Donnez vie à notre projet inédit, solidaire et responsable: "La voix des Tatuyos"! Grâce à vous, nous pourrons répondre à une demande vieille de 20 ans et nous rendre en Amazonie Colombienne pour restituer des enregistrements de paroles rituelles perdues aux descendants de chamanes Tatuyos. Grace à vous, nous réaliserons un web documentaire sur cette rencontre et sur les enjeux de la préservation de ce patrimoine culturel exceptionnel!

Large_image2

Présentation détaillée du projet

 

RESUME DU PROJET :

 

Notre projet consiste en un engagement responsable vis-à-vis d’une communauté amazonienne pour la préservation et la valorisation de son patrimoine culturel.

 

 

07411-big

 

 

Patrice Bidou, ethnologue au CNRS aujourd’hui à la retraite est revenu de ses expéditions en Colombie amazonienne dans les années 1970 avec de nombreux enregistrements des chamanes narrant des mythes et des chants rituels Tatuyo. En 1990 les descendants de ces chamanes ont demandé que ces enregistrements leur soient retournés au nom de leur travail de mémoire et dans le cadre de leurs actions pour la préservation de leur patrimoine culturel mis en danger.

 

Ces enregistrements uniques sont d’une importance vitale pour cette population qui a vu s’effriter sa tradition orale au fil des contacts avec le monde occidental. Le savoir contenu dans les enregistrements est en effet très sensible et il convient de le remettre en mains propres aux descendants des chamanes et héritiers légitimes de ces connaissances. Aujourd’hui les ethnologues nous ont confié les enregistrements tant attendus et la responsabilité de mener à bien ce projet.

 

Nous bénéficions du soutien des organisations indigènes qui ont témoigné leur grand enthousiasme à la perspective de se voir retourner ces enregistrements. Nous travaillons de concert avec la fondation Gaïa et l’association des capitaines et autorités autochtones traditionnelles du Pirá Paraná (ACAIPI) pour organiser notre séjour sur place et l’expédition en Amazonie. En effet la zone du Pirá Paraná est protégée et inaccessible sans autorisation de leur part.

 

Gaia

 

 

Cette initiative désintéressée reste pour nous une occasion unique de rencontre et d’ouverture. Nous désirons apprendre de l’engagement et des luttes menées aujourd’hui par les communautés locales pour préserver leur patrimoine et vous faire bénéficier à notre retour de cette expérience inédite. Pour cela nous nous engageons à réaliser un carnet de voyage, des expositions multimédias mais surtout un web documentaire en témoignage de cette aventure unique.

  

LES INDIENS TATUYOS

 

Les Tatuyos sont des Indiens habitant  la région du Haut Pirá Paraná et appartenant au groupe linguistique Tukano Oriental.

Ils sont organisés en communautés rassemblées autour de la «maloca», grande habitation collective abritant une famille étendue correspondant le plus souvent à une lignée ou à un lignage.  Les Tatuyos descendent d’un ancêtre mythique commun, l’Anaconda céleste, ils sont tous parents entre eux selon le mode de filiation patrilinéaire.

 

07416-big

 

Selon la sagesse ancestrale, le Pirá Paraná est le centre d’un vaste espace appelé territoire des jaguars de Yuruparí dont les sites sacrés contiennent une énergie spirituelle vitale qui nourrit tous les êtres vivants du monde. Les chamanes sont les détenteurs de la connaissance ancestrale, des rites de protection et de guérison. Ils sont les garants de ces rites qui rythment les activités sociales selon la connaissance de leur environnement et des cycles naturels (remontée des poissons dans le fleuve, étapes de maturation des fruits, migration des oiseaux…). Ces connaissances déterminent un ensemble de pratiques et de règles sociales qui permet la préservation de leur environnement et la perpétuation de leur mode de vie.

 

Aujourd’hui les Indiens s’organisent pour renouer avec ce cycle vertueux et préserver leurs traditions au profit de la grande région amazonienne.

 

Après avoir porté au niveau national la reconnaissance des coutumes du Pirá, l’ACAIPI s’est tournée vers l’UNESCO. Ainsi depuis 2011 le savoir traditionnel des chamanes jaguars de Yuruparí est inscrit au patrimoine universel immatériel de l’humanité.

