Pouvoir agrandir Le Bonnet en Folie afin de développer et multiplier les ateliers de transmission des savoirs.

Large_le_bonnet_en_folie3

Présentation détaillée du projet

 

 

 PRENDRE LE TEMPS DANS UN MONDE EN ACCELERATION

 

 

 

Le Bonnet en Folie est né d’une envie simple ; retrouver le plaisir de créer, avec ses mains, des produits simples mais essentiels, retrouver le plaisir de partager, de donner et d’apprendre pour finalement tricoter un pont virtuel qui nous permettrait de renouer avec la patience de nos grand-mères et surtout, de redonner du temps au temps.

 

 

 

La créatrice, Nathalie Marchais : 

 

 

Nat3

 

Après un parcours atypique, j’ai finalement décidé, en 2006, de m’engager au côté des compagnons d’Emmaüs. Pendant sept ans, j’ai accompagné des personnes en difficultés dans leurs démarches quotidiennes.

 

Dans le même temps, j’ai été l’initiatrice et l’animatrice d’un groupe de parole de femmes, dans le Pays de Loire, afin que l’égalité soit plus présente, et ce, au sein d’un groupe comprenant beaucoup d’hommes. 

 

Mais, à l’automne 2013, j’ai senti que mon rôle s’épuisait et qu’il me fallait repenser mon engagement d’une manière différente.

 

Toujours attirée par les activités manuelles et passionnée par le crochet, j’ai voulu partager ce plaisir avec le plus grand nombre, persuadée que le bonheur peut être généré par une activité simple et ludique.

 

Pour ce faire, j’ai ouvert un petit commerce de laine dans la ville Saujon, en Charente Maritime, commerce qui m’a permis en réalité, de réaliser un de mes rêves ; un atelier de partage et de transmission des savoirs intergénérationnel. 

 

Créé en Octobre 2013, ce commerce et les ateliers quotidiens de crochet et de tricot qui s’y tiennent, ont dépassés mes espérances puisqu’aujourd’hui, je suis malheureusement obligée de refuser du monde.

 

Les ateliers s'y tiennent de 14h30 à 18h30, tous les jours, le coût en est de 6,00€ par participant et la laine, pour débuter, est fournie gracieusement. 

 

La bonne humeur et le sourire y sont de rigueur, devant un bon thé et quelques petits gâteaux!

 

Ateliers

 

 

« SOUTENONS le projet de Nathalie Marchais !

 

Je m'appelle Georges Souriau, je suis prêtre ouvrier, compagnon d'Emmaüs.

J'ai bien connu Nathalie Marchais début des années 2000 alors que je faisais partie de la communauté Emmaüs de Saint Romain de Benêt, près de Saujon.

 

Nathalie, ne pouvant à l'époque se lancer dans un projet de gestion d'un magasin, préféra devenir bénévole à la communauté d'Emmaüs de St Romain de Benêt, plutôt que rester chez elle sans activité. Sans oublier qu'elle devait en même temps prendre habituellement soin de ses trois enfants, son mari étant chauffeur routier.

 

Le moins que je puisse dire, c'est qu'elle était très active comme amie de la communauté, appréciée des compagnons et des responsables, pouvant gérer aussi bien des aspects administratifs que du travail sur le terrain.

 

Son projet reculant dans le temps, Nathalie choisit finalement de devenir compagne d'Emmaüs et de s'adapter au statut des compagnons. Partageant le même statut que les compagnons, elle continua cette vie solidaire, prenant en particulier la coordination du groupe "Paroles de Femmes". Il s'agit de rencontres régionales  trimestrielles des compagnes d'Emmaüs qui le souhaitent pour partager ensemble une journée de parole et d'écoute, et aussi d'activités diverses, artistiques ou culturelles. Ce groupe comprend plusieurs nationalités.

 

Depuis quelques mois, Nathalie a pu réaliser son projet de gestion d'un magasin à Saujon. J'ai pu constater que là encore, elle ouvre à des femmes en difficulté la possibilité de se retrouver pour partager ensemble paroles et activités autour du tricot et de la couture !

 

Une autre opportunité de gestion d'un magasin plus grand se présente ! Soutenons ce nouveau projet ! Nathalie le mérite bien !»

