"La tolérance, c'est un regard sans jugements". Réapprenons ensemble. Aidez-nous à partager ce message par l'image et la musique.

Large_tole_rance-1453477583-1453477601-1453477605-1453477609

Présentation détaillée du projet

Pour débuter, un grand merci à tous ceux qui prendront le temps de lire cette fiche visant à soutenir le projet de Christophe Sochor, auteur, compositeur et interprète de talent.

 

« Ne pas haïr, importe plus que l'illusoire amour du prochain ». Albert Cohen

 

 

Cs51-1444038871

 

A ce titre, c'est peut être une bonne idée de vous parler de cet artiste, qui trace son parcours à la force de ses doigts et de ses cordes vocales depuis plus de 20 ans. 

 

D'abord, guitariste influencé par des grands noms comme Eric Clapton, JJ Cale ,Carlos Santana pour la couleur musicale et par Francis Cabrel, pour l'écriture et la composition.

Il intègre le groupe Doobie Fonk, avec lequel il enrichira son jeu et sa musicalité au travers de plus de 150 concerts sur une douzaine d'années. 

 

C'est en 2014, qu'il entame la réalisation de son premier album , entouré de talentueux auteurs, compositeurs et musiciens comme Christophe Marie , Jacques Roure, Murat Öztürk, et de talentueux paroliers comme Isabelle Poitreaud , (https://fr.wikipedia.org/wiki/Iza_Loris) Christine Dailly, Nathalie Iltis , Lucille Lemoine Rodriguez, Daniel Rossi , Christine Godard... 

 

 

_crivage_3188x1740_pixels-1450528491

 

Ci-dessous le lien pour écouter la chanson "la Tolérance" de Christophe Sochor

 

http://www.zicmeup.com/artiste/chris07/

 

A ce jour, il a sorti un premier clip, réalisé par Dimitri Borget, sur un morceau intitulé "Je suis libre" avec la participation de la comédienne Solenne Midena.

 

1-1444041747

 

Cs5-1444043605

 

 

C'est désormais avec son titre phare "La tolérance" écrit en 2014, fruit d'une longue réflexion sur les comportements de chacun, qu'il tente de transmettre un message universel à la portée de tous. En ce sens, mettre en image un tel projet devient un challenge d'envergure autour duquel une belle équipe s'est formée pour soutenir et accompagner le projet.

 

 

Jacques Roure, le parrain Idéal:

 

Depuis quelques mois, nous travaillons collectivement avec Jacques Roure, ancien neuro-psychiatre et psychanalyste, qui s'est intéressé de près au comportement humain et à leur manière de fonctionner en société. Il est aussi depuis plus de 25 annnées l'auteur de chansons pour Serge Reggiani, Alice Dona, Lio, Michèle Torr, et plus récemment Pedro Alvès...

 

Nous avons, pensé comme le fit Alain Resnais dans son film "Mon oncle d'Amérique", à utiliser la chanson de Christophe Sochor "la Tolérance" pour tenter de créer autour de cette idée, une sorte de "déconditionnement opérant".

 

En seulement 7 minutes, nous savons que c'est un défi difficile: chercher à trouver les sensations et les maux d'une société en échec constant sur le plan individuel et collectif et chercher à trouver au fond de nous le petit cailloux à apporter à l'édifice.

 

12077349_967859569944628_1132037839_n-1444048546

 

Le mot du Parrain:

 

J’ai rencontré Christophe SOCHOR à la Master Class que nous animons depuis plus de 10 ans avec Christophe MARIE (Auteurs ensemble ou séparément pour : Serge REGGIANI, Alice DONA, LIO, Michèle TORR, Pédro ALVEZ, Julie ZENATTI, CARLOS, Herbert LEONARD, Isabelle AUBRET …)

 

Dans ces stages où nous recevons pendant une semaine des auteurs, compositeurs et interprètes, j’ai eu le plaisir de travailler pendant deux années avec Christophe ce qui m’a permis de découvrir et d’apprécier à la fois l’homme et l’artiste.

 

Il se dégage de sa personne une grande humanité accompagnée de générosité, de sympathie, d’une écoute attentive ce qui, compte tenu de son talent sous-jacent, lui a permis d’avancer rapidement dans la voie de l’écriture et de la composition.

 

J’ai tout de suite aimé dans ses interprétations sa voix, son timbre, son regard vers le public. L’envie à la fois d’apprendre et de donner et la présence physique accompagnée d’un timbre caractéristique à la fois fluide ou rocailleux en fonction des chansons qu’il interprétait.

 

Son premier clip « Je suis libre » est déjà une réussite. Le projet qui nous occupe est celui de tourner son second clip sur un très beau texte dont il a écrit les paroles et la musique intitulé « LA TOLÉRANCE »

Cette chanson écrite bien avant les douloureux évènements qui ont récemment frappé la France est encore davantage aujourd’hui d’actualité.

