Soutenez la production du court métrage "La Malédiction des Juliette". Un film qui parle du célibat écrit et réalisé par une célibataire.

Large_fotolia_2

The project

 

LE PITCH

 

Juliette 25 ans, de religion juive et plutôt belle fille, a une vie ordinaire: elle a un emploi stable, une vie sociale bien remplie ... Tout à l’air de bien aller pour Juliette si ce n’est qu’elle est célibataire. Depuis 5 ans!

Derrière l’apparence d’un célibat assumé, Juliette subit pression familiale, regard des autres qui la plongent de plus en plus dans un pessimisme profond où l’incompréhension se mêle à la crainte d’être maudite et de ne jamais voir, un jour, le prince charmant arriver. 

“La Malédiction des Juliette” est un court métrage de fiction à l’humour grinçant qui nous montre le vrai visage du célibat “à longue durée”.

 

Actuellement en préparation, ce film est porté par une jeune équipe exceptionnelle !!!! ^^

 

LA GENÈSE

 

Tout a commencé avec Axelle (c'est moi !)...

 

29425_390174679028_4684938_n

Axelle Davrinche un soir où il faisait froid sur le tournage de "Reste moi" de Léa Finez (Photo Angèle Paris)/ Scénariste-Réalisatrice

 

Je suis partie d'un constat simple mais évident, être célibataire à notre époque n'est pas une mince affaire. Alors que nous vivons dans l'aire des Meetic, Match, des Tiilts, des Adopte un mec.com ou encore Attractive world, il reste encore en moyenne 70 millions de célibataires qui pensent que leur célibat est la cause de tout leur problème existentiel.

 

Pour déjouer le schéma habituel de ce type de thématique je me suis concentrée sur la manière dont une célibataire vit intérieurement son célibat.

 

Pour moi le célibat c’est comme quand on est dans la file d’attente d’un grand manège à sensation, se demandant sans cesse si on y va ou pas, abandonnant à la dernière minute, sur le quai d’embarquement, tout en gardant l’envie de tenter l’aventure un jour.

Le célibat n’est pas une balade de santé mais bel et bien un parcours du combattant, où à chaque échec on y laisse de sa personne. Un parcours du combattant qui  au fur et à mesure du temps et du manque de résultats, ressemble  à une tour sans fin, construite au fur et à mesure du temps, par une tonne de « pourquoi moi ? », dans lesquelles on s’étouffe jusqu’à tomber dans un état de pessimisme le plus profond.

Dans mon court métrage j’aborde ces thématiques, celle de la pression familiale, du manque de confiance en soi, le manque qui s’installe, la foi en l’amour qui disparaît et cette solitude qui est là, malgré les personnes qui nous entourent.

C’est en cela que mon histoire se détache des stéréotypes des films mettant en scène ce genre de thématiques amoureuses. Je voulais faire passer la recherche de l’autre moitié, non pas par la magie d’une rencontre fortuite mais par un aboutissement personnel, un affrontement contre soi même où à la fin  du film on retrouve ce qu’on avait perdu, la confiance. 

 

 

 

"On estime à 100 millions le nombre de célibataires dans le monde.

Et malgré les 100 millions de cas similaire au mien, à chaque fois que je croisais des gens, et que je leur disais que j’étais célibataire, j’avais le droit à tout type de réaction.

On m’a dit que je trouverai l’homme de ma vie quand je m’y attendrai le moins, que le destin ou Dieu avait obligatoirement prévu quelqu’un pour moi, qu’il ne fallait pas que je désespère ou encore que tout vient à point à qui sait attendre. Tout ça sonnait comme des encouragements à un malade condamné."

Réplique du film !

 

Ensuite il y a eu Léa...

 

LA PRE-PRODUCTION

 

29425_390174734028_6490002_n

Léa Finez sur le tournage de "Reste moi", court métrage écrit et réalisé par elle-même (Photo Angèle Paris)

 

Léa est arrivée sur le projet en tant que chargée de production et de diffusion. Léa n'est pas célibataire mais elle l'a été !!

