Financer "Le beau mariage". une comedie burlesque scellant l'union d'une image proche de la BD et d'une bande son contemporaine.

Large_teaser.still001_v2-1448307398-1448307408

Présentation détaillée du projet

Qui sommes nous ?

 

Des accros du court métrage et de l’Art en général.  Scénaristes, réalisateurs, techniciens, acteurs, compositeurs, musiciens, nous avons décidé de mettre en commun pour LE BEAU MARIAGE nos qualités et les ressources spécifiques aux deux associations que sont AAIS (Association des Artisans de l’Image et du Son) et BECARE (Associations de compositeurs,  musiciens, chanteurs, et artistes divers).

 

Comment est né le beau mariage ?

 

Pasquale Noizet (scénariste et réalisatrice) a imaginé un film muet autour de scénettes qui se passeraient dans un lieu fermé ; des voitures dans un cortège transportant les futurs mariés et leurs invités. L’écriture a été collaborative,  Pasquale Noizet, Léonard Lorm et David Simon se sont partagés les scènes.

 

Léonard Lorm,  Président de l’association BECARE a proposé des morceaux de musiques originales de compositeurs intéressés par le projet. Une sélection a été faite collégialement. Au fur et à mesure des relectures, le scénario a évolué jusqu’à être validé par l’ensemble de l’équipe.

 

Ardeshir Golgolab, Président d’AAIS  (scénariste, réalisateur, truquiste) a proposé que nous réfléchissions aux possibilités  et moyens de filmer sur fond vert plutôt qu’en extérieur dans de vraies voitures sur une route de campagne. Après plusieurs réunions  et quelques essais avec la quinzaine de personnes intéressées par le projet, que vous retrouverez sur notre site participatif, il a été décidé de filmer en studio sur fond vert.

 

Le tournage du teaser  a eu lieu au Live Factory  avec Michèle Lorent et  le facteur BOYAIRE interprétant un couple d’invités de ce mariage. Cette séquence nous a paru si convaincante qu’elle est a été retenue pour le film..

 

 

La construction du décor :

 

Le choix du décor n'a pas été simple. Plusieurs options étaient possibles, soit tourner en décor naturel avec de véritables voitures, soit tourner en studio avec un fond vert et de véritables voitures, soit construire un décor de toutes pièces avec incrustation par fond vert.

 

Les différentes difficultés techniques nous ont poussé à valider la dernière solution et c’est ainsi que Léonard Lorm a commencé la construction du décor.

 

Pour la construction du décor nous avons pu avoir des pièces véhicules qui nous ont été prêtées par PSA Vélizy. Au total ce sont deux intérieurs complets et divers accessoires nous permettant de construire et de simuler quatre habitacles différents.

 

Reception des piéces en pret

Rp_001-1446669105

 

Construction d’un châssis sur une structure roulante et modulable

Chassis_010-1446669024    

 

Une partie des pièces stockées dans le garage de leonard

Tableau_de_bord_005-1446669245

 

Rp_003-1446669153

 

Mise en place d'une partie du decor pour le tournage du teaser

 Decor-1446744159

 

La démarche filmique et artistique :

 

Il s’agit avant tout d’un court métrage de divertissement d’une durée de moins de 15 minutes. En couleur, muet mais sonore (musique, bruits divers intérieurs et extérieurs), le style de cette fiction est proche du cartoon. La couleur rappellera les films des années 50. Le jeu des acteurs est sur le mode du burlesque, les situations sont exagérées tout comme les mimiques des acteurs. Au montage, les actions se croiseront  portées par un rythme relevé que ce soit dans le jeu des acteurs que par la musique et les sons divers.

 

Toutes les musiques sont des œuvres originales. Certaines proviennent du premier album de l’association BECARE « Station BECARE », d’autres sont des œuvres originales non distribuées.

 

Les actrices et acteurs :

Catherine GIRON, Clarisse LHONI-BOTTE, Michelle LORENT, Trésor KAYA, Stéphane TURPAIN, le facteur BOYAIRE, Pauline RICHOMME, Leonard LORM et d’autres pressentis.

