Une farce rageuse contre tous les pouvoirs ! Une nouvelle aventure de théâtre en appartement et un projet pédagogique pour les collège

Large_visuel_kkbb2_w

Présentation détaillée du projet

Grâce à vous tous, nous sommes maintenant sûrs d'arriver à monter ce spectacle !

Pour fêter ça et pour vous remercier, nous allons d'abord nous retrouver le samedi 28 juin chez Manu (vous recