Soutenez le tourisme artistique de porte renaud à La Rochelle pour vivre la sculpture comme autant de jeux de plage à partager !

Large_porterenaudlecielestbleu_lamerestverteavatar-1467119083-1467119119-1467119122

Présentation détaillée du projet

une rencontre

 

Porterenaudlespoussie_resdesautresvernissage-3-72dpi-1467101310

(vue de l'exposition Les poussière des autres, Juin 2015)

 

En Juin 2015, à l'occasion de son exposition personnelle Les poussières des autres à Mulhouse, l'artiste-plasticien-sculpteur porte renaud rencontrait la commissaire d'exposition Pauline Lisowski. Quelques mois plus tard, l'artiste est invité par l'espace d'exposition l'Atelier Bletterie à La Rochelle à venir présenter son travail début Octobre 2016. Cette belle occasion permet une collaboration entre l'artiste et la commissaire d'exposition sur la question du territoire et de comment l'artiste le questionnera grâce aux rencontres et échanges qu'il fera avec ses habitants. En effet, le travail de porte renaud fait souvent intervenir la participation du public. Parmi les autres touristes, il déploiera les éléments de son vocabulaire plastique dans le quotidien rochelais lors de sa première venue en Août 2016. Si vous êtes à La Rochelle, vous risquez de le croisez et qu'il vous invite à participer à d'étonnantes expériences.

 

 

un territoire

 

P1220853-1467102409   

(carte postale trouvée sur Google)

 

La Rochelle, avec ses plus de 74 000  habitants, est la ville la plus peuplée du département. Sa situation exceptionnelle en bordure de l’océan atlantique fait d’elle une ville touristique et appréciée des vacanciers. Son intérêt ne s’arrête pas à cette spécificité, La Rochelle et ses alentours bénéficient d’un dynamisme culturel important avec, pour ne citer que peu d’exemples, des lieux tels que le centre Intermonde ou encore le carré Amelot. De plus, avec ses 21 quartiers au sein desquels la démocratie participative est à l’œuvre par l’intermédiaire des comités de quartier, La Rochelle fait partie de ces villes qui négocient avec succès héritage du passé et modernité. Une perception territoriale de n’importe quel type d’action à destination des habitants permet de lui conférer un ancrage durable. Et si les actions en elles-mêmes ne semblent pas contenir le fonctionnalisme propre aux dispositifs d’ingénierie sociale, c’est bien par le détour, l’artistique, le culturel qu’il devient possible de vivifier un territoire et d’exalter la démocratie locale en favorisant la réduction des inégalités sociales.      

ouverture culturelle, expression artistique

 

Porterenaudinprogress-semaine3-15-72-1467111397 (Préservation d'espèces #7, protocole sculptural participatif, résidence île MoulinSart, Avril 2015)  

 

La venue d’un artiste sur un territoire, dans une ville, peut être perçue comme peu impactante sur la vie de ses habitants si on l’encadre dans les seuls murs du musée, de la salle d’exposition ou de la galerie. Mais qu’en est-il, dès lors que celle-ci est pensée précisément pour cette destination ? Le format de la résidence volontaire - c’est-à-dire de l’artiste qui manifeste pour le besoin de sa démarche de faire corps avec le paysage, d’arpenter la ville, de rencontrer ses habitants - devient un instrument de rencontre et un générateur d’échanges sociaux propices à dynamiser toujours davantage la ville. Dans une perspective concertée, l’artiste et la commissaire font de l’exposition un objet artistique qui témoigne d’une expérience, d’un processus qui bien évidemment s’ancre dans les problématiques plastiques et sémantiques de l’artiste et parle tout autant d’une rencontre avec un territoire et ses populations.    

 

 

l’artiste

- porte renaud -

 

Porterenaud-n4-72-1467103052

(l'artiste au travail stabilisant Memoria #1 dans le cadre de son exposition personnelle hic & nunc, Avril 2015)

 

Bien que mon travail n’exige pas le contexte comme nécessité à faire sculpture, ma sculpture est nécessairement nourrie de son contexte d’émergence et mise à l’épreuve par celui-ci. 

L’interaction de mon travail avec les personnes et les espaces traverse ma démarche lorsque celle-ci s’articule autour de protocoles sculpturaux participatifs où le geste pour faire œuvre est partagé entre des tiers et moi-même.

Ce besoin n’est ni bien-pensant, ni opportuniste car l’artiste n’est selon moi pas dans l’obligation de plaire. Ceci est représentatif de mon accroche au réel et de ma vision du monde qui requière l’autre, les autres.

