Le lancement des premières actions de la Fondation ANAKO. Son objet : La sauvegarde et la réalisation d'une mémoire audiovisuelle des cultures autochtones immatérielles de tradition orale des peuples les plus menacés de la famille humaine à travers la formation aux techniques audiovisuelles, la fourniture de matériel de tournage et d'enregistrement et la production de documentaires ethnographiques destinés à constituer une mémoire audiovisuelle inaltérable pour les peuples et les cultures les plus menacées par la globalisation des cultures et des modes de vie sur le modèle occidental. A cela s'ajoutera la mise en place d'une médiathèque et des expositions permanentes ouvertes à tous de la Fondation ANAKO.

Large_projet_kisskiss

Présentation détaillée du projet

Dernières touches de couleurs rebelles à l'uniformisation de la famille humaine, les peuples racines nous quittent les uns après les autres.

 

 

 

Avec eux, c'est tout un univers de connaissances, de sagesses ancestrales, de spiritualité et de traditions orales inestimables qui disparaît ou se transforme à jamais.

La première décennie du troisième millénaire voit la fin annoncée dans l'indifférence générale des derniers chasseurs cueilleurs de la planète, ultimes témoins d'un mode de vie qui a pourtant été celui de l'humanité toute entière pendant plus de 99% de toute la durée de son existence. Quant aux décennies à venir, elles verront s'éloigner à jamais les modes de vie nomades et les dernières sociétés traditionnelles pour entrer dans l'ère monochrome d'une humanité de plus en plus uniformisée sur le modèle des sociétés dominantes, à jamais orpheline de ses différences et de ses diversités.

Tout cela se passe aujourd'hui, dans l'indifférence générale...

Aider les peuples les plus menacés de la famille humaine à se réapproprier leur image, à écrire leur propre mémoire, à préserver pour les générations qui vont suivre leurs langues, leurs littératures orales, leurs connaissances ancestrales et les témoignages de leurs cultures et de leurs traditions, ce sont les objectifs majeurs de la Fondation ANAKO pb qui vient tout juste d'être créée.

 

La constitution d'une mémoire audiovisuelle

 

 

 

 

Parmi ces objectifs, il y a tout d'abord la constitution et la sauvegarde d'une mémoire audiovisuelle des peuples de tradition orale les plus menacés à travers la réalisation de films documentaires ethnographiques, la formation aux techniques audiovisuelles de techniciens issus des communautés concernées afin qu'ils puissent contribuer eux-mêmes à la constitution d'une mémoire audiovisuelle inaltérable, la mise en place d'une bibliothèque, d'une vidéothèque et d'une exposition permanente accessibles gratuitement à tous.

 

La création d'un lieu d'expositions et de rencontre ouvert à tous

 

Témoin d'un pan de notre histoire occidentale, un octroi du XIVème siècle, petite forteresse médiévale des confins de l'Anjou, du Poitou et de la Touraine, longtemps oubliée elle aussi,  va retrouver vie grâce au travail de toute une équipe de bénévoles motivés.

L'octroi du château de Verrière accueillera dès 2013 les expositions et médiathèque de la Fondation ANAKO. Il proposera au public de découvrir la mémoire audiovisuelle des peuples de tradition orale les plus menacés autour des films, livres, photographies et autres témoignages  des cultures les plus menacées de la famille humaine.

Ces sociétés traditionnelles de tradition orale n'ont ni écrits, ni châteaux, ni cathédrales, c'est à travers le langage et les techniques audiovisuelles du film, de l'enregistrement sonore et de leur numérisation que la mémoire ancestrale de ces cultures d'une extraordinaire richesse pourra être sauvegardée, conservée et transmise aux nouvelles générations .

 

Un soin tout particulier va être apporté aux expositions et animations tout spécialement destinées aux enfants

 

Une yourte mongole se dressera dans la cour fermée de l'octroi du château de Verrière à l'intérieur de laquelle les enfants pour participer à toutes sortes d'animations ludiques et découvrir les films de la collection "Grains d'homme" destinés au 6-12 ans.