 

Découvrez ci-dessous la vidéo réalisée par la fondation Gaïa à cette occasion: 

 

 

 

LES ENREGISTREMENTS

 

Les enregistrements sur bandes magnétiques datent de 1969 et 1973 et contiennent les voix de deux chamanes aujourd’hui décédés, narrant les mythes «ketia – wadarike» et chantant les rituels du «baherike – wanorike». C’est à la demande de leur descendant que nous entreprenons ce projet. La tradition orale des indiens Tatuyos s’étant érodée, la plupart de ces chants et ces mythes sont uniques, et leur transmission entre les générations d’autant plus importante.

Aujourd’hui les enregistrements nous ont été confiés par les ethnologues pour les remettre à leurs héritiers légitimes. Nous avons d’ores et déjà numérisé 8h30 d’enregistrements de cassettes et de bandes numériques en format mp3. La seconde partie des enregistrements se trouve à Bogota et sera numérisé une fois sur place.

 

Antoine_akai_3

 

L’EXPEDITION

 

Le départ pour la Colombie est prévu le 21 janvier 2013. Nous resterons à Bogota 2 semaines afin de rencontrer les principaux représentants des communautés indigènes et numériser les enregistrements restants. Ce temps est également nécessaire pour finaliser l’organisation de l’expédition en Amazonie.

 

Nous devrons ensuite nous rendre en avion à Mitù (à 575 km de Bogota), dans le département du Vaupés au sud-est de la Colombie, à la frontière de la forêt Amazonienne.

C’est dans cette ville que nous terminerons de nous équiper pour l’expédition dans le Pirá Paraná. Nous bénéficions de l’accord de l’ACAIPI pour nous rendre dans cette zone protégée et inaccessible aux visiteurs étrangers. Cet accord est également une garantie pour notre sécurité dans cette région.

 

Une fois à Mitù et avec l’aide de l’ACAIPI il nous faudra remonter le Rio Vaupes, un affluent de l’Amazone en pirogue pendant 5 jours pour atteindre la rivière du Pirá-Paraná où vivent les Indiens Tatuyos.

 

Image1

 

Une fois les enregistrements restitués, nous resterons ensuite 3 semaines à 1 mois avec les communautés indiennes dans le Pirá-Paraná. Nous estimons ce temps nécessaire pour mieux comprendre les bouleversements du mode de vie des Indiens confrontés au monde occidental et leur action pour la préservation et reconstruction de leur patrimoine culturel. Nous emporterons avec nous l’équipement nécessaire (appareil photo et caméra tropicalisés) pour pouvoir témoigner à notre retour de cette expérience réellement unique.

 

 

LE WEB DOCUMENTAIRE

 

Dès notre retour en France nous réaliserons un web documentaire composé de divers chapitres.

 

Nous montrerons aussi bien des scènes de vie des indiens au cœur de l’Amazonie que des interviews de représentants des communautés indigènes sur les actions menées pour la protection de leurs traditions. Nous expliquerons la signification des mythes grâce à nos entrevues avec les ethnologues européens et les détenteurs du savoir indigène. Nous témoignerons du ressenti des indiens concernant les bouleversements à l’œuvre dans leur environnement, mais aussi de nos impressions sur le terrain.

 

Le web-doc intégrera également notre corpus photographique et sonore pour une immersion réellement interactive pour le plaisir et la curiosité de tous (aux diffuseurs ou producteurs intéressés, contactez-nous sur lavoixdestatuyos@gmail.com).

 

 

 

NOS SOUTIENS

 

Nous sommes soutenus dans ce projet par les principales organisations d’autorités indigènes en Colombie ainsi que par des personnalités du monde de la recherche européennes. 

 

Fondation Gaïa

ONG colombienne engagée dans la préservation de la diversité culturelle et biologique sur terre, la fondation Gaïa travaille de concert avec l’ACAIPI  pour faire revivre les connaissances autochtones et protéger les sites naturels sacrés.

 

ACAIPI

L’association des capitaines et autorités autochtones traditionnelles du Pirá Paraná regroupe 17 communautés et malocas dans le Pirá Paraná et travaille activement pour la préservation de leur culture traditionnelle.  Ses représentants nous aiderons notamment pour la logistique de l’expédition et l’introduction au sein de la communauté Tatuyo.

