Une pièce extrêmement violente aux allures parfois désuètes que Maeterlinck nous offre maladroitement et brillamment. À nous de jouer ! Nous en avons l’occasion les 8 et 9 novembre pour une présentation d’un début de travail… Aidez-nous à faire en sorte que cette maquette ait une suite !

Large_avatar_-_maleine

The project

 

Vivons ! Vivons tous fort et puissamment tant que nous le pouvons !

Le temps n’existe plus !

Il n’y a pas d’âge pour désirer, il n’y a plus d’âge pour se reposer !

Il n’y a que des moments de vie qui s’entrecroisent et se bouffent les uns les autres avec leurs dents plus ou moins acérées.

Il n’y a plus que des corps désarticulés qui rient de leur propre inaptitude à se rencontrer.

 

C’est tout cela que l’histoire nous raconte : des parcours de personnages humains car pleins d’un désir inassouvi et incommensurable.

Ils se baladent dans un monde sans repères et sur un sol tantôt liquide, tantôt brûlant, piquant, mais toujours difficilement palpable…

 

 

La pièce :

 

Pour résumer nous dirons que la pièce débute sur un mariage raté qui mène à une guerre sans pitié entre les royaumes respectifs des deux fiancés : La Princesse Maleine et le Prince Hjalmar.

Ils se perdent de vue pendant cette guerre qui dure… qui dure... entre 7 et 77 ans.

Le Prince doit alors épouser une autre jeune fille : Uglyane ; la fille de Anne, l’amante aux buts complexes du propre père du Prince : Le roi Hjalmar.

Mais là encore, la noce est un fiasco, une jeune fille sort de l’oubli et y en envoie une autre.

Une maladie étrange s’abat sur le château ; les jeunes pousses étouffent et les vieilles herbes s’ébattent comme du chiendent.

Peu d'entre eux survivront à cette épidémie.

 

______________________________________________________________

 

 

(Pour faire le lien avec les personnages de la pièce cf : L'équipe artistique...)

 

______________________________________________________________

 

La maquette :

 

La Maquette au Jeune Théâtre National est une opportunité pour les jeunes compagnies comme la notre, composées principalement d’anciens élèves d’écoles supérieures de théâtre ( ici l'ERAC - Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes et le TNS - Théâtre National de Strasbourg).

L'intitulé de l'exercice est simple (et la réalisation tellement complexe ! ) : il s'agit de présenter 1 heure (seulement) du projet que l'on souhaite monter à un public en grande partie composé de professionnels qui, si le spectacle leur donne envie, pourront ensuite nous aider à donner suite à notre projet.

 

Pour cette maquette et pour ce projet de La princesse Maleine en particulier, nous allons tenter de faire simple, mais il y a tout de même un coût … Surtout que nous souhaitons pouvoir présenter le projet dans de bonnes conditions, avec un bon début de scénographie (qui est extrêmement important pour la pièce car à la base de tout le Jeu, il crée l’espace dans lequel les personnages vont pouvoir plus ou moins difficilement déambuler). Nous utiliserons aussi de la vidéo comme un moyen de communication primordial du Royaume vers le monde "extérieur ", vers le public.

Le projet germe depuis longtemps déjà, il faut absolument lui donner vie.

 

 

L'équipe artistique - La Compagnie Maurice :

 

Suzanne Aubert - La mise en scène

Chloé Chaudoye - La Reine Anne (celle qui se regarde dans l'eau dans la vidéo)

Jeanne Cohendy - La nourrice (celle qui, en manteau beige n'est jamais loin de la Princesse Maleine)

Azeline Cornut - Les 7 béguines et les lumières (c'est elle qui arrive à soulever une souche)

Amélie Enon - Uglyane et le petit Allan (la fille à la fontaine)

Maxime Kurvers - Angus, le médecin, la scénographie et les costumes (l'oeil bleu qui observe le Roi qui rit à la toute fin)

Manon Lauriol - Le son et la vidéo

Emilie Prevosteau - La Princesse Maleine (elle danse avec un saule pleureur et est perdue dans l'obscurité)

Hugues de la Salle - Le Prince Hjalmar (le garçon qui attends devant l'eau puis fuit)

Charles Zevaco - Le Roi Hjalmar (il se frotte le visage et rit plus tard)

 

Majoritairement ancien élèves du Groupe 39 du TNS, sauf Emilie Prevosteau qui vient du Groupe 19 de l'ERAC.

L'administration, la diffusion - Anita Robillard

Le graphisme - Rose Aubert

Le bureau - Marie-Julie Pagès et Laure Gouhier

Merci à Marie Schmidt d'avoir prêté son dos pour la vidéo, dos où il est écrit: "Elle m'a demandé du poison." Citation du médecin dans La Princesse Maleine.

 

 

 

 

 

Why fund it?

- 900 euros seront utilisés pour la scénographie, ce qui comprend les matériaux de base + la location d'un véhicule pour aller chercher les éléments qui ne se trouvent pas à Paris + les outils de construction que l'on ne peut pas emprunter + l'ignifuge (très important et très cher) + tous les accessoires...

 

- 600 euros pour les costumes, il y a 10 personnages différents dans la pièce et presque tous se changent au moins une fois... Et ça fait beaucoup de silhouettes...

 

- 600 euros pour tous le matériel technique, soit la location de matériel vidéo + des micros + le matériel nécessaire à la lumière, gélatines de différentes couleurs, sources lumineuses...

 

Si nous parvenions à dépasser l'objectif des 2100 euros, cela nous permettrait déjà d'être plus tranquilles pour les dépenses de cette session de travail et surtout nous aurions une petite avance pour la suite de l'aventure ! ...

 

Merci d'avance !

 

 

Thumb_large_avatar_-_maleine
Cie Maurice

En 2008, lors des concours d'entrée aux Ecoles de Théâtre on se rencontre tous, certains pour continuer la route dans la même école (au TNS) et d'autre pour continuer ailleurs (à l'ERAC) tout en gardant pendant 3 ans des contacts très forts. 3 ans d'école, de nombreux projets ensemble, un quotidien, des envies. Des rencontres surtout, encore et... See more

Newest comments

Thumb_large_avatar_-_maleine
MERCI! MERCI, merci à vous, 47 généreux Kissbankers! Grâce à vous, déjà, l'aventure promet d'être encore plus belle que belle! Toute la compagnie vous dit joyeusement MERCI!
Thumb_default
Ravie de pouvoir soutenir votre projet. Bon vent à toute l'équipe et des bisous à Suzanne
Thumb_default
Bon courage! Je suis de tout coeur avec vous et faites moi signe si vous avez besoin d'un petit coup de main... Bise à tous