Soutenez notre création "La journée d'une rêveuse"!!! Solo onirique et surréaliste, sur un texte de Copi et une mise en scène de Carlo Boso

Large_visuel_poisson_pilote_kkbb_2-1421678501

Présentation détaillée du projet

Repetition_journee_reveuse_dec14_1-1421148967

photo : Jacques Viavant

 

"La journée d’une rêveuse est un texte étourdissant, brillant et plein d’humour. Son surréalisme ouvre les portes de l’imaginaire et dans ce flux tumultueux, Jeanne fait de la dentelle, elle brode au fil rouge le parcours de sa vie comme pour se prouver son existence." Laetitia Tendéro.

 

 

Comédienne et metteur en scène depuis de nombreuses années, ayant toujours travaillé en équipe sur le plateau comme devant le plateau, Laetitia Tendéro se lance dans une nouvelle aventure, confirmant son attachement pour un théâtre qui vient au coeur du public, pour le représenter, être son porte-parole.

 

En 2012, elle redécouvre La journée d'une rêveuse de Copi et se passionne pour son univers surréaliste.

 

"C’est un texte que j’avais dans le cœur et la tête depuis longtemps. Je l’avais perdu et je l’ai retrouvé.

La journée d’une rêveuse me plaît pour son côté « voyage dans l’espace ».

Dans l’espace d’un corps, d’une tête. Dans l’espace de Jeanne.

 

Je la vois seule sur le plateau. C’est elle qui arrête le temps pour avoir l’espace de rêver.

C’est elle qui fait venir les personnages pour redécouvrir son passé.

 

Comme une « Alice au pays des merveilles », elle fait un voyage initiatique à travers sa propre vie. Dans ce texte en éclat, chaque personnage lui renvoie l’image d’un morceau de son existence. L’enfance, la découverte, l’affirmation de soi, la maturité, le souvenir…

Jeanne suit son fil rouge pour redécouvrir qui elle est."

 

 

L'idée du solo se dessine, le metteur en scène va de soi : Carlo Boso, ami de longue date et toujours complice des aventures contemporaines.

 

"La journée d’une rêveuse est l’occasion rêvée pour une comédienne, Laetitia Tendéro, de réaliser une performance d’actrice qui l’amène, une heure durant, à interpréter et donner vie aux douze personnages qui caractérisent ce conte surréaliste. Un conte destiné à l’extraire du monde réel pour la catapulter dans une dimension rêvée." Carlo Boso

 

 

COPI

 

Colombe_copi-1421155738

                                                 Dessin : Copi

 

« Cher Jorge Lavelli. Je te donne cette pièce en souvenir attendri de la ville de Buenos Aires qui a été, pour nous aussi, un peu le parc de notre enfance. C’est dans un coin de rue rose de cette ville que nous avons tué à coups de marteaux dix-sept facteurs, un marchand de melons et la putain du coin avant d’aller comme des gosses scier les arbres des patios de San Telmo. Poursuivis par les grenadiers, nous nous envolâmes dans un bimoteur bleu, non sans laisser tomber, pour se marrer, notre valise sur la tête de nos grands-pères qui bouffaient des spaghetti sur la piste d’atterrissage. Pour bien d’autres raisons aussi mystérieuses que Buenos Aires, je souhaite que cette pièce soit à toi = à moi. Si cela arrive, merci. » Copi

 

 

Copi est un dramaturge, romancier et dessinateur, argentin et francophone. Il est né à Buenos Aires en 1939 et mort à Paris en 1987.

 

« On a d’abord connu Copi par l’intermédiaire d’une dame assise, avec un gros nez et des cheveux raides. Pendant des années, dans les pages du Nouvel Observateur, elle est restée figée sur sa chaise, monologuant, ou dialoguant avec un volatile informe. Copi, en argentin veut dire « poulet ». Le vrai nom de Copi est Raúl Damonte Botana. Il est né à Buenos Aires, il y est resté jusqu’à ce que son père, directeur de journal, soit obligé de s’exiler. Il le suit de Haïti à New York et vient en France, seul, en 1963. Il vend des dessins, entre autres au Nouvel Observateur. Son graphisme aigu, son humour surréaliste lui apportent la notoriété. Il peut alors faire ce pourquoi il est venu en France : du théâtre. »

Colette Godard - Le Monde, 1987

 

