Une oeuvre inédite du grand Tennessee Williams. Une équipe passionnante et des comédiens hors pair. Allez, finalisez avec nous la création !

Large_tw_-_banner_kkbb_2

The project

Ce projet pourra finaliser son budget si au moins 3000 euros sont collectés d'ici le 26 juillet. Toutes les contributions sont importantes pour nous c'est pourquoi nous vous proposons de contribuer dès 10€, donc n'hésitez pas à participer à notre campagne de mécénat participatif.

 

(certaines personnes nous ont signalé avoir rencontré quelques difficultés à utiliser cette plateforme de contribution, c'est pourquoi dans la rubrique "A quoi sert la collecte?" plus bas vous trouverez quelques explications d'utilisation)

 

Mais tout d'abord, merci pour votre soutien! 

   

 

 

LA PIECE A DEUX PERSONNAGES

« My most beautiful play since Streetcar, the very heart of my life », Tennessee Williams

 

 

Une équipe de jeunes créateurs s'emparent d'une des dernières pièces du grand Tennessee Williams pour en donner une première vision en français. C'est une pièce inattendue qui sera crée au Théâtre Océan Nord à Bruxelles du 19 au 30 novembre 2013.

 

 

Img_8852b

 

© Pola/Photographies prises lors de la lecture de présentation du dimanche 2 juin 2013

 

 

Ecrite en 1975, jamais traduite jusqu'à maintenant, cette pièce sonne le renouveau de Tennessee Williams dans le répertoire théâtral contemporain. C'est l'histoire d'un amour entre un frère et une soeur. Une oeuvre riche teintée de romantisme et de tragédie, le tout traversé par un humour ravageur. C'est un rite funéraire où des enfants devenus adultes se trouvent confrontés à la question d'un héritage impossible. Confrontés à un sortilège, les deux personnages jouent et rejouent La pièce à deux personnages à la recherche d'une délivrance. Cette pièce est un sommet de son oeuvre. Elle allie réflexion sur l'art et possibilité de la création, inquiétude sur le monde contemporain et puissance onirique. Comme il disait: “I don't want realism. I want magic! Yes, yes, magic! I try to give that to people. I misrepresent things to them. I don't tell the truth, I tell what ought to be the truth. And if that's sinful, then let me be damned for it!”  

 

Le résumé

 

Félice et Clare Devoto, frère et sœur acteurs, jouent « La pièce à deux personnages » dans une ville perdue d’une Europe fantomatique. Un soir de représentation, à la suite de conditions de production délétères, ils sont abandonnés par leur équipe. Felice, auteur de la pièce, impose malgré tout à sa soeur de faire la représentation. La pièce commence. Felice et Clare y jouent un frère et une sœur cloitrés dans la maison de leur enfance à la suite de la mort de leurs parents dans des circonstances tragiques.  En essayant de franchir le seuil de la maison, ils tentent de surmonter la peur qu'ils ont du monde extérieur. 

 

 

 

Tcp_collage

  Mood board pour le décor de La Pièce à deux personnages

 

 

Extrait

 

"Clare : 

‑‑ Alors, c'est une  prison, ce qui s’annonce comme notre dernier théâtre?

Felice : Ça se pourrait bien.

Clare (avec objectivité, maintenant) : J'ai toujours soupçonné que les théâtres étaient des prisons pour les acteurs...

Felice : En fin de compte, oui. Et pour les auteurs de pièces …

Elle va à l'avant-scène.

Clare : Alors finalement nous sommes – le mot défendu -

Il joue une note au piano. Ils sourient presque, avec ironie: ils ne s'apitoient aucunement sur eux-mêmes.

Et, oh, mon Dieu, l'air n'est pas froid comme un froid ordinaire, mais comme la sorte de froid qu'il doit faire dans le bout du bout du bout des derniers confins sans retour de l'espace !

Felice : Clare, tu n'es pas effrayée, si ?

Clare : Non, je suis trop fatiguée pour être effrayée, en tout cas pas encore effrayée.

Felice (plaçant le revolver sous les partitions du piano) : Alors tu ne seras jamais effrayée.

Clare : C'est étrange, tu sais, parce que j'ai toujours eu une telle terreur du – mot interdit ! ‑ c'est la plus grande terreur de ma vie…"

 

 

Duo.b

© Pola/idem

 

 

"Le soleil et toi vous êtes incompatibles!"

