« Longtemps j’ai espéré mourir jeune, désolée pour ce manque de savoir-vivre... » - Claude Antonini

Large_lrdm_-_kk2-1487350894-1487350902

Présentation détaillée du projet

L’origine du Projet

 

 

Le projet part de l’édition d’un livre « La Ramasseuse de miettes » Edité en juin 2016 aux éditions Amalthée (Nantes Dist. Hachette) écrit par Claude Antonini qui retrace quatre décennies d’une vie d’intermittente du spectacle.

 

http://laramasseusedemiettes.com/

 

Couv-livre-1487349142

 

 C’est un pari où elle imagine faire de l’horizontale de la page écrite un passage à la verticale de la scène. Avec ses monologues vrais ou imaginés, ses séquences d’humour, ses chansons inédites, ses petites formes théâtralisées.

Son propos vise à apporter une expression qui lui est nouvelle. Pour y arriver il manquait un partenaire supplémentaire sur la scène, elle cherchait un double qui serait capable de la remettre en question, de la pousser dans ses retranchements et qui attaquerait sans vergogne ses souvenirs nichés à l’ombre du livre.  Un être ironique et farceur, amateur de bons mots, attaquant sans vergogne ses manies récurrentes de recherche sur ses racines, ses rencontres, ses illusions. Après réflexion elle décide que ce partenaire serait une marionnette, un Renard pour son ambigüité évidente. Elle a réécrit pour lui des séquences tirées du livre, accompagnée par les musiques originales et les arrangements du Pianiste Vincent Viala.

 

Carte_miettes-1487349343

 

 

La Ramasseuse de Miettes

Ils en parlent…

 

« La ramasseuse de miettes » Des miettes ?  J’y ai vu plutôt des petits éclats de verre ou de rêve.  Parfois ça brille… parfois, ça saigne. A prendre ou à blesser.

La ramasseuse de miettes, c’est un voyage déroutant et sans boussole dans plein d’éclats de   vie, avec un dosage d’humour, révoltes et nostalgies. Ça commence comme une autobiographie, et on est vite ferré par l’écriture concise, directe, qui transforme l’air de rien une fillette de HLM de banlieue en destinée de roman. Puis virage à 180°. Tout le monde descend. On change de ligne ou de cheval, et on se retrouve ou se reperd dans un pêle-mêle de piécettes de théâtre, de nouvelles, de poèmes… à moins que ce ne soient des extraits de chroniques… C’est un peu décousu… de fil blanc. Mais on n’hésite pas, on continue, et on avait raison, car il y a des miettes à ramasser sur le chemin, et parfois des pépites.

 « Dans le public, il y a celui qui va, celui qui retient, celui qui espère, il y a nos souvenirs, nos images guerrières, le quart d’heure estival applaudi à la seconde même par des bruits assoiffés d’espérance…. Alors pour lui plaire, on étale les artifices, le décor se plie, se déplie et s’isole dans les regards étonnés, avec ces glissandi bariolés le long des rideaux impassibles, complices muets de l’envol des lumières. »

Et on se retrouve transporté sans savoir comment, dans l’univers de Claude, là où elle est dans son meilleur rôle, sur la scène de ses chansons, là où ses textes vivent encore, tous chauds quand la lumière s’éteint. « Chuuuttt » ça va commencer !                                   

  Pierre Beaufils - Meung/Loire Octobre 2016

 Auteur, compositeur, interprète, comédienne, peintre et chanteuse…L’Orléanaise Claude-Albane Antonini a écumé l’art de long en large toute sa vie. Elle publie un nouveau livre, La Ramasseuse de miettes aux éditions Amalthée. Une phrase retient l’attention « Longtemps j’ai espéré mourir jeune, désolée pour ce manque de savoir-vivre... » Dans ce livre on plonge dans sa vie, dans ses bonheurs et ses soucis. Il alterne l’italique et le gras comme dans une pièce de théâtre ; y sont mêlés des photographies en noir et blanc et des peintures colorées.

Le Journal de la Sologne Octobre 2016

Je dois dire en préambule que Claude-Albane Antonini est une chanteuse dont la voix est une des plus belles et des plus émouvantes qu’il m’ait été donné d’entendre.

C’est pour moi la plus belle voix de la chanson française, incomparable à celles de nos vedettes médiatiques.