« Artiste emblématique de la bohème subversive des années 60 et 70, Copi apparaît toujours actuel et son propos d'une efficacité toujours aussi mordante et grinçante que lorsqu'il déboulonnait dans une joyeuse sauvagerie les codes et les fondements de la bien-pensance. Dans ses romans comme dans ses pièces, sous les masques de la frénésie carnavalesque ou sous ceux d'élégants clowns tristes, c'est l'éternelle sarabande de la mort, de la solitude, de la violence et de l'angoisse qui s'agite. »

Valérie Cadet - Le Magazine littéraire

 

 

Entre toutes ses oeuvres, on peut citer quelques textes et mises en scène emblématiques :

1970 : Eva Peron, mise en scène d'Alfredo Arias

1973 : Les Quatre Jumelles, mise en scène de Jorge Lavelli

1983 : Le Frigo, mise en scène de Copi

1988 : Une visite inopportune, mise en scène de Jorge Lavelli

 

On peut aussi se souvenir qu'il a travaillé pour Libération, Hara-Kiri, et Charlie Mensuel pour lequel il a fait plusieurs fois la une dans les années 70 :

 

Copi_charle_71-1421669522  Copi_charlie_76-1421669572  

 

 

Les textes de Copi sont édités par Christian Bourgois éditeur

 

C'est en 1967 que Copi a écrit La Journée d'une rêveuse, oeuvre majeure du théâtre surréaliste du 20ème siècle.

 

"La journée d’une rêveuse le spectacle le plus fou, et avec le plus de charme dans l’invention"

Jacques Lemarchand

Le Figaro Littéraire 22-28 janvier 1968

 

 

L'HISTOIRE

 

Jeanne à fort à faire avec son quotidien. Il lui arrive des choses incompréhensibles !

Elle occupe ses journées «... aux arts quotidiens du ménage et de la cuisine... » et aujourd’hui c’est son jour de lessive.

Pourtant, dès le matin, elle est assaillie par des sonneries de réveil, qu’elle court arrêter dans tous les coins de sa maison. Elle prend alors une décision radicale : jeter ses réveils à la poubelle.

 

A partir de ce moment, les choses vont se bousculer. Elle aura des visites étranges et singulières. Familières aussi. Toujours dans des situations insolites.

 

Des facteurs volants passent dans un bruit d’avion pour se poser sur son vieux chêne de famille.

L’un d’eux lui fait la cour et oublie d’écrire sa déclaration d’amour avant de partir courir le monde.

Louise, son amie de toujours, vient prendre le thé et lui demande de l’héberger parce que des fourmis ont construit des H.L.M. dans son parc.

Son fils sort de dessous le lit et lui récite les leçons qu’elle lui a apprises.

Son parc se parsème de gens morts qui ressuscitent immodérément et aux moments les plus inattendus.

Arrive enfin, le marchand de melons, personnage énigmatique, qu’elle soupçonne être Dieu.

 

Jeanne est contente, elle a réussi à remplir chaque moment de la journée de la façon la plus parfaite, sans défaillance. Seulement voilà, elle croit qu’elle a perdu un moment. Elle se demande où est-ce qu’elle a pu le perdre, ce moment, et quand ? Elle voudrait que sa journée soit entière, que tout reste en ordre…

 

Alors, comme une vague qui se retire, tout le monde s’en va, laissant Jeanne chercher désespérément la robe de circonstance pour partir avec eux.

 

 

LA SCÉNOGRAPHIE

Un décor fait d’accessoires, de sons et de lumières

 

Repetition_journee_reveuse_dec14-1421149224

Plateau en construction...

 

Accessoires :

Au départ le plateau est nu avec un tissu suspendu et débordant au sol pour former le lit de Jeanne et c’est Jeanne qui, petit à petit, va planter son décor, un univers surréaliste : un grand éventail sert de paravent, un arbre stylisé représente le vieux chêne de famille, des valises bleues, les casquettes des facteurs, le chapeau de Louise... une malle symbole de la pérennité de notre "voyage".

Les accessoires vont apparaître les uns après les autres et se déplacer tout au long de son parcours.

 

Costumes :

Les costumes de Jeanne qui représentent les différentes étapes de sa vie, sont rangés derrière l'éventail, espace de changements pour Laetitia, mais également espace intime pour Jeanne.

Symbole de la féminité et du secret, l'éventail lui permettra de se dévoiler dans ses différents âges.

 

Espace Sonore :

L’espace sonore est composé de bruitages choisis. Les réveils, les bruits d’avion à l’apparition des facteurs, une cour d’école à l’apparition du fils, des rires, des piaillements d’oiseaux… sont réalistes mais aussi imaginaires, déformés ou suggérant des espaces particuliers par leur traitement, réverbérés ou feutrés... Parfois ils s'assemblent, se superposent, se répètent pour submerger la scène et créer des ambiances musicales. Des fragments de textes enregistrés participent à cet espace sonore.

