Financez le lavage de linge le plus étrange que vous ayez jamais vu, et faites que Lueurs Noires rayonne en plein jour !

Large_leger_lavomatique_neon_final_affiche-1444166525-1444166577

Présentation détaillée du projet

Lavomatique est un moyen-métrage qui constitue le premier épisode de Lueurs Noires. Porté par une équipe motivée, le projet n'attend plus que vous pour voir le jour !

 

Quelques mots sur Lueurs Noires 

 

     Lueurs Noires est un projet de série anthologique qui revisite les genres du fantastique et de l'absurde. Chaque épisode raconte une histoire distincte et durera entre vingt et trente minutes, sauf Lavomatique qui durera 40 minutes. 

 

                                  

Lueurs Noires tentera d'explorer le fantastique et l'absurde en les ancrant dans une réalité banale. Le fantastique tend à renverser les codes de la réalité, à jouer avec les frontières du rationnel et de l'irrationnel à partir d'un contexte habituel, fade, sans intérêt. C'est justement dans ce contexte du quotidien, de l'habituel, dans l'inintéressant, que s'exprime l'absurdité. 

 

                                    Affiche_lueurs_noires-1444467760

Dessin d'illustration pour l'affiche de Lueurs Noires, par Antoine Carcano

 

Dans notre projet, cette vision du fantastique nous vient de la littérature notamment. Nous nous inspirons d'écrivains comme Kafka, Gogol, Boulgakov ou encore Julio Cortazar, chez qui le fantastique est un élément issu de la réalité. La réalité, qui soudain, bascule et prend un tout autre visage (son vrai visage ?)

Finalement, le fantastique, c'est l'idée de briser l'idée de "normalité" associée à la vie de tous les jours afin de révéler l'absurdité de cette réalité.

 

Le projet de Lueurs Noires est ambitieux, et s'inscrit dans la durée.  Il est actuellement à l'état embryonnaire, et c'est là que vous, KissBankers, pouvez rentrez en jeu !

 

                                   

 

Lavomatique - la première Lueur Noire ! 

 

     Synopsis de l'épisode :

 

Comme tous les dimanches, Sarah se rend à la laverie de son quartier pour laver son linge. Comme tous les dimanches, elle met son linge dans une machine. Comme tous les dimanches, elle attend, une heure, que le linge soit propre. Mais ce jour-là, quelque chose d'inexplicable se passe : la machine ne s'arrête plus de tourner.

Sarah compose alors le numéro affiché sur le mur de la laverie, et à l'autre bout du fil, un dénommé Martin Fichons, "avocat spécialisé en affaires ménagères", lui répond. Sans s'en douter, Sarah vient de mettre le pied dans un engrenage infernal...

A qui peut-elle faire confiance ? A la jeune fille avec qui elle a échangé quelques sourires ? A " l'homme que l'on appelle quand on a un problème de machine à laver" ? Et cet homme qui reste assis dans la laverie, sans rien dire, qui est-il ? 

 

                                                Lavo_affiche-1444472484

Affiche du film, par Nathan Pessin

 

     Le projet Lavomatique :

 

       Lorsque le projet de Lueurs Noires est né, nous avons imaginé différentes idées pour des épisodes et, rapidement, est venu le moment de choisir lequel de ces projets serait le premier à voir le jour, l'épisode par lequel la série serait amenée à se développer.

     

Parmi toutes ces idées, Lavomatique est apparue comme celle qui était la plus à même d'introduire l'idée générale de la série. Nous avons privilégié un format de moyen-métrage pour le premier épisode (40 minutes environ), afin d'inviter le spectateur dans l'univers de la série Lueurs Noires.

 

En effet, Lavomatique s'ancre dans un cadre familier, celui d'une laverie un dimanche après-midi. L'élément déclencheur du fantastique, c'est cette machine qui, subitement, ne veut plus s'arrêter : c'est l'irruption de l'étrange dans le quotidien. A partir de là, l'anodin devient inhabituel, l'ordinaire devient étrange et le monde de Sarah se révèle alors dans toute son hostilité. 

 

     Nous avons conscience de commencer par un projet ambitieux, mais c'est cette ambition qui nous a poussé à prendre ce pari risqué ! 

Lueurs Noires, son univers et le ton de la série, apparaîtront avec ce premier épisode. Le tournage de Lavomatique aura lieu pendant les vacances de La Toussaint.

     La phase de post-production du film s'étalera sur plusieurs mois, jusqu'à la finalisation de Lavomatique, au début du mois de mars 2016.