 

Georges Souriau.

 

 

Le contexte :

 

Saujon est une charmante petite ville d’un peu moins de 7 000 habitants, situé sur les rives de la Seudre. Elle était, au milieu du XIXème siècle, une halte ferroviaire incontournable puis est devenu un carrefour routier important. 

 

Aujourd’hui, Saujon est essentiellement connu pour sa cure thermale, soignant les maladies nerveuses et pour son activité touristique puisqu’elle fait partie de la frange continentale de la côte de beauté.

 

                           Thermes

 

Dotée, comme beaucoup de villes françaises, d’une rue principale semi-piétonnière concentrant la majorité des commerces mais qui, malgré les efforts de la commune et des habitants, voit fermer les uns après les autres ses commerces de proximité qui font la vie de la ville, au profit de grandes surfaces situées en extérieur d’agglomération.

 

 

Les retombées :

 

Les ateliers de transmission des savoirs, voués à se développer et à s’enrichir, ont générés une retombée inattendue puisque les médecins de la cure thermale, informés par des patientes venues d’elles même s’inscrire aux ateliers, recommandent aujourd’hui à ces dernières de venir y participer! 

 

Voici ce qu’en dit l’un d’entre eux :

 

Docteur Etienne Florentin              

Médecine Générale

Capacité de Gérontologie

Médecin assermenté

 

Les Thermes de Saujon

18, rue de Saintonge

17600 Saujon

 

«Je soussigné, Florentin E., certifie que les activités professionnelles exercées par Mme Marchais Nathalie permettent d’offrir un complément d’animation au sein de la ville de Saujon et peuvent être considérées comme étant d’un intérêt thérapeutique dans certaines pathologies.»

 

 

Et une des patientes :

 

«J'ai découvert cette année ce magasin aussi chaleureux que la personne qui le tient.

 

Venez nombreux et nombreuses rencontrer ce lieu et vous allez repartir avec plein de projets en tête même si le tricot ou le crochet ne sont pas votre tasse de thé...

 

Mais au fait, à chaque atelier vous avez droit au thé et une ou plusieurs gourmandises !!! 

C'est une caverne d'Ali Baba !!!! 

 

Je viens de le mettre dans mes favoris pour ne pas perdre contact. 

J'ADORE !!! Brigitte, une nouvelle FAN !!!!»

 

 

Le projet :

 

Quasiment en face de l’actuelle boutique, existe de longue date un magasin de mercerie, largement fréquenté par les dames de Saujon et des environs. La mercière, en âge de retraite aujourd’hui, a décidé de vendre le magasin et de fermer à la fin du mois de mars. 

 

Le local du Bonnet en Folie est actuellement en bail précaire et pour que les ateliers puissent continuer et se développer, il est aujourd’hui important de pouvoir reprendre ce commerce,  trois fois plus grand que mon actuelle boutique, qui ne fait que 24 m2.

 

Ce serait une opportunité unique de pouvoir multiplier et diversifier les ateliers, toujours axés sur le travail du fil, sous ses diverses formes, et de pouvoir accueillir plus de participants, et ceci, tout en préservant un commerce de proximité.

 

Ouverte depuis seulement 5 mois, ceci représente, pour moi, un énorme challenge, mais qu’il me semble pourtant possible de relever, avec votre aide, et toujours dans un esprit de partage.

   

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

L’argent collecté grâce à votre soutien permettra :

 

> L’achat d’une grosse machine à coudre, de type professionnelle, dans le but de diversifier les ateliers.

 

> D’avoir plus d’intervenants, d’horizons et de savoirs différents.

 

> L’achat de petit matériel et de fournitures qui seront utilisés en support des  ateliers.

 

> L’achat de mobilier permettant d’accueillir plus de participants.

 

 

Et si la collecte dépasse le montant demandé, l’argent supplémentaire servira à :

 

> L’achat de livres et de documentations, support des ateliers.

 

> La réalisation de layette qui sera offerte aux prématurés de la maternité.

 

 

Thumb_1229966_548818498523852_595348282_n
Nat

Vous avez pu lire ma bio dans mon projet!

Derniers commentaires

Thumb_laura_inside_all_2_fotor
Super projet Nath ! Je te souhaite beaucoup de réussite Bise