 

Lumière :

La lumière marque les 14 tableaux, à chaque entrée de personnages, isolant Jeanne ou l’accompagnant, la morcelant aussi ou se substituant à la présence de ses visions.

 

 

Au final le plateau est jonché de tous les éléments qui ont servi au rêve de Jeanne, augmentant l’impression de solitude et de fragilité du personnage seul au milieu de tout ce déballage.

 

Scenographie_journee_reveuse_poisson_pilote-1421670477

Première esquisse...

 

 

Jeanne.- Il y a de quoi commencer sa journée de mauvaise humeur ! (Un réveil sonne, Jeanne pointe l’index à son intention et la sonnerie cesse.) D’ailleurs, voilà ce que je vais vous faire ! (Elle balaie les réveils.) Finies les sonneries, fini l’agacement au réveil, finies les mauvaises surprises ! Ma vie sera bien simplifiée ! (...) Et voilà ! Une matinée de gagnée ! Il faut que je note ça sur mon journal tout de suite. Ce n’est pas tous les jours que je prends des décisions aussi radicales. (...)

Il y a des jours où il vous arrive des choses incompréhensibles !

On entend un bruit d’avion. On voit apparaître un homme sur une branche de l’arbre.

Jeanne.- Ciel, un homme s’est posé sur mon arbre ! Qu’est-ce que je vais faire ? (L’homme piaille.) Je consulterai le journal de ma mère ! (...)

Bruit d’avion. Un deuxième homme apparaît sur une autre branche.

Jeanne.- Ciel, un autre ! (...) Et moi qui ne suis pas allée chez le coiffeur ! Bruit d’avion, quatrième et cinquième homme. (...)

Jeanne.- Puis-je me permettre de vous demander, messieurs, ce que vous faites dans mon parc ?

 

 

 

L'ÉQUIPE

 

Mise en scène : Carlo BOSO

 

Carlo_boso_portrait-1421156858

 

Diplômé à l'école du Piccolo Teatro de Milan, Carlo Boso a participé à la réalisation d'une cinquantaine d'oeuvres théâtrales, dirigées par des metteurs en scène tels que Massimo Castri, Peppino de Filippo, Dario Fo, Peter Locack, Giorgio Strehler, Ferruccio Soleri.

 

En tant que dramaturge et metteur en scène, il a écrit et créé une quarantaine de pièces qui ont été représentées dans les principaux festivals internationaux.

Il a dirigé entre autres des oeuvres de Bertold Brecht, Shakespeare, Molière, Alfred Jarry, Racine, Dario Fo, Carlo Goldoni, Carlo Gozzi, Jean Genet...

 

Il a été directeur artistique du festival de Montmartre à Paris, du festival de Carcassonne, du Carnaval de Venise et de Milano Aperta. Il a participé à la création du TAG théâtre de Venise, du théâtre Di Porta Romana de Milan, du théâtre du Nord-Est de Trévise.

 

En tant que pédagogue, il a dirigé plus de cent ateliers internationaux de théâtre, auxquels ont participé environ cinq mille comédiens en provenance des cinq continents.

 

En 2004 il a fondé l'Académie Internationale des Arts du Spectacle qui à son siège à Versailles : AIDAS

 

Depuis 2007, il dirige la programmation de la Cour d'Honneur de la Faculté des Sciences et de la Cour du Barouf, au Festival off d'Avignon. Ces deux lieux font partie de l'Union Européenne du Nouveau Théâtre Populaire (L'UENTP rassemble une douzaine de festivals oeuvrant en Europe pour le renouveau des formes du Théâtre Populaire).

 

 

Interprétation : Laetitia TENDERO

 

Laetitia-1421157804

                                                    Photo : Isabelle Ray

 

Comédienne et metteur en scène

"Venue de Paris pour faire du théâtre à Nantes dans les années 80, j’ai eu la chance de faire partie du Théâtre du Nombre d’Or pendant une dizaine d’années. Responsable de la danse au sein de la compagnie, je me suis occupée également de costumes et j’ai approfondi mon métier de comédienne.

Les différentes tournées en Amérique Centrale, Etats-Unis, Asie, Europe, m’ont apportées une belle maîtrise du plateau, une approche originale des textes classiques et l’expérience de la vie au sein d’une troupe de théâtre.

