Las Malenas, c'est un sextet de tango né en 2002. C'est aussi une association fondée en 2006, notamment pour aider le sextet à exister.

Large_malenas_kiss_copy

Présentation détaillée du projet

Photo_plaquette_2

 

Malena, à l’origine, c’est un tango. Mythique. L’incarnation de la femme-tango.  Une silhouette entrevue, une voix entendue ou rêvée en 1941 par le poète Homero Manzi, un rêve devenu poème, mis en musique par Lucio Demare, repris par Anibal Troilo. Et depuis lors, un « classique ».

Dans l’univers viril du tango, la femme inspire le poète ou le musicien, elle danse le tango, parfois le chante, mais elle le joue rarement. L’instrument y reste une affaire d’hommes.

Las Malenas, ce sont six musiciennes de talent. Un sextet entièrement féminin pour célébrer cette musique : deux violons (Anne Le Pape et Juliette Wittendal), un violoncelle (Sabine Balasse), une contrebasse (Pascale Guillard), un piano (Katiana Georga), et un bandonéon (Véronique Rioux).

Six instrumentistes de formation initiale classique, toutes disciples des maîtres du genre, Juan-José Mosalini et Gustavo Beytelmann, six femmes réunies par l’amour de ce blues du Grand Sud américain, qui, entre Paris et Buenos-Aires, depuis un siècle, n’en finit pas de se renouveler, de surprendre par l’étendue de ses potentialités.

Six femmes-tango, donc. Mais attention aux clichés… Si un sextet entièrement féminin est en soi un défi à l’univers du Macho, le tango de Las Malenas ne fait pas pour autant dans la « féminitude » mièvre. Ni joliesse, ni douceur. Mais la puissance des émotions fortes, une énergie qui explose sur scène et emporte le public. La musique de Las Malenas peut être rugueuse autant que sensuelle, langoureuse puis violente, vigoureuse et intensément lyrique… Si par moments elle se fait caresse, rêverie mélancolique, gare au retour de flamme ! Au claquement du fouet. A l’explosion. Le son particulier de Las Malenas tient sans doute à la forte présence des cordes, qui donne parfois à la mélancolie argentine - celle, douloureuse, du bandonéon -, quelques teintes d’Europe centrale, quelques échos d’une nostalgie plus « joyeuse » aux accents tziganes ou ashkénazes.

Le répertoire des six musiciennes reflète leur amour du tango vivant dans toute sa diversité : compositions originales de Julien Chirol, Leonardo Teruggi et Véronique Rioux ; pièces d’Astor Piazzolla ; arrangements originaux de thèmes traditionnels par Leonardo Teruggi et  Alejandro Schwarz…

Diverses collaborations sont venues enrichir le parcours musical des  Malenas : création,  avec Hanna Schygulla, de l’opéra  de chambre Tango mon amour  de Jorge Zulueta et Jacobo Romano ; participation à la bande originale d’un court-métrage de Thibaut Gobry, Le Voyage au Japon, dans lequel le sextet joue un rôle à part entière ; tournées en Allemagne, au Japon, au Maroc, en Espagne, en Belgique, en France ; scènes parisiennes...

En 2008 et 2009, Véronique Rioux au bandonéon et Katiana Georga au piano ont rejoint le groupe. C’est cette formation qui a enflammé le Triton en mars 2011, lors de l’enregistrement de l’album Las Malenas live au Triton. Si le sextet a jusqu’à présent privilégié le tango instrumental, il vient d’ajouter une couleur à sa palette : la voix. Soledad Romero, chanteuse et clarinettiste, se joindra désormais régulièrement au sextet. Une nouvelle aventure commence.

Eric  Pellet

 

 

Las Malenas,

ce sont des arrangements originaux :

 

 

Ce sont aussi des créations :

 

 

 

Et des tas de beaux moments partagés en concert :

 

Img_0465kopie

 

Las Malenas,

 

c’est aussi une association, fondée en janvier 2006 dans le but de favoriser, créer et développer des projets liés à l’expression musicale et artistique, notamment à travers le tango argentin.

 

À quoi servira la collecte ?

Vos dons à l'association nous permettront notamment de financer : 

 

- la publicité pour nos concerts ( flyers, affiches, etc.)

 

- nos démarches auprès des différentes structures (salles de spectacles, festivals, maisons de disque, etc.)

 

- la fabrication des plaquettes et CD promotionnels

 

- nos déplacements quand ils ne sont pas pris en charge par les organisateurs d'événements

 

- les arrangements et compositions dont nous avons tant besoin pour alimenter notre créativité !

 

Votre soutien nous permettra d'augmenter notre répertoire, de faire travailler de jeunes (et moins jeunes ! ) compositeurs talentueux que vous rêver déjà de découvrir !

 

Nous jouons les 16 et 17 mai prochain au Triton (11 bis rue du coq français, Les Lilas), un lieu qui nous soutient et nous fait confiance depuis de nombreuses année. Nous voulons pour l'occasion inviter d'autres musiciens venus d'autres univers et préparer de belles surprises musicales. Votre soutien nous permettra d'y parvenir sereinement.

 

http://www.letriton.com/fiches%202014-2/0516-Las%20Malenas.html

 

Si vos dons vont au-delà de nos espérances, ils serviront aussi à financer une belle photo pour le groupe, un clip de présentation du sextet et pourquoi pas au moins une partie notre prochain album !

 

Merci à tous et à toutes qui nous suivez depuis toutes ses années et aux nouveaux venus.

 

 

Thumb_logo_noir_web
Las Malenas

Véronique Rioux, bandonéon Katiana Georga, piano Anne Le Pape, violon solo Juliette Wittendal, violon Sabine Balasse, violoncelle Pascale Guillard, contrebasse