Soutenez un théâtre d’interrogations face à la construction d’un homme qui traverse des mondes merveilleux peuplés de personnages enchanteurs !

Large_la_traverse_e_affiche-1492767939-1492767961-1492767965

Présentation détaillée du projet

Il ne s’agit pas de nos peurs, il s’agit de nos limites.

 

Dans une ville urbaine, qui ressemble à tout autre, apparaît Doc. Ce jeune médecin, perturbé par la cruauté et l’individualisme de son environnement, continue de vivre péniblement sa vie bien arrangée avec sa femme et ses amis. Lors d’un dîner à son appartement avec tout ce beau monde réuni, une guerre éclate, obligeant Doc à prendre les armes. C’est une chose qu’il ne pourra supporter et qu’il fuira une fois l’occasion venue.

 

C’est dans ce contexte que commence le voyage de Doc. 

 

Nous serons confrontés à l’incompréhension, au désarroi, à l’angoisse, mais aussi à la sérénité et à la bienveillance dans un temps en dehors de nos perceptions. Nous allons rencontrer beaucoup de personnages fabuleux et enchanteurs, qui témoigneront de tous les espaces que Doc traversera. Nous nierons ce qui existe. Nous verrons ce qui n’est pas.

C’est l’occasion pour notre personnage de s’interroger sur ce qu’il est, et sur ce qu’il tend à devenir. Faire le choix de son identité. Est-ce seulement possible ?

 

C’est une écriture recomposée et poétique qui nous projettera cette expédition. Nous avons fait le choix de l’expérience ; le texte, qui était un fragment d’initiatives, est devenu une histoire merveilleuse, avec toute l’illusion qu’elle peut promettre. La dimension épique de notre fable provient de ce qui nous construit, de ce qui nous fait rêver, lorsque l’on regarde autre part qu’en bas. C’est un théâtre d’interrogations face à la construction d’un homme, un théâtre politique qui nous désordonne, un théâtre qui conte car c’est avant tout une histoire.

 

Pour servir cet imaginaire étonnant, tous les moyens possibles seront utilisés. La Traversée est le lieu de rencontre entre des corps, des esprits, des voix et des images. Cette interconnexion nous plongera davantage dans nos utopies, nos dystopies et nos introspections à l’origine d’un monde que nous tentons de faire naître. C’est le seul moyen que nous avons pour toucher ensemble cette furieuse envie de partir vers un ailleurs meilleur.

 

Nous avons rêvé ce spectacle simple, drôle et enthousiasmant, avec pour seul désir de le partager. Nous n’engageons pas un rythme saccadé et projectile comme une balle de fusil, mais plutôt comme une valse tournante, où chacun de nos partenaires est une nouvelle découverte. Une composition originale avec des paroles qui stoppent notre réalité, des images animées qui transforment notre vision, des danseurs qui opèrent une voltige de l’esprit, des comédiens qui nous témoignent la fable.

 

Vous avez vu la brutalité d’un monde qui existe, nous vous proposons de voir le merveilleux d’un monde qui n’existe pas.

 

 

Ce spectacle né de la rencontre entre Jérémy Saltiel et Lucie-Cerise Bouvet en Etudes Théâtrales à la Sorbonne Nouvelle :

 

17091428_10211957269868335_468477925_o-1489531062

Img_cerise-1490257624

 

Originaire de la région PACA où il a été diplômé d'art dramatique au conservatoire, Jérémy Saltiel est passionné de politique, de théâtre et de biologie. Ces trois passions se fusionnent dans sa création unique. Il adore Brecht, Ariane Mnouchkine et Niel Patrick-Harris.

La parisienne Lucie-Cerise Bouvet a abordé le plateau dès son plus jeune âge. Actrice à l'écran, comédienne et danseuse sur les planches, elle poursuit le développement de sa polyvalence ici dans la création et la chorégraphie. Elle se passionne pour Pina Bausch, Alain Platel, et Robin Wright. Et bien sûr la grande équipe qui les suit fidèlement dans cette aventure. Chaque membre provient d'une rencontre humaine et artistique faite à travers les années pour donner ce bel ensemble :

 

Dscf0569-1490257909

 

 

Interprètes : Cécile Feuillet, Clément Proust, Elio Massignat, Laura Facélina, Léo Pochat, Léonce Pruvost, Matisse Humbert, Mélina Despretz, Tristan Bruemmer et Zoé Guillemaud.

