Soutenez la création du spectacle "Le Bruit des Os qui craquent", une pièce sur les enfants soldats avec d'anciens enfants soldats !

Large_serge_enfant_soldat_1-1443020188-1443020215

Présentation détaillée du projet

Il est des retrouvailles très déroutantes.

 

En 2004, j'ai eu la chance de travailler à Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC), à l'espace Masolo, avec des enfants soldats démobilisés, des enfants des rues, des enfants sorciers...

Nous étions une équipe franco-germano-congolaise de 6 artistes, dont le metteur en scène Alberto Garcia-Sanchez et le comédien-conteur Hubert Mahela, co-directeur du centre.

 

Nous avons créé tous ensemble le spectacle "Pona Nini" avec les enfants de l'espace Masolo, dont Amisi et Yaoundé. Puis, la Ruhrtriennale en Allemagne nous a commandé un spectacle que nous avons créé avec l'équipe des artistes intervenants. "Le Cadeau - Das Geschenk", mis en scène par Alberto Garcia Sanchez, a tourné dans toute l'Allemagne de 2004 à 2012.

 

De retour en France et des années plus tard, j'ai lu "Le Bruit des Os qui craquent" de Suzanne Lebeau.

 

 

Imgp5544-1442829747

 

 

J'ai été bouleversée par l'histoire de ces deux enfants soldats, perdus dans une guerre d'adultes trop grande pour eux, bouleversée par l'écriture sans concession de Suzanne Lebeau, bouleversée par ces mots que je connaissais, que je reconnaissais!...

 

Ceux d’Amisi et Yaoundé, enfants soldats démobilisés que Suzanne Lebeau avait rencontrés peu de temps après notre départ de RDC et qui l'ont beaucoup aidée à l'écriture de cette pièce par leurs témoignages.

 

 

Imgp5550-1442829860

 

 

Kinshasa... Amisi... Yaoundé...

 

C'est décidé ! J'appelle Alberto qui est là, juste à côté, en Allemagne et qui a depuis obtenu le Molière du meilleur spectacle jeune public ; j'appelle Hubert qui travaille toujours entre l'Afrique et l'Europe et vit maintenant en France ; j'appelle Amisi et Yaoundé qui vivent désormais à Paris en tant qu'artistes. Ils travaillent ici tous les deux, ils ont 29 ans et ils sont tournés vers un avenir qu'ils ont arraché à la chance.

 

Je leur présente l'équipe de La Cavalière Bleue, ma compagnie.

Je leur parle de la pièce et de l'envie de nous réunir à nouveau et de faire un joli pied de nez à l'histoire.

 

 

Imgp5583-1442829934

 

 

Nous jouerons donc à partir de janvier 2016 l'histoire d'Elikia et Joseph, deux enfants ordinaires qui ont vu leurs vies basculer dans une guerre civile chaotique.

 

Nous raconterons cette histoire (spectacle à partir de 10 ans) avec deux marionnettes portées car il n'y a pas plus manipulé qu'un enfant soldat et parce que la marionnette permet une distance qui ne masque pas la vérité. Elle évite seulement de tomber dans le piège du sentimentalisme facile.

Dans ce récit, il n'y a ni colère, ni haine, ni désespoir.

C'est un témoignage dur dans son contenu et doux dans sa forme.

 

Malgré tout, nous chercherons aussi à comprendre l'interêt des nations qui fomentent ces guerres, en abordant notamment le trafic de Coltan en Afrique (cette pierre si rare et si essentielle à la technologie tactile) et l'utilité des enfants en tant que soldats.

 

La pièce que nous créons ne se veut pas un brûlot. Il ne s'agit pas non plus de tomber dans la facilité de la consommation humanitariste mais bien d'inviter le spectateur à la réflexion et à l'empathie, sans qu'il ait la désagréable sensation d'être un voyeur.

 

Dans ce récit, on reconnait la blessure qui traverse l'Afrique. C'est un chant contre l'oubli.

Il faudra travailler la mise en scène avec soin, sans faire de bruit pour qu'on puisse entendre cet autre bruit que propose le titre.

 

                 Anne Morier, Directrice Artistique de la Cavalière Bleue

                 Alberto Garcia Sanchez, Metteur en scène

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira :

 

À hauteur de 2250€ :

 

- soit à la conception et aux recherches = 1000€.

- au matériel et à la réalisation = 1000€.

- à la transmission, soit 4 services de répétition de 3h = 250€.

 

C'est à dire, à la création des marionnettes ainsi qu' au salaire de la marionnettiste, Ombline de Benque.

 

 

À hauteur de 1250€

 

- soit à la conception et aux recherches = 250€

- à la fabrication du décor et salaire = 1000€.

 

C'est à dire, à la construction du décor et à la rémunération du décorateur.

Thumb_imgp5618_2-1443021263
Elikia

Alberto Garcia Sanchez Molière du meilleur spectacle jeune public en 2011. Né à Barcelone et résident belge depuis 2000, Alberto est comédien, metteur en scène et auteur. Il travaille en Belgique, en France et en Allemagne. Le journal allemand Stuttgarter Zeitung lui a décerné le prix du jury du meilleur comédien en 2001. Sa pièce intitulée... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Elégance, force et caractère, c'est tout toi, bravo, jm
Thumb_default
hate de voir ce spectacle!