Aidez une jeune biologiste en sac à dos à partir en en Amérique du sud étudier les pesticides et leurs impacts sur les populations locales.

Large_logomondekkbb2

Présentation détaillée du projet

Logo3fb

Pourquooi_lat

 

/!\ Attention la vidéo a été faite avec cette idée de traverser l'Atlantique. Néanmoins, je recherche toujours un bateau, mais pour remonter la côte brésilienne. Les sous-titres en français sont disponibles en bas à droite.

 

_tudier

 

Pchiiiit quelques infos!

 

Le Round up est le désherbant le plus utilisé au monde. Son composé actif, le glyphosate est retrouvé partout, c'est pourquoi les scientifiques s'intéressent de plus en plus à son action. Il s'agit en fait d'un  herbicide de surface qui ne pénètre pas les parties très profondes du sol ni les eaux phréatiques. Restant donc en surface, on suspecte un transport par le vent lors de son utilisation, à court terme et à plus long terme. De nombreuses études sur ce sujet ont déjà été faites mais pas sur ce pesticide en particulier ni en Argentine.

L’Argentine est le 3ème pays producteur de soja au monde, dont une grande partie provient de graines transgéniques distribuées depuis 1996. L’utilisation des pesticides a explosé depuis cette période, par exemple passant de 34 millions de litres en 1990 à plus de 312 millions de litres aujourd’hui. De plus, le cadre légal de régulation d’utilisation des pesticides y est plus  permissif qu’en Europe, ce qui entraine excès et mauvais usage, mettant à risque la santé des agriculteurs et habitants des zones rurales.

 

C'est pour me pencher sur cette situation que je prends mon sac à dos, ma caméra et mes tubes à essai et que je me lance! Je me rends en Argentine d'abord, puis je fais tout un parcours en Amérique Centrale.

 

Le premier aspect du projet Latitude 23°26"16' est une mission scientifique de terrain dans la région de Cordoba. Il s’agit d’étudier le transport du glyphosate. L'herbicide est généralement appliqué par avion sur les champs afin de couvrir plus de surface. Lors de l'application, il est transporté par le vent sur des distances de plusieurs kilomètres, pouvant atteindre des zones habitées. Dans un second temps, une propagation via les sédiments a toujours lieu alors que le composé est en surface des champs.

 

Ces deux phénomènes seront étudiés via la pose de stations de récupération des sédiments dans des lieux stratégiques:

Zone 1: au milieu des champs jusque au centre d'un village.

Zone 2: au milieu des champs jusque dans le centre de Cordoba.

Zone 3: dans un village de montage des Andes et ses alentours proches, cette zone servira de zone témoin. 

Les sédiments seront prélevés, traités de façon à ce que composé ne soit pas dégradé puis envoyés au laboratoire de l'université de Wageningen aux Pays-Bas pour analyse.

 

 

Rechercher

Toxtox

 

Le second aspect du projet Latitude 23°26"16 concerne l’effet du glyphosate sur la santé via l’élaboration d’un questionnaire précis et d’interviews auprès des population locales. Ainsi, j'irais à la rencontre des locaux dans les 3 zones décrites plus haut, soit auprès des agriculteurs, des habitants en zone rurale et en ville, mais aussi des médecins et responsables des centres de soins afin d'avoir des données plus objectives.

 

Il s'agit d'une étude épidémiologique de santé publique qui a pour but de vérifier si un lien de cause à effet entre l'herbicide et certaines maladies est effectivement remarquable. En tête de liste sont les maladies respiratoires et cutanées, les troubles de la fertilité et endocriniens ainsi que les cancers qui ont déjà été pointés du doigts dans le milieu de la recherche.

 

Avec des données expérimentales sur le transport du glyphosate  ainsi que sur son impact sur la santé, nous pourrons alors en savoir plus sur les risques liés à l'utilisation des pesticides.

 

 

Rendre_compte

 

Ce sujet de recherche est extrêmement intéressant et comporte des enjeux qui touchent l'environnement, l'agriculture et la santé.

 

Il faut en parler!

