Ensemble participons à la création d'un atelier itinérant de fabrication de pain au levain!

Large_visuel_site_la_caravane_fr_ok-1443521602-1443521607

Présentation détaillée du projet

 

Initiation tout public à la fabrication de pain au levain, avec comme outil et décor un four à bois mobile et une grande table autour de laquelle partager le savoir-faire de «comment faire son pain» !

 

L’atelier sera itinérant et autonome, il se déplacera en tous endroits : de l’école à des maisons de quartier, des maisons de repos aux fêtes et festivals, chez des privés et dans les entreprises, de la Belgique à la France et là où la route nous porte.

 

T1-1443439097

Avec légèreté, humour et dans un esprit théâtral !

 

Différentes formules seront proposées, selon le nombre et l’âge des participants.

 

Dans une ambiance « boulangerie ancienne », les ateliers seront animés avec en toile de fond, un véritable four à bois.  En avant-plan, le pétrin traditionnel ancien, une sorte de grosse bassine en bois dans laquelle les ingrédients y seront ajoutés et mélanges un à un, dans un ordre et tempo bien précis.

 

Avec, au départ, un bain moussant, par une succession de gestes et de temps de pauses, nous arriverons à une belle et grosse boule de pâte.

 

Le four à bois sera installé dehors. Selon la configuration des lieux, l’atelier se déroulera sous tente face au four, ou pourrait être envisagé dans des locaux d’accueil.

 

La notion du temps sera tout de suite amenée. La pâte attendra à coté du four dans le pétrin couvert d’un tissu.

 

Durant le temps de pousse, divers choix d’activités seront proposées :

 

-Atelier découverte farine : moulin et tamis. A partir de la farine tamisée fabrication d’un gâteau.

-Un atelier plus technique autour de la panification au levain.

-Un conte théâtral autour de l’univers du pain, mené par Jeannine Gretler et joué avec tous les participants.

-Activités autour du four à bois : couper du bois, faire du feu, gérer la température et l’humidité…

-Informations autour de la farine et du pain.

 

Après ces activités, on découpera la pâte et nous apprendrons différentes manières à former du pain : dans des moules en fer, dans des paniers et puis à la main, décoration des pains selon les saisons…

 

Puis enfournement et défournement, les pains sont prêts !

 

NB : Nous utiliserons de la farine biologique locale, fraîchement moulue sur pierre.

 

Dsc_0338-1443437023-1-1443473209

 

T6-1443439147

Faire du pain nous relie à la simplicité, du coup à l’essence, à nous-mêmes, aux autres.

Le mot co-pain ne vient-il pas de là ?


 

Suite à la diffusion de nombreuses émissions dénonçant les travers du pain de grande surface, et même en bio, il n’est pas rare de croiser des gens fiers de faire eux-mêmes leur pain, avec aussi, il faut l’avouer, des résultats pas toujours convaincants. Mais le pas est franchi, celui de préférer comme pain quotidien une petite brique maison à une grosse éponge industrielle !

 

Au travers du geste qu’est celui de faire du pain, nous aimerions participer à la prise de conscience de toute la dimension de cet acte. Pourquoi un geste aussi simple peut-il nous rendre tellement heureux? 

 

Par le passé, la terre nourricière avait de l’importance et une véritable place dans les esprits. Aujourd’hui, ce sont les grandes surfaces qui se chargent de nous nourrir. Comme le dit notre ami Pierre Rabhi, nous sommes une civilisation hors sol.

 

A travers cet atelier, nous aimerions ouvrir des pistes de réflexions sur notre rapport à la nourriture et sur ses origines qui nous échappent.

 

Imgp2492-1443473514

 

T5-1443439187

Arriver à faire soi-même son pain est un acte que les enfants ressentent comme «magique»! Extrêmement sécurisant (« je peux fabriquer moi-même quelque chose d’aussi essentiel ... je peux être autonome et me nourrir »...), réjouissant (« je fais comme le boulanger »), pétrir et cuire rattache aussi intimement à l’histoire de l’humanité. Il y a quelque chose d’essentiel qui s’y joue et qui ne se comprend qu’en participant à cette fabrication...

 

Dsc_0102-1443437355-1443473654

 

T4-1443439224

Le levain, déjà utilisé sous l’empire égyptien, c’est un mélange d’eau et de farine qui formera après plusieurs jours et manipulations une pâte fermentée qui sera utilisée dans la fabrication du pain pour lui donner son volume en créant des petites ou moyennes alvéoles selon la manière dont on le travaille.

