Aidez-nous à financer notre court-métrage "La loi du déshonneur", un hymne à la femme, à l'amour sans frontière et à une égalité homogène.

Large_affiche-1439977514-1439977532

Présentation détaillée du projet

Pitch : La vie est faite de choix. Vivre ou mourir ? Le choix le plus important.

 

« Stop à cette moisson à la soumission. »

 

Jusqu’à quel point allons nous rester « des témoins muets » de la domination affirmée des hommes sur les femmes dans certaines communautés où des mères placent leur fils ainé sur un piédestal et délaissent l’importance des filles qui ne peuvent pas comprendre, dans le plus part des cas, cette différence de traitement.

 

Un ordre contre les femmes qu’on enseigne aux hommes depuis l’enfance, à calomnier ces femmes en devenir et à s’ériger contre toutes formes de rébellion envers l’ordre familial établi.

 

Cette violence faite aux femmes (Qu’elle soit morale ou physique), un sujet choc ! C’est pourquoi j’ai décidé d’en faire mon sacerdoce et de réaliser un cinéma engagé par le biais de la fiction afin de rendre mes travaux accessibles au plus grand nombre. Pouvoir communiquer et sensibiliser ces hommes de demain (Qui peuvent aussi être victimes) sur la condition de la femme tout en partageant ma vision, mon éducation qui prône une égalité homogène. 

 

Présentation  du projet

« La loi du déshonneur » est le second court métrage pilote d’un quadriptyque qui constituera un long métrage sur la thématique de la condition de la femme qui ne cesse de se dégrader dans une société où l’homme s’est autoproclamé seul être dominant.

 

      Storyboard (Illustration) réalisé par Ramon Peintre

Storyboard-1439982804

 

Le projet aura pour objectif de:

 

Ø Susciter des débats afin de mettre en lumière la place que l’islam consacre et accorde à la femme, c’est-à-dire une place honorable où elle est élevée à un très haut rang, un témoignage du sacré.

Ø Fournir un outil efficace de prévention et de repérage sur les comportements de la violence invisible.

Ø Réaliser un support accessible à tous pour aider à appréhender les ravages de la violence.

Ø Réaliser un film qui sera également un outil de communication à visée pédagogique, mais aussi une vitrine qui me permettra pour la suite, je l’espère, de donner naissance à un premier long métrage d’un film social et engagé. 

 

      Ø Premier Projet Pilote (Songe d'une nuit d'été) réalisé en 2014

            Pitch: Le parcours d'une vie, d'une femme par une chaude soirée d'été, raconté dans un huis clos.

 

 

             Making Of (PHOTO)

Mko-1439984041

 

          Making Of (VIDEO)

 

INTENTIONS DU REALISATEUR

 

Francisco_l13-1439976559.jpg-1439976559

 

J’ai passé mon enfance entouré des femmes de ma famille qui m’ont donné l’envie de réaliser des films sur les thématiques qui  me touchent.

 

Réalisateur engagé et militant, j’ai pour objectif de mettre mon talent au service de causes qui me tiennent à cœur, en particulier la cause féminine que je rattache à mes racines et à mon enfance.

 

J’ai toujours eu cette envie d’aller à la rencontre de ces femmes hantées par des souvenirs et des fantômes trop lourds à porter. Je souhaite leur donner la parole, tout simplement.

 

Et à cause ou grâce à mon vécu, je comprends les difficultés, les larmes et la peine de ces femmes de tous âges qui se battent pour survivre et dont insultes, tortures, soumissions, viols, abus et humiliations sont le quotidien.

 

        Influences

Pour la construction narrative et l'ambiance du film, J'ai toujours été influencé par les films de Terrence Malick. Son originalité, la puissance visuelle et sa vision très personnelle ont marqué le jeune cinéaste que je suis.

 

Je veux qu'il y ait dans ce nouveau film pilote (comme dans mes autres réalisations) une puissance narrative, une ambiance qui mêle le réalisme et un côté assez cosmique dans chacune des séquences du métrage. 

 

            The Tree of life (Drame - Mai 2011) De Terrence Malick 

Tree-1439985191  

 

Je recherche également à créer un univers assez similaire à celui de Spike Lee, un homme que je considère comme mon père spirituel et mentor.

 

Réaliser un travail méthodique dans la construction du cadre et rester dans un réalisme dans lequel on peut s'identifier. 

 

 

UN FAIT DIVERS

J’ai écrit le film à partir d’un fait divers survenu le 22 Octobre 2007. En 2011, je feuilletais la presse écrite dans laquelle on relatait un crime atroce perpétré par une famille, la famille Sheikh : Un crime d’honneur. Le 9 décembre 2011, ses parents, son frère et une de ses sœurs ont été reconnus coupables d’assassinat. En effet, Sadia avait refusé un mariage arrangé avec un cousin du Pakistan et comptait se marier avec un jeune Belge de son âge.

