Comédie Vaudeville : 1851. Un bourgeois ruiné gagne au jeu, mais il oublie le billet dans le costume qu'il vient de vendre. Sous la houlette d’Yves Krier, toute la compagnie est à l'oeuvre. On construit le décor, fabrique les costumes, organise la tournée, répète encore et encore pour donner le meilleur spectacle du genre. En tournée dans la région centre à partir d'août 2013.

Large_kisskissbankbank

The project

Le billet  (résumé)

Au milieu du XIXe siècle, Gaspard de Saint-Alban réside dans un appartement bourgeois au 13 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Depuis la mort aussi récente que soudaine de sa femme Eugénie, rien ne va plus pour Gaspard qui mène un train de vie plutôt modeste avec sa fille Sophie, 20 ans, et son domestique Octave Loiseau, un peu plus âgé qu’elle, et éperdument amoureux de celle-ci. Alors qu’il les met tous deux en garde contre la dangerosité des jeux de hasard dont il fut victime autrefois, Gaspard se trouve happé par le mal qu’il dénonce en contractant, malgré lui, une énorme dette. Dans un moment de désespoir, il joue à la loterie sur le Boulevard du Temple et, contre toute attente, il gagne. Malheureusement, Gaspard égare le billet. Tout est aussitôt mis en œuvre pour le retrouver. Et l’histoire prend une tournure inattendue, absurde, voire burlesque lorsque la famille de Saint-Alban, prise dans un tourbillon infernal, se voit commettre d’invraisemblables forfaits pour parvenir à ses fins.

 

Le_billet-128

 

Création de la nouvelle comédie-vaudeville « Le billet » d’Eugène Fricotin.

 

Après le succès du « Miroir aux alouettes » en été 2009 grâce au talent de jeunes comédiens issus du cours de théâtre Jean Périmony et de quelques comédiens chevronnés, une Compagnie éponyme voit le jour la même année avec pour objectif la création de 7 comédies vaudevilles dans le style du XIXe siècle. Ce sera la saga des Saint-Alban, une famille bourgeoise sur laquelle s’abat tous les malheurs du monde. Le vaudeville est un genre particulier et qui redevient à la mode. Il réunit plusieurs disciplines artistiques : le théâtre, le chant, la musique et la danse. Décrié au 19e siècle et encore au début du 20e, et parfois aujourd’hui, ce genre de théâtre est autant joué et récompensé au XXIe siècle que celui de Molière.

Qui ne connaît Labiche, Courteline ou Feydeau ? Le travail théâtral d’Yves Krier vise naturellement à renouer avec une certaine tradition de ce théâtre pétillant et burlesque où les quiproquos s’entremêlent joyeusement. La grande différence entre l’écriture des vaudevilles d’Eugène Fricotin (alias Yves Krier) et celle des vaudevilles du 19e siècle réside dans un style plus accessible au grand public et dans des intrigues plus élaborées et plus surprenantes.

Le public d’aujourd’hui est aguerri et doit être tenu en haleine jusqu’au bout d’un spectacle. Mais cette entreprise nécessite l’enthousiasme d’une troupe.

 

Sous la houlette d’Yves Krier, les comédiens, les décorateurs, les costumières, les techniciens lumière et la chargée de diffusion sont à l'oeuvre. On construit le décor, fabrique les costumes, organise la tournée, répète encore et encore pour donner le meilleur spectacle du genre

 

Le_billet_sans_bandeau

 

Dates et lieux de tournée (sous réserve de changement et/ou d'ajout de dates) 

 (Avant-première) Mercredi 21 août  - > Sennevières (37)  

 Jeudi 22 août  - > Château du Grand Pressigny (37)  

 Samedi 24 août -  > Abbaye de Cormery  (37)

 Vendredi 13 septembre - > Château des Grotteaux  (41)

 Samedi 12 octobre - > Monts (37)

 Samedi 9 novembre - > Céré la Ronde (37)

 Vendredi 15 novembre - > Niherme (36)

 

Distribution

Gaspard de Saint-Alban : Loïc Chavigny

Sophie de Saint-Alban : Lucile Krier

Octave Loiseau : Emmanuel Gil

Maître Retord : Laurent Picault

Emilien Larsenne : Thierry Robard

Texte et mise en scène : Yves Krier Costumes et maquillage : Caroline Leprince Compositeur et musicien : Jacques Veschambre Décors et accessoires : Pierre Joinville Etienne Beydon Technicien lumière et son : Adrien Marteau Chargée de communication : Juliette Krier

Why fund it?

La Compagnie « Le miroir aux alouettes » part en tournée en Région Centre avec sa nouvelle pièce « Le billet » à partir de la fin de l’été 2013. Elle lance un appel au public afin de pouvoir réaliser des documents promotionnels de qualité et en quantité suffisante pour attirer les spectateurs sur les différents lieux de représentations.

Le deuxième volet de la saga doit réussir coûte que coûte à séduire le public pour continuer son aventure. Le troisième numéro de la série : « Le crime de Gaspard » est déjà en route pour 2014.

 

Nous vous solicitons pour :

- L'impression des supports de communication 

Thumb_logo-maa-2011-1
compagnielemiroirauxalouettes

Yves Krier commence le théâtre en 1979 à Jouy-en-Josas en montant « La main leste » de Labiche. Puis, après la rencontre avec un auteur, Gérard Delangle, c’est la création de la Comedia Nova, une compagnie qu’il dirige et qui se spécialise dans le théâtre du Moyen Age avec la création en 1982 du « Miracle de Théophile » de Rutebeuf et de « La farce du... See more

Newest comments

Thumb_logo-maa-2011-1
Merci Jinlach !
Thumb_default
...
Thumb_logo-maa-2011-1
Notre vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=QOvlEvOIRHI