Soutenez le projet GreenPod, la 1ère solution connectée pour végétaliser le mobilier urbain et transformer votre rue en jardin

Large_visuel_crowd_funding_v2-1435573285-1435573292

Présentation détaillée du projet

Et si notre rue devenait notre jardin ?

 

 

Les habitants passent à l’action et deviennent des jardineurs*, les plantes s’installent, la ville respire. Les poteaux, les barrières, les façades, les gouttières deviennent verts (de trouille !).

A chacun alors, de reconnaître l'odeur du thym, les couleurs d'un cosmos chocolat, la fraîcheur de la rosée ou le bruissement d'un bambou...de vivre des moments agréables entre voisins.

* Un Jardineur = jardinier urbain heureux.

 

Végétalisez vous-même votre rue grâce au GreenPod, bien plus qu'un simple pot de fleur :

 

 

Urbain-1432627092

 

CONÇU POUR LE MOBILIER URBAIN

 

Même si les plantes à elles seules transforment nos rues, nous tenons à proposer des GreenPods conçus par des designers avec un seul leitmotiv : Beau Utile et Durable. Pour le design du 1er GreenPod “poteau”, nous avons choisi le talentueux Sébastien Baert, Lauréat du concours « Mon jardin Dans Ma Rue » organisé auprès de l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art de Paris).

 

Visuel-greenpod-eclate-540-1432737061

 

Visuel10-sans-texte-1435573662

 

Nous avons autant d’idées de GreenPods que de type de mobilier urbain. Le prochain modèle de la gamme sera le “GreenPod Façade”.

 

Visuel-rue-vegetalisee-540-1432738807

 

 

 

Le design du GreenPod “façade” est un des objectifs principaux de ce crowdfunding.

 

Visuel_greenpod_facade_et_texte-1434054907

Les GreenPods sont fabriqués en France, dans des matériaux durables ou recyclables.

 

 

Connect_-1432652864

 

CONNECTÉ

 

Grâce à ses capteurs, le GreenPod m'envoie un  message si la plante a soif ou si elle risque de geler.

Il se connecte automatiquement à lnternet grâce à SIGFOX une technologie radio 100% française. SigFox c’est 1 000 fois moins d’antennes, 100 fois moins d'énergie et un abonnement 10 fois moins cher que le GSM.

 

 

Visuel_connect_-1434055110

 

Le premier module électronique et la première application mobile ont été réalisés en collaboration avec les étudiants de l’ISEN Toulon.

 

 

Application_mobile-1432653001

 

UNE APPLICATION MOBILE ET UN RÉSEAU "VRAIMENT" SOCIAL

 

Grâce à l'application mobile « mon jardin dans ma rue », la plante m'invite à faire une pause, elle se présente et me raconte la biodiversité  via le QR Code ou la puce NFC.

Si je l'adopte, elle m'organise un apéro avec les membres de la communauté.

 

Visuel-mobilite-540-1432739303

 

Le réseau « vraiment  social » des jardineurs facilite l'entraide et les échanges. La plate-forme permettra à terme aux jardineurs de se regrouper pour l’achat de végétaux et substrat meilleur marché en direct des pépinières.

 

S_curis_-1432653167

 

FACILE A MONTER ET SÉCURISÉ

 

Le GreenPod s’installe facilement sur le mobilier urbain. Il n’occupe pas de surface au sol et ainsi n’entrave pas le travail de la voirie ou de la propreté. Même si le GreenPod n’est utile que dans la rue, il attire les convoitises, d’où son système anti-vol.

 

Visuel-ensaama-540-1432739384

 

Open_data-1432653443

 

OPEN DATA

 

Les GreenPods “renifleurs” seront dotés à terme de capteurs complémentaires (température, pollution, bruit, …) et les données seront disponibles en OpenData. Tous les GreenPod donnent un accès public à leurs mesures, en temps réel grâce au protocole MQTT. Chacun peut s’abonner facilement à un flux et innover en traitant les données à sa façon (créer des appli mobiles, des programmes de recherche sur les îlots de chaleur...)  

 

Jardin_facile-1432653556

 

LE JARDINAGE FACILE

 

La communauté de jardineurs bénéficie de listes de plantes adaptées au milieu urbain que l’on choisit suivant ses goûts et les caractéristiques locales. De multiples fiches techniques pour réussir ses plantations seront aussi disponibles. Les jardineurs les plus expérimentés peuvent aussi donner des conseils sur le forum à ceux qui le demandent.