Au cours de ses études, Léa a travaillé sur la production et la logistique de plusieurs gros projets culturels de la région. 

Axelle ayant peur du téléphone, c'est Léa qui s'occupe depuis le début (Novembre) de contacter les équipes techniques et artistiques et ainsi d'oragniser le tournage de "La Malédiction des Juliette".

 

L'EQUIPE TECHNIQUE

 

On a choisi Guillaume et sa RED pour l'image ^^

 

36575_10151177376103366_1187039867_n

Guillaume Duchemin/Chef Opérateur

 

http://guillaumeduchemindop.free.fr (N'hésitez pas à aller voir le travail de Guillaume !)

 

Son travail de qualité, la texture de ses images et la recherche du détail autour des ambiances lumineuses correspondent exactement à l'esthétisme que j'imaginais pour les différents plans de mon court métrage.

 

Et les yeux de lynx de Manon ;)

 

2.jpg.640x360_q100_crop

Manon Alirol sur "Les Dimanches de Léa" de Yohann Kouam/ Script

 

Pour le Son on a The Sound Engineer de Picardie: Thomas

934687_10200228045197777_914501101_n

Thomas Damiens/ Ingénieur du Son (OPTIMIZASON)

 

Le reste de l'équipe sera constituée de

- Clémence Bry et Coline Débée à la Déco

- Yaëlle Corbrejaud/ costumière

- David Wojtkowiak, Jérémie Courmont, Maxime Ziadi/ Machino-Electro

 

QUELQUES MEMBRES DU CASTING

 

Dans "La Malédiction des Juliette", nous avons UN rôle principal et une pléiade de rôles secondaires.

 

Voici celle qui interprètera le rôle de Juliette ( Roulements de tambour ...) LISA HOURS !!!

 

Photoportraitsite_lisahours_epsad

 

LES RÔLES SECONDAIRES

 

- Les Amis de Juliette:

 

29425_390171759028_5788174_n

Perrine Lefèvre/ LISA

 

Photo_maxence_delmotte

Maxence Delmotte / MAXIME

 

8338_10151548157971252_2054988833_n

Sarah Kosior / Babette

 

- La Famille de Juliette:

 

Photo

Danielle Sylvain/ La Grand-mère

 

Dscn0735

 

Cyr Boutry/ Le Grand-père

 

 

QUELQUES DÉCORS

 

Photo0271

Le Château d'Olhain où Juliette s'imagine être enfermée.

 

 

Maison_verquin_321

La Maison des Grands-parents où se déroule la scène du Dîner familial.

 

Dscn0531

L'Appartement de Juliette

Why fund it?

Après avoir obtenu une subvention du CROUS et en attendant les commissions de Pictanovo, du CLAP. Nous continuons notre course aux sous !

 

Cette collecte nous aidera à financer la location du matériel technique image et son.

 

Bientôt une copie simplifiée de notre BUDGET PREVISIONNEL !

Thumb_fotolia_41457427_s
Ax'elle

Je m'appelle Axelle, j'ai 25 ans j'habite dans le Nord Pas de calais. Il y a Trois ans j'ai obtenu une Licence Arts du Spectacle. Pendant ces années à L'université d'Artois, j'ai pu développer mes compétences en mettant en scène trois productions théâtrales. J'ai ensuite obtenu l'année dernière un Master en Ecriture et analyse cinématographique que...

Newest comments

Thumb_default
Je suis sûr que "La Malédiction des Juliette" sera le prochain blockbuster (en attendant "La Bénédiction des Roméo"!)! Bises et encouragements de toute la tribu Morzewski à Axelle et à son équipe!
Thumb_default
Bon courage et perséverance ! Un supporter de Lea et Jean Christophe !
Thumb_default
Courage ma poule ! Impossible n'est pas Davrinche !!! Dixit une qui sait !