Mon parcours artistique adossée à mes expériences dans l’organisation d’événements culturels, le développement de dynamiques territoriales et le travail social me conduisent à modéliser mes interventions sur un territoire dans une perspective plus large que la simple monstration de propositions sculpturales déjà réalisées. Cet engagement fait parti intégrante de l’orientation de ma démarche qui dans sa collecte de gestes, de formes et de matériaux conduira à faire sculpture.  

 

né en 1987

vit et travaille hic et nunc

co-responsable de dédale (générateur & accompagnateur de dynamiques artistiques) www.reseau-dedale.fr

 

expositions personnelles

2015 

Les poussières des autres, Le Séchoir, Mulhouse, France

hic et nunc, Centre d’art de l’île MoulinSart, Fillé-sur-Sarthe, France

2013

Histoire de la sculpture : suite & fin, Galerie In situ (Label Friche), Nogent-Le-Rotrou, France

2012 

transit, Mulhouse Jeune Art Contemporain, France

 

expositions collectives 2015

Les Iconoclasses XVII, Galerie Duchamp, Yvetot, France

Presque là, CSC PAX par dédale, Mulhouse, France

Berlin Calling, Le Séchoir, Mulhouse, France

1+1, Le Séchoir, Mulhouse, France

2014 

Contact, adsum, Berlin, Allemagne

After Puls’Art #4, île MoulinSart, Fillé-sur-Sarthe, France

Commencement(s), Le Séchoir, Mulhouse, France

Community Clash#3, Art Connect Berlin, Berlin, Allemagne

9ème Salon des Jeunes Créateurs, Nogent-sur-Marne, France

2013 

30ème Arrivage, L’arrivage, Troyes, France

18ème exposition d’art contemporain, Artatou, Avallon, France

Morceaux choisis, Mulhouse Jeune Art Contemporain, France

Un artiste, une œuvre #2, CSC PAX, Mulhouse, France

Les Salaisons, Romainville, France

2012 

Triptyque, Festival O.R.A.G.E. seconde édition, Montpellier, France

Un train peut en cacher un autre (exposition itinérante), La Ruche, Sotteville-lès-Rouen, France

Ateliers ouverts d’Alsace, Hartmanswiller et Mulhouse, France

Un artiste, une œuvre #1, CSC PAX, Mulhouse, France

 

résidences

2015

Centre d’art de l’île MoulinSart, Fillé-sur-Sarthe, France

Les Iconoclasses 2015, Yvetot, France

2013

Sentier d’art en allée de la crise, Nampteuil-sous-Muret, France

2012

La Ruche, Sotteville-lès-Rouen, France

workshops

2015

léaa, (applied arts school/école d’arts appliqués), Poitiers, France

publications

2015

porte renaud, hic & nunc, Communauté de communes du Val de Sarthe

2013 

porte renaud, Histoire de la sculpture : suite & fin (avec à la participation de Mickaël Roy) 

 

diplôme

2011 

Diplôme National d’Art Plastiques obtenu avec mention pour les réalisations plastiques

(a fréquenté l’ENSA de Cherbourg-Octeville, L’EMA Fructidor à Chalon-sur-Sâone et l’ENSA de Limoges)  

 

la commissaire Pauline Lisowski

13535914_10210245617157419_1755030693_n-1467111647

(Pauline Lisowski en tourisme culturel, repérage d'œuvre d'art dans les dolomites en Italie)

 

Depuis mes recherches en esthétique et sciences de l’art, je m’intéresse à des projets artistiques qui s’ancrent dans des lieux atypiques, aux contraintes architecturales, chargés parfois d’une histoire. Je m’interroge sur des démarches artistiques qui se fondent sur l’architecture ou le paysage. 

La démarche de porte renaud rentre ainsi dans mes préoccupations. Celle-ci consiste en un travail de la matière où le corps y laisse des traces, témoignages du temps. Il prolonge son expérimentation de la sculpture vers une inscription dans l’architecture du lieu. Il conçoit des œuvres qui invitent le spectateur à faire des expériences de l’espace. Ses travaux in situ sont aussi amenés à se transformer et à être modifiés dans le temps et selon de nouvelles possibilités d’accrochages.