 

Accord_mairie-1432653632

 

EN ACCORD AVEC LA MAIRIE

 

Les mairies sont dans la grande majorité favorables à  la végétalisation citoyenne et à l’appropriation collective de l’espace urbain par ses habitants. Cependant un certain nombre de règles sont à respecter. Ces règles sont de bon sens et  sont inscrites dans une charte “Les dix doigts pour deux mains vertes”.

 

COMMENT EST NÉ LE PROJET ?

 

Sur le chemin des écoliers ! Un matin, François amenait sa fille à l’école et a compté avec elle 97 poteaux et 12 barrières, mais aucun arbre ! Au retour, l’idée germe : “et si les poteaux, les barrières et les descentes de gouttières se transformaient en plantes et en grimpantes ?” Le soir même, François partage son aventure créative avec Guy et Alex, lors d‘un apéro. La 3ème tournée aidant (nos parcours professionnels dans les technologies aussi ?), nous imaginons que les passants pourraient adopter les pots de fleurs avec leur smartphone, que l’entretien pourrait être facilité avec des capteurs qui envoient des messages “j’ai soif”, que les passionnés de musique pourraient inviter les passants à écouter “le son du jour”, … autant de belles idées qui embellissent la vie en ville. 3 mois plus tard, l’incubateur “PACA Est” était le premier acteur externe à nous soutenir, bien d’autres ont suivi.   Maintenant, c’est à nous de jouer… nous tous !  

 

CE QUI A ÉTÉ FAIT

 

Ce projet est né fin 2014 et a déjà fédéré beaucoup de partenariats académiques :

 

Pour les GreenPods

 

- Concours Kedge Design school Toulon pour design de GreenPod jardinières

 

Visuel-design-thinking-540-1432739420

 

- Concours ENSAAMA Paris de design de GreenPod potelets

- Un prototype de GreenPod pour les poteaux anti-stationnement a été réalisé. Une maquette de la partie numérique du GreenPod a été développée.

 

Pour l’application mobile : une maquette réalisée avec les étudiants de l’ISEN à Toulon

 

Module électronique “capteur communicant” : un prototype réalisé en collaboration avec les étudiants de l’ISEN à Toulon

 

Visuel-prototypes-capteur-communicant-540-1432739438

 

Pour le Végétal

 

- Une charte jardineurs des bonnes pratiques

- Une base de données du végétal urbain réalisée par le Master Débats MNHN Agro-ParisTech pour aider les jardineurs à choisir les bonnes plantes adaptées à leur environnement urbain et climatique

- Une étude des contraintes du végétal en milieu urbain et des fiches techniques pour l’aide au jardinage urbain Agrocampus ( Angers)

 

Visuel-agrocampus-540-1432739456

 

Création de l’association “Mon jardin dans ma rue” qui porte le projet

 

 

Promotion des initiatives de verdissement

 

- Un site web qui cartographie les initiatives et enregistre les demandes de jardineurs

 

Visuel-cartographie-des-jardins-540-1432739480

 

- Création d’une page FaceBook (+ de 600 fans) et compte twitter

 

 

Déploiement et expérimentation

 

- Une expérimentation a été faite à Marseille auprès d’habitants, 2 autres  avec des commerçants

- Une expérimentation a été faite à Angers pour le commerce de proximité et une autre à Paris dans un cadre évènementiel.

 

Visuel-experimentations-540-1432739498

 

D’autres sont à venir à Paris avec des habitants et des commerçants.

Des discussions ont été engagées avec certaines villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Angers, Toulon).

 

Un projet #Tag Ta Rue Avec Du Vert a été déposé dans le cadre du projet d’Anne Hidalgo : “paris participatif”, Madame la Maire . Vif succès, retwitte de soutien d’Anne Hidalgo, résultat attendu en septembre.

 

Visuel-retweet-tagues-ta-rue-avec-du-vert-540-1432739532

 

 

QUI EST DERRIERE "MON JARDIN DANS MA RUE" ET LE GREENPOD ?

 

A l’origine du projet, 3 amis à la barre, qui avaient à coeur, à la fois de capitaliser sur leurs expériences dans les nouvelles technologies et s’investir dans des projets ayant un sens fort.