 

Je suis sûr que ce clip, grâce à votre soutien, permettra de donner le jour à une œuvre forte, sensible et humaine que nous serons heureux de voir naître et fiers d’avoir aidé dans sa réalisation.

 

Nous sommes certains de pouvoir compter sur vous, nous vous en remercions par avance.

 

Laissez-moi vous transmettre mes sentiments les plus sincères.

 

Jacques ROURE

 

La marraine du projet , Lucile Lemoine-Rodriguez, déléguée à la culture en Provence.

 

P1020640-1449838933

 

 

 

Réalisateur : Dimitri Borget

 

18608_10205684098796116_4438828793877056948_n-1449842383

 

Diplômé d'école de cinéma (IAD) en réalisation, Il a parcouru la planète avec l'armée française en tant que documentariste et en a ramené des images impérissables. Travaillant depuis dans la Région PACA, il parfait son expérience sur des courts métrage et va réaliser son premier long au début de l'été 2016. 

 

Mot du réalisateur: 

 

La Tolérance est un bien drôle de mot, je me suis moi même souvent posé la question de sa signification. Le dictionnaire me dit : désigne la capacité à accepter ce que l'on désapprouve, c'est-à-dire ce que l'on devrait normalement refuser.

 

N'y a t-il pas de choses intolérables sur terre? Quelles sont les limites de la tolérance? qui définit quoi?

Evidemment toute l'intelligence de l'Homme ne se résume pas à savoir si ces deux notions résonnent, mais si leur écho est potentiellement audible. 

 

Parlons désormais du projet en lui même:

 

A mon sens, on à jamais pris autant conscience du mot toléreance qu'en huis clos. Aussi, et il est important de le préciser, un huis clos au sens propre est un endroit fermé, sans possibilité d'interaction avec l'extérieur, sans public. Evidemment, des images externes viendront s'implanter dans le projets, afin de compléter "l'histoire" de ce clip

 

A partir de là, vous pouvez imaginer toute sortes d'endroits possibles au développement de ce clip ;)

 

Pour ce qui est de la trame images, nous allons tourner en numérique (faute de budget pour un chef op capable de travailler à la peloche. Attention, je ne dénigre pas les chefs op qui travaillent au numérique, mais bon les bases sont les bases, et il faut rendre à ces arts...)

 

Pour ce qui est du scénario, et bien c'est une surprise...

À quoi servira la collecte ?

Le financement participatif sera totalement transparent concernant le coût réel engendré par ce projet

Chaque euro sera intégralement utilisé sur l’ensemble des moyens humains et techniques nécessaires à la réalisation. Que ce soit en numéraire ou en temps passé, les porteurs du projet participent également sur leurs propres deniers au financement.

 

Le tournage va dépendre des moyens techniques utilisés, qui vont des plus simples aux plus complexes (choix des caméra, des objectifs, de l'éclairage nécessaire à la photographie, des effectifs en fonctions des équipements employés...). Plusieurs personnes et organismes comme le CINEDA nous soutienne dans l'accessibilité à divers lieux, comédiens, costumes...

 

Avec les 5000 euros

Nous partons pour un tournage "petit budget" sur le plan loco-régional (cf: clip "Je suis libre")

 

Avec 10.000 euros

On approchera le côté cinématographique professionnel escompté avec une emprise nationale. Nous pourrons allouer un budget conséquent pour la caméra (type red epic voir arri) ainsi que de la machinerie (travelling et grue) pour effectuer des plans "chiadés" qui apporterons une esthétique visuelle au millimètre.

 

Avec 15.000 euros

Nous élargirons le tournage au plan international, en choisissant des lieux qui permettront au mieux d'illustrer le thème au travers de regards différents.

 

Grâce à l'appuie du Cineda drôme Ardèche, nous bénéficions de multiples aides non négligeables nous permettons de gagner du temps sur bien des aspects, améliorant considérablement le temps passé à l'élaboration de ce projet.

Cineda-1453529951

 

L’ensemble des contributions des donateurs servira aux postes de productions suivants :

 

Techniciens Pour l'image (Réalisateur, Chef opérateur, technicien machinerie...)

location éclairage 

Transports et location de l’équipe du film (Technique, artistiques, comédiens).

Matériel de prises de vues

Postproduction (Montage, Etalonnage, Mixage et copies DCP)

Soutien du Cineda

Costumes

Assurances tournage

déplacements, hébergements, intendance

Thumb_carre_-1474379576
eNeM

eNeM fait ses débuts à l'âge de 16 ans alors qu'il chantait pour la première fois à un spectacle scolaire de fin d'année, il découvre sa voix. Après 13 ans de solfège , 8 ans de piano , et 6 ans de cours de chant , il décide de faire appel à des auteurs compositeurs afin de réaliser son premier opus . À la suite de plusieurs rencontres non... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Alors moi je me languis d entendre ta voix sur les ondes..des bises de nous tous
Thumb_default
Salut Christophe, tous mes vœux pour que ce projet se réalise ! Bises Lucile
Thumb_default
Fonce tu as raison