Aidez notre super JuJu, égarée dans une faille spatio-temporelle, à rejoindre son fidèle majordome pour le Festival OFF d’Avignon le 7 juillet !

Large_visuel_kkbb_v2-1458565403-1458565428

Présentation détaillée du projet

Le spectacle :

 

Femme, artiste, noire, moderne, urbaine… L’affirmation et l’auscultation de ses deux appartenances, européenne et africaine, constituent le fil d’une fiction décalée, une nouvelle occasion de créer autour de la force et de la faiblesse, de la différence et de l’exclusion. Ces dualités, Julie Dossavi les explore en se transformant en super héroïne - La JuJu - dont le pouvoir est de voyager dans le continuum espace-temps, de se métamorphoser à l’écoute des musiques d’Afrique de l’Ouest des années 60 à 80. Elle hypnotise le commun des mortels et le transporte dans un monde parallèle musical en mouvement, aidée de son fidèle majordome.

 

Accédez au dossier de présentation complet ici !

 

Lajuju9_bd-1458565090

 

Chorégraphe & interprète Julie Dossavi Compositeur musical & interprète Yvan Talbot Dramaturge Roberto Fratini Serafide Créatrice lumière Edith Gambier Régisseur général & son Benjamin Olivier

 

Coproduction : Fondation Zinsou, Cotonou/Bénin | CCN Tours, direction Thomas Lebrun Soutien : Fondation Zinsou et Institut Français de Cotonou/Bénin | Maison des Métallos – Paris

 

La compagnie :

 

Julie Dossavi crée sa compagnie, la Compagnie Julie Dossavi, en 2003 à Poitiers et développe un travail de créations et de sensibilisation des publics. Sa danse, très personnelle, est à la fois hybride, robuste, animale, sensuelle, plastique et vitale. Elle compose des spectacles intimes autour de la condition féminine et du phénomène de la double culture.

 

Lajuju2_bd-1458565117

 

Le projet, par la chorégraphe Julie Dossavi :

 

La genèse : Ça commence par un mail, la Fondation Zinsou de Cotonou au Bénin me contacte et «passe commande» d’une création, un solo pour le festival «Dansons maintenant »... Je suis à la fois surprise, heureuse, honorée. Cotonou, Bénin... la terre de mes ancêtres... 20 ans que je n’y suis pas allée... L’excitation est grande ! Ça va être un choc à tous les niveaux, de l’émotion à l’état pur. Retrouver les odeurs, la terre rouge, les danses, la musique, la famille... La thématique du festival : créer sur les musiques d’Afrique des années 60 à 80. L’inspiration est à l’euphorie, j’ai été bercée par ces musiques toute mon enfance… Une arrivée au Bénin «fulgurante», une  famille, un public : la transformation s’opère...

 

La création : Je suis la JuJu, une super héroïne. Comme la plupart des super héros, mon personnage est timide, solitaire, introverti, il n’existe pas aux yeux des autres, trop différent... mais une fois transformée, cette super héroïne ose tout, le monde lui appartient, la puissance et la force remplissent et dessinent son corps. La JuJu est une révolutionnaire à la coupe afro, une «Nappy» (naturelle et heureuse) extravagante, déjantée, drôle, sexy. Une transformation physique, émotionnelle et radicale apparaît, dédoublement de la personnalité incontrôlable... Son mouvement est bipolaire, brutal, violent, rempli de souffrance, à la fois réaliste et surréaliste, composé d’une douceur suggérée et partagée. Sa danse est codée, rythmée et ludique et n’hésite pas à prendre l’espace d’une manière «gargantuesque» et généreuse.