 

C'est pourquoi j'embarque également mon dictaphone, ma caméra et mon calepin pour faire un web documentaire et rendre compte de ce que je vais voir sur le terrain. Le reportage ne traitera pas de l'aspect uniquement scientifique. Le but est d'informer de ce que je vais voir en Argentine et en Amérique Centrale et surtout de comment la population perçoit l'agriculture intensive et l'utilisation des pesticides la bas.

 

La_o__la_mission_s_arr_te

 

A la suite des 3 mois en Argentine, je me déplacerais en Amérique Centrale toujours dans un démarche de rencontre des locaux. Je me rendrais notamment dans des fermes biologiques afin de comparer les points de vue.

 

Le web documentaire prendra principalement la forme de vidéos courtes d'environ 10 minutes mises en ligne sur mon blog http://latitude2326.wordpress.com toutes les 2 semaines. Il est également possible de s'abonner à la newsletter via le-dit blog afin de recevoir les nouvelles directement dans votre boite mail!

 

 

Le Parcours

En bref,

septembre à décembre 2014: en Argentine

janvier à février 2015: en voilier le long de la côte

mars à juillet 2015: l'Amérique Centrale du Nord au Sud

 Map_trajet

À quoi servira la collecte ?

Voici deux ans que je prépare cette aventure. J'ai donc déjà commencé à économiser. J'ai pu mettre de côté 2000€.

A côté de cela, un boulot d'été, l'obtention de bourses, la mise en place de collectes et la recherche de sponsors m'ont permis de lever des fonds.

Désormais, c'est la dernière ligne droite. J'ai presque atteint mon budget annuel de 6 600€, il me reste encore 1000€ à trouver!

 

L'achat de matériel

 

D'abord, l'étude scientifique et la réalisation du web documentaire demandent un minimum de matériel. Je dois donc me séparer de mon fidèle, vieux et lourd ordinateur portable pour un neuf bien plus léger. Ensuite, je dois investir dans une caméra. Nul besoin d'un caméscope professionnel, mais une caméra embarquée avec une bonne tenue et une bonne définition est nécessaire.

Ce sont les seuls appareils couteux dont j'ai besoin mais qui pèsent lourd dans la balance.

 

Les frais de déplacement

 

Ensuite, il y a tous les frais dus au déplacement, surtout lors de mon périple en Amérique Centrale. Je voyage économique en sac à dos, tente et en stop si les conditions y sont propices. Néanmoins, les frais basiques de transport, de nourriture et de logement sont inévitables.

 

Voici les détails du budget global.

Tox

Thumb_img-page-002crowdfunding
JauneMarine

JauneMarine c'est l'aventurière avec son ciré jaune, ses bottes jaunes, les manches relevées. Je suis née et j'ai grandit en Bretagne, Marine de mon prénom. J'ai 22 ans et on peut dire que je fais partie de la génération « routarde », abreuvée depuis ma tendre jeunesse par le lait de l’aventure et du voyage. Depuis que j’ai contracté le virus du... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Comment recevoir les contreparties?

Si la contrepartie est ''immatérielle", vous n'avez rien à faire, seulement attendre et la voir apparaitre.
Si elle est matérielle, il faut également s'armer d'un peu de patience, et surtout donner son adresse postale afin que je sois en mesure de vous l'envoyer. Un beau matin, une contrepartie toute chaude vous attendra dans votre boite aux lettres!

+ Comment avoir des nouvelles?

Je tiens à entretenir une relation toute particulière avec ceux qui m'ont aidé, ils le méritent bien! Pour cela, j'ai besoin de votre adresse email afin de communiquer facilement avec mes généreux mécènes.

Derniers commentaires

Thumb_default
Stourm evit frankys
Thumb_default
Projet très prometteur ! J'espère de tout cœur que la collecte aboutisse pour que ce voyage scientifique puisse se faire. Il faut montrer au monde que Monsanto détruit des vies !!! Je salue au passage le courage de la jeune JauneMarine qui à 22 ans s'élance dans un tel projet à l'autre bout du monde !
Thumb_default
Cagnotte Roche aux Fées Le cochon a été vidé