Dans le cadre de mon master 2 professionnel Projets Culturels dans l’espace public, j’ai écrit un mémoire intitulé « A quelles conditions les événements culturels liés au paysage sont-ils vecteurs de développement local de territoire ? » Cette étude m’a amenée à proposer une mise en œuvre de projets : le créateur du projet culturel et le commissaire d’exposition devraient travailler tel un urbaniste, un architecte ou un paysagiste. Il doit prendre connaissance du territoire où s’inscrit son projet d’exposition. Il lui est également nécessaire de tisser du lien avec les structures culturelles pour ouvrir d’autres perspectives à ce projet.

J’ai d’ailleurs réalisé mon premier commissariat d’exposition selon ces principes. Nous avons mené une résidence d’échanges entre artiste et commissaire durant une semaine. Pendant que l’artiste réalisait ses expériences sur site, j’explorai le quartier pour y trouver matière à réflexion à la fois pour son projet et pour un travail d’écriture à quatre mains. Cette exposition fut conçue sur la base d’un échange permanent avec l’artiste. 

Je suis convaincue que la résidence d’une longue période est nécessaire pour que l’artiste puisse construire un projet adapté à l’espace et toucher les enjeux de l’architecture et, au delà, ceux du territoire. Je cherche à concevoir des projets artistiques qui créent du lien entre l’espace intérieur et l’extérieur.

De plus, mes études m’ont permis de développer un intérêt pour les pratiques liées à la promenade comme expérience esthétique. Je considère que cela peut être une méthode pour créer des projets artistiques.

Ainsi, ce projet d’exposition de l’artiste porte renaud à l’atelier Bletterie sera conçu sur la base d’une exploration du territoire et principalement et de son histoire. De son inventaire des formes glanées sur place et de son échange avec les personnes rencontrées, il fera de l’atelier Bletterie le lieu où il réactivera ses sculptures. L’enjeu de cette exposition consiste à établir un lien avec la ville, son paysage et ses ressources naturelles.    

Biographie

Après son diplôme national d’art plastique à l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy, Pauline Lisowski a étudié deux années à l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois, pour se rediriger vers une licence puis un master 1 Esthétique et sciences de l’art, elle a obtenu un Master 2 professionnel Projets Culturels dans l’espace public à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Dans ce cadre, elle a rédigé un mémoire professionnel intitulé «À quelles conditions les événements culturels liés au paysage et à la préservation de ses ressources sont-ils vecteurs de développement local de territoire ?»

Depuis 6 ans, elle est rédactrice en chef d’un blog de critique d’art sur les expositions : Le Corridor de l’art (http://www.lecorridordelart.com/) Parallèlement, elle mène son activité en collaborant dans plusieurs revues dont Inferno (en ligne et print, Artaïssime (édité par l’association artaïs), Kritiks, The Streidz magazine, Boum Bang.

Elle écrit régulièrement pour des artistes, dans le cadre de projets d’exposition ou d’éditions de catalogue.

Elle a également participé à L’école du compte-rendu organisée par les archives de la critique d’art en juillet 2014 et renouvellera cette expérience d’écriture critique sur des ouvrages cette année.

 

note d'intention de l'artiste et calendrier du projet  

Porterenaudiconoclasses7-72-1467111834

Porterenaudiconoclasses10-72-1467111866

Porterenaudiconoclasses66-72-1467111908

Porterenaudflock_2-72dpi-7-1467112055

(Flock est l'un des protocoles sculpturaux de l'artiste qui invite les participant-es à produire des formes qui seront ensuite patiemment transformées par l'artiste, créant ainsi une œuvre aux évocations minérales et organiques issues d'une expérience d'esthétique solidaire.)

 

• couche 1

l’artiste-touriste

du 7 au 22 Août 

Si l’invitation initiale de l’Atelier Bletterie consistait en une exposition de quinze jours, c’est dès le mois le mois d’Août que je souhaite m’y rendre afin d’agir comme lors d’une résidence dans une exploration territoriale. Je m’imagine en tant que touriste venant découvrir cette belle ville durant l’été et profiter de la plage et des terrasses mais seulement, me connaissant, mes gestes qui fondent ma démarche artistique se manifesteront dans ce paysage touristique.

Il s’agira donc d’une résidence de pleine air, où par le biais de mes protocoles sculpturaux participatifs et recherches de formes, j’irai à la rencontre de la ville et de ses habitants. L’eau, qui apparaît en creux dans la génération de mes formes, sa présence et son attrait touristique sera interrogée lors de cette recherche. Lors de cette période où je serai présent dans l’espace public, je réunirai les bases formelles, matériologiques et gestuelles qui seront à l’œuvre lors de l’exposition du mois d'Octobre. 

