Aidez à la création de cette pièce unique de Maupassant. Pamphlet caustique sur le Mariage et plaidoyer pour la Femme!!

Large_fly-a5-horizontaler2

Présentation détaillée du projet

L'histoire incroyable de La Paix du Ménage 

 

En 1993, dans la Collection des Pages Perdues et Retrouvées des Editions Sauret est publiée une pièce de théâtre écrite par Guy de Maupassant l'année de sa mort en 1893. 

En mars de cette même année, La Paix du ménage est jouée à la Comédie Française. Elle sera jouée quelques autres fois au XIXe siècle, avant de sombrer dans l'oubli. 

 

Pendant cent ans.  

 

La seule pièce en deux actes d'un des auteurs français les plus populaires disparaît totalement du répertoire                                                          

 

Entre 1994 et 1996, dans la mise en scène d’Eric Lorevoir, Laurent Le Doyen va plus de 150 fois interpréter le rôle de Jacques de Randol. La force de cette pièce, sa pertinence mais aussi le succès qu’elle a alors rencontré le conduisent à vouloir en proposer aujourd’hui une nouvelle lecture... et en profiter pour endosser le rôle du mari! 

 

 

L'origine du Projet

 

C'est avant tout l'envie pour Laurent Le Doyen de retrouver ce texte et de faire entendre à nouveau la langue brillante et incisive de Maupassant.

 

Mais c'est aussi le plaisir d'emmener avec lui dans cette aventure 2 jeunes comédiens plein de talent et débordant d'enthousiasme! 

 

 

Notre équipe

 

Marie-Stéphane Cattaneo

 

En tant que comédienne, elle joue au théâtre et au cinéma. Elle a tourné dans de nombreux courts-métrages français et étrangers. Après avoir interprété le rôle d’Alarica dans Le Mal court de Jacques Audiberti, elle devient Louise de la Vallière dans la comédie Trois favorites pour un césar d’Yvane Clair (Théâtre de Ménilmontant).

Comédienne autodidacte, elle suit des stages de formation auprès de Charles Weinstein (Film Acting Paris) et de Robert Castle. En tant que scénariste, elle co-écrit avec le réalisateur norvégien Torfinn Iversen le court-métrage Return, sélectionné dans plusieurs festivals internationaux (2011). Elle développe actuellement plusieurs scenarii pour des réalisateurs français, américain et russe, tous en cours de production.  

 

198-copierr

 

 

Damien Blumenfeld

 

Formé pendant 4 ans au conservatoire du 14ème arrondissement sous la direction de Nathalie Bécue et Didier Girauldon. Il a participé en tant que comédien pendant un an au laboratoire Théâtre permanent organisé par Gwenaël Morin. Il a joué depuis 2010 dans plusieurs pièces classiques comme les Femmes savantes (rôle de Clitandre), La gargotte du père chevillard (montage autour de Labiche.) ou encore La Fête de Bacchus d’Arthur Schnitzler. Damien Blumenfeld travaille également en tant que metteur en scène. Il va diriger cette année une lecture de Femme non-rééducable de Stefano Massini au CDN d’Angers.

 

085r

 

 

Laurent Le Doyen

 

Formé au cours Tania Balachova  avec Vera Gregh puis à l’Ecole des Amandiers de Nanterre avec Pierre Roman et Patrice Chereau,

Il a joué, au théâtre, Goldoni, Rostand, Shakespeare, Maupassant, Guitry ou Molière...

Et les Contemporains comme  Michima, Patrick Gratien-Marin, Luigi Lunari, Alain Claret, Armel Veilhan, Christophe Guillon, Ewa Kraska ou Susan-Lory Parks.

Après des débuts remarqués à la télévision dans le rôle principal de la série "Le Gerfaut" réalisé par Marion Sarraut à la fin des années quatre-vingts, il travaille régulièrement pour la télévision et pour le cinéma, en France comme à l’étranger.

Pour le théâtre, il a mis en scène Tchekov, Labiche, Feydeau, Goldoni, Shakespeare et plus récemment  Durringer et  Le triomphe de l’amour de Marivaux avec le Collectif Platok d’Angers.

