Large_titre-1469478738-1469478772

Présentation détaillée du projet

03_synopsis-1469451196

 

Sur une plage de Belle-Ile en mer, un après-midi d'été. Un père de famille divorcé, ses deux filles adolescentes, un quadragénaire dragueur, un adolescent solitaire, une nageuse élégante, un maître-nageur débutant... Tous ces personnages profitent une dernière fois des vacances, avec leurs désirs et leurs faiblesses. Ils vont s'observer, se croiser, s'aimer, se haïr, se noyer et se sauver sous vos yeux, jusqu'à l'heure des adieux

 

 

 

02_chapitre_projet-1469451156

 

Etudiants en école de cinéma (Fémis, Louis Lumière, Conservatoire Européen d'écriture), et groupe d'amis solide partageant la même passion, nous désirons réaliser cet été un court métrage qui soit le fruit d'un travail collectif, et scelle le début d'une collaboration professionnelle.

 

Nous voulons faire un film dans lequel chacun puisse mettre un peu du sien. L’idée originale du film est de Victor, scénariste du projet, qui s’est attaché à construire un récit qui ressemble à Thomas, le réalisateur, tout en restant fidèle à ses propres goûts. Cela ne pouvait être fait qu’à travers une grande proximité artistique et amicale. C'est le cas pour toute l’équipe.

 

Le tournage est prévu pour la dernière semaine d’août. Même si nous tournons en équipe réduite et dans une importante économie de moyens, le film aura un coût, et pour cela nous sollicitons votre aide.

 

 

 

07_equipe-1469451402

 

Entièrement bénévole, l’équipe du film est constituée d’étudiants en cinéma (Fémis, Louis Lumière et Conservatoire Européen d’Écriture). Toutefois, plusieurs Bellilois volontaires s’y grefferont à en tant que figurants, comédiens, ou en appui logistique.

 

Trombinoscope_e_quipe-1469473384

   

 

04_acteurs-1469451229

Le défi du film est de faire exister cinq personnages principaux en seulement une vingtaine de minutes, chacun avec sa minute de "gloire" qui lui permettra de se révéler pleinement. Voici les acteurs qui les incarneront :

05_trombinoscope_acteurs-1469797600

 

06_d_cor-1469451311

 

Nous tournerons notre court-métrage à Belle-Île-en-Mer, dans le Morbihan. Lucas, le producteur du film, connaît très bien l’île et rêve depuis longtemps d’y tourner un film. L’intégralité du court-métrage se déroulera sur la plage de Donnant. Il s’agit d’une grande plage, très fréquentée l’été, composée de plusieurs espaces (sable, zone de baignade, dunes, et rochers) qui forment, entre eux, un formidable terrain d’exploration. La multitude de recoins qu’offre la plage est à l’image de notre film, où les actions se déroulent en parallèle, et où les personnages aiment regarder sans être vus.

 

Voici un petit aperçu vidéo de nos repérages sur la plage de Donnant. En bonus, vous entendrez une tentative de reprise, à la guitare, d’une mélodie de Beethoven pour la bande originale du film. Attention les oreilles.

 

 

 

 

09_r_f_rences-1469452327

Nous souhaitons retranscrire le comique des vacances, celui que l’on peut trouver dans des films tels que Les Bronzés ou Camping. Mais la plage, lorsqu’on se penche sur les individualités qui la composent, porte en elle une part d’ombre, et même de drames. Nous aimerions mélanger les registres, comique et dramatique, passant de l’un à l'autre grâce à une foule de personnages, à la manière des pièces de Tchekhov, ou de ces quelques films qui nous inspirent :

 

Moodboard_1-1469473437

Moodboard_2-1469473528

Moodboard_4-1469797641

 

À quoi servira la collecte ?

11_financement-1469451480

 

L'argent qui sera recueilli nous permettra de financer les points de dépense suivants :

 

- le déplacement de l'équipe et des comédiens vers Belle-Île (2000 euros) : que ce soit en bateau, en train ou en voiture, se rendre sur cette île a un coût, même si la fin du mois d'août est moins onéreuse que le reste des vacances scolaires. Location de minibus, essence, péages et autres billets sont des dépenses incompressibles pour ce tournage.

 

- la location du matériel supplémentaire (700 euros) : le projet ayant été validé par la Fémis, nous avons la chance de pouvoir compter sur un matériel image et son gratuit... Mais pas toujours suffisant ! En effet, certains outils indispensables ne sont pas disponibles à l'école et devront donc être loués. Nous négocierons les meilleurs prix auprès des prestataires afin de réduire au maximum ce budget.

 

- l'achat d’accessoires (300 euros) : maillots de bain bien ajustés, jumelles de mateur des plages, lunettes de dragueur, autant d'éléments absolument indispensables qu'il nous faudra récupérer dans nos greniers, mais aussi parfois acheter... La différence se fait parfois sur les détails !

 

Au-delà du tournage :

 

Nous souhaitons que Le Cavalier seul ait une vie longue et prospère en festival, aussi bien France qu'à l'étranger. L'argent recueilli après ce stade nous permettrait de couvrir les frais non négligeables d'inscription et d'envoi du film dans de nombreux festivals, afin de lui garantir une exposition maximale.

 

Nous avancerons une grande partie des dépenses nous-même, l'argent recueilli à travers ce projet de financement participatif visera donc avant tout à nous permettre de rembourser ces sorties d'argent.

Lucas Le Postec

Rencontrés au sein de la prépa Ciné-Sup (lycée Guist’hau de Nantes), la majeure partie de l’équipe du Cavalier Seul s'est enrichie de quelques nouveaux membres sur les banc de la Fémis. Ce projet est l’occasion pour eux de réaliser leur premier court-métrage ensemble.

Derniers commentaires

Thumb_default
Je n'ai pas encore vu " Le cavalier seul "mais j'ai été heureuse de recevoir ce matin la belle photo du groupe . Le sable .....Je l'ai versé dans ma main et ai fermé les yeux ....Je vous ai tous vus puis je me suis allongée sur ces paillettes dorées qui sentaient bon le soleil tout en m'enivrant du vent iodé , un vrai vent breton .... Merci pour ce voyage qui m'a permis de rêver et de vous rejoindre . Alors ....Que vous dire de mieux que " BON VENT . " !
Thumb_default
Bravo à toute l'équipe, les 17 minutes de ce court-métrage sont une mise en bouche délicieuse ! Mais je me suis très vite attachée aux personnages et je reste sur ma faim : comment ces deux embryons de relations vont-ils évoluer ? Mention spéciale pour Victor qui, à son âge, a su très justement aborder la solitude de ces deux quinquagénaires. Bonne chance pour la présentation de ce travail dans les différents festival et bon été à tous !
Thumb_default
quand sera faite la première projection? pouvez vous communiquer sur ce projet?