 

Patrice Bidou

Anthropologue, directeur de recherche au CNRS, retraité, auteur des enregistrements en question. 

«Le retour du savoir des anciens à leur petit-fils permet la perpétuation d'une tradition orale qui a une importance cruciale pour la vie de toute la tribu. Je soutiens activement ce projet». 

 

Christian Gros

Anthropologue, professeur émérite à l’Université de Paris-III, Institut des Hautes études de l’Amérique latine, spécialiste des questions ethniques et identitaires. Christian Gros s'est rendu à plusieurs reprises dans le Pirá Paraná dans le cadre de ses recherches et a notamment travaillé avec les Tatuyos.

« Un projet passionnant qui répond aux besoins du moment. »

 

Stephen Hugh-Jones

Anthropologue, professeur émérite à l’université de Cambridge, retraité, il a travaillé avec les Barasanas, tribu parente des Tatuyos et a participé activement à la mise en place des programmes d’ethno– éducation avec l’ACAIPI.

« Les enregistrements effectués il ya 40 ans représentent une archive de valeur inestimable pour les Indiens de la région et, pour cette raison, le voyage proposé a le plein soutien des communautés concernées. Je recommande sans réserve ce projet et vous invite à appuyer Louis et Norman dans leur entreprise. »

 

 

Plus d'infos sur : http://www.facebook.com/Lavoixdestatuyos

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons atteint l’objectif fixé de 1800€ en 20 jours de collecte !

 

Un grand merci aux contributeurs qui rendent ce projet possible !

 

Les 1800€ vont être utilisés ainsi :

 

·         350€ pour le trajet de Mitù au Pirá Paraná

·         500€ pour l’achat et la location de matériel audiovisuel 

·         650€ pour le montage des rushs vidéos

·         300€ pour la création du carnet de voyage 

 

 

Cependant, on a malheureusement encore des trous dans notre budget et on a encore besoin de votre aide. En effet le trajet jusqu’au Pirá Paraná s’avère plus couteux que prévu (essence, guide, matériel…). De plus chaque euro supplémentaire permettra de produire un web documentaire de meilleure qualité! 

 

Aidez nous à financer ce projet et en particulier le trajet jusqu' au Pirá Paraná et la postproduction du web-doc !

 

Pour nous aider, vous avez 2 options :

 

1) Une contribution avec Kiss Kisss Bank Bank avec contrepartie

 

2) Par vos dons fiscalement déductibles!

 

NOTRE ASSOCIATION EST DECLAREE D'INTERET GENERAL, VOUS AVEZ AUSSI LA POSSIBILITE DE FAIRE UN DON DEDUCTIBLE A 66% DE VOS IMPOTS! 

 

Par exemple, pour un chèque de 100€ envoyé à :

 

La voix des Tatuyos

62 rue jean le galleu

94200 Ivry-sur-seine,

 

nous vous renvoyons immédiatement un reçu fiscal qui vous permet de déduire 66€ de vos impôts. 

 

A TOUS ! Pour votre lecture, pour votre soutien financier, moral, médiatique, logistique, éditorial…  MERCI ! et à très bientôt.

 

Louis et Norman

 

Suivez nous sur : www.facebook.com/Lavoixdestatuyos !

 

 

Thumb_bisoubisou
La voix des Tatuyos

Nous sommes deux jeunes diplômés de 24 ans curieux des cultures étrangères et ouverts sur le monde. Louis Bidou: Tout juste diplômé d'un master en gestion de projet et en entreprenariat social à l'Ecole de Commerce de Grenoble, j'ai travaillé 1 an pour un social business en Afrique (Ghana, Kenya). Passionné d'ethnologie, ce projet est pour moi... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Du Courage à vous et tatuyez bien ! A bientôt les cocos. Julien - Browniz !
Thumb_default
Bonne chance et profitez à fond de votre voyage ! J'espère que vous parviendrez à aller au bout de vos projets =) Ramenez-nous également plein de souvenirs ;-)
Thumb_default
En l'attente du docu, bon voyage pour ce beau projet