 

• couche 2 

du dehors au dedans

du 26 au 29 Septembre 2016

Semaine intensive, elle consistera à mettre en espace et les recherches effectuées lors du mois d’Août, de stabiliser les propositions sculpturales crées et de proposer de nouvelles œuvres qui résonneront avec le lieu. 

 

 • couche 3

l’exposition comme atelier

du 30 Septembre au 15 Octobre 2016

Si l’exposition signifie souvent un positionnement se situant en aval dans le ‘‘faire-œuvre’’ de l’artiste, je considère qu’elle implique également un déplacement vers l’amont conduisant aussi l’artiste à reconsidérer celle-ci et l’espace où elle siège comme un moyen de mise au travail. Présent, tout au long de l’exposition, comme la dénomination du lieu ‘‘Atelier Bletterie’’, m’y prédisposait, je déploierai de nouveaux gestes, matériaux et formes qui feront de l’exposition un processus en lui-même.

 

• couche 4

du dedans au dehors

dans les mois qui suivent...

Une rencontre mérite parfois de garder contact, de développer les échanges et c’est précisément ce que je souhaite en collaborant avec d’autres lieux et institutions muséales et artistiques sur le territoire afin que mes propositions sculpturales et ma recherche puissent se déployer et permettre de nouvelles rencontres. Par ailleurs, je suis toujours naturellement enclin à partager avec les publics par le biais d’ateliers et de médiation.

 

 

PORTFOLIO  (propositions sculpturales sélectionnées et représentatives du travail de l'artiste)

 

Dans l’urgence des gestes, par accumulation de couches, mon corps façonne les matières et les espaces. Molles, dures ou cristallisantes, de la précipitation au précipité, mes propositions sculpturales sont les témoignages de leur processus. Des tiers sont parfois impliqués lors de protocoles sculpturaux participatifs.

Je fais de la sculpture comme le temps fait des fossiles. 

- porte renaud -

 

ex #1

janvier 2016

fragments recyclés provenant de la proposition sculpturale Saillie #1, plâtre,minéraux, élément de transport à roulettes

Porterenaudex_1__0-72dpi-5-1467114114Porterenaudex_1__0-72dpi-3-1467114148

 

 

Contention #2

avril 2015

première interprétation en octobre 2014/

plâtre, colle, pâte à modeler maison, compresses, minéraux

proposition sculpturale composée de cinq fragments

stabilisée lors de l’exposition :

hic & nunc Porterenaudcontention_2-72dpi-2-1467114281Porterenaudcontention_2-72dpi-7-1467114316

 

 

Memoria #1

avril 2015

plâtre, pâte à modeler maison, minéraux

proposition sculpturale composée de trois fragments, chacun coupé en deux

stabilisée lors de l’exposition :

hic & nunc Porterenaudmemoria_1-72dpi-3-1467114842Porterenaudmemoria_1-72dpi-1-1467114877Porterenaudmemoria_1-72dpi-11-1467114925

 

 

Flock #2

avril 2015

première interprétation en février 2015 et montré en septembre 2015

plâtre, pigments, sel, crochets métalliques, suspension sur câble

protocole sculptural participatif composée de 24 fragments

stabilisée lors de l’exposition :

hic & nunc Porterenaudflock_2-72dpi-5-1467115048

Porterenaudflock_2-72dpi-6-1467115068Porterenaudflock_2-72dpi-9-1467115147

 

 

Mes poussières, les vôtres #1

juin 2015

pâte à modeler industrielle, boîte en fer

(proposition sculpturale imaginée en 2012, redécouverte dans l’atelier en 2015)

stabilisée lors de l’exposition :

Les poussières des autres Porterenaudmespoussie_reslesvo_tres_1-72dpi-2-1467115191Porterenaudmespoussie_reslesvo_tres_1-72dpi-1-1467115235Porterenaudmespoussie_reslesvo_tres_1-72dpi-4-1467115262

Monument à la gloire de l'oubli #2

avril 2015

première interprétation en septembre 2012

plâtre, restes de Préservation d’espèces #7 & #8, outils site specific

protocole sculptural participatif

stabilisée lors de l’exposition :

hic & nuncPorterenaudmonumenttothegloryofoblivion_2-72dpi-2-1467115331Porterenaudmonumenttothegloryofoblivion_2-72dpi-5-1467115441Porterenaudmonumenttothegloryofoblivion_2-72dpi-6-1467115500

 

 

Face-à-face #1

juin 2014

pâte à modeler maison, plâtre, 13 coffrets en OSB, plexiglas,

protocole sculptural participatif

proposition sculpturale à dimensions variables (chaque coffret mesurant 43,6 x 28,6 x 30,4 cm

stabilisée lors de l’exposition :

