Comment huit femmes prennent d'assaut un lieu public artistique, se déshabillent et repartent. Laissant des rêves plein les yeux ...

Large_min

The project

One

Tout commence par une invitation au festival féministe Game Ovaire qui se tiendra à Bruxelles en octobre 2013. Tout commence pratiquement par là, mais l'idée trottait depuis un bon bout de temps.

Reprendre son corps, l'offrir, le reprendre et disparaître. Le tout en tentant de troubler l'ordre établi des lieux culturels et / ou artistiques.

Two

Huit femmes prendront d'assaut un lieu public de représentation. Elles ne seront pas annoncées, elles ne seront pas dans le programme. Un commando burlesque de charme et de choc qui interviendra lors de l'entracte, pendant la pause au bar, avant ou après un spectacle, pendant un vernissage. Deux minutes trente de bonheur. Entrer sur scène, développer un personnage, se déshabiller. Un strip tease. Investir les images du burlesque, presque y parvenir, pas tout à fait, et hop!

Détourner une soirée et essayer de marquer les esprits et les coeurs.

Three

Nous libérer. Réveiller la beauté en chacun de nous.

Avec Betty Wagner, Jackie Dee Bull, Peter Rose Black, Psycopat, Bella Lugosi, Sakura (petite cuillère), Lady Zorro, notre street lady et Fritz très gai. (ramasseur officiel)

donc: Isabelle Bats, Agathe Cornez, Majella, Madely Schott, Mo Bristol, Camille Mariage, Dominique Thirion et François Tréguier.

Filles

 

Why fund it?

L'appel à projet lancé par le festival nous amène à véritablement tenter l'aventure. Une aventure que je veux développer. Je veux que nous tournions. En dehors de cette premièe date le 12 octobre, nous serons aussi à la Fabrique de Théâtre à Frameries le 14 février 2014. Et je suis en discussion avec d'autre lieux.

Cette première avance nous permettra d'étoffer nos costumes, nos maquillages, en gros, nos rêves.

Nous devons constituer nos silhouettes, définir nos personnages et les présenter au public au plus près de nos envies.

Nous sommes huit, donc, nous devons nous assurer que nos huit femmes seront les pus belles, les plus glorieuses possibles.

Nous possédons les bases de nos costumes mais nous devons améliorer le tout pour le plaisir des yeux, de la célébration et de la représentation: paillettes, plumes, chapeaux, chaussures, une cape par çi, une perruque par là. Sans oublier les nipplets, les faux cils et les bas.

Nous devons faire appel à une maquilleuse et à une coiffeuse qui viendront travailler en amont afin de parfaire nos personnages.

Tout cela représente des frais, des frais pas trop lourds mais qui s'accumulent. Vos dons nous permettront de mettre un franc pied à l'étrier et, dès cette première date du 12 octobre, marquer la naissance d'un spectacle sur lequel on devra compter.

Il faudra compter 200 euros par performeuse pour achat de matériel, de pièces de costume de départ. D'où 1800 euros.

200 euros pour qu'ue maquilleuse nous apprenne nos maquillages respectifs.

200 euros pour qu'une coiffeuse nous apprenne nos coiffures respectives.

200 euros pour qu'une costumières fasse nos retouches de costumes.

100 euros pour location du costume et des chaussures de F.T. l'homme de main qui ramasse nos vêtements en fin de spectacle.

-3

Thumb_avater
i_bats

Isabelle Bats, née en 1969 à Charleroi. Etudes à l'INSAS (Bruxelles). Ecrivain et comédienne des spectacles: "anne et isabelle - a soap", "les petits ruisseaux font les grandes rivières" ... joués à Bruxelles, Rennes, Houlgate, Dunkerque, Paris ... Performeuse et chargée de projet: "perfect match", "le plus petit feu d'artifice jamais recensé", "rouge... See more

FAQ Questions about the project

+ but ?

bonjour
je voudrais savoir si il y a moyen de modifier la somme à atteindre en cours de route ?
bien à vous
isabelle

Newest comments

Thumb_default
Un bisou de la maman de Betty!
Thumb_default
Forza !!!
Thumb_default
GO GO GO !