Junkie trentenaire accro à une drogue de synthèse appelée "Limbo", Toshiro doit remplir une mission pour son dealer dans un quartier de Tokyo. Quartier sous l'injonction d'un couvre-feu depuis plusieurs mois suite à d'étranges cas d'homicides. La police est à la recherche d'un tueur en série mais pour la population locale le coupable n'a rien d'humain.

Large_hall_des_pendus03

Présentation détaillée du projet

COURT-METRAGE

 

*UPDATE* *COLLECTE REUSSIE MAIS CE N'EST PAS FINI*

 

En un peu plus de 3 semaines nous avons atteint notre objectif et on peut le dire Le hall des pendus rentre en production :D !

Et ce grâce a vous, amis, famille, les amoureux de films de genre et ceux qui nous soutiennent ...

 

Grâce à votre générosité, votre enthousiasme, ce projet n'est plus un rêve mais bel et bien réalité ... Et maintenant c'est à nous de remplir les objectifs que nous nous sommes fixés !

 

Il nous reste encore quelques jours pour obtenir plus de fonds, afin de rendre le projet encore meilleur et plus ambitieux !

Nous pouvons engager un steadycamer, chercher d'autres décors qui nous étaient jusqu'alors innaccessible.

 

Chaque centimes seras utile à la réalisation d'un putain de bon film

 

Et pour ceux qui viennent pour la première fois sur cette page, je vous laisse découvrir le projet juste en dessous

 

 

L'HISTOIRE

 

Depuis plusieurs mois, d'étranges cas d'homicides sont répertoriés dans un quartier de Tokyo. Les crimes sont d'une rare violence et la police n'a pas la moindre piste, à ceci près que le mode opératoire semble identique et laisse donc à penser à un tueur en série. Il s'attaque généralement à des personnes isolées en pleine rue à la nuit tombée. Puis les démembre.

 

Les meurtres, en constante augmentation, obligent les forces de l'ordre à imposer un couvre-feu chaque soir à partir de 21 heures: on poste des barrages aux limites du quartier et on augmente le nombre des patrouilles.

 

Mais depuis la mise en place de ce dispositif, une étrange rumeur est née au sein de la communauté SDF. Ils prétendent que les meurtres ne sont pas l'oeuvre d'un tueur en série mais de plusieurs ombres, presque invisibles, qui rôdent dans le quartier. En conséquence, le couvre-feu les menace directement, puis qu'il les oblige à affronter seuls le danger.

 

La police tente de calmer la population en expliquant que la plupart des SDF sont déficients mentaux et qu'il ne faut pas trop faire attention à ce folklore. Pourtant la rumeur se répand comme une traînée de poudre, semaines après semaines. Certains clochards terrorisés à la nuit tombée mettent fin eux-mêmes à leur jours, par pendaison. Le quartier est désormais surnommé par la presse "Le hall des pendus".

 

Toshiro est un junkie d'une trentaine d'années accro à une drogue de synthèse appelée "Limbo", fabriquée par un groupe d'étudiants en chimie. Avec son addiction grandissante il est devenu, bien malgré lui, l'homme à tout faire de ces délinquants. Un soir le groupe va lui demander de récupérer pour eux un composant indispensable à la création du "Limbo", que seule une personne qui habite dans le "hall des pendus" a en sa possession. D'abord Toshiro refuse, trop effrayé par les histoires sordides qu'il a entendues. Mais le groupe se montre persuasif et le menace de ne plus jamais lui fournir de "Limbo" s'il s'obstine à refuser.

 

Ne pouvant contrôler son addiction, Toshiro est obligé d'accepter et de traverser "le hall des pendus".

 

LE LIEU

 

Le choix de tourner à Tokyo s'est imposé dès l'écriture du scénario pour deux raisons. La première est d'ordre esthétique: en effet Tokyo est une ville qui par son éclairage, ses panneaux d'affichage gigantesques et sa densité colle parfaitement au voyage psychédélique que le personnage s'apprête à vivre, via la prise de "Limbo". Mais elle permet aussi d'apporter la petite touche "cyber-punk" que je souhaite donner au film. La seconde raison est plutôt un phénomène de société: au Japon, les SDF sont beaucoup plus ostracisés que dans d'autres pays et sont parfois victimes de violences, dans l'ignorance la plus complète. L'idée d'entités invisibles qui agressent les SDF m'a d'ailleurs été directement inspirée par ce phénomène.

