Pour une création théâtrale les 21 et 22 Mai 2015 au centre d'animation de la Tour des Dames (Paris 9ème) nous avons besoin de votre aide !

Large_11149253_1580826758825531_1242102914192018635_n-1430304913

Présentation détaillée du projet

La pièce

 

A Mrduša-d’en-bas, village reculé de l’arrière-pays dalmate, les dirigeants du Front Populaire font la pluie et le beau temps. Dans le but de redynamiser la vie culturelle du village les membres du parti représentés par La Chope, secrétaire et directeur de la coopérative agricole, demandent à l’instituteur Skunca de mettre en scène "Hamlet" de Shakespeare avec les villageois comme acteurs. Se confrontant à l’ignorance des paysans, Skunca se retrouve à réécrire complètement la pièce. Au lieu des vers de Shakespeare qui s’avèrent trop compliqués pour les villageois la pièce évolue progressivement vers une grotesque parodie du système politique en place. Dans cette tragi-comédie la mise en abyme de l'oeuvre de Shakespeare et sa structure dramatique sont un formidable miroir des relations entre les protagonistes de Mrduša-d'en-bas et la société yougoslave.

 

L'auteur : Ivo Brešan

 

Né en 1936 à Vodica, Croatie Ivo Brešan est dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, scénariste. Il écrit « La Représentation de Hamlet au village de Mrduša-d’en-bas » en 1965. Cette oeuvre, qui utilise le dialecte de la région de .ibenik le rend alors célèbre. De 1983 à 2002 il est directeur artistique du Théâtre d’art et du Festival international des enfants de Sibenik. La pièce est publiée aux éditions l’espace d’un instant.

 

La mise en scène : Audrey Jean 

 

J'ai toujours été frappée en tant que spectatrice ou lectrice par la manière extrêmement originale qu'ont les auteurs issus de pays de l'Est de traiter les années de communisme que leurs pays respectifs ont connus ; comment ils parviennent par des moyens détournés et un ton souvent satirique à retracer ces années d'oppression, des années où aucune forme de liberté d'expression n'était tolérée. Je pense notamment à des auteurs comme Matéï Visniec, Evgueni Schwartz ou encore Vaclav Havel. La pièce d'Ivo Brešan est de cette veine et résonne cruellement par la modernité de son propos. Tout d'abord comme son titre l'indique il y a une évidente référence à Shakespeare, cet écrivain de génie que j'affectionne tout particulièrement. Gageons que la folie et la modernité de cette pièce lui rende un hommage certain malgré la transformation de son « Hamlet ». La mise en abyme de cette œuvre majeure du Maestro et la structure dramatique de la pièce de Brešan  sont un véritable miroir du rapport complexe entre les dirigeants du front populaire et la société yougoslave de la guerre froide. Toute la force dénonciatrice de Shakespeare est mise au service d'un anti-communisme ici poussé à l'extrême par le ton volontairement grotesque de Brešan. Un sens du comique terrible et le pessimisme amer font ainsi écho au jeu de dupes et de faux-semblants propre à l'œuvre de Shakespeare. Je souhaite avant tout entamer un travail de recherche avec mon équipe, être en laboratoire sur les ressorts de cette écriture afin de l'ancrer dans un univers cynique et intemporel. Car au delà d'une évidente dénonciation des dictatures en tout genre, ce texte pose également le problème de la responsabilité individuelle face au pouvoir, le positionnement du Moi par rapport à autrui, l'homme et son libre-arbitre face à la majorité. C'est ce que je souhaite mettre en avant dans ma mise en scène notamment en accentuant l'opposition permanente entre les personnages principaux de La Chope et Škoko, véritables figures manichéennes qui passeront leur temps à essayer de rallier à leur solde le reste des protagonistes. Le pouvoir a l'air de changer de camp régulièrement mais au final ce n'est qu'une illusion. Ivo  Brešan dresse ainsi un constat sans appel et désabusé : les puissants sont indétrônables. La scénographie renverra à ce pessimisme grâce à un plateau dépouillé et froid qui illustrera la ruralité au moyen de matériaux bruts. Le décor sera volontairement délabré à l'image du régime critiqué. Je souhaite également établir une récurrence du thème de la marionnette, qui sera décliné sous plusieurs aspects, le pantin manipulé par la propagande comme un être dénué de tout sens critique. J'envisage pour cela l'intervention du théâtre d'objets et la création de masques grotesques. Par ce biais et par un travail précis sur le corps  l'on apportera un contraste saisissant dans l'exubérance et le grotesque pour certaines scènes qui,  accompagnées d'effets de lumière et d'utilisation d'accessoires surdimensionnés,  seront alors comme des respirations, des parenthèses pour traduire le burlesque et l'absurde de l’extrémisme politique. Le texte me paraît suffisamment riche et naturellement comique cependant pour ne pas avoir à forcer le trait et la bêtise de certains personnages. Ma crainte principale était de tomber dans une caricature du monde rural qui m'aurait rapidement conduit dans le registre de la comédie de boulevard. Ce sera donc un équilibre précaire difficile à trouver, à la mesure de ce texte qui combine parfaitement l'univers sombre et cruel du drame à la truculence de la farce.