 

Les inspirations pour Lavomatique :

 

     L'idée de Lueurs Noires est venue principalement de deux séries anthologiques : La Quatrième Dimension de Rod Serling et Alfred Hitchcock présente.

Ces séries offrent une variété dans les sujets et les histoires abordés, et ont su explorer de manière originale les genres dans lesquels ils s'inscrivaient.

 

                                                          The-masks-the-twilight-zone-21235655-629-497-1444265675                 

 

                                            The Masks (La Quatrième Dimension). 

 

 

Parmi les autres sources d'inspiration, on pourra citer After Hours de Martin Scorsese, notamment par sa mise en scène d'un fantastique émergent de la réalité.  

 

                                               Tumblr_mrapq6k9c81rm4np1o5_1280-1444266441

                                           After Hours de Martin Scorsese.

 

     En outre, pour une scène en particulier, l'apport du court métrage d'animation Darkness Light Darkness de Jan Svankmajer a été décisif. 

 

                                                   

 

                            Picture_3-1444267526  

 

La lumière :

 

     La mise en scène de Lavomatique repose avant sur le travail des espaces : la laverie, mais aussi l'appartement de Sarah, ainsi que la rue. Il s'agira de transformer ces espaces afin de modifier leur apparence à l'image, au fur et à mesure que l'histoire avance et que la détresse du personnage se fait plus grande.

A la fois par la lumière et par le son (notamment dans la laverie), nous tenterons de rendre compte de l'isolement progressif du personnage. Le travail sur les ombres sera au centre de la mise en scène.

 

On peut citer, comme inspirations supplémentaires, Blue Velvet de David Lynch (1986) :

 

       Blue_velvet-1444348785

 

 

Ainsi que L'Inconnu du Nord-Express d'Alfred Hitchcock (1951) :

 

                        Annex_-_granger__farley__strangers_on_a_train__03-1444349431

 

 

Mais également, La Piel que Habito de Pedro Almodovar (2011), pour son utilisation de la couleur 

 

                        La_piel_que_habito-1444349683

 

Les lieux de tournage :

 

     Lavomatique sera tourné dans le cinquième arrondissement de Paris, autour de la rue Mouffetard. 

 

 

     12071464_10206913737814881_25844895_n-1444346477

                La laverie où se déroulera une grande partie de l'action du film. 

 

 

Les acteurs :

 

     Sarah Letracé : Julie Rodriguez, a suivi une licence d'études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle. Après être partie un an étudier le théâtre en Slovaquie, elle étudie désormais la scénographie à Paris. Elle a joué, entre autres, dans le court métrage Sept sceaux de Jean-Charles Bastion (FEMIS), et plus récemment dans Ivresse de Falk Richter, mis en scène par Pierre-François Pommier, au théâtre de la Colline.  

 

                                              Julie-1444350936

 

     Martin Fichons : Olivier Rochereau, formé à Minsk, Biélorussie, il participe à différents projets au théâtre ainsi qu'à des courts-métrages. En 2015, il joue dans La femme incomplète de David Plana (théâtre) et dans Cedric d'Antonin Gourdault-Montagne (court-métrage).

 

                                                    Olivier_rochereau-1444350538

 

 

     Valentine : Liora Jaccottet, est élève en deuxième année au conservatoire du VIIIème arrondissement de Paris en art dramatique. Après avoir fait du théâtre pendant huit ans avec l'association du Lycée Henri IV, elle joue en 2014 dans une adaptation de L'Annonce faite à Marie à l'ENS de paris, puis en 2015 au Centre Wallonie Bruxelles dans le cadre de projets du conservatoire, ainsi que dans un court métrage réalisé par une élève de paris VIII.

 

 

                                               Liora-1444351019

 

Le Silencieux : Jean-Baptiste Harang. Ecrivain et journaliste, auteur notamment de La Chambre de la Stella (prix du livre Inter 2006) et Nos coeurs vaillants (Prix Jean Giono 2010), Jean-Baptiste prête ses traits au personnage du Silencieux.

 

                                                           Harang-1444351449

 

Le réalisateur :

 

     Scénariste, co-producteur et réalisateur de Lavomatique, Elias Garfein réalise, en 2013, son premier moyen-métrage, Crusoë sur un toit, entièrement auto-produit (lien viméo disponible ci-dessous). Il co-réalise, dans le cadre de ses études, un court-métrage documentaire ainsi qu'un court-métrage d'animation entre 2014 et 2015. Il est en 2014 chargé de la production du court-métrage Spectacle ! de Pierre Sabrou. Elias est également à l'origine du projet de Lueurs Noires.

