Après avoir écrit l'adaptation théâtrale du roman de Carole Martinez primé 9 fois, nous nous lançons dans la création du spectacle prévue en avril au Théâtre des Carmes à Avignon. Aidez-nous à réaliser cette traversée théâtrale où la magie se mêle des destins dans une langue chatoyante et ensorcelante.

Large_2_coeur-cousu-kiss-kiss

Présentation détaillée du projet

Cmarinez-legerL’AUTEURE : CAROLE MARTINEZ

 

                Née en 1966, Carole Martinez a exercé plusieurs métiers avant de devenir professeur de français. Elle enseigne dans un collège d’Issy-les-Moulineaux lorsqu’elle profite d’un congé parental pour se lancer dans l’écriture.

Elle écrit alors Le Cœur cousu, premier roman paru en 2007 et qui remporte un succès remarquable. En effet, alors qu’il était passé inaperçu à sa sortie, le bouche à oreille fonctionne progressivement, le portant finalement en tête des ventes. Il reçoit par ailleurs neuf prix littéraires (le prix des lycéens de Monaco, l'Ulysse du premier roman, le Renaudot des lycéens, le prix Emmanuel-Roblès mené par Edmonde Charles-Roux et même celui, très convoité, des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo). A l’évidence, quelque chose dans ce texte résonne.

 

"Bien au-dessus de la mêlée, Carole Martinez a un talent fou. Un style qui ensorcelle dès les premières pages, et une héroïne entraînée par son destin baroque au fin fond de l'Espagne du début du XIXe siècle." Le Nouvel Observateur

"N'hésitez pas à entrer dans la ronde et à accompagner Frasquita dans sa longue marche à travers les terres arides du Sud. Envoûtant! " L'Express .

 

                                                                  Coeurfolio

NOTRE ADAPTATION

 

                Le Cœur Cousu se présente comme un roman foisonnant et complexe qui revêt des aspects aussi bien familiaux, politiques, historiques que magiques et féminins. Il contient également une réflexion sur la création au travers de plusieurs personnages qui sont liés à elle. Ce roman nous a fascinées par son art d'user du merveilleux pour exprimer des réalités dans lesquelles chacun peut se reconnaître.

 

                Il nous a semblé indispensable d’opérer des choix narratifs forts sans sacrifier l’essence de l’œuvre. Pour nous, elle réside à la fois dans la figure de ces femmes (qui tentent de tracer leur route malgré leurs différences, leurs dons et leurs douleurs) et dans la notion de transmission familiale.

 

                Nous mettons donc en scène Soledad, fille de Frasquita, au moment où elle prend la décision de raconter l'histoire de sa mère pour mieux s'en libérer.

Nous cherchons à mettre en évidence les échos entre les parcours de la mère et de la fille, à montrer comment le passé peut influer sur le présent, comment Soledad peut trouver des réponses dans cette histoire qu'elle interroge.

 

Presse-resid-rasteau6super6leger

 

NOTE DE MISE EN SCENE

 

               "Ce que l'on est selon son intuition intérieure et ce que l'homme semble être, on ne peut l'exprimer qu'au moyen d'un mythe. Celui ci (...) exprime la vie plus exactement que ne le fait la science." C.G.Jung Ma Vie, [1957]

 

               "Ils disent toutes sortes de choses, racontant toutes sortes d'histoires, inventent toutes sortes de chimères. C’est ainsi que nous, humains, voyons le monde en l'interprétant, c'est à dire en l'inventant, car nous sommes fragiles, nettement plus fragiles que les autres primates." N. Huston L'Espèce fabulatrice, 2008

 

Ccousu-kisskiss3

 

              Je pourrais commencer par dire: c'est un travail sur l'apparition.

Tout commence par une scénographie très simple ou n'existe que l'espace de Soledad, celle qui va raconter, celle par qui les apparitions arrivent. Un pan de tissu qui relie ciel et terre et un fauteuil suspendu. Espace symbolique où elle se perche, où elle se cache, où elle raconte...

Soledad cherche des réponses dans l'histoire passée de sa mère et ce faisant, nous rentrons dans son espace mental qui prend vie sur le reste du plateau. Deux espaces, deux niveaux de réalité sont d'emblée posés: la réalité de Soledad et celle de l'histoire qu'elle se met à raconter. Tout le travail va être de confronter et de faire dialoguer ces deux espaces: où se situe alors la réalité de Soledad?

Je ne souhaite pas jouer sur l'illusion théâtrale au contraire je cherche à mettre à nu les procédés : les comédiens n'ont pas de coulisse, un homme joue une femme etc. Tout cela au service d'une thèse: autant que de chair et d'os, l'être humain est constitué d'histoires.

 

Ccousu-kisskiss1

              Puis je pourrais dire: c'est un travail sur le décalage. Le roman est traversé par un merveilleux qui transfigure quelque chose de la violence de la vie. De même je vais chercher à décaler et transfigurer de petites choses au plateau. Ne jamais être dans un réalisme. Petites surprises au rendez-vous...

Ccousu-kisskiss2

 

              Enfin je pourrais conclure sur l'importance des mots... Par la grâce de quelques techniques, j'aimerais que des titres de chapitres du roman apparaissent à plusieurs endroits de la scène au cours de la représentation. Trace d'origine mais aussi signes magiques, leur présence sera essentielle au travail recherché.

                                                                                                                          Pauline Hornez, metteure en scène.

À quoi servira la collecte ?

Nous allouerons 500 euros à la communication ( impression des affiches, fly et dossiers de presse), 1000 euros aux costumes et accessoires ( notamment la réalisation d'une robe très particulière, celle de Frasquita, pour ceux et celles qui ont lu le livre). Enfin, les 500 euros restants viendront compléter les salaires des comédiens.

Thumb_logo_ailes-kiss
La Cie Ailes

Créée en 2007, la Cie Ailes est animée avant tout par l’amour des textes. Ses créations naissent souvent d’une lecture publique. Celle-ci constitue un moment essentiel dans le processus de création puisqu’elle fait surgir en « Ailes » l’envie de poursuivre la rencontre avec une œuvre. Le nom « Ailes » suppose un... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Au plaisir de venir vous voir! courage et bonne création.
Thumb_default
Notre soutient d'Allemagne pour ce beau projet. Nous ne pouvons pas assister aux représentations mais espérons voir la pièce à un autre moment. Bon courage et des moments intenses pour l'équipe et le public!
Thumb_default
Un grand moment de théâtre à ne manquer sous aucun prétexte. Bravo et merci!!! N'hésitez pas à soutenir cette belle initiative pour développer la création avignonnaise en dehors du festival!