 

 

Plusieurs étapes attendent ce projet :

 

- 24-26 mars 2017 : La compagnie s'installe en résidence dans le 13ème arrondissement de la ville de Paris.

 

- 31 mars 2017 : La Traversée a été sélectionnée pour participer au dispositif d'accompagnement Acte&Fac proposé par le service d'action culturelle de l'Université Sorbonne Nouvelle. Ce dispositif nous accompagne jusqu'à la scène, et organise un second de tour de sélection pour déterminer les six compagnies qui présenteront leur création au Festival Acte&Fac au théâtre de la Bastille

 

4-6 mai 2017 : La compagnie s'installe à l'Université Sorbonne Nouvelle, pour trois jours de répétitions intensives.

 

- 2017-2018 : Ce projet a également déposé sa candidature à des festivals d'art vivant sur l'ensemble de la saison prochaine : A contre sens, Censier sur scène, et d'autres structures dans toute la France.

À quoi servira la collecte ?

La collecte nous servira a payer notre dispositif scénique, ainsi qu'une partie des costumes et la location d'un atelier de construction pour notre décor. Le montant global s'élève à 4000€, répartis de la manière suivante:

 

- Dispositif scénique : 2000 €

- Costumes : 500 €

- Location d'un atelier de construction : 1500 €

 

Nous vous présentons ici ce qu'il nous faut pour faire le minimum. Si jamais nous avons la chance de dépasser la somme demandée, nous pourrions aller jusqu'au bout de tout ce dont nous avons rêvé.

 

La Traversée comprend cinq univers, qui ont chacun besoin d'une scénographie unique et ambitieuse. Par exemple, Doc se trouvera dans une forêt luxuriante, lumineuse et minérale. Des arbres ressemblant à des totems, des montagnes de prairie et une nappe phréatique seront les lieux incontournables de la quête de Doc. Nous comptons les faire exister avec une vidéoprojection sur un écran de tulle, des tréteaux de différents reliefs recouverts d'une bâche à double face, l'un exposant la prairie et le gazon, l'autre réfléchissant la lumière d'une eau douce.

Un autre exemple, Doc ouvre sa quête sur un marché riche en couleur. C'est un dispositif a part entière pour le début de son voyage, comprend des barres en bois qui soulève des tissus rouge marocain, afin de créer des étables d'un marché oriental.

 

1_ville-1489344871 6_orient_marche_-1489344886

7_orient_bar-1489344940 13_foret-1489344956

 

 

Chaque acteur porte en lui plusieurs personnages, et ce sont ces personnages que nous voulons profondément lier à un costume, à une identité propre, cousue à même le corps. Un sage porte un masque qui, comme du lichen, va cacher la moitié de son visage ; un jeune homme naïf vêtu d'un pantalon en coton arraché au pied n’est pas sans rappeler un certain Peter Pan, enfant perdu ; des danseurs en combinaison noire explorent l’espace avec des excroissances anarchiques de tissu ; un guide spirituel s’avance dans un long manteau clair sur lequel poussent des herbes folles. Voilà, pour n’en citer que quatre, les personnes que vous rencontrerez au cours de cette traversée.

 

P1100676-1489845014 P1100677-1489845074 P1100678-1489845117

 

P1100679-1489845154 P1100680-1489845194

 

Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à l'association Théâtre des Autres Propositions (TAP).

Thumb_17201355_1248485575204930_5570599069209252470_n-1489348471
LeTAP

Le TAP est né en 2016 par la rencontre de Cerise Bouvet, Tristan Bruemmer, Elio Massignat, et Jérémy Saltiel. Animés par la volonté d’expérimenter les arts vivants, le TAP ouvre sa première année avec trois créations. Au pont de Pope Lick, de Naomi Wallace, Something Rotten, d’après Shakespeare, et La Traversée, une écriture originale.

Derniers commentaires

Thumb_default
J'espère que le projet ira au bout. Encouragements spéciale pour Cerise qui peut saluer "Eric" de ma part. Je croise les doigts pour l'aboutissement de ce projet. :)
Thumb_default
Good luck !
Thumb_default
BRAVO POUR CETTE BELLE INITIATIVE; BON VOYAGE