 

Des festivals et évènements exceptionnels.

 

L'octroi du château de Verrière accueillera régulièrement des expositions invitées, des festivals de films documentaires ethnographiques, des projections en plein air, des festivals de musiques autochtones et des rencontres associatives. Sa situation dans la région touristique des châteaux de la Loire lui permettront grâce aux partenariats mis en place avec les collectivités locales et les autres sites d'intérêt hsitorique ou culturel de la région, de drainer un public important.

 

Autres possibilité de contribuer à l'oeuvre de la Fondation ANAKO.

 

Outre le soutien financier si nécessaire à la concrétisation de ses objectifs la contribution au projet peut également se faire sous forme d'objets ethniques usuels, de parures  ou d'art premier qui viendront compléter les expositions de la Fondation ANAKO mais aussi de tous documents audiovisuels, photographies, films, enregistrements anciens ou récents, ou livres portant sur des peuples et des traditions qui subissent ou ont subi de profondes mutations.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à lancer les premières actions de la Fondation ANAKO avec deux axes principaux ;

- L'acquisition du matériel audiovisuel pour permettre aux équipes autochtones de d'enregistrer les chants, rites et connaissances des anciens et de filmer les rituels et traditions fondatrices des peuples les plus menacés de la planète et que la mondialisation galopante est en train de transformer et de faire disparaître.

Un montant de plus ou moins 10 000 € est nécessaire pour l'acquisition de ce matériel

- Une caméra HD professionnelle ou semi professionnelle : 4 000 €

- Une deuxième caméra HD pro ou semi pro : 4000 €

- Deux ordinateurs Mac Book pro équipé d'un logiciel de montage : 2000 €

Pour la communauté amérindienne Yawalapiti du Haut Xingu en Amazonie brésilienne et pour la communauté Konyak Naga de la région de Mon que la frontière indo-birmane.

- Une unité supplémentaire incluant une caméra HD pro ou semi pro et une station de montage embarquée sur Mac book pro équipé d'un logiciel de montage permettrait à une communauté nomade Peul Woodabé d'initier un travail de mémoire audiovisuelle sur sa propre culture et ses rituels préservés jsuqu'à nos jours.

 

- Le financement des travaux de réhabilitation des futures salles d'exposition de l'octroi du château de Vierrière et la mise en place des bibliothèque, vidéothèques, expositions et espaces de découverte des films réalisés ou collectés par la Fondation

- Un montant de plus ou moins 25 000 € nous sera nécessaire pour y parvenir en plus des contributions personnelles déjà apportées par les fondateurs. Il se répartira comme suit :

- Devis de rampes d'éclairages d'exposition sur les premières salles qui seront ouvertes au public poru un montant de : 17 500 €

- Acquisition et mise en place des systèmes d'accroche des panneaux photographiques pour environ 150 panneaux ;  1 500 €

- Installation de 6 stations de visionnage numérique à partir de disques dur pour un montant de : 6 000 €

 

Thumb_portrait-anako-2_catalogue
FONDATION ANAKO

Anako (sur la photo), fut dans les années 70, lorsque je l'ai rencontré, l'un des derniers survivants d'un grand peuple d'Amazonie aujourd'hui éteint. Il symbolise à lui seul toute l'importance qu'il y a à nous mettre à l'écoute des peuples, de leurs sagesses, de leurs diversités culturelles et de leurs différences si nécessaires aux équilibres de la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Magnifique projet ! Bravo !
Thumb_portrait-anako-2_catalogue
Après avoir permis aux Indiens Yawalapiti du Haut Xingu au Brésil de réaliser un premier film sur leur rite fondateur du Kuarup grâce à une formation à la prise de vue et au montage et à la fourniture de deux caméras HD, la Fondation ANAKO vient de confier en juillet dernier une nouvelle Caméra HD à Doljit Panging, originaire du peuple Mishing, qui va travailler pendant plusieurs mois à la collecte des témoignages des derniers chamanes Mishing, Wangho et Konyak de l'Assam et du Nagaland dans le nord est de l'Inde.