Accompagnez Laurette Atrux-Tallau sur le salon ART ON PAPER 2015 !

Large_kkb-01-1434619670-1434619688

Présentation détaillée du projet

Parce qu’aujourd’hui, une jeune galerie ne peut se faire connaître et offrir une réelle visibilité aux artistes dont elle défend le travail sans participer aux foires et salons d’art contemporain d’envergure internationale, nous avons besoin de votre soutien pour rendre possible notre présence sur le salon ART ON PAPER | BOZAR de Bruxelles du 11 > 13.09.2015

 

Circonstance Galerie, qui représente l’artiste Laurette Atrux-Tallau, a franchi les étapes de sélection permettant de participer à ART ON PAPER | BOZAR de Bruxelles du 11 > 13.09.2015, salon d’art contemporain du dessin, sa particularité un artiste > une galerie. C’est là un premier pas de franchi, non pas des plus faciles ! Il est aussi un gage de qualité… À l’heure de notre premier anniversaire, la volonté de nous associer à cet évènement consacre le travail déjà effectué et la qualité des choix qui ont été les nôtres. Elle nous offre aussi une chance inégalable de développement. Ce sera le premier salon pour Circonstance Galerie.

 

Kiskiss_vue_expo-1434619243

Circonstance Galerie ; Inauguration, Exposition collective : Les discrétions s’apparentent, Michel Blazy | Jean-Luc Blanc | Karim Ghelloussi | Jean-Simon Raclot, septembre 2014

 

Circonstance Galerie en quelques dates :

 

> Inauguration en septembre 2014.

Exposition collective : Les discrétions s’apparentent

Michel Blazy | Jean-Luc Blanc | Karim Ghelloussi | Jean-Simon Raclot

 

> Novembre 2014

Exposition collective : Intervalle doré

Laurette Atrux-Tallau | Denis Brun | David Artaud | Julien Levy

 

> Janvier 2015

Exposition personnelle : Demain dure encore | Karim Ghelloussi

 

> Mars 2015

Exposition collective : Mithril | Mimosas Echard & Jonathan Martin

 

> Mai 2015

Exposition personnelle : Fake | Djamel Kokene

 

> Juin 2015

Exposition personnelle : Grande étoffe les distinctions | Jean-Simon Raclot

 

Kkb-04-1434618768

Circonstance Galerie, Exposition personnel : Fake | Djamel Kokene, Mai 2015

 

La première étape, celle de la sélection est désormais franchie, la seconde, celle du financement du stand commence maintenant, avec vous ! Car cette chance a un prix. : 5000 euros pour 3 jours de présence; somme que la galerie seule ne peut pas prendre à sa charge compte tenu de son existence récente, de sa volonté de défendre des artistes émergents et du contexte économique peu favorable à l’activité.

 

Kkb-03-1434618900

Circonstance Galerie, Exposition personnel : Demain dure encore | Karim Ghelloussi, Janvier 2015

 

Soutenir ce projet c’est :

- participer au développement de notre galerie contribuer à la pérennité de notre structure agir en conscience pour faire évoluer le marché de l’art

- donner une chance aux galeristes qui, par un engagement de chaque jour, croient en l’art et visent à régénérer la scène artistique en perpétuant le travail d’accompagnement des artistes, qui ne se limite pas à la vente d’œuvres.

- offrir à l’artiste l’accès à un public d’envergure internationale

 

Installation_atrux-tallau_chapelle_saint-nicolas-des-eaux__plum_liau_2013_-1434618253

Laurette Atrux-Tallau. ; Sans titre, installation, Chapelle Saint-Nicolas-des-Eaux, Pluméliau, 2013 -

 

La sculpture, l’installation et le dessin sont aujourd’hui les trois axes du travail de Laurette Atrux-Tallau. Sculptures réalisées avec des matériaux de la vie de tous les jours : coton–tiges, clous, pointes ou punaise. Ces sculptures posent la question de la sphère ; en géométrie de l’espace, c’est une surface fermée dont tous les points sont situés à une même distance d’un point intérieur appelé centre. Laurette Atrux-Tallau crée des solides aux formes rondes dont les référents sont aussi bien des sphères astronomiques (planètes) ou physiques (atomes) que des organismes ou des êtres du monde animal ou marin ou des choses du monde végétal (oursin, hérisson ou bogue de marron). Cette tension entre l’infiniment petit et l’infiniment grand trouve sa résolution dans le caractère abstrait de ces sculptures monochromes dont l’apparence de force et de solidité masque mal leur extrême fragilité. La sphère est, par ailleurs, associée à l’idée d’un monde qui se déroule dans un temps cyclique. Cependant le mouvement circulaire qu’elles imposent au regard n’a ni début ni fin, mais recommencement : cet éternel retour du même est répétition à l’infini. «Toutes les choses reviennent éternellement, et nous-même avec elles. Tout s’en va, tout revient ; éternellement roule la roue de l’être […], éternellement se déroule l’année de l’être.» Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, partie III, « Le convalescent ».

 

Texte d’Alexandra Majoral

 

Le site de Laurette Atrux-Tallau

 

Installation_mus_e_d_ixelles_2008-1434618571

Laurette Atrux-Tallau. ; Sans titre, installation, musée d’Ixelles, Bruxelles, 2008 - 1200 modules en polystyrène et bambou

À quoi servira la collecte ?

3500 euros pour le stand

1000 euros pour les encadrements

500 euros pour les frais de transports

 

Installation_collection_particuli_re_bruxelles-1434618480

Laurette Atrux-Tallau. ; Installation , sans titre, collection privée, Bruxelles, 2006 -

Thumb_logo-kkb-1434621206
Circonstance Galerie I Florence Farrugia

Après deux ans d’études à l’école nationale supérieure d’art de Nice (Villa Arson), j’ai poursuivi mon parcours et obtenu mon DNSEP à l’école nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC) en 1996. Ouvrir une galerie est une idée que j’ai longtemps mûrie. Tout au long de ces années, j’ai continué à fréquenter assidûment le monde de l’art... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Brussels: beware of the Circumstance! :D
Thumb_default
Good on you!
Thumb_default
We believe in you :))