Son livre foisonnant est un ensemble apparemment disparate car il se compose de poèmes, de confidences, de réflexions, de fictions, de dialogues, de courtes biographies. Elle évoque des poètes, des chanteurs, des musiciens avec tendresse et émotion. Pourtant il se dégage de cet ouvrage une unité, un ton, une expression, il s’y révèle la personnalité de son auteur, il s’y dévoile une générosité autant de la pensée que du vécu. C’est plein, c’est dense, c’est foisonnant, c’est empli de vie, d’amour, de joie, d’exaltation, de bonheur et de souffrance. C’est un livre qu’on lit, qu’on pose et qu’on reprend car il est plein de surprise, de connaissance et de générosité.  De nombreuses illustrations aussi diverses que le livre l’accompagnent.

 

Maurice Cury - Paris Octobre 2016

 

Article_-_rep-1487349716

 

 

Espace scénique – Scénographie

Claude Antonini est un patrimoine vivant de la culture en région centre. C’est la mémoire des poètes, c’est une voix, un univers qui lui est propre à travers de nombreux spectacles qu’elle a menés tout au long de son parcours artistique, riche et engagé.

Elle m’invite aujourd’hui de façon complice à mettre en lumière son spectacle à penser l’espace et la scénographie dans laquelle elle va évoluer au côté de Vincent Viala et d’un Renard, une marionnette dont la fabrication est confiée à Nathalie Chartier… L’intention de Claude Antonini est de mettre en scène les histoires d’une mémoire que « les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ». Ironiser sur ce temps qui passe, faire rire ou sourire, abandonner tout soupir inutile et vain, extérioriser sous forme ludique et sonore une vie comme les autres…

Dans ce spectacle Claude Antonini nous livre une comédie dramatique, un voyage verbal inspiré ou les mots claquent et retracent une vie entre la chanson, la peinture, la comédie… 

Pour ce spectacle il me semble évident d’épurer la ‘‘boite noire’’ de mettre le théâtre à nu d’ouvrir les espaces où le spectateur sera convié à venir entendre une parole sensorielle et presque autobiographique.

Un espace scénique sobre. Un piano, un banc et des écrans en tulle transparent qui serviront de décors animés par des vidéos, des ombres, des lumières créant différents volumes.

Jouer avec la lumière et avec la disposition des écrans pour créer différents espaces… Des entrées, des sorties imaginaires, attiser la curiosité, créer du jeu ! Une invitation pour le spectateur à partager un moment chaleureux intimiste où la marionnette (Le Renard) dialogue avec l’artiste. Entre deux chansons agrandir l’espace : éclairer d’autres zones sur scène, que le spectateur n’avait pas encore vues, dissimulées derrière les écrans pour entendre une conférence…

L’espace scénique et la scénographie au service de l’artiste pour rythmer ce voyage dans le temps.

                                                                                                                                                             Maxime Larouy  

 

Chapouch-couv-1487349621 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous sommes en attente de validation d'un accueil en résidence pour démarrer le projet et pour compléter le budget de production nous avons besoin de vous ! Les dons de la collecte seront reversés directement à la Compagnie Cartel (Association Loi 1901).

 

- Les dons vont nous servir à financer la fabrication, création de la marionnette. ( 400 euros )

- Achat décors, costumes, pour la résidence prévue dans la Région Centre. ( 600 euros )

- Création mapping vidéo - décor vivant du spectacle. ( 1300 euros )

- Construction d'écrans géants pour la projection mapping ( 700 euros )

 

Si nous dépassons notre objectif de 3000 euros nous allons pouvoir envisager l'enregistrement d'un CD audio du spectacle !!!

 

 

Chapouch-p2-1487350198

 

Thumb_cc-1487318322
LA COMPAGNIE CARTEL

La Compagnie Cartel a été créée en janvier 2010. Cette compagnie a été conçue par Maxime Larouy dans le but de produire, promouvoir, organiser différentes manifestations artistiques professionnelles, notamment dans les domaines suivants : théâtre, cinéma, art du cirque. Son ambition est de fédérer une équipe passionnée et investit dans différentes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Salut Claude, Je croise les doigts pour le projet. Pierre-André
Thumb_default
voila un souffle pour le projet
Thumb_default
Voila c'est fait bonne route à la troupe. Vincent Tilly Le Parc