L'idée est d'enregistrer la B.O. d'un livre. Aidez-moi à ajouter le son aux images que l'on se fait en lisant !

Large_photo_kisskiss-1410997994

Présentation détaillée du projet

                                            

Cela fait un peu plus de deux ans que je propose dans toute la Bretagne le lecture musicale du roman La tête en arrière de Nathalie de Broc. Le principe : Le texte est lu presque intégralement par une comédienne (Geneviève Robin) et j'accompagne au piano pour créer une atmosphère.

 

Et un jour, après une représentation, quelqu'un est venu me voir pour me demander plus de musique…

Là est venue l'idée d'enregistrer toute la musique que m'inspire ce texte et d'en faire un album. Comme une bande originale pour livre.

 

Ce texte fort m'a marqué pour deux raisons :

 

La première est que tout simplement ce texte est prenant et magnifique. L'histoire racontée dépeint des rapports douloureux entre une jeune femme et sa mère absente, avec en trame de fond la recherche de l'identité de ce père inconnu.

 

La deuxième, et pas des moindres, est que cette jeune femme dont parle ce livre et qui plus tard l'a écrit n'est autre que ma mère. Que toute cette histoire est aussi un peu la mienne…

 

Quand j'étais plus jeune, il y avait un piano dans le bureau de ma mère, là où elle écrivait ses romans. Souvent, je venais toquer à la porte pour venir jouer. Je m'asseyais et commençais à jouer ce qui me passait par la tête. Elle sursautait presque à chaque fois en me disant "Non, non, non, ça ne va pas du tout avec ce que j'écris !". Elle me décrivait alors la scène sur laquelle elle travaillait en quelques mots. Et pendant les dizaines de minutes suivantes, le clavier de l'ordinateur et celui du piano s'emballaient tour à tour, s'inspirant mutuellement, sans un mot.

 

Il s'agit donc ici d'enregistrer un album de piano solo, dont l'esthétique est présentée dans la vidéo ci-dessus. Il sera enregistré en Février 2015 à l'Archipel, salle de spectacle de Fouesnant qui dispose d'un joli piano à queue parfaitement adapté à ce que je cherchais.

 

La composition se déroule en deux temps : L'écriture en amont de thèmes principaux, qui sont ensuite repris dans des improvisations figées par l'enregistrement.

Pourquoi enregistrer de l'improvisation et non tout composer ?

Pour garder la spontanéité et l'énergie que m'inspire ce texte, m'approprier les mots et délivrer sur l'instant tout le panel d'émotions que j'en retire.

 

Voici deux extraits de prises de travail pour vous en donner un peu plus :

 

 

Vous pourrez aussi trouver des informations sur mon parcours sur mon site :

http://arthurguillemot.com

 

Merci !!

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte servira à couvrir une partie des frais de la réalisation de cet album qui se fait en plusieurs phases:

 

-Enregistrement en studio (1500€ pour 5 jours + mixage)

-Mastering (800€ pour l'album entier)

-Graphisme (500€)

-Pressage du CD à 1000 exemplaires avec livret (1200€)

-Frais de redevance de la Société des Droits de Reproduction Mécanique (1000€)

 

Si jamais la collecte dépasse la somme indiquée (ne nous arrêtons jamais de rêver !), la somme couvrira une plus grosse partie du projet, me permettant de me priver de moins de nourriture ces prochains mois ... Et peut-être d'organiser un beau concert pour la sortie de l'album ?

Thumb_photo_02-1411001500
Arthur Guillemot

Musicien autodidacte, pianiste et guitariste depuis une vingtaine d’années, Arthur aime mêler la musique à d’autres disciplines. De ses premiers amours pour le théâtre où trouver l'atmosphère des mots est essentiel ("La tête en arrière" de N. de Broc, "Big Shoot" de K.Kwahulé) à la composition de musiques originales pour la télévision (France 3, France... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne continuation pour ton projet que je trouve original et très intéressant !
Thumb_default
Nanou et Nico terminent ta collecte!!! Tu les as tes 3000 balles!!! Bisous de nous deux
Thumb_default
C'est pas le moment d'hiberner... Adrien