 

Véritable petite usine naturelle, travaillant pour nous gratuitement, le levain demandera une pratique bien plus assidue que celle de travailler à la levure. En effet, afin de garder les propriétés du levain, différents rafraîchis seront à respecter, des règles de température feront également partie du procédé. N’ayons pas peur de dire qu’avec le levain, nous travaillons avec le vivant.

 

Le levain, lui a besoin de temps. La levure, quant à elle, pourrait être le symbole la modernité et de la course effrénée, force la pousse de la pâte.

 

De plus, le pain au levain est beaucoup plus digeste, se conservera bien plus longtemps et a encore bien d'autres avantages qu'on abordera pendant l'atelier.

 

Imgp2703-1443437041

 

T2-1443439262

-Jean-François Piazza à la boulange

 

-Jeannine Gretler à la comédie

 

Dsc_0370-1443437368-1443472443

 

 

Jean-François Piazza, employé à mi-temps au marché bio des Tanneurs à Bruxelles.

 

Voilà 8 ans maintenant que tous les vendredis, pour les amoureux, il fait du pain au levain dans une ferme.

 

« Le pain et moi, ce n’est pas une vielle histoire d’amour. Je ne suis pas tombé dedans étant petit, non… C’est moins romantique. Mes parents, des bons belges moyens, enfin belge moyenne pour ma mère et sicilien moyen pour mon père, rêvaient de liberté et de grande surface. Voici le tableau : à la maison, cinq enfants, moi à la place du troisième, tous autour de la table, pain blanc au milieu. Du bien blanc qui déjà à l’époque était une belle version de l’éponge industrielle que nous connaissons tous aujourd’hui.

 Le goût du vrai pain, lui, m’est venu bien plus tard. »

 

C’est en renforçant son adhésion à la nature et en participant à l’un des premiers potagers collectifs de bruxellois: l’oasis du ginkgo, qu’il rencontre Pierre Rabhi ainsi que le boulanger paysan qui lui apprend à faire du vrai pain.

 

Pour ce projet il s'associe à Jeannine Gretler, comédienne formée à l'Ecole Internationale de théâtre Lassaâd Bruxelles. Avec sa compagnie Orange Sanguine, elle opte pour un théâtre itinérant accessible à tous, basé sur le mouvement, l'invention, le clown et la musique.

 

Depuis ses 20 ans, elle anime aussi des ateliers pour enfants et adultes en acrobatie, Tai-chi Chuan, théâtre, clown, mouvement, musique...

Depuis octobre 2014 elle enseigne à son tour à l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaâd.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à acheter, hormis le véhicule tracteur, la quasi totalité du matériel nécessaire pour assurer l’animation « Le four à bois, la caravane passe!». Dont le four à bois qui sera placé sur une remorque à aménager spécialement à cet effet : du point de vue technique mais aussi du point de vue décor. Aussi, achat de matériel servant à autonomiser et a créer un espace pour l’activité : tonnelle, tables et bancs, éclairage, petit matériel tel que bassine, moulin, tamis…  

 

Budget animation four mobile

 

Tbudget-1443454651

Ceci est le montant que nous allons réunir pour la partie animation.

 

T3-1443439655

Parallèlement à l'animation artistique, nous travaillons à la création d'une pièce de théâtre sillonnant les routes aux cotés du « four à bois, la caravane passe ! ».

Tout ce qui dépassera les 100% du montant animation sera utilisé pour le développement du spectacle "Le levain fait son chef !" de la Compagnie Orange Sanguine

 

S’il vous est aujourd’hui difficile de participer financièrement à cette aventure, n'hésitez pas à nous aider et à partager l'info autour de vous : aux écoles, associations, amateurs de bon pain ou simple curieux.

 

T7-1443439938

Imgp2644-1443437134

Thumb__piazza-1443460127
jfpainsoleil

Je suis né le 3 septembre 1970 à Bruxelles d’une maman belge et d’un papa sicilien. Très tôt, ma curiosité d’enfant m’autoproclamera chirurgien en chef de jouets. Pendant l’école secondaire, j’apporte ma part financière à la famille en revendant des vélos d’occase remis à neuf, ensuite je m’essaye à la photo publicitaire comme apprenti. En1992, avec... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_photo_lietaert-480-520-1443546067
Mission Completed! Bien joué :) Que la Caravane démarre, que le four à bois!
Thumb_default
Bonne chance ! Il ne vous reste plus qu'à mettre la main à la pâte... ;-)
Thumb_ypl-logo-r_gine-la-r_gie-1442345538
La mie de mes amis est mon amie !