 

 

Qu'est ce que ça nous raconte ?

 

‪J’aimais La pièce à deux personnages avant même de l’avoir lue ! Cette pièce remontait toujours à la surface des pensées, de l’écriture des Mémoires d’un vieux crocodile de Tennessee Williams. Dans son œuvre je cherchais une porte d’entrée vers un essentiel, une évidence qui permettrait à tout un chacun de redécouvrir et se sentir proche de cet auteur magnifique, une œuvre qui permettrait de dépasser l’imaginaire noir et blanc et petit débardeur.

 

Et la clef était là, The Two Character Play. Une pièce qui révélait son ambition artistique d’auteur, une œuvre riche, complexe, et poignante par ce qu’elle mettait en lumière un attachement profond à la relation fraternelle. Sa sœur,

 

 « son amour le plus pur »,

 

a été lobotomisée dans les années 40 et a passé sa vie en institution. De cette situation dramatique, de sa probable culpabilité à n’avoir rien empêché, il écrit une pièce ultra contemporaine, une mise en abime où la question de l’autobiographie et de la fiction s'entremêlent. Une œuvre essentielle dans sa carrière, une pièce audacieuse sur la relation frère/sœur, sur la menace de l’internement ou de l’enfermement volontaire, sur le théâtre comme

 

« prison pour les acteurs et les auteurs de pièce ».

 

Mais au-delà de son caractère autobiographique, de l’angoisse puissante pour le monde extérieur, représenté par des forces quotidiennes (assurance, la compagnie de l’électricité, du téléphone…) qui en deviennent mythiques, il y a un rire retentissant, un élan vital qui passe par le jeu pour transcender le drame familial, pour faire front contre l’adversité. Comme s'il s'agissait de déborder l'espace même du théâtre pour parvenir dans un lieu étrange et inquiétant dont nous ignorons tout, celui de la vie post-mortem. La pièce apparait comme un rite initiatique, une préparation pour un autre corps, un mouvement à partir duquel l'appel à la mort nous permettrait de mieux choisir notre vie.

 

Cette pièce pour moi c'est l’histoire d’un amour démesuré d’un frère et d’une sœur qui ne peuvent vivre l’un sans l’autre." 

                                                                                                                                            Sarah Siré

 

 

L'équipe au travail et nos partenaires de production !

 

Img_7560b

 

La pièce à deux personnages de Tennessee Williams

Traduction d'Isabelle Famchon

 

Une mise en scène de Sarah Siré assitée par Anne-Sophie Wilkin

Avec Mathilde Lefèvre et Simon Duprez

Scénographie & costumes : Frédérique de Montblanc, assistée par Annabelle De Mey 

Création lumière: Anne Vaglio

Création sonore : Loup Mormont

Production : Arnaud Timmermans, assisté par Adrien De Rudder 

Graphisme : Christophe Remy

Aide au développement du projet: Fabien Defendini

 

Une création de Pola asbl, accueillie en résidence au Théâtre Océan Nord, avec le soutien de Théâtre&Publics, la Charge du Rhinocéros et d'AudienceFactory

 

The two character play is presented through special arrangement with The university of the south, Sewanee, Tennessee. L'auteur est représenté dans les pays de langue française par l'Agence MCR, Marie Cécile Renauld, Paris en accord avec Casarotto Ramsay Ltd, London

 

 

Mise en scène : Sarah Siré

 

Sarahsire

 

formée aux différentes méthodes d'acting par Luc Faugère, Georges Bigot, Lesley Chatterley, Jack Waltzer et Larry Silverberg et diplomée du DESS de mise en scène et dramaturgie de Nanterre, elle a crée plusieurs spectacles, seule ou en collaboration: Les trois soeurs ou adaptation de la perteDes couteaux dans les poules de David Harrower, Art'Catastrophe de Jalie Barcilon, et Pylade de Pasolini avec Lazare Gousseau. Elle a assisté Michel Vinaver et Gilone Brun sur Iphigénie Hôtel et L'Ordinaire à la Comédie Française en 2009. Elle poursuit un travail de performance avec Olivia Barisano et Renaud Tefnin pour Terrain du sol aux territoires, et Frédérique de Montblanc pour Héroïnes. A l'initiative de stages sur Platonov d'Anton Chekhov, et pédagogue au Cours Florent à Paris pendant 5 ans, elle dirige aujourd'hui un training Michael Chekhov pour acteurs à Bruxelles.  