 

Crusoë sur un toit (mot de passe : crusoe)

 

L'autre producteur :

 

     Etienne Labastie est étudiant et a participé en tant qu'acteur à plusieurs courts et moyens métrages entre 2012 et 2015, dont Crusoë sur un toit. En tant que producteur, il aide au développement de la série Lueurs Noires depuis sa création.

 

                               Ee-1444468605

 

Contribuez au projet, et donnez vie à Lavomatique et au projet Lueurs Noires !

 

À quoi servira la collecte ?

     Le financement du tournage de Lavomatique est réparti entre les fonds propres apportés par les producteurs eux-mêmes et la collecte Kiss Kiss Bank Bank. Le budget total du tournage est de 3850 euros, ce qui équivaut à 65% du budget total du film. En effet, les financements récoltés ici ne seront destinés qu'au tournage du film.

 

Le reste du budget (post-production, distribution) sera couvert par différentes aides des universités Paris III - Sorbonne Nouvelle et Paris Diderot - Paris VII.

 

 

La répartition du financement du tournage se fait ainsi : 

 

 

Capture_d__cran__4_-1444342902

 

Le budget par catégories :

 

Il comprend :  

 

Pour l'image : 664 euros, comprenant la location de la caméra (Canon 5D Mark II, fourni avec ses accessoires, y compris un trépied et un support d'épaule),  une grue à fixer sur un trépied, ainsi que les accessoires nécessaires au tournage avec un DSLR (follow focus, viseur électronique).

 

Pour la lumière : 386 euros, comprenant la location de trois projecteurs (mandarines), un panneau LED, et les accessoires nécessaires (diffuseurs, réflecteurs, enrouleur).

 

Pour le son : 564 euros, comprenant la location des micros, de la perche, de la mixette ainsi que des accessoires nécessaires. 

 

Pour le maquillage : 300  euros, comprenant le défraiement du matériel du maquilleur, en particulier concernant la réalisation de certains effets spéciaux. 

 

Régie (et cantine) : 350 euros, pour les défraiements de transports et de nourriture.

 

Décors: 800 euros pour l'utilisation de la laverie pendant la durée du tournage.

 

Deuxième partie du tournage (fin novembre) : 600 euros une scène en particulier du film, tournée en studio, demande une préparation séparée du reste du tournage, avec, principalement, la construction d'une maquette. La part du budget kiss kiss bank bank alloué à cette scène est de 250 euros.  

 

L'objectif de 2100 euros reste un minimum vital ! Pour réaliser le film dans les meilleures conditions, et disposer de tout le matériel dont nous avons besoin, il doit être dépassé !

 

A partir de 2500 euros : nous serons en mesure de nous procurer

- un stabilisateur type Glidecam pour la caméra, essentiel pour les nombreux plans en mouvements prévus dans le film !

- améliorer la prise de son

 - obtenir un meilleur rendu sur les effets spéciaux SFX !  

 

A partir de 3000 euros : 

- obtenir un éclairage plus performant et moins coûteux en énergie 

- perfectionner les décors, en particulier l'appartement de la protagoniste

un stabilisateur Ronin, plus maniable que le Glidecam, ainsi qu'un slider

- étendre la location du studio pour la deuxième partie du tournage, afin de pouvoir obtenir le meilleur rendu possible ! 

 

 

 

 

La répartition entre autofinancement et financement participatif, par catégorie, est la suivante : 

 

        R_partition_par_cat_gories_de_d_penses1-1444344772

 

 

 

La durée est courte, alors n'hésitez pas à apporter votre petit (ou gros) grain de sel afin que Lavomatique se réalise, et à partager le projet autour de vous !

 

Thumb_affiche_lueurs_noires-1444471595
Lueurs Noires

Lueurs Noires est un projet de série anthologique , qui entend proposer une vision originale du fantastique et de l'absurde.

Derniers commentaires

Thumb_default
Tout plein d'encouragement et de soutien pour votre projet de l'italie, j'ai hate de revenir pour voir le résultat Baci affectuosi, la sorella di Julie
Thumb_default
Courage negro !!
Thumb_default
CHER ETIENNE BONNE CHANCE POUR TON FILM ET BRAVO POUR LE CASTING SURTOUT LE SILENCIEUX!!! LISE ET JEAN YVES