 

00035   00034

 

0049

 

 

Katya Mokolo X Christophe Deroo

 

Ensemble dans le public comme le privé, ce projet que nous essayons de porter à l'écran est notre 3ème collaboration. Après un tournage à Paris pour SKOM ( extrait ci-dessous ), un tournage à Los Angeles pour Polaris ( teaser plus bas ), Le hall des pendus nous emmenera à Tokyo.

 

Kitsuney x Christophe

 

Katya Mokolo / Productrice, Directrice de production est une artiste aux multiples talents. Les habitués des plateaux parisiens l'auront sans doute au moins croisée une fois au cours de leur vie, puisqu'elle officie depuis des années, d’abord en tant qu'assistante, maintenant en tant que directrice de production pour des sociétés de clip et de publicité toutes plus réputées les unes que les autres. Son phrasé bien trempé et son look des plus arty la placent désormais au rang des incontournables du secteur

Lien CV Directrice de Production

 

Christophe Deroo / Réalisateur, Scénariste, Chef Opérateur   Depuis l'enfance plongé dans le cinéma, quelquefois en apnée, Christophe Deroo échappe au quotidien d'une adolescence de banlieue. Trop grand pour passer inaperçu, et développant un imaginaire sombre et nostalgique,nourri de références à la littérature fantastique, aux bandes dessinées et films de genre. Ses courts-métrages sont souvent, quelquefois derrière un rideau de légèreté, le chemin vers une terre dangereuse et crépusculaire.   Le Hall des Pendus est un projet de longue date: il puise ses racines dans les romans de Lovecraft comme dans les films de Lynch, et ses personnages bancals, mal adaptés à un monde en perpétuel changement, hantent Christophe depuis des années. Avec SKOM et POLARIS, tournés un peu plus tôt dans l'année, il est la partie immergée d'un projet cinématographique bien plus vaste. Le tourner est aussi un premier pas vers cette direction que Christophe compte bien — comme tous ceux qui ont quelque chose à raconter — suivre coûte que coûte.  

Lien Vimeo

 

Extrait de SKOM ( Prod - Diggin - Dir Prod - Katya Mokolo - Real Christophe Deroo - Septembre 2012 )  

 

 

SKOM dans Madmovies ( Janvier 2013 )  

 

Skom        

 

Teaser Polaris ( Prod - Katya Mokolo x Christophe Deroo Co-Prod - Carré Production, Firm Studio, Dadson - Production executive Double Entente Films - Dir Prod - Katya Mokolo - Real Christophe Deroo - Février 2013 ) 

 

 

À quoi servira la collecte ?

LE DEVIS

 

Vous trouverez ici un devis préparatoire du projet. Attachés à une grande qualité d'image sur nos projets, il est primordial de pouvoir louer le matériel à hauteur de nos ambitions. Tokyo est une ville à l'ambiance lumineuse particulière: l'éclairage naturel suffira à créer l'ambiance désirée. Le reste du budget servira à la location des décors, au logement sur place, et surtout à la postproduction et au Master en DCP. Toutes les personnes qui travaillent sur ce film sont bénévoles. Les billets d'avions ne sont pas inclus dans le budget, mais la régie sur place pour l'équipe est incluse.

 

HOTEL EQUIPE PARIS : 400€

REPAS TOURNAGE ( 3 jours de tournage équipe de 10 personnes - 10€/personnes et par repas ) : 600€

LOCATION MATERIEL SUR 3 JOURS DE TOURNAGE ( Red Scarlet/ Matériel Son/ Machinerie/ Régie ) : 2000€

LOCATION DECORS : 500€

POSTPRODUCTION IMAGE ( VFX et Master DCP ) : 800€

POSTPRODUCTION SON : 500€

Frais KissKissBankbank : 240€

TOTAL : 5040€

Thumb_2658966009_896fc38836
Kitsuney

Je suis donc directrice de production freelance sur paris, j'ai travaillé avec des réalisateurs tel que Jan Kounen, Michel Gondry, Alex et Martin, Roman Coppola, Zoé Cassavetes ... Je travaille pour des sociétés de productions tel que Cosa, Cosa Digital, Partizan Midi-minuit, La Pac, Wanda Productions, 75, Les Telecreateurs, Stink, Mathematic, Havas... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_15261_133899426761334_935169640_n
125% !!!! bravo! Bon courage! Vivement le résultat final. @ Kitsuney: Où en est polaris ?
Thumb_default
Just in time
Thumb_default
i can't wait to see the movie !