 

Après tous ces voyages, c’est avec ma participation à la création du Théâtre du reflet, compagnie dont j’ai fait partie pendant 7 ans, que j’ai pu rencontrer le Théâtre de la Mémoire. Une collaboration de 5 années entre les deux compagnies m’a permis d’aborder plus particulièrement les auteurs contemporains.

Pendant une dizaine d’années, associée au travail du Théâtre Puzzle, je me suis attachée à parfaire mon travail de mise en scène et de direction d’acteur et j’ai joué dans deux créations mises en scène par Carlo Boso.

 

Actuellement je travaille en collaboration avec la compagnie La Tribouille (Nantes), et le Théâtre du Totem (St Brieuc)."

 

 

Scénographie / Technique : Jacques VIAVANT

 

 

Production & administration : Poisson Pilote, Isabelle VIGNITCHOUK / Hélène MERCERON.

Poisson Pilote est une structure associative nantaise, d'accompagnement d'artistes.

Elle développe aujourd'hui les projets de 6 compagnies/artistes ligériens de Théâtre, Chanson et Marionnette, dont le projet de Laetitia Tendéro, La Journée d'une rêveuse, depuis septembre 2014.

 

L'association Poisson Pilote peut délivrer des reçus fiscaux. Vos dons sont ainsi déductibles des impôts, à hauteur de 66% pour les particuliers, et 60% pour les entreprises.

www.associationpoissonpilote.fr

Logo_pour_mail-1421417327

 

 

La Création de ce spectacle aura lieu au Nouveau Théâtre de Poche Graslin, à Nantes, le 30 avril 2015 et sera suivie d'une série de 8 représentations dans ce même lieu, du 1er au 16 mai.

 

Le Nouveau Théâtre de Poche Graslin, avec sa nouvelle équipe, a ouvert ses portes le 4 décembre 2013 et propose une programmation culturelle variée qui s'ouvre au théâtre contemporain, classique, à la comédie, et aussi aux spectacles musicaux.

Situé au coeur de la ville, il est désormais un lieu de rencontres artistiques, de création et de diffusion.

 

Un grand merci à toute l'équipe pour son accueil et son soutien dès la naissance de ce projet !

www.theatredepochegraslin.fr

 

Si La journée d'une rêveuse est un solo, cette création fédère un intérêt de plus en plus grandissant. Merci notamment à l'AIDAS à Versailles, à la Ville de Nantes et aussi aux bénévoles et professionnels, aux amis et proches qui se sont lancés dans cette aventure.

À quoi servira la collecte ?

Vos dons participeront à :

 

- la réalisation des décors et costumes : 1600€ environ

 

- la communication : 1500€ environ

 

- les frais liés aux droits d'auteur, afin de pouvoir exploiter ce texte, pendant 1 an (droits non-exclusifs en France à l’exception de Paris, région parisienne et Avignon) : 2000€ d'avance pour l'auteur + 330€ de frais administratifs pour l'agence + 225€ de commission pour l'agence.

Copi fait parti des auteurs qui sont maintenant, de plus en plus, gérés par des agences littéraires...

 

 

L'association Poisson Pilote est reconnu d'intérêt général, ce qui lui permet de délivrer des reçus fiscaux.

Vos dons sont ainsi déductibles de vos impôts, à hauteur de 66% pour les particuliers, et 60% pour les entreprises.

Par exemple, si vous versez 50€, et si vous êtes imposable, cela ne vous coûtera en réalité que 18€ !!!

 

Comme vous pouvez le voir, nos besoins sont bien évidemment supérieurs à la demande !

Si la collecte est dépassée, elle contribuera grandement à nous aider à boucler notre projet dans des conditions satisfaisantes !!!

 

Un grand merci à tous ceux qui suivront la Rêveuse dans son voyage et n'hésitez pas à faire passer autour de vous !!!

 

Toute l'équipe de la Rêveuse

 

Thumb_logosignature-1422260927
Poisson Pilote

Poisson Pilote est une association nantaise, dont les objectifs principaux sont l’accompagnement, le développement et la promotion d'artistes. Créée depuis plusieurs années, l'association Poisson Pilote a développé les outils nécessaires à la production, la diffusion et l'administration de projets culturels, et propose aux artistes un fonctionnement... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Vous avez réussi dans les délais à intéresser des fans du théatre à votre projet. Bravo et que la représentation soit un succès.
Thumb_default
Super beau projet ! Je suis très curieuse de voir l'adaptation de la pièce de Copi. Comment vont faire Laetitia et Carlo ? Quel suspens ! Et avis à tous : on peut contribuer 2 fois ! Merci KissKiss !!!