 

 

L’équipe :

Pasquale NOIZET  (Scénariste, réalisatrice & chargée de production), Nathalie LAVERGNE (Assistante à la réalisation artistique), Jean-Paul LALO (Assistant réalisateur à la technique), David SIMON (Scénariste), Leonard LORM (Scénariste, décorateur, acteur & chargé de production), Ardeshir GOLGOLAB (Effets spéciaux,  Making -of), Patrick LANZA (Ingénieur du son), Michel POUILLOT (Cadreur), Pierre ORCEL (Making-of), Willy GAUZIN (Electricien & lumière), Rémi DEPARIS (Assistant décorateur), Jeanne LOUSSALA (Régisseuse), Jean-Jacques MARRY (Script).

 

AAIS : Faisons notre cinéma :

 

Des réalisateurs, des scénaristes, ingénieur son, éclairagiste, comédien, professionnel du cinéma et débutant dans la vidéo… voilà de quoi est composé notre association, AAis, basée à Puteaux.

 

Notre but : Faire des films, voir des films, en discuter, faire des formations,… pour le plaisir.

 

Chaque année nous projetons en public nos productions récentes : ce sont Les rencontres AAis.

 

Depuis 5 ans nous organisons un festival national de films courts, Les Clayes du Cinéma, en partenariat avec la ville des Clayes-sous-Bois et la société de Production Les Films d’Ici.

 

Notre propre plateforme Internet:  http://filmmakersnet.com

 

BECARE : Des artistes a l'ecoute du monde :

 

L’association BECARE c’est la conception et l’accompagnement de projets artistiques pour le financement d’actions sociales & culturelles en France ou humanitaires à l’étranger

 

Pourquoi BECARE ?

D’une manière plus générale, on peut assimiler la vie à une partition avec les notes de musique comme les évènements de notre vie.

 

Les dièses et les bémols sont comme des bosses (dièse) et des creux (bémol) de la vie. C’est ce que l’on appelle en musiques des accidents. Le bécarre en musique a pour fonction d’annuler le dièse ou le bémol.

 

Par analogie l’association BECARE, permet de remettre en  harmonie la partition de la vie avec discernement. Parce que quelquefois les dièses et les bémols sont nécessaires à la bonne ligne mélodique de la vie..

 

BECARE a pour ambition de réunir et de fédérer des talents artistiques de tous les horizons. Le partage des créations et l’ouverture à d’autres goûts artistiques sont des valeurs importantes des hommes et des femmes de l’association.

 

Les compositeurs et les musiques  :

 

Toutes les musiques présentes dans le film sont des œuvres originales.  Certaines proviennent du premier album de l’association BECARE « Station BECARE », d’autres sont des œuvres originales qui ne sont pas encore sorties  officiellement.

 

http://becare077.wix.com/becare#!extraitstationbecare/cz3o

 

 

À quoi servira la collecte ?

2500 euros  nous permettrait de réaliser le film et de couvrir les frais de location du studio au Live Factory,  la location des éclairages la gestion des frais globaux du tournage.

 

Mais c'est  un montant minimum. L'éclairage est une des clefs de ce tournage et afin d'avoir une qualité optimale nous devrions tabler sur 900 euros par jour de tournage, soit 3 jours de tournage en studio + une journée dans un bureau (qui correspond à de changer de lieu et de décor pour la dernière séquence du film). Nous aurions besoin de 2700 euros rien que pour les 3 jours de studio.

 

 

La diffusion/Distribution

Ce film sera proposé en festivals

Avec un budget de 5000 euros nous aurions aussi la possibilité de fabriquer et de distribuer un double DVD du film et de ses différentes musiques.  Ainsi ce film serait vu par un plus grand nombre.

 

Rappelons la vocation de l'association BECARE qui est la création de projets artistique afin de réaliser des bénéfices et de les utiliser dans le cadre de projets social et humanitaire.

Thumb_becare_fb_v3_2-1446551223
BECARE

.

Derniers commentaires

Thumb_default
bon courage et félicitation pour cette initiative
Thumb_portrait_pl__small_
On a besoin de tous pour faire ce projet, une comédie délirante loin de la morosité. On a hâte de vous retrouvez à la projection de ce film qui réserve quelques surprises.
Thumb_2013-09-26_16.47.21
Un beau projet collectif contre la morosité ambiante !