Permettez à Georges NICOLAS, non-voyant, de descendre en canoë la rivière des Esclaves au Canada, avec l'aventurier Philippe Sauve

Large_bandeau_canotrip

Présentation détaillée du projet

Georges Nicolas, non-voyant depuis 1995, et l'écrivain voyageur Philippe Sauve vont réaliser en septembre 2014, la descente en canoë de la Rivière des Esclaves au Canada, dans les états de l'Alberta et du Territoire du Nord-Ouest.

 

467 kilomètres d'aventures périlleuses du lac Athabasca au Grand Lac des Esclaves. Le chien guide d'aveugle Fuji accompagnera les deux voyageurs.

 

L'objectif de cette aventure est de réaliser un témoignage écrit et vidéographique, qui permettront de sensibiliser le public sur la déficience visuelle, ainsi que sur les possibilités au quotidien de Georges Nicolas.

 

Le film et le livre présenteront, d'une manière précise, la région parcourue en canoë, encore sauvage et méconnue. Ce sera aussi le récit d'une histoire d'amitié, que les deux amis raconteront dans les Festival de Film d'Aventures ou les Salons du livre. 

 

Paysage

 

LA RIVIERE DES ESCLAVES, 467 km à la rame

La rivière tire son nom d'un mot de la langue Crie qui signifie esclave ou étranger.

La rivière compte de nombreux bras et suit un parcours sinueux à travers la région plate de granite archéen du bouclier canadien.

Cette région fut fortement touchée par la dernière glaciation.

Utilisée principalement pour le transport, c'est un habitat important pour la faune.

Le gouvernement de l'Alberta évalue la possibilité de construire un barrage hydroélectrique d'envergure (2000 MW) à la hauteur des rapides Pelican près de FORT SMITH. Ce projet controversé pourrait détruire les lieux de nidification des pélicans blancs d'Amérique, mettre en danger les aires de couvaison de la grue blanche d'Amérique, une espèce rare, et inonder le delta Peace-Athabasca.

 

Rivi_re_des_esclaves1

 

 

 

GEORGES NICOLAS et PHILIPPE SAUVE ont déjà réalisé la traversée de l'Islande à pied, durant l'année 2010. Le documentaire de 26 minutes, issu de cette aventure a obtenu le Prix Coup de Coeur du Jury au Festival International du Film Polaire 2012 et le Prix du Film Curieux Voyageurs au Festival Planètes Couleurs de Saint-Etienne 2012

 

La bande annonce du film Huis Clos Islandais

 

 

100_1482

Philippe SAUVE et Georges NICOLAS durant la traversée de l'Islande

 

 

Georges Nicolas et Philippe Sauve au Festival du film Curieux Voyageurs de Saint-Etienne : 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à finaliser le budget total du projet, l'achat de matériel complémentaire (photo et vidéo) pour la réalisation d'un documentaire de 52 minutes et l'achat d'un matériel qui servira à la sécurité de l'expédition.

 

Budget total de l'expédition + Réalisation du Documentaire = 7000 €

 

Transport = 2000 €

Hébergement = 1000 €

Equipement Expé (Canoë, gilets, sacs...) = 1200 €

Equipement Photos/Vidéos = 800 €

Post Production (Montage, Étalonnage...) = 1000 €

Assurance = 400 €

Imprévus divers = 600 €

 

Voici nos partenaires au 14 juin 2014 pour un budget de : 4470 €

 

Indécosa C.G.T. = 500 €

Mutuelle Varoise des Travailleurs de l'Etat = 500 €

Ecole Sainte Thérèse de La Seyne Sur Mer = 570 €

Collège Marie France Toulon = 200 €

Crédit Mutuel de La Seyne Sur Mer = 700 €

Conseil Régional PACA = 2000 €

 

AUTRE PARTENAIRES

 

Les Editions & Productions SLAVA 

Publication du récit de l'aventure + Prêt caméra Canon 5D Mark2 + Montage du documentaire sur Final Cut Pro.

Le site de SLAVAPRODUCTION

 

 

Thumb_georges_et_philippe2
Inuk83

Philippe SAUVE est un écrivain voyageur auteur de plusieurs récits et réalisateur de documentaires. Il a déjà effectué prés de 15 000 km à la rame, un tour du monde à pied... Son aventure en canoë à travers la Sibérie a obtenu plusieurs prix, dont le Prix René Caillié et le Prix Pierre Loti. Georges NICOLAS non-voyant a réalisé 2 expéditions en... Voir la suite