After Puls’art #4 Porterenaudface-to-face_1__1-72dpi-22-1467115537Porterenaudface-to-face_1__1-72dpi-8-1467115585

Temporary #1

mai 2015

pâte à modeler maison recyclée, chaise en bois réalisée en 2010

stabilisée lors de l’exposition :

Presque làPorterenaudtemporary_1-72dpi-2-1467115676Porterenaudtemporary_1-72dpi-1-1467115704

Foyer #1

février 2013

rouleau en acier corten, pâte à modeler maison

sculpture à dimensions variables :

stabilisée lors de l’exposition :

Histoire de la sculpture : suite & fin

Porterenaudfoyer_1-1-72dpi-1467115825Porterenaudfoyer_1-4-72dpi-1467115837Porterenaudfoyer_1-6-72dpi-1467115864 Cross #2

juin 2015

première interprétation janvier 2011

argile crue

stabilisée lors de l’exposition :

Les poussières des autres Porterenaudcross_2-72dpi-3-1467115913Porterenaudcross_2-72dpi-2-1467115926

Porterenaudcross_2-72dpi-4-1467115939

 

alter #1

juin 2015

plâtre, sel, cristaux, piques anti-oiseaux

sculpturale composée de 13 fragments

stabilisée lors de l’exposition :

Les poussières des autres Porterenaudalter_1-72dpi-15-1467116004Porterenaudalter_1-72dpi-10-1467116018Porterenaudalter_1-72dpi-1-1467116034

REVUE DE PRESSE (sélection) Porterenaud-revuedepresse-lemainelibre-23-04-72-1467116365 Porterenaud-revuedepresse-article-72-1467116396 Porterenaud-revuedepresse-lemainelibre-15-04-72-1467116417 Porterenaud-revuedepresse-mainelibre1-72-1467116438 Porterenaud-revuedepresse-ilemoulinsart1-72dpi-1467116455 Porterenaudinprogress-revuedepresse-infospaymars2015-72-1467116469 Porterenaud-parisnormandie72-1467116498 Porterenaud-courriercauchois72-1467116564   

 

À quoi servira la collecte ?

A financer cette belle aventure artistique ! Nous avons besoin de votre soutien pour la réalisation de cette expérience qui donnera lieu à une édition souvenir (car après tout on fait aussi du tourisme pour les souvenirs !) La création artistique plastique contemporaine a besoin de renouveler ses modes de financement. C'est quand ils sont vivants que les artistes et les personnes qui les accompagnent dans le développement de leur recherche ont besoin d'être soutenus. Parce-que vous aimez l'art, La Rochelle et le développement du lien social par des biais innovants (ou le tourisme) que vous aurez envie de nous aider à réaliser ce projet. Notre ambition est modeste mais notre engagement fort et nous essayons de réunir les fonds simplement nécessaires à la concrétisation du projet. Nous n'en tirons aucun profit financier. Grâce à vous, c'est possible !

Le budget de production, c'est le matériel, porte renaud aime beaucoup le plâtre par exemple ! La création d'une édition, c'est la réalisation d'un catalogue, d'un objet étonnant, de quelque chose tiré à plusieurs exemplaires, testimonial du processus créatif Les déplacements, c'est la base du tourisme ! Et si nous atteignons les  > 2000 euros, nous réaliserons un superbe lettrage dans l'exposition avec tous les noms des généreux donateurs.  > 3000 euros, nous pourrons créer une poursuite au projet plus audacieuse avec les institutions culturelles et sociales locales.  Budget-1467117145 Merci à tous ! www.porterenaud.com www.porterenaudinprogress.tumblr.com www.facebook.com/porterenaud www.lecorridordelart.com

Thumb_tumblr_inline_nmdzl4wknd1sswftt_540-1467098903
- porte renaud -

Bien que mon travail n’exige pas le contexte comme nécessité à faire sculpture, ma sculpture est nécessairement nourrie de son contexte d’émergence et mise à l’épreuve par celui-ci. L’interaction de mon travail avec les personnes et les espaces traverse ma démarche lorsque celle-ci s’articule autour de protocoles sculpturaux participatifs où le geste... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour Renaud, Je suis tes différents projets de loin, j'espère pouvoir venir un jour à une de tes expositions. Vivement les photos de ton futur projet :) Bérangère
Thumb_default
On a tellement envie de voir ce projet rocherais se concrétiser !!!