Un projet écologique et solidaire pour soutenir l'économie locale du Morvan. Rejoignez-nous !

Large_visu_merci_recadr_-1439394752

Présentation détaillée du projet

En 2012, des centaines de personnes se sont rassemblées dans le Morvan pour lutter contre un projet de méga-scierie qui menaçait les forêts du Morvan et sa biodiversité. Grâce à votre mobilisation, et suite à plusieurs succès judiciaires, le projet a été abandonné.

 

De cette mobilisation locale et nationale est née une envie d’imaginer, de penser, de construire un projet ensemble au cœur du Morvan. Nous ne pouvons pas nous contenter de discours. Il nous faut montrer l’exemple pour permettre l’émergence d’une société soutenant une économie locale, non délocalisable, solidaire et respectueuse de la nature.

Voila la philosophie de l’écolieu du Morvan que nous avons lancé.

 

Notre écolieu est un lieu de convivialité et d’échanges, où les habitants et ceux qui nous rendent visite trouvent de quoi nourrir le corps et l’esprit.

 

Soutenir l’écolieu du Morvan c’est :

 

1) Participer au développement d’une économie locale et durable

2) Favoriser des rencontres, des débats et des découvertes

3) Aider à sensibiliser aux enjeux de la Forêt

 

Aidez-nous à concrétiser cet écolieu ! Chaque petit geste est essentiel.

C’est une pierre supplémentaire, indispensable, pour prouver qu’il est possible d’innover afin de construire un autre modèle plus écologique et plus solidaire.

 

 

 

 

1. Un écolieu pour participer au développement d’une économie locale et durable

 

Dans le Morvan, des dizaines de producteurs ont fait le choix courageux de rompre avec le système économique dominant. Agriculteurs bio, producteurs de matériaux écologiques, artisans et artistes veulent promouvoir une production pérenne et écologique, une économie à taille humaine, adaptée à la vie rurale. Ces producteurs peinent à trouver leurs places face aux géants de la grande distribution. Nous pensons que l’écolieu peut être une partie de la solution.

 

L’écolieu sera un espace de distribution et de vente de produits locaux. Une boutique bio et une conserverie seront mises en place au plus vite. De plus, chaque samedi après-midi, un marché bio sera ouvert sur place.

 

1er_march__carrou_ge_201516mai_1465-1433959764

 

2. Un écolieu pour se rencontrer, échanger et apprendre.

 

Imaginer l’évolution de nos territoires ne peut se limiter à l’économie.

Depuis trois ans, nous avons appris à nous connaître, à faire évoluer notre regard et à apprendre de l’autre. L’écolieu est la meilleure façon de poursuivre ces échanges. Dans le Morvan, les jeunes et les moins jeunes disposent de peu d’espaces de rencontres et de débats. C’est pourquoi nous voulons faire de cet écolieu un lieu de diffusion culturelle Il comprendra notamment un café culturel, un restaurant, une salle permettant des projections, des spectacles, des conférences, des concerts et un espace d’exposition artistique.

 

R-concert_23_mai_qui_vous_savez_201523mai_1572-1433959451

 

3. Un écolieu pour sensibiliser aux enjeux de la forêt

 

C’est à cause des menaces qui pesaient sur nos forêts que nous nous sommes rencontrés, c’est autour d’elle que nous souhaitons vous proposer de continuer à agir.

 

L’écolieu sera le siège permanent de l’association Adret Morvan qui compte déjà plus de 1000 adhérents. Adret Morvan est devenu l’un des acteurs importants de la défense et de l’avenir de nos forêts. En septembre 2014, Adret Morvan a participé été à l’origine avec d’autres associations au lancement de SOS Forêt France, un collectif qui milite pour l’instauration d’une réglementation juste et durable de l’exploitation de nos forêts, protégeant sa biodiversité, son écosystème et l’avenir de sa filière.

 

La forêt est un espace mal connu, elle est pourtant d’une richesse sans limite. Nous souhaitons donc concevoir un espace de ressources sur la forêt, ouvert à tous, proposant notamment de la documentation, une exposition permanente, et se faisant le relais de la filière bois locale respectueuse de la forêt.

 

Morvan_for_t_vernois_1-1434907320

 

 

 

Un projet imaginé et porté par des écocitoyens du Morvan

 

L’écolieu est le résultat d’une démarche citoyenne, collective et coopérative. Cette aventure a débuté de manière effective lors d’une réunion de présentation le 19 octobre 2014. Un groupe d’environ 30 personnes s’est constitué. Organisées en groupes de travail, elles ont donné vie au projet. L’écolieu du Morvan,  "Le Carrouège", a ouvert ses portes le 16 mai 2015. 

 

 

 

L’aventure commence, le lieu est géré collectivement et bénévolement par différents groupes.

 

Alicia, Anne et Wilfrid sont en charge du groupe marché, boutique, relations avec les exploitants.

 

"Aujourd'hui, plus d'un tiers de ce que nous produisons devient déchet !!! Sans avoir été utilisé ! Une conserverie, c'est la base, les secrets de nos grands mères, pour que, à terme, plus rien ne soit perdu. Une conserverie c'est aussi un outil de "valeur ajouté". Faire d'une matière première et d'un savoir faire un produit élaboré et d'une meilleure longévité. Une conserverie, c'est la convivialité et la gastronomie de l'hiver, la ratatouille et les haricots verts dégustés devant la cheminée. Une conserverie c'est aussi embouteiller, vins, soupes, sirops, bières, cidres et liqueurs... Une conserverie, ça peut devenir, charcuter, saler et fumer diverses viandes et poissons ! Une conserverie, c'est un sens de la vie, la gastronomie..."

