Financez les décors de cette comédie de Shakespeare, revisitée par une troupe dynamique, et aidez-nous à faire rêver les spectateurs!

Large_visuel-1413317006

Présentation détaillée du projet

Je m’appelle Thierry Piron. J’ai découvert la salle de Théâtre de La Ruche un peu par hasard en 2007. Avec des amis passionnés, nous l’avons restaurée. Elle tourne depuis 2009 avec très peu de subsides et le recours massif au bénévolat. Après la Mégère Apprivoisée en 2014, nous montons Le Marchand de Venise en mars 2015, deux comédies pétillantes de Shakespeare dont j’ai écrit des adaptations.

 

Fach_-1413313604

 

Pourquoi monter Shakespeare aujourd’hui?

 

To be or not to be? L’interrogation mythique nous plonge parfois dans un semi-traumatisme scolaire, où, malheureux étudiants en anglais, nous transpirions sang et eau à tenter de déchiffrer, en langage d’époque, ce sommet de  la littérature anglo-saxonne…

Mais si Shakespeare est un monument, ce n’est pas seulement parce qu’il est capable de philosopher gravement sur le sens de la vie, c’est plus simplement parce qu’il est un précurseur génial dans tous les genres théâtraux.

Toute œuvre de Shakespeare est un spectacle total mêlant textes, chansons, pantomimes, danses, … Nous tenterons, dans une adaptation contemporaine et libre, d’en restituer toute la saveur jubilatoire.

Que le spectateur quitte la salle la mine réjouie, des étoiles plein les yeux, et quelques interrogations sur la condition humaine dans la tête, tel est notre défi.

 

Qui sommes-nous ?

 

La Ruche Théâtre, c'est trois salles de 91 à 300 places. Ruche_facade-1413565136

 

Le Marchand de Venise sera monté dans la grande salle:

 

7126_1179974271828_1602313010_438096_2692219_n-1413565157

 

 

 

Distribution :

Marc Vande Broeck  -  ANTONIO, marchand de Venise.

Fabrice Gobessi  -  BASSANIO, son ami.

Agnès Piantadosi  -  SALANIO,

Elise Maroquin  -  SALARINO,

Florian Fournier  -  GRATIANO,

Serge Siraux  -  LORENZO, amant de Jessica.

Léon Bialek  -  LE DUC DE VENISE + LE VIEUX GOBBO, père de Lancelot.

Marc Piantadosi  -  LE PRINCE DE MAROC,

Luc Detollenaere  -  LE PRINCE D'ARAGON + TUBAL, juif, ami de Shylock.

Thierry Piron  -  SHYLOCK, juif.

Pascal Tytgat  -  LANCELOT GOBBO, domestique de Shylock.

Eladia Cerrato  -  PORTIA, riche héritière.

Barbara Cerrato  -   NÉRISSA, suivante de Portia.

Alexandra Verbelen  -  JESSICA, fille de Shylock.

Clara Fusella  -  LE PAGE

 

 

 

Mise en scène :               Thierry Piron

Scénographie :                 Eric Stassen

Chorégraphie :                 Eladia Cerrato

Création lumière :           Stéphane Dessers et Amaury Dubois

Régie :                               Stéphane Dessers et Amaury Dubois

Communication :             Eladia Cerrato Sanchez

 

Im3-1413313904

 

Le pitch

 

Dans la Venise du 15ème siècle, Bassiano est amoureux de la riche Portia. Mais il manque cruellement d'argent pour paraître devant elle. Antonio, son ami, accepte de l'aider en empruntant au juif Shylock. L'usurier prêtera, mais il exige, si Antonio ne peut rembourser à l'échéance, de lui prélever sur le corps une livre de chair !

Evidemment, les choses se compliquent le jour fatidique du remboursement...

Pendant ce temps, Portia reçoit avec allégresse les prétendants dans son beau palais de Belmonte, en les soumettant à un jeu de devinettes inventé, d'après ses dires, par son père défunt.

À quoi servira la collecte ?

Quels sont les frais d’une telle production ?

Comédiens, metteur en scène, chorégraphe : bénévoles Régisseurs (2 pers) : 1600 € Location/achat  de costumes : 1500 € Décors : 2000 € Repas boissons comédiens : 500 € Frais de salle : 1000 € Consommations énergie : 500 €

L'objectif est de financer les décors.

 

Im5-1413314679

 

La scénographie

 

Pas d’unité de temps, ni de lieu, ni d’action dans cette pièce ! Il faut sans cesse passer de Venise à Belmonte (en Calabre), certaines actions se déroulent simultanément, des journées et des nuits se passent… Un plateau unique sera le cadre de ces situations très variables.

 

Le trait d’union, c’est la belle Adriatique, dont la lagune vénitienne n’est qu’une antichambre. 

La scénographie évoquera la déraison, le désordre et la noirceur de Venise, la volupté brillante, l’équilibre et l’harmonie (y compris avec la nature) de Belmonte, et la mer qui les sépare.

 

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS: http://www.laruchetheatre.be/theatre/60/122-Venise.html

Thumb_im4-1413318859
thierry.piron.14

La Ruche Théâtre c'est 3 salles, 3 ambiances, 1 même esprit. En été 2007, un groupe de passionnés bénévoles rachète la salle de la Ruche de Marcinelle, datant de 1920. Après une rénovation profonde, la Ruche Théâtre rouvre ses portes en juin 2009. Ses espaces aux ambiances et tailles différenciées offrent la possibilité, à toutes les formes de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_im4-1413318859
Merci!
Thumb_comptabilit__1-1416228641
Bonne chance pour la collecte !!!
Thumb_im4-1413318859
Merci Bobonnette :-)