 

- Le technique : François Hamon, d’origine angevine (élue capitale du Végétal) prédestiné à oeuvrer pour la végétalisation des villes l'a tenté  pendant 20 ans d'améliorer les débits des télécommunications (3G et 4G), réalise depuis peu que l’on peut faire beaucoup avec finalement peu de débit. D’où l’idée de faire communiquer les plantes.  François apporte ses bonnes idées et sa maîtrise de gestion des projets pour faire avancer les produits. François est passionné de surf et philosophe à ses heures perdues.

 

- L’organisateur : Alexandre, passionné par les outils numériques et autres applications mobiles, il prônait le 0 papier au plus jeune âge (inutile et non écologique), il a mis très longtemps à se faire à la vie parisienne (pas de nature). Il fait maintenant pousser un jardin urbain sur sa terrasse en plein coeur de Marseille, il partage la même philosophie de “surf” que François. Alex est marié et a une fille et un garçon.

 

- Le relationnel : Guy Lecurieux Lafayette, originaire de la Martinique (l’île aux fleurs), encore prédestiné à s’occuper de végétal. Guy a écumé les airs de nombreux pays pour promouvoir et vendre des produits innovants et hightech. Il a rencontré François, il y a dix ans, pour une aventure entreprenariale. Guy est en charge des relations avec les villes et les partenaires pour faire avancer le projet. Guy est un artiste de la convivialité et travaille ses plats en fin gourmet.

 

Depuis,  des spécialistes ont rejoint l’aventure :

 

- Le spécialiste urbain : Hervé Judéaux, expert en espace public, Paris

 

- La spécialiste du végétal : Valérie Lebourgeois ; ingénieur passionnée des techniques horticoles, accessoirement férue de nouvelles technologies et qui connaît absolument tout de notre écosystème. rien ne lui échappe :-). Elle conseille en marketing des entreprises dans le domaine du végétal et réside à Angers, la ville du végétal.

 

- La plume : Marie Lorrain; Marie est journaliste  et auteur spécialisée sur le sujet de l’écologie. Marie nous aide dans notre communication, site web.

 

- La paysagiste : Sophie Barbaux. Passionnée d'art sous toutes ses formes, elle a un parcours atypique entre Paris où elle réalise la majorité de ses projets et Marseille où elle réside et où elle a créé un jardin partagé entre des enfants d'un foyer et des personnes âgées de maisons de retraite voisines. Elle est également spécialiste du mobilier urbain et est l'auteur d'un premier ouvrage "Objets Urbains, vivre la ville autrement" dont le tome 2 est en préparation.

Et bien d’autres qui nous entourent et nous conseillent dans l'ombre mais efficacement.

 

LES PARTENAIRES IMPORTANTS DU PROJET

 

Le projet a déjà pris son élan de manière communautaire… avec : Agrocampus (Angers), Ensaama (Paris), Incubateur Paca est (Toulon), ISEN (école ingénieur Toulon),  Kedge design shchool (Toulon), Master DEBAT co-organisée par AgroParisTech et le MNHN (Paris).

 

LES CHALLENGES DU PROJET

 

Ce projet est complexe car il comporte de nombreux volets : développement électronique, développement mécanique, logiciel, mais aussi la gestion des processus administratifs pour l’occupation de l’espace publique.

 

Le premier prototype de GreenPod nous rend confiant sur notre capacité à concevoir la gamme, ainsi qu’à industrialiser le logiciel et miniaturiser l'électronique. Notre plus gros challenge est d'être astucieux pour arriver à baisser notre coût de fabrication en France tout en gardant notre parti pris de design Beau Utile et Durable. Si ce challenge n’est pas relevé, nous ne pourrons pas dégager de marge suffisante pour investir dans la conception de la gamme.

 

L'équipe en charge du projet continuera de mobiliser les bonnes compétences pour relever chacun de ces défis. Nous souhaitons impliquer la communauté dans l’industrialisation du premier GreenPod mais aussi dans la conception et le design du GreenPod Façade, puis d'autres éléments de la gamme.

Comme disent les anglo-saxons: No Risk No Fun. Alors à vous de décider si vous voulez vivre cette aventure avec nous :-)

 

À quoi servira la collecte ?

La faisabilité du projet est démontrée. Il faut maintenant passer de l'étape du “prototypage” à l’étape de la production semi-industrielle des GreenPods et de leur déploiement.

 

Pour ça, nous avons besoin de fonds pour :

- Industrialiser le GreenPod potelet et l’appli mobile

- Designer le GreenPod façade pour élargir la gamme

 

La somme de 15 000 euros nous permettra d’amorcer le mouvement de la colonisation des rues, l’équivalent de 220 commandes de GreenPods potelets, et de couvrir une partie de nos frais fixes.

