Participez à la restauration de la pagode du bout du lac !

Large_la_pagode_du_bout_du_lac-1482340866-1482340876

Présentation détaillée du projet

Lartiste-1482559911

 

Jean-sébastien Tacher est un sculpteur français né en 1980 à Roanne. Il forme le collectif Baoum* au Beaux-Arts de Grenoble avec lequel il commet différents happenings, traversant notamment la manche à la rame. Il collaborera par la suite avec Pied la biche et créera la performance Multiplex au Centre Pompidou en 2011. Depuis 2010, il s’adonne à la sculpture à la tronçonneuse. Puis à la suite de résidences en Chine et à Villa Arson (Nice), il s’initie à la céramique et au travail du bambou. Aujourd’hui, il produit de grandes installations immersives mêlant sculpture, moteurs, jeux de lumière, son et films d’animation. Il a participé l'été dernier à l'exposition Le palais des monteurs au Palais de Tokyo.
 


 

La pagode du bout du lac 


 

La Clayette est une petite bourgade du fin fond de la Bourgogne qu'on reconnaît à son château situé en plein centre-ville au bord d'un lac. Ce château a été remanié à diverses époques et le dernier architecte, un élève de Viollet-Le-Duc lui a donné son allure féerique, rappelant les châteaux des contes de fée.

 

65256402-1482481052

 

L'endroit était déjà poétique, mais j'avais envie d'y ajouter un touche supplémentaire. Une île ou la possibilité d'une île. Un endroit inaccessible et exotique. Un peu comme les fabriques ou les folies que l'on contruisait au XIXème siècle dans les parcs des châteaux.

 

Mon idée s'est vite fixée sur un édifice aux courbes asiatisantes : une pagode.

 

Puis le destin a confirmé cette intuition lorsque l'usine de grue Potain de La Clayette a fermé. Non pas par manque de commandes, mais pour l'habituel prétexte de la main d'oeuvre trop chère. Alors pour conjurer le sort, il me semblait doublement pertinent de construire une pagode chinoise à La Clayette. Apporter un peu d'asie là où la prospérité est partie pour l'asie.

 

Par la suite, j'ai ajouté les toits colorés avec motifs en m'inspirant des toits bourguignons pour en faire un batîment métis.

 

Pagode2-1482344063

 

L'idée a été lancée en 2012 et ce n'est qu'en 2016 que les fonds ont été débloqués.

Après 3 mois de chantier, la pagode est inaugurée le samedi 19 novembre 2016.

 

Pagode2-1482344207

 

 

Fin novembre une tempête traverse la France et n'épargne pas La Clayette qui subira pendant 2 jours des vents allant jusqu'à 80 km/h. La pagode tient le choc mais dérive loin de la rive entrainant les poids qui l'ancraient au fond du lac.

 

Début décembre, nous manoeuvrons pour ramener la pagode à son point de départ. L'objectif était aussi de rajouter 600 kg de poids pour éviter qu'elle ne dérive à nouveau

Lorsque nous levons le poids qui la retenait, elle penche dangereusement et l'eau passe par dessus le plancher.

 

L'un des trois équipiers glisse dans l'eau à 2-3 degrés, entraîné vers le fond par le poids de ses vêtements gorgés d'eau. Je reste avec mon père pour empêcher la pagode de chavirer complètement. Fred Bouhy arrive à se hisser dans la barque, frigorifié. Il faut impérativement qu'il se réchauffe. Il vient nous récupérer dans la barque et 5 secondes plus tard la pagode finit de se retourner. Le sommet du toit est arraché. Le singe remonte à la surface. Elle finit par se retourner complètement.

 

C'est un désastre.

 

Img_8407_-_copie-1482492019

 

Img_8408_-_copie-1482492069

 

Les opérations de tractage pour ramener la pagode près du bord et pour la remettre à flots ont endommagé la majeure partie de la toiture.

Une des 4 plate-formes qui entourent la pagode a aussi été endommagée.

 

Img_20161209_093503-1482482013

 

Pointeabime_e-1482482345

 

67_1481310824630-1482344536

 

Millemorceau-1482481779

 

Cependant la structure a bien résisté. Le système des flotteurs est intègre.

Au désespoir succède la volonté de reconstruire.

 

Puis les réactions de soutien des clayettois, de la presse locale nous mettent devant le fait accompli : la pagode avait été adoptée.

 

Il va falloir la restaurer.

 

Si tout se passe bien nous commencerons les travaux début mars 2017, pour une remise à flot courant avril 2017.

 

La restauration comme la construction sont soutenues par l'association d'art contemporain Esox Lucius.

 

Logoesox-1482345581

 

http://esoxlucius-art.blogspot.fr/

 

www.jeansebastientacher.com

 

 

À quoi servira la collecte ?

La restauration de la pagode nécessite 1 mois de travail pour 2 personnes à temps plein avec des aides supplémentaires pour des opérations délicates.

 

Coût: 2200 €

 

Il faudra acheter des matériaux pour réparer les pièces en bois endommagées, refaire des tuiles, les vernir, les fixer. Remplacer la plate-forme tordue.

 

Coût: 1800 €

 

Le nouveau système de ballastage se compose de 4 corps-morts de 250 kg de béton immergé au fond du lac et relié aux 4 coins de la pagode avec grande chaîne de barge (4 x 5 m). Comme deuxième système de sécurité, la pagode sera amarrée au rivage par 2 câbles d'environ 50 m.

 

Coût: 750 €

 

Nous ne pouvons pas manœuvrer les poids avec un seul bateau. Il sera nécessaire de construire un radeau avec un trou dans le centre et un système de levage pour abaisser les poids en douceur. Nous ne manipulerons plus les poids directement sur la pagode parce que c'est ce qui a causé le chavirage.

 

Coût: 300 €

 

Et pour le sécuriser sur le long terme et prendre les précautions maximales, nous abaisserons son centre de gravité. Soit en ajoutant du poids à la plate-forme, soit en ajoutant des bras d'acier avec de nouveaux flotteurs.

 

Coût: 500 €

 

Avec la commission de Kisskissbankbank, il fait un budget de 5940 €.

 

Conscient que c'est une somme importante, nous avons fixé l'appel à des dons à 4320 € pour assurer la restauration de la pagode. Elle pourra rester sur le quai (mais sera visible au niveau de l'aire de loisirs) jusqu'à ce que nous trouvions les fonds pour la sécuriser de manière sûre.

 

Quelle que soit la façon dont vous nous aiderez, nous et la pagode vous seront éternellement reconnaissants.

 

Par avance, merci !

 

Thumb_cravate19_copie-1482348383
Jean-sébastien Tacher

Jean-sébastien Tacher est un sculpteur français né en 1980 et a grandi à La Clayette (71). Il forme le collectif Baoum* au Beaux-Arts de Grenoble avec lequel il commet différents happenings, traversant notamment la manche à la rame. Il collaborera par la suite avec Pied la biche et créera la performance Multiplex au Centre Pompidou en 2011. Depuis 2010,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci pour ce beau projet
Thumb_default
Remets nous tout ça à flot ! Bon courage
Thumb_default
Bon courage! Vivement de la revoir sur le lac!..;