 

Le_trio-1421457146

 

La_speakerine-1421457158

La scénographie : Charline Cocset 

 

En bas, un espace du réel : une salle des fêtes du village de Mrduša-d’en-bas  

 

Un système fait de strates et de mensonges qui tourne à vide, détruisant tout sur son passage, comme une machine de guerre. Effondrement. Une quête, une croyance à laquelle personne ne croit plus. Une terre où un petit feu d'amour peut naitre mais que l'on tente toujours d'étouffer par mesure de précaution. N'y laisser que des miettes. Décalé, beau et riche, un fourmillement d'événements se recoupe et se répond dans l'universel, l'humain et l'énigme de l'être. Pourquoi n'agit-il pas?

En_bas-1421455720

 

En haut, un espace fantasmagorique du régime fantasmé

 

Le journal télévisé anachronique, au générique pêchu évoque la propagation de la propagande, la parole modifiée du 'Suivez nous tous'. Ces parenthèses burlesques ponctuent la pièce à trois reprises et se détériorent graduellement jusqu'à leurs dysfonctionnements.

En_haut-1421455760

 

Mascarade et rupture des limites, Sensations

 

Chaos/ mélange des deux mondes/ mascarade/ comique/ extrême/ terrible/ apothéose/ mise en scène de la mort/ pouvoir absolue/ accumulation/ débordement/ folie/ la foule/ anonyme/ perte/ montée/ 

 

Pluie de décombres/ cendres/ poussière au sol/ un trône/ superposition bancale et usée/ bribes/ stratification/ monument/ buchée/ effondrement/ déverser/ amener des choses pour s’éléver/ accumulation/ triangle/ être au dessus des autres physiquement/ écraser/ brouette/ débris de fête/ danse de marionnettes/ sons qui grandit/ vertige/ hurlement/ crescendo/ arrêt brutal/

 

Gris/ de plus en plus rouge/ angoissant/ noir total/

Img017-1421455814

 

La création Lumière : Elodie Murat 

La création sonore : Thibaut Hok 

 

Les comédiens de notre projet "La Représentation de Hamlet au village de Mrdusa-d'en-bas" 

 

 

 Guillaume Tavi, Chloé Mahy, Hadi Rassi, Zack Naranjo, Driss Mehdi, Benjamin Polounovsky et Audrey Jean 

 

 

1371265-0-1430304628

 

À quoi servira la collecte ?

A ce jour notre compagnie n'est ni conventionnée, ni subventionnée. Chacun de nos spectacles est donc auto-produit et crée grâce à l'investissement de techniciens et acteurs qui acceptent de travailler dans un premier temps sans rémunération. Nous avons besoin de votre soutien à bien des niveaux pour faire vivre ce spectacle, néanmois dans l'immédiat plusieurs priorités se détachent !

 

La collecte nous servira au départ à investir dans la construction du décor et des éléments de scénographie. Nous aimons ce texte particulier à la folie et souhaitons avant tout que le résultat soit à la hauteur de nos espérances, que la pièce que nous visualisons dans nos têtes ne soit pas dénaturée parce que nous n'aurions pas eu les moyens de lui rester fidèle. Ce spectacle se caractérise aussi pour nous par une esthétique forte et nous tenons particulièrement à apporter beaucoup de soin à la création d'une réelle atmosphère. 

 

Nous avons toutefois réfléchi aux diverses possibilités et matériaux pour rester cohérent avec le thème de la pièce qui nécessite de rester dans des matières brutes et extrêmement concrètes. Nous souhaitons travailler en collaboration avec une ressourcerie, ce qui nous permettrait de nous inscrire, en parallèle de notre objectif, dans une démarche équitable et citoyenne. Nous pourrions également grâce à ce partenariat maitriser et assister à toutes les étapes de création et réduire les couts sans pour autant avoir un décor au rabais. 

 

Nous avons d'ores et déjà engagé quelques frais, notamment pour la location des espaces de répétition. Cet argent nous servira peut-être aussi à récupérer cette mise de départ pour la réinjecter dans la professionnalisation du projet, notamment dans la communication et la diffusion du spectacle (affiches, tracts etc)

 

Enfin la création théâtrale est, nous le savons, un engagement sur la durée et nous travaillons pour l'instant bénévolement à la construction de ce beau projet. Votre aide à chacun nous permettra de proposer un spectacle de qualité et, nous l'espérons, de pouvoir l'inscrire ensuite dans un parcours cohérent et ambitieux. Avec votre générosité et notre travail nous parviendrons à faire vivre cette représentation atypique de Hamlet,  à faire résonner aujourd'hui la force et l'originalité de cette écriture.

 

Merci à tous pour votre soutien ! 

 

15521255-0-1423055735

 

Thumb_10408522_1553224878250220_2574938074210060982_n-1421456917
Audreytheatres

Créée en 2013, L’Echoscène produit actuellement le spectacle jeune public « Au pays des jouets » à la Folie théâtre pour 44 dates. En parallèle, la compagnie prépare « La représentation d’Hamlet au village de Mrdusa d’en bas » pour le mois de Mai. La compagnie regroupe différents metteurs en scène et comédiens, une régisseuse lumière, une scénographe et...

Derniers commentaires

Thumb_default
Congratulations on the new project Audrey!! I just know that it will be as special and amazing as you are. xoxo
Thumb_default
Bon courage ratonne!
Thumb_default
<3