Un coup de projecteur parisien sur La Macorina, Carnet de voyages du Nouveau Monde

Large_tapa_kisskiss

The project

Bandeau_de_tous_les_musiciens_de_la_macorina

 

La Macorina à Paris : présentation du disque et du projet musical

 

«Les splendides et farouches matins du Nouveau-Mexique vous tirent brusquement de la torpeur, soudain un nouveau repli de l’âme s’éveille, et l’ancien monde cède la place a un Nouveau Monde»    D.H.Lawrence, le Nouveau Mexique 1928

 

 

Imaginez cet européen débarqué dans les terres du Nouveau Monde un peu malgré lui... Égaré, pour une raison ou une autre dans un continent inconnu et fascinant, il se laisse porter par la curiosité vers ces terres d'abondance. Dans cet univers, son quotidien sera bouleversé et son regard, comme sa sensibilité, définitivement transformés. Suivant les découvertes de notre voyageur La Macorina se déploie à travers des chansons et rythmes métisses de tradition afro-amérindienne, évoquant paysages, mythes et personnages du Mexique, de Venezuela, d’Argentine, de Bolivie et du Pérou.

 

Explorant depuis 2003 les sonorités baroques et traditionnelles du répertoire des colonies d’Amérique Latine, Diana Baroni et son trio, dont les trois créations discographiques ont été saluées par la critique (4 étoiles Le Monde de la Musique, Incontournable, chez Mondomix, etc.), se sont cette fois inspires des carnets de D.H Lawrence pour nous offrir un somptueux voyage musical dans le temps et dans l’espace.

 

Ils ont entamée une collaboration pour ce projet avec l’Alter Quintet, nouvelle coqueluche de la scène parisienne, mené par l’argentin Alfonso Pacin, riche en polyphonies rythmiques, en arrangements harmoniques élaborés, couplé à un sens de la liberté et de l’improvisation.

 

Leur rencontre est une source d‘inspiration dotée d’un potentiel sonore unique et, suivant leur intuition, leur passion et leur curiosité commune, ils nous proposent ici une nouvelle voie, synthèse parfaite entre musique populaire et création contemporaine.

 

C’est ainsi que La Macorina s’inscrit dans la collection Papilio au packaging novateur et extrêmement graphique - qui nous invite à la découverte de nouveaux horizons musicaux, entre tradition et modernité, loin des sentiers trop souvent empruntes.

 

Why fund it?

Vive l'autoproduction !

 

A l'heure où les budgets de la culture et des arts ne cessent de baisser ou sont captés pour la plus grande partie par les "majors" et les grosses productions, au contraire, nous ne baissons pas les bras et proposons aux parisiens de découvrir notre nouvel album, La Macorina, Carnet de voyages du Nouveau Monde, au Zèbre, le 21 mai 2013, Paris 18ème.

 

Forts des nombreuses excellentes critiques et succès que nous avons obtenu lors de nos précédents concerts, nous souhaitons donner un coup de projecteur parisien à notre projet.

 

On sollicite ainsi votre soutien pour nous aider à la location de la salle (Le Zèbre de Belleville) ainsi que pour les frais de production que ça implique : communication, ingénieur du son, frais de transports, etc.

 

Votre coup de pouce, ainsi que celui de la critique parisienne !, sera donc le bienvenu et permettra de faire connaitre ce disque, que certains d'entre vous ont peut être pu déjà entendre sur FIP.

 

La Macorina : Coup de Coeur Fnac Montparnasse

 

"Le chant sensuel de Diana Baroni et la singularité du trio qui l'accompagne se mêlent avec brio aux envolées de ces cinq frotteurs et pinceurs de cordes de l'Alter Quintet. Le métissage parfait comme l'élégance de cette "Macorina" ont eu sur moi et sur quelques clients de la Fnac Montparnasse un effet immédiat.

Donnez vous la peine de jetez une, sinon vos deux oreilles sur ce splendide ouvrage musical rempli de poésie et de malice et donnez moi de vos nouvelles..."

 

 

"Dans La Macorina, Diana Baroni nous conduit en terres hispaniques sudaméricaines , Bolivie, Argentine (son pays), Mexique, Pérou, Vénézuela... Cheminement et traversée, l'idée du voyage s'inscrit allusivement comme une invitation introspective où se glissent et se précisent aussi hommages, filiations, souvenirs... tout un monde où l'évocation tissée dans des textes à la poésie enivrante cultive finesse et pudeur.

Superbe album, orfêvré, incarné, d'une sincérité qui éblouit."

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_image
Diana Baroni

Musicienne entre deux mondes, DIANA BARONI - flûtiste et chanteuse - se produit actuellement en concert dans les festivals les plus prestigieux de la scène de la musique baroque et des nouvelles musiques traditionnelles. D’origine argentine, née au bord du Rio Parana à Rosario, elle étudie depuis enfant plusieurs instruments : guitare, piano, chant,... See more

Newest comments

Thumb_default
bon vent Diana, j'espère que ton projet aboutira, c'est une super idée, je fais suivre aux copines, Françoise