 

 

Traduction : Isabelle Famchon

 

Isabelle

 

après des études de théâtre aux Etats-Unis et des séjours professionnels en Asie, elle participe aux activités de la compagnie "MA/Dans Rituel Théâtre" avec Hideyuki Yano ainsi qu'à la création de la compagnie Roger Blin avec laquelle elle signe plusieurs mises en scène. Membre de la Maison Antoin-Vitez (centre international de traduction théâtrale), elle accentue ses recherches sur le théâtre irlandais dont elle coordonne différents évènements pour le compte de la Maison Antoine Vitez, du Centre Culturel Irlandais de Paris, du Théâtre National de Bretagne, de l'Atelier Européen de la Traduction d'Orléans, du Troisième Bureau à Grenoble...

Auteur d'adaptations, d'articles sur l'histoire du théâtre et sur la traduction théâtrale, elle s'attache à découvrir et à faire connaître les dramaturgies contemporaines de langue anglaise les plus métissées. Elle traduit: Athol Fugard (Afrique du Sud), Edna O'Brien, Tom Murphy, Frank McGuinness, Vincent Woods, Mark O'Rowe et UrsulaRani Sarma (Irlande), James Stock, Howard Barker et John Retallack (Angleterre), Elaine Acworth (Australie), John Murrell et Kent Stetson (Canada), et José Rivera, Charles Mee et Tennessee Williams (Etats-Unis). Elle signe les surtitrages de plusieurs spectacles, à la MC93 de Bobigny, au théâtre des Amandiers et au festival d'Avignon.

 

 

Mathilde Lefèvre - Clare

 

Img_7531a

 

titulaire d’un DEUG en Arts du spectacle à l’Université de Bordeaux et d’un Premier Prix d’Art Dramatique au Conservatoire de Liège, elle débute en 2003 une longue collaboration avec la metteuse en scène Nathalie Mauger (Eva Perón de Copi, Les grenouilles d’Aristophane, Lenz de Büchner et L’indigène de Kroetz). Elle est révélée par La Mouette de Jacques Delcuvellerie au Théâtre National en 2005, qu'elle retrouvera cinq ans plus tard dans Un uomo di meno. Par la suite, elle poursuit son travail de comédienne avec la génération de jeunes metteurs en scène : Félicie Artaud, Virginie Strub, Jeanne Dandoy, Coline Struyf, Armel Roussel, Léa Drouhet, et Meryl Moens. Depuis 2011 elle intervient à l'ESACT, conservatoire de Liège, en tant que pédagogue.

 

 

Simon Duprez - Felice

 

Img_7444a

 

après sa participation à deux spectacles dirigés par Claude Régy entre onze et treize ans, Simon Duprez poursuit sa formation théâtrale. En 1990 il obtient un diplôme de l'École Supérieure d’Art Dramatique du TNS (Théâtre National de Strasbourg). S'ensuivent une série de collaborations avec Joël Jouanneau, Catherine Anne, Marc François, J-P Beauredon, Grégoire Callies, Jacques Roman, Anne Bisang, et Jacques Bonnaffé. En 2000, Isabelle Pousseur le retient pour jouer dans Quai Ouest de B-M Koltès au théâtre Océan Nord, puis de nouveau en 2005 dans Electre de Sophocle au Théâtre National. En 2013, il participe au projet d'adaptation théâtrale de l'oeuvre d'Ibsen mise en scène par Guillemette Laurent, Le fond des mers.

 

 

Frédérique de Montblanc - Scénographie et costumes

 

Demontblanc

 

diplomée en licence théâtre de l’Université Concordia de Montréal en 2004, puis en Design & Production au California Institute for the Arts de Los Angeles en 2007, elle expose, en tant que plasticienne, à Los Angeles, Houston, Bruxelles et Paris. Ponctuellement, pour des installations multimédia, elle travaille en collaboration avec Janne Larsen, Charlotte Dupont, Madaleine Trigg, et Sarah Siré. Assistante auprès de Pascal Rambert sur l’opéra d’Armide dirigé par Antoine Plante de Mercury Baroque, elle crée la scénographie de Titus Andronicus pour la Compagnie Dominic Walsh Dance Theater, TX, ainsi que celle de Firebird en collaboration avec Marie-Agnes Gillot de l’Opéra de Paris, et enfin à Bruxelles, nominée au Prix de la Critique 2010-11, I Would Prefer Not To de Selma Alaoui. Aujourd'hui, elle est scénographe pour Les Buveuses de Café de la Compagnie Mossoux-Bonté.