 

 

_mg_3638cr

 

 

 

Mais de quoi ça parle?! 

 

Madeleine de Sallus, mariée à l'âge de 19 ans au Comte Jean de Sallus, s'est rapidement aperçu que ses rêves de bonheur ne se réaliseraient pas au sein de son mariage.

En effet, son mari, lui préférant la vie du soir et la compagnie des danseuses, ennuyé par ce mariage de raison, a trouvé plus que satisfaisant le statu quo de neutralité pacifique proposé par sa femme en réponse à ses multiples infidélités. 

 

 

"Le mariage nous change trop, trop vite.

Il faut s’y accoutumer, peu à peu.

Vous m’avez coupé les vivres quand j’allais m’y faire"

 

 

Après un temps de désespoir, ne pouvant se résoudre à vivre sans amour ni tendresse, Madeleine finit par céder à la cour que lui fait Jacques de Randol, jeune homme dévoué aux élans passionnés. 

C'est ce moment que choisi Jean de Sallus pour revenir vers sa femme et lui signifier, rempli d'un amour aussi impatient que repentant, qu'il souhaiterait bien la reprendre. 

 

Troublée et confuse, c'est auprès de son amant que Madeleine tente de trouver conseils et réconfort. Quelle attitude adopter face à un tel revirement? Comment concilier deux choses inconciliables aux yeux de sa conscience? Peut-elle à la fois être épouse et maîtresse? 

 

 

"Je dis que votre mari est en disponibilité et qu’il tâche

d’occuper avec sa femme ses loisirs passagers..!"

 

 

Si les armes et les clés que lui fournit Jacques de Randol lui permettent d’éprouver les sentiments de son mari, mettant à jour sa véritable nature, elles lui font également découvrir les droits que le Code Civil accorde au mari et les devoirs dévolus à la femme.

 

 

"Sauf me tuer, il peut tout !"

 

 

Comment échapper alors à cet état d’avilissement et préserver l’intégrité de son âme, de son cœur et de son corps lorsque la Loi, l’Ordre et même la Morale semblent reconnaître à l’homme qui pris en charge votre vie le droit d’en abuser et d’en disposer selon sa fantaisie et son humeur ? 

 

Sc_ne_d_int_rieur1

 

 

 

Maupassant décrit avec le génie et la précision qui le caractérisent un tableau de la société bourgeoise du XIXème siècle.  Il peint un magnifique portrait de femme : celui d’une héroïne entravée par les absurdités de son époque et les inégalités d’une société où l’ordre est dicté par les hommes via le Code Napoléonien. Prenant le point de vue du cœur, il fait de Madeleine de Sallus une pionnière de la revendication féminine et de la lutte pour le droit des femmes.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Parce que l'intention est de faire découvrir la pièce de Maupassant en la plaçant dans son contexte historique et social, 

Cette collecte servira à soutenir cette direction esthétique en nous aidant à:

 

La création d'une robe originale: 700 Euros

L'achat de deux costumes hommes: 1000 Euros:

L'achat d'un canapé: 300 Euros

L'achat de tentures, voilages et rideaux: 300 Euros

Impression d'affiches et flyers: 200 Euros

 

 

La confection de la robe de Madeleine de Sallus a été confiée à Clotilde Lerendu, costumière professionnelle. 

 

En voici un croquis: 

 

Maquette_robe01r

 

Une idée des costumes signés Morgan Création:

 

Kalafhf2014afd2_048w

 

Thumb__mg_3638c
Laurent Le Doyen

Formé au cours Tania Balachova avec Vera Gregh puis à l’Ecole des Amandiers de Nanterre avec Pierre Roman et Patrice Chereau, Il a joué, au théâtre, Goldoni, Rostand, Shakespeare, Maupassant, Guitry ou Molière... Et les Contemporains comme Michima, Patrick Gratien-Marin, Luigi Lunari, Alain Claret, Armel Veilhan, Christophe Guillon, Ewa Kraska ou... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage pour ce beau projet :) Je vais faire tourner autour de moi ^^