 

La musique : « I am The Music », je suis la JuJu Music, style musical moderne puisant ses sources chez les Yoruba (peuple d’Afrique de l’Ouest) issus du Nigeria et du Bénin. Style bâti autour du jeu des «tambours qui parlent», les talking drums, très présente dans la vie spirituelle. La JuJu Music va se transformer au fil des années avec l’arrivée de l’accordéon, des guitares hawaïennes, des cuivres et de différents instruments à cordes, sous l’influence des musiques latines et même de la country. Elle va devenir une musique sociale urbaine et militante. La JuJu nous fait voyager à travers différents courants musicaux : le High Life et l’Afro-beat, aux textes revendicateurs, c’est l’époque des guerres d’indépendance africaines, du nationalisme culturel, du respect de la personnalité, de la solidarité des peuples : du Panafricanisme.

 

Lajuju10_bd-1458565151

À quoi servira la collecte ?

Tout d’abord, sortir la JuJu de la faille spatio-temporelle dans laquelle elle est tombée et la ramener à Avignon à temps pour qu’elle puisse rejoindre son fidèle majordome et qu’ensemble ils sauvent les avignonnais de la terrible menace qui plane sur la ville !

 

Plus concrètement, afin de faire connaître ses supers pouvoirs et effrayer les méchants, la JuJu et toute son équipe (2 interprètes artistiquement barrés, 1 régisseur survolté,  1 chargée de diffusion télépathe et 1 administratrice à 6 bras) vont tenter d’attirer les foules au Théâtre Golovine à Avignon, du 7 au 26 juillet 2016.

 

Pour se faire, il leur faudra de gros moyens, beaucoup d’énergie et une organisation parfaitement et minutieusement  coordonnée :

 

Transport (seule la JuJu peut voyager dans le temps grâce à ses pouvoirs, les autres doivent utiliser des moyens plus traditionnels comme le train ou la voiture) : 1 200 €

 

Location du théâtre (La JuJu, comme tout super héros digne de ce nom, a besoin d’un super QG pour se préparer) : 10 500 €

 

Logement sur place (la JuJu et toute son équipe ont besoin de se reposer quand ils ne sauvent pas l’humanité) : 3 200 €

 

Impression de flyers, stickers, affiches (pour divulguer des consignes secrètes et concocter un plan super héroïque) : 1 800 €

 

La JuJu et toute son équipe font donc appel aux kiss kiss bankers pour les aider à accomplir cette nouvelle et lourde tâche.

Nous comptons sur vos dons pour pouvoir mener à bien cette nouvelle mission à Avignon ! Nous comptons sur vous et sur toutes les supers JuJu qui sommeillent en vous.

 

Bien entendu, si vos dons sont plus que généreux et financent plus que les dépenses énumérées ci-dessus, cela permettra à la JuJu de programmer d'autres voyages dans le temps afin de sauver des populations à travers le monde : on nous dit à l'instant dans l'oreillette qu'en septembre elle devrait venir en aide aux Montréalais et que traverser l'Atlantique ce n'est pas si facile que cela, même avec des super pouvoirs ...

 

Sortez vos afros, vos slips à paillettes, vos chaînes en or, et rejoignez la JuJu ! Attention, tout cela, bien entendu, c’est OFF…

 

Lajuju8_bd-1458565177

Thumb_juju1web-1458238973
Cie Julie Dossavi

Julie Dossavi crée sa compagnie, la Compagnie Julie Dossavi, en 2003 à Poitiers et développe un travail de créations et de sensibilisation des publics. Sa danse, très personnelle, est à la fois hybride, robuste, animale, sensuelle, plastique et vitale. Elle compose des spectacles intimes autour de la condition féminine et du phénomène de la double culture.

Derniers commentaires

Thumb_juju1web-1458238973
Merci Philippe et Corinne pour ces super encouragements !!! We did it :) Maintenant, nous allons tout casser à Avignon !!!
Thumb_default
Je vous vois déjà en haut de l'affiche!! des bises à tous 2!
Thumb_default
En Allemagne on ne dit pas "MERDE" pour une Première mais "TOI TOI TOI" c'est plus beau ! Et donc dans l'espoir de te revoir sur scène ! Bises de ARGOS