 

Groupe_conserverie_23mai_1508-1433959576

 

Nathalie, Maud, Joëlle et Muriel s'occupent du groupe programmation culturelle du Carrouège.

 

"Dans la Nièvre depuis 15 ans, j'ai créé un lieu d'échanges et partage artistiques et culturels (Alter Ego Musée des Mondes Imaginaires) pour prouver que l'on peut être perdu dans un pli de la carte et avoir une vie sociale participative. Convaincue qu'il faut se rassembler pour protéger et améliorer notre lieu de vie, depuis le départ mobilisée sur la ZAD, il m'a semblé plus que naturel de participer à la création d'un lieu autour des valeurs portées par l'ADRET."

 

Groupe_prog_ok-1433959710

 

Christiane et Claude organisent le groupe restauration et bar.

 

"Les initiatives de ce genre sont rares dans le Haut Morvan, je l'espérais sans y croire et celle-là m'a permis de me rendre compte du nombre important de personnes qui attendait que cela émerge pour s'y retrouver. Je suis ravie de voir et de participer à ce mouvement qui peut aider à repenser notre économie locale."

 

Groupe_bar_23mai_1502-1433959480

 

Régis et Isabelle sont les référent du groupe centre de ressources sur la forêt.

 

"La lutte contre la méga-scierie et incinérateur Erscia m'a conduit à étudier la problématique forestière. A cette occasion j'ai découvert l'ampleur du problème de l'industrialisation de la forêt et des ravages de la monoculture du résineux. Ce projet d'écolieu va nous donner des outils supllémentaires pour alerter la population et mobilier contre la destruction de la forêt. "

 

Groupe_foret_201523mai_1521-cor-1433959502

 

Enfin Pascal et Arnould sont responsables du groupe travaux et aménagement du lieu.

 

"Contribuer à la création d'un écolieu dans le Morvan est un projet qui offre une réjouissante perspective, porteuse de sens et une alternative positive pour l'avenir."

 

Montage-1433959798

 

 

Un écolieu au coeur du Morvan dans un lieu déjà chargé d’histoire

 

Nous avons installé notre écolieu au carrefour de Vauclaix, situé au cœur du Morvan. Ce choix n’est pas anodin. Le carrefour de Vauclaix a hébergé pendant de nombreuses années un café culturel. On pouvait y discuter, rencontrer des auteurs, écouter des artistes, visionner des documentaires, fabriquer et cuire du pain et tant d’autres choses qu’il nous paraît essentiel de faire revivre.

 

Le Carrefour de Vauclaix

 

Capture_d__cran_2015-06-10___21.31.21-1433964729

 

Lieu-dit situé sur la commune de Vauclaix, dans le Parc naturel régional du Morvan, il est ainsi nommé parce qu’il se trouve à l’intersection de deux routes départementales parmi les plus fréquentées du Morvan (axe Lormes Château-Chinon et axe Corbigny Saulieu).

 

L’écolieu disposera d’une surface utile de 195 m².

 

Il s'appelle désormais "Le Carrouège".

On vous attend ! 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Après plusieurs semaines de travaux et de mise aux normes effectués par des dizaines de bénévoles, le Carrouège a ouvert ses portes. Chaque samedi, le marché bio attire de nouveaux producteurs et de nouveaux visiteurs. Les activités du café culturel sont aussi un beau succès. Nous avons besoin de vous et de votre générosité pour stabiliser le projet et acquérir définitivement le lieu.     Son actuelle propriétaire a accepté de nous le louer pour un prix symbolique en attendant que nous rassemblions la somme nécessaire à l’achat.  

 

Nous avons lancé une souscription auprès des adhérents et il nous manque aujourd’hui 16 000 euros. Chacun de vos dons comptent et nous permettront d’atteindre cet objectif !  

 

On détermine notamment la vie d'un arbre au nombre de ses cernes. De façon symbolique, votre nom sera alors inscrit sur un cercle de bois présent au Carrouège. Plus le don sera grand, plus le cercle le sera, comme le symbole d'un peu plus de temps de vie pour le projet !

 

Nous sommes soutenus par :

      

Logos-1433965138

 

Tous les bénévoles, que nous sommes, vous remercient de votre aide.

Thumb_logo2-1433672032
Adret Morvan

Association pour le développement dans le respect de l'environnement en Morvan et alentours.

Derniers commentaires

Thumb_default
Magnifique !! Et quel plaisir de constater que le mouvement solidaire et critique à l'égard du projet mégalo-débile d'Erscia puisse donner lieu à autant d'idées constructives !!! Voilà notre force, pas seulement celle du refus, mais aussi celle du vouloir.. Qu'ils y réfléchissent à 2 fois dorénavant en lançant leur business crapuleux,,, Encore Bravo à Vous !
Thumb_default
Félicitation et longue vie au Carrouège !
Thumb_image-1469220588
Félicitations pour le combat d'Adret Morvan ! Et la création du Carrouège est le signe que les citoyens ont plus que jamais besoin de revenir à des valeurs simples et essentielles.