 

 

Si nous avons davantage, nous pourrons accélérer le mouvement et doter nos GreenPods de capteurs environnementaux : température, pollution, bruit, … juste en bas de chez vous !

 

Thumb_logo-mjdr-200pixels-1432731629
Mon Jardin Dans Ma Rue

Mon Jardin Dans Ma Rue aide les habitants à végétaliser leurs rues

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Puis-je utiliser le GreenPod pour végétaliser ma façade ?

Oui, le GreenPod-façade profite des descentes de gouttières présentes sur la majorité des immeubles pour se fixer. Son système d’accrochage innovant et son jeu de câbles permettent de faire courir une plante grimpante sur la façade sans percement.

+ A quoi sert concrètement l’application mobile ?

Vous avez décidé d’installer un GreenPod pour végétaliser la façade de votre copropriété. Le tag (puce électronique) ou QR code intégré permet aux habitants d’adopter le GreenPod en approchant leur téléphone et ainsi de recevoir des messages lorsque la plante a besoin d’entretien. Plus de problèmes pour les départs en vacances !

Panique ! les feuilles de votre plante jaunissent ! Vous prenez une photo, et grâce à l’application, vous la postez et vous recevez des conseils de la communauté.

+ Pourquoi est-ce que Sigfox est mieux que Bluetooth ou WIFI ?

Les systèmes de capteurs existants tel que Parrot utilisent bluetooth pour communiquer. Ce qui veut dire qu’il faut être présent physiquement près de la plante avec son téléphone bluetooth pour recevoir le message. Sigfox à une couverture nationale qui permet au capteur d'accéder directement à Internet sans passer par le téléphone.

+ Est-ce que “Mon Jardin Dans Ma Rue” me conseille pour choisir ma plante ?

Oui. Par exemple, pour réussir une façade végétalisée, le choix de la plante, mais aussi du substrat sont primordiaux. Des agronomes travaillent sur le projet pour proposer une palette de plantes et de substrats en fonction de critères multiples.

+ Quel est l'intérêt du GreenPod pour un commerçant ?

Le GreenPod embellit le pas de porte du commerçant ainsi que la rue. Il ralentit le flux des passants. Les habitants peuvent “aimer” ou “suivre” l’initiative du commerçant. Ils rentrent ainsi dans la communauté numérique du commerçant (facebook, twitter…).

+ Est-ce que le végétal abîme ma façade ?

Non ! au contraire une plante grimpante lorsqu’elle est bien choisie, permet de garder une façade en bonne santé plus longtemps car elle la protège des intempéries et des écarts de chaleur.

+ Végétaliser ce n’est pas gratuit. Est-ce que c’est rentable ?

Les études montrent que le végétal est très rentable car il augmente la valeur marchande de l’immeuble ( 7 à 12%), il améliore la propreté et la sécurité de la rue. Lorsque la surface est suffisante, il permet aussi des économies d'énergie en modérant les écarts de température.

+ Pourquoi est-ce à nous, les habitants, de végétaliser la rue, et pas à la mairie ?

Les villes font face, comme toutes les administrations, à des réductions de budget. On peut soit attendre que cela se fasse soit nous en occuper ensemble. Mais, quelque part, la rue est aussi à nous ! … Beaucoup de gens ont déjà végétalisé collectivement leurs rues. Exemples en vidéo à Marseille ici : http://youtu.be/77GqY0brvIk

+ Qui va s’occuper de ma plante quand je suis en vacances ?

Voir la réponse de “A quoi sert l’application numérique”

+ Est-ce que je peux me fabriquer moi même un GreenPod ?

Oui, les explications et les fichiers numériques pour la fabrication se trouvent sur le site “www.monjardindansmarue.fr”. Ce sera peut être l’occasion pour vous de visiter un fablab près de chez vous.

Derniers commentaires

Thumb_default
Super, ça avance bien. D'après mes calculs, si on maintient le rythme, le projet sera financé dans moins de 6 heures ! Frédéric.
Thumb_logo-mjdr-200pixels-1432731629
Vous êtes super ! On va y arriver ! Merci à tous pour votre soutien dans ce marathon de ouf !!
Thumb_default
C'est presque bon. Il ne manque que 2028€. Nous sommes 192. Ca fait 10.5625€ chacun ! Frédéric.