 

 

Anne Vaglio - Création Lumière

 

après un double cursus Sciences et Théâtre à l’Université, elle poursuit ses études à l’école du Théâtre National de Strasbourg en section régie. Assistante lumière de Marie-Christine Soma sur les spectacles créés en collaboration avec Daniel Janneteau : AnéantisAdam et Eve, Feux et Ciseaux, Papiers, Caillou et sur les spectacles mis en scène par Arthur Nauziciel, Jacques Vincey, et Alain Olivier, elle crée les lumières des spectacles d'Anna Nauziere, Gislaine Drahy, Olivier Coulon-Jablonka, Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, Marie-Christine Soma, Sarah Siré, Philippe Eustachon et la compagnie Anomalie, le collectif Drao, la Cie du 7 au soir, et de la Cie Tempestant. Sa collaboration avec le scénographe Alexis Bertrand l'amène à créer les lumières pour les expositions : Chili l'envers du décor, Nice to be dead, et 2001-2011 Soudain Déjà sur Paris.

 

 

Loup Mormont - Création sonore

 

Loup

 

a suivi les cours de composition électroacoustique d'Annette Vande Gorne au Conservatoire royal de Mons. Ses compositions s'inscrivent dans la lignée de la musique concrète ou du « cinéma pour l'oreille ». Ses pièces ont été jouées à plusieurs reprises en Europe (Paris, Manchester, Bruxelles). Sa pièce Belle Inconnue a remporté le Diffusion Prize 2010 de Limerick. Il a également participé à la création de musiques et de design sonore de plusieurs films, documentaires, installations photo ou vidéo. Il enseigne depuis plusieurs années au Conservatoire royal de Mons et signe également des chroniques musicales.

 

 

Anne-Sophie Wilkin - Assistante à la mise en scène

 

Anne-sophie

 

1er prix au Conservatoire Royal de Liège, elle commence au Théâtre National sous la direction de Michael Delaunoy qu'elle retrouvera pour la création d'un texte de Paul Pourveur, L’abécédaire des Temps modernes, auteur dont elle fera également la création de deux autres pièces en langue française, White-out mis en scène par Hélène Gailly au Rideau de Bruxelles en 2010 et Décontamination par Christine Delmotte au Théâtre des Martyrs. En tant que comédienne elle travaille sous la direction de Michel Kacenelenbogen, Pierre Laroche, Serge Demoulin. Mais aussi avec Martine Godard et Jean-Michel Frère dans des pièces pour enfants qu'elle tourne en Belgique et en France. Elle a assisté Jean-François Noville pour sa mise en scène de Mort si j’veux de François Clarinval et à plusieurs reprises Michel Kacenelenbogen dans ses mises en scène au Théâtre le Public. 

 

 

 

Annabelle De Mey - Assistante Scénographie et Costumes

 

Annabelle

 

après avoir passé une année dans la section scénographie de la Cambre, elle passe son bachelier en arts plastiques, visuels et de l’espace à l’école Le 75 en 2009 et termine sa formation par une spécialisation en Art et Thérapie à la HELB d’Erasme en 2010. Artiste multimédia: peintre, artiste-thérapeute et plasticienne, elle propose depuis 3 ans des ateliers créatifs et des workshops spécialisés dans l’accueil de personnes souffrant de troubles du comportement et d'autisme. Elle participe dans un même temps à un projet collectif d'artistes-résidents impliqués dans l'urbanisme, le développement durable et l'organisation d'évènements culturels à W-O-L-K-E.

 

 

Arnaud Timmermans - Production

 

Arnaud

 

diplômé de l'Université Libre de Bruxelles en philosophie et en arts du spectacle, finalité écriture et analyse cinématographiques en 2009, il entame en 2010 la Formation à la production théâtrale par compagnonnage organisée par Théâtre & Publics à Liège. En 2011, il participe à la production/diffusion de Tout comme les princes, court métrage de Claude Schmitz et de 'Ti Man Maille d'Ecarlate la Compagnie. Il travaille parallèlement en tant que chargé de diffusion à La Charge du Rhinocéros. Il rejoint en janvier 2012, l'équipe d'Arsenic au titre de chargé de production. Il poursuit cependant un travail à la production en tant qu'indépendant avec Blackbird, projet porté par Jérôme de Falloise et mis en scène par Raven Ruëll, ou encore Bleu bleu de Stéphane Arcas.

