerre de Troie, le guerrier rusé et expérimenté qu’incarne Ulysse était avant tout devenu un homme usé, traumatisé, un homme à qui la guerre a fait perdre son humanité... Un homme qui doit renouer avec cette humanité avant de pouvoir rentrer chez lui, retrouver Pénélope et goûter la paix... ?

 

Fort heureusement, les aventures d’Ulysse, que ce soit pendant les dix longues années du conflit troyen, ou pendant les dix années de pérégrinations maritimes qui ont suivies, appartiennent bel et bien à la mythologie. Mais alors pourquoi, au-delà de la place de choix attribuée aux écrits d’Homère dans la littérature classique, ce personnage de la mythologie grecque reste-t-il si présent dans notre imaginaire ?

 

Peut-être parce que, dans la société qui est la nôtre aujourd’hui, nous portons tous notre propre traumatisme, que celui-ci soit guerrier, social ou amoureux.

 

Explorer la notion de traumatisme...

Se pencher sur la façon dont notre humanité peut être mise à mal par la société qui est la nôtre...

Envisager l'idée d'une reconstruction, d'un retour à cette humanité...

Ce sont ces idées qui sous-tendent l’écriture de La guerre est finie...

Mais attention ! Le tout de manière clownesque ! Car il s'agit de faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux...

 

 

Titre6-1452200631

 

Titre1_bis-1452202220

 

Emelinecoquet-1452201657

 

Emeline suit l’enseignement de l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq, pendant un an avant d’intégrer l’Ecole des Enfants Terribles en 2006. En 2008, elle joue au Théâtre des Enfants Terribles dans Vous connaissez mon beau-frère ? mis en scène par Fabrice Eberhard.

 

Cette participation lui permet d’intégrer la Compagnie du Boramar en 2009, compagnie créée et dirigée par Fabrice Eberhard. Elle participe alors à la VIe édition du Festival de Théâtre de Collioure, dont Fabrice assure la direction artistique. Elle y est à la fois comédienne (dans L’Avare de Molière) et chargée de communication. En parallèle, elle fait ses premiers pas en tant que conteuse au sein du Théâtre de Bob.

 

En 2010, elle joue dans L’Eveil du printemps de Franck Wédékind avec la compagnie Après nous le déluge. C’est cette même année qu’elle intègre la Compâgnie Cîrconflexe. Depuis, elle a participé à la création de l’ensemble des spectacles de Cîrconflexe.

 

Titre2_bis-1452202247

 

Yannickpetit-jean_bis-1452201917

 

Dans le cadre de sa formation à l’École de théâtre Les Enfants terribles, Yannick participe à plusieurs pièces dont Le parcours de Lotte de Botho Strauss (mise en scène de Michel Lopez, 2004), Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare (mise en scène de Fabrice Eberhard, 2005) et Kroum l’ectoplasme de Hanokh Levin (mise en scène de Maxime Leroux, 2005).

 

Une fois sa formation terminé, il participe une première fois au Festival de Collioure, sous la direction de Fabrice Eberhard, et joue dans Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare.

 

Il multiplie les expériences en animant des ateliers-théâtre en maison de retraite et en partant en Inde afin de participer à l’International children’s festival of performing arts (New Delhi). De retour en France, il joue au Théâtre du Nord-Ouest ainsi qu’au Sudden Théâtre dans Coriolan de Shakespeare (mise en scène d’Audrey Sourdive) avant de collaborer une nouvelle fois avec Fabrice Eberhard en 2009. Il joue alors dans L’Avare de Molière. En parallèle, il participe à la Compâgnie Cîrconflexe depuis sa création en 2005.

 

Titre3_bis-1452202264

 

Benjaminvirolle-1452201753

 

Originaire du Berry, Benjamin s’oriente dès la fin du lycée vers l’animation et le théâtre. Il participe à la création de cours de théâtre pour les enfants (à partir de 6 ans) et intègre différentes compagnies de la région.

 

En 2006, il arrive à Paris. Tout en travaillant avec le Théâtre de la Clarté à Boulogne Billancourt, il joue dans plusieurs pièces, aussi bien jeune public que tout public. L’occasion lui est ensuite offerte d’intervenir en milieu scolaire, toujours dans le cadre d’ateliers théâtre. Fort de ses années d’expérience, Benjamin propose aux enfants une véritable expérience scénique.

 

Benjamin intègre la Compâgnie Cîrconflexe au tout début de l’année 2010, lorsque la troupe se lance dans le théâtre de rue. Depuis, il joue dans l’ensemble des spectacles de Cîrconflexe.