 

A partir de cette matière, j’ai écrit un projet que j’ai ensuite proposé à Babetida Sadjo (la protagoniste du film, comédienne, réalisatrice et scénariste) de coécrire. Au final, le scénario est le fruit d’une collaboration d’équipe entre la chef op, l’assistant cadre, la comédienne et moi-même. Le film noir n’était pas un choix de ma part mais une évidence pour tous.

 

DATES DE TOURNAGE: Octobre 2015

 

CHARLEROI, UNE MUSE PROFONDEMENT DRAMATIQUE

J’ai toujours pensé que Charleroi était une ville de polar et de drame depuis que je m’y suis installé en 2008, c’est pourquoi, comme pour la plupart de mes réalisations, le tournage se fera dans cette région du Hainaut, pendant la période du mois d'Octobre (du 17 au 31).

 

Portrait-1439972825

 

C’est une ville avec un imaginaire sans fin qui a nourri tous mes films, une ville avec des héros magnifiés, une ville avec un rapport au temps très particulier générant une tension permanente. Une ville faite de zones grisâtres et de décors postindustriels ayant quelque chose d’excessif, une ville « muse » profondément dramatique. 

 

EQUIPE & CASTING

Nous filmerons avec une Blackmagic Cinema Camera et Victoria Baraccato, fraichement diplômée de L'INRACI (ECOLE DE CINEMA BRUXELLES) qui sera en charge du poste de chef op et elle sera assistée d'Aristide Kobenan (diplômé de l'INRACI). Filippo Giancola (étudiant en master son à l'INSAS Bruxelles) sera en charge du poste d'ingé son, Frédéric Legrand (étudiant en Ecriture Multimédia à l'IPSMA Charleroi), Aurélie Barrette sera en charge du poste de régie et quelques bénévoles pour renforcer l'équipe technique. 

 

Au niveau du casting, Binta (la protagoniste du récit) sera interprétée par Babetida Sadjo (Photo), une actrice reconnue et talentueuse. Mais il nous reste encore quelques seconds rôles à distribuer.

 

Babetida-1439988489

 

                     Babetida Sadjo Showreel

                       

 

                    Tournages "Wast land" interview de Babetida Sadjo

 

À quoi servira la collecte ?

Ayant une équipe technique fidèle et répondant toujours présente à l’appel de chacune de mes nouvelles aventures cinématographiques, nous avons donc décidé de mettre l’accent sur les aspects techniques afin d’obtenir un produit à la hauteur du défi amené par le sujet. Et comme souvent, avec peu de moyens, sortir un film court de qualité cinéma.

 

Composé d’une dizaine de personnes bénévoles (étudiants ou jeunes diplômés d’école de cinéma et autres électrons libres), nous avons plus que jamais besoin de votre aide pour financer le film tel que nous désirons le réaliser.

 

Comme vous le savez certainement, l’autoproduction n’est pas suffisante pour mener à bien un projet d’une telle ambition, qui ne pourra exister que grâce à votre confiance et votre soutien.

 

La collecte KisskissBankBank nous permettra :

 

Ø L’hébergement de certains membres de l’équipe sur Charleroi pendant deux semaines (beaucoup de scènes se tournent la nuit) et les défraiements : 500 €

Ø De quoi nourrir durant cette période toute l’équipe : 300 €

Ø Location du matériel son, lumière et de machinerie (projecteurs, rails, praticables, objectif,… etc) : 1700 €

 

Merci à tous pour votre intérêt et votre soutien, l’équipe et moi-même espérons vous compter nombreux dans l’aventure du film.

Thumb_francisco_l13-1439975382
Francisco.Luzemo

Né à Kiev, en ex-URSS en 1987, Francisco Yvan Luzemo est un citoyen du monde : à la fois ukrainien, belge, français et angolais. Il passe son enfance entouré de femmes de sa famille qui lui donneront plus tard l’envie de produire des films sur les thématiques qui le touchent, et d’un père qui lui a transmis sa passion pour les films en noir et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_francisco_l13-1439975382
Bonjour à vous, Tout d'abord je tenais à vous remercier mille fois car sans vous le projet n'aurez jamais vu le jour. Serait il possible de m'envoyer un mail avec votre nom complet (avec votre pseudo pour comparer. sait on jamais) pour la suite des événements. J'ai hâte de vous présenter le film. Artistiquement votre,
Thumb_francisco_l13-1439975382
Bonjour à tous et à toutes, Encore un grand merci pour vos dons si précieux. Pourriez-vous juste envoyer un mail avec vos coordonnées (nom et prénom) à l'adresse suivante: laloidudeshonneur@gmail.com C'est pour vous donner des nouvelles sur l'avancement du film. Artistiquement votre,
Thumb_francisco_l13-1439975382
Bonjour à tous et à toutes, Dans un premier temps je vous prie de m'excuser d'avoir pris autant de temps pour vous remercier. Je vous serez à jamais reconnaissant pour votre bonté et votre gratitude. Grâce à vous et vos dons, vous permettez au film de débuter sur des bases solides. Mon coeur déborde d'émotion et de joie. Le film sera à la hauteur de votre bonté. Artistiquement vôtre,