 

 

Adrien De Rudder - Assistant Production

 

Adrien

 

diplômé en philosophie et en études théâtrales à l’Université Libre de Bruxelles, il entre en 2010 dans la formation à la production théâtrale par compagnonnage de Théâtre & Publics, centre de recherches, de pratiques et de formations théâtrales situé à Liège. Il profite ainsi de l’enseignement et de l’encadrement de professionnels tels que Philippe Taszman (administrateur délégué du Groupov) et Claude Fafchamps (directeur général de la Cie Arsenic). Il fait partie des fondateurs de la Compagnie MAPS au sein de laquelle il prend en charge la production, l'administration et, la communication. Aujourd'hui il travaille au sein du Collectif Mensuel.

 

 

Christophe Remy - graphiste

 

Christophe

© Graphisme de l'affiche : Christophe Remy

 

 

 

Fabien Defendini - Aide au développement du projet

 

Fabien

 

diplômé en arts plastiques à la Villa Arson, et en philosophie à Nanterre en 2004, il devient assistant galerie chez Catherine Bastide. Il publit ponctuellement des textes de critiques d'art dans différentes revues. En 2008, il rejoint Komplot, plateforme de commissaires d'expositions initiée par Sonia Dermience. S'ensuivent les expositions I'm not half the man I used to be de Stéphanie Seibold, Counter Poison de Claire Fontaine et A plastic prose peep-show inspirée de l'oeuvre d'Yves Petry. Co-fondateur de Le nom du collectif collectif de philosophes-plasticiens, il participe à l'exposition White Hotel, et Bu et rebus.  En 2010, il continue son activité littéraire dans Le répondeur tout en travaillant dans un restaurant de gastronomie diététique. Parallèlement il accompagne le développement de l'oeuvre de l'artiste plasticienne Véronique Boudier.

 

 

Why fund it?

Le projet entre dans la dernière ligne droite avant la création cet automne!

 

Img_8885

 

© Pola/idem

 

Partenariats

 

Ces derniers mois, des partenariats ont été noués avec diverses institutions qui ont mis leur confiance dans le projet.

 

- le Théâtre Océan Nord qui accueille les représentations, 

Théâtre&Publics qui accompagne le projet dans sa production au sein de la Formation à la Production par Compagnonnage et qui participe pour une part à son financement, 

la Charge du Rhinocéros,

-  Audience Factory,

- le Théâtre de la Manufacture qui nous propose une lecture de la pièce cet été en Avignon,

- d’autres encore qui nous aident par du prêt de matériel ou des salles de répétition.

 

Cependant nous recherchons encore 3000 euros sur les 32.000 euros (budget a minima) pour que ce projet voie le jour dans des conditions strictes de production et sans sacrifier ses ambitions artistiques.

 

Cela étant, pour nous permettre d'entrer dans une économie de financement plus "ordinaire", nous aurions besoin concrètement de 10000 euros

 

Ils nous serviront à financer une partie des salaires artistiques, le décor et le matériel technique ainsi que les frais engagés dans la diffusion ultérieure du spectacle.

 

 

Fonctionnement

 

Pour contribuer, il vous suffit de cliquer sur l'onglet de contribution "Soutenir ce projet" en bleu sur le coin droit en haut de la page. Il vous sera demandé de vous inscrire en créant un pseudonyme avec vos coordonnées. Par la suite vous allez être redirigé vers un système de paiement en ligne ordinaire par carte de crédit.

 

Si vous le souhaitez (et si cela vous paraît plus simple), vous pouvez effectuer un versement standard sur le compte de notre asbl: Pola asbl - IBAN BE46 0688 9233 3036 en précisant la contrepartie que vous désirez dans la communication.

 

 

Alors aidez-nous à franchir ces derniers pas !

 

 

Team

 

Thumb_pola
Pola

Pola est une asbl crée en 2011. Elle a pour but de promouvoir des évènements à caractères culturels incluant des projets de spectacles vivants et toutes autres activités y afférant.

Newest comments

Thumb_default
Good luck guys ;)
Thumb_default
Bonne chance Frédo pour la continuation. Amitiés Sylvie
Thumb_default
ça va marcher je le sens. On vous embrasse avec tout le coeur de Paris. Claire, Raphaël, Swann et Rodrigue.