TOUS MÉCÈNES ! Soutenez la Petite Collection ! Aidez-nous à financer la présentation de la deuxième édition au salon DDESSIN !

Large_lionel_sabatte__100-1454078072-1454078083

Présentation détaillée du projet

Logoco2defpetit-1452270596

 

 

La Petite Collection ou l’ART EN POCHE 

qu’est-ce Que c’est?

 

 

L’Art en poche, c’est l’art en format de poche. De même que la naissance du livre de poche a démocratisé la littérature, la Petite Collection met à la portée de tous, des œuvres originales à petit prix et permet à chacun d’entamer une collection . Le projet de La Petite Collection consiste à confier à des artistes choisis, la réalisation de cartes postales originales.  A la première édition , quatre vingt dix  artistes ont répondu à l’invitation de créer une œuvre et de se plier au format carte postale. Pour la deuxième édition, nous espérons qu’ils seront encore plus nombreux. Ce format imposé de la carte postale pose le problème de l’échelle de l’œuvre d’art.

 

 

 

Cartes postales des artistes de la première édition

 

Compilation2-1452094765

 

 

Notre époque est férue de gigantisme. Contrairement à cette tendance au monumental, la carte postale réinvestit le domaine de l’intime et inviter des artistes à travailler sur de petits formats, devient un challenge et questionne sur les pratiques de l’art contemporain. De plus le petit format facilite l’échange, le rend plus fluide. La carte postale se rit des transporteurs, des douanes et de toutes les formalités qui freinent la circulation des œuvres d’art et donc la constitution de collections. On peut alors imaginer des collections de poche. Marcel  Duchamp avait bien réalisé  son musée de poche dans une valise.

 

 

Ce projet soulève aussi le problème du prix des œuvres d’art . On connaît les prix souvent exorbitants des œuvres d’art à notre époque, or la carte postale invite à pratiquer de petits prix, ce qui permet à chacun d’entamer une collection. Le prix qui est le même pour toutes les œuvres, n’empêchera pas leur côte de monter par la suite,  en fonction de l’importance des échanges .

 

 

Ensemble6-1452095252

                                   Cartes de la première édition à la galerie White project

 

Par la diversité des genres et des styles dont témoigne  la Petite Collection, sont mises en évidence non seulement les procédures, mais aussi les fonctions culturelles et politiques qui font de la carte postale un objet privilégié, à la croisée des inventions populaires et de la création contemporaine. Support discret de nouvelles remises en jeu, la carte postale aux mains des artistes serait-elle un médium méconnu de la contemporanéité ? Autant de questions que pose la Petite Collection et qui nécessitent plusieurs éditions.  Faites vivre la Petite Collection pour que l’art rentre dans chaque foyer.

 

 

 

 

Cartes postales des artistes de la première édition

Ccompilation1-1452095596

 

 

La Petite Collection, un projet CO2.

 

 

Moi_et_celine-1452280107

 

La Petite Collection , un projet initié par l’artiste Florence Lucas répond aux mêmes principes et valeurs que ceux qui ont présidé à la création de l’Espace CO2. En 2012, en plein coeur d’Oberkampf, Florence Lucas transforme son atelier de sculpture en laboratoire de projets artistiques, un lieu de respiration judicieusement nommé CO2. Entreprise complètement altruiste et non lucrative, l’espace CO2 n’est pas une galerie, n’a rien à vendre, même si ce n’est pas interdit, rien à défendre, si ce n’est l’art et la découverte. En résumé liberté, collaborations et projets collectifs sont les piliers fondateurs de l’Espace CO2. Depuis 2012 cette plateforme d’expérimentation, de rencontres, de découvertes a déjà présenté huit projets. Le succès du dernier projet la Petite Collection a appelé une deuxième édition qui, nous l’espérons, sera suivie d’autres éditions car une collection n’a pas de fin.  

 

 

Cartes postales des artistes de la première édition

Compilation3-1452095716

 

 

http://www.espace-CO2.com    petite Collection

À quoi servira la collecte ?

 

20160107_145005_resized-1452175348

Espace Richelieu qui accueillera le salon du dessin DDESSIN

                                  

 

A quoi servira la collecte ?

 

 

A promouvoir le travail d’artistes connus et moins connus en les exposant dans un lieu international, le salon DDESSIN.

Montrer son travail dans un lieu avec une visibilité importante, se confronter au travail d'autres artistes, offrir aux visiteurs la possibilité d'acquérir une œuvre à petit prix et peut-être de poursuivre dans le temps une relation artiste-collectionneur, entrer dans une collection, tous ces aspects sont vitaux pour un artiste . Et puis il y a enfin et surtout le plaisir d'exposer ensemble et de participer à un projet commun, de se mettre en danger en se confrontant à l'élaboration d'une œuvre dans un format peu habituel et d'autant plus difficile qu'il est contraignant.

Pour cela, nous avons besoin de 6000 euros qui couvriront les frais de location des murs, 5200 euros, de fonctionnement: assistante, stagiaires, 600 euros et de communication: envoi des dossiers de presse, invitations, 200 euros.

En cas de dépassement, nous utiliserons les fonds pour éditer un livre avec les cartes de la deuxième édition

 

 

Cartes postales des artistes de la première édition

Compilation5-1452095986

 

Compilation4-1452094921

 

  Les cartes vendues et éditées de la première édition sont visibles sur le site internet de CO2

  Les cartes de la deuxième édition sont mises sur le site au fur et à mesure de leur arrivée.

  Rendez-vous sur le site.                                                    http://www.espace-CO2.com

  et sur la page CO2 de Florence Lucas sur Facebook       https://www.facebook.com/florencelucas4

 

  Merci à toutes et à tous de vous investir dans ce projet.

Florence lucas et toute l'équipe de  Logoco2def-1452096460

 

 

Thumb_logoco2def-1452103122
CO2

CO2. La Petite Collection, un projet initié par l’artiste Florence Lucas répond aux mêmes principes et valeurs que ceux qui ont présidé à la création de l’Espace CO2. En 2012, en plein cœur d’Oberkampf, Florence Lucas transforme son atelier de sculpture, en laboratoire de projets artistiques: un lieu de respiration judicieusement nommé CO2.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations pour ce projet innovant et original, démocratiser l'art ne peut être qu'une excellente initiative, c'est pour cela que je vous soutiens!
Thumb_default
Florence, je vous soutiens de tout mon cœur pour cette magnifique initiative
Thumb_default
Je suis une fidèle admiratrice !