 

 

Titre3-1451691353

 

Prévue sur 2016-2017, la création de La guerre est finie est constituée de deux grandes phases : la première est en cours et se terminera lors de la toute première représentation publique prévue le 21 mai 2016 lors du tremplin CORKéZIK.

Durant l'été 2016 se dérouleront une série de représentation dans des lieux où la Compâgnie a d'ores et déjà eu l'occasion de jouer ses précédentes créations.

Enfin, à partir de l'automne 2016, une seconde phase de création aura lieu. Basée sur les retours du public et le ressenti des comédiens, cette phase permettra de présenter un spectacle pleinement abouti au printemps 2017.

 

Planning détaillé :

 

De septembre à décembre 2015 : Ecriture

Janvier/Février 2016 : Séances de lecture (Lieu : Vincennes)

Mars/avril 2016 : Travail de plateau et fabrication des décors (Lieu : Vincennes)

Du 18 au 22 avril 2016 : Première résidence de création avec le soutien de la Cie Sham (lieu : Le Bourget)

Du 16 au 20 mai 2016 : Deuxième résidence de création avec le soutien de l’association Bastid’art (lieu : Miramont-de-Guyenne)

21 mai 2016 : Participation au tremplin CIRKézik (lieu : Miramont-de-Guyenne)

Printemps/Eté 2016 : Première série de représentations (cf. détail du planning de la Compâgnie)

Automne-Hiver 2016-2017 : Nouvelle période de création

 

 

Titre4-1451691363

 

Extrait-1451735816

 

Panorama-avec-titres-1451736989

À quoi servira la collecte ?

Titre5-1451693951

 

Pour chacune de ces précédentes créations de rue, la Compâgnie a toujours travaillé dans une certaine urgence et souvent peu de moyens. Chacun de ces membres se retrouvant à porter plusieurs casquettes : celle d'auteur-metteur-en-scène-comédien ou de décoratrice-costumière-comédienne ou encore de technicien-son-et-lumière-comédien !... Pour ce nouveau spectacle, nous souhaitons nous entourer de plus de professionnels afin de traiter avec sérénité un sujet ambitieux et qui nous tient à coeur.

 

La création de La guerre est finie est prévue sur environ un an et demi. Nous avons évalué à 6500€ le budget nécessaire pour la première phase de création (entre janvier et mai 2016), dont 4000€ sont déjà financés.

 

Nous avons donc besoin de vous afin de boucler notre budget :

 

- Achat des matières premières pour la création du principal élément de décor (A savoir : une sellette tournante (et pliable) en bois d'un diamètre de 2m maximum)

> 700€ (sur 1200€)

 

Selette-1451825204

 

- Achat des premiers costumes et accessoires

> 400€ (sur 800€)

 

- Coût 1ère résidence (et notamment : paiement des heures de répétition)

> 300€ (sur 1200€)

 

- Coût 2e résidence (et notamment : frais de déplacement et paiement des heures de répétition)

> 500€ (sur 1800€)

 

- Intervention d'un(e) plastien(ne) pour la mise au point de la scénographie

> 400€ (sur 800€)

 

- Intervention d'un(e) assistant(e) à la mise en scène

> 200€ (sur 500€)

 

Nous rappelons à tous nos généreux donateurs que si la somme minimale de 2500 € n'est pas atteinte, rien ne sera versé à la Compâgnie... 

 

...En revanche, si grâce à la confiance que vous nous accordez, le financement atteint dépasse la somme escomptée, l'argent supplémentaire viendra alimenter le budget de la seconde phase de création (qui débutera dès l'automne 2016).

Thumb_avatar-1451503868
Cîrconflexe

Le "noyau dur" de la Compâgnie Cîrconflexe est composé de Yannick Petit-Jean (le fameux auteur-metteur-en-scène-comédien), d'Emeline Coquet (la non moins fameuse décoratrice-costumière-comédienne) et de Benjamin Virolle (le renommé technicien-son-et-lumière-comédien). Ce sont eux qui incarneront Agamemnon, Pénélope, Ulysse et tous les autres (et nous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_avatar-1451503868
Merciii Joëlle !... C'est vrai que c'est bien mieux avec un 3 devant... ;)
Thumb_default
C'était pour voir le 3 devant... Et puis aussi...quand même... pour être sûre que la captation vidéo soit prévue ! Bon courage pour la suite !
Thumb_avatar-1451503868
Modification de la contribution faite au nom de Françoise et Bernard Coquet : elle inclut désormais les contributions de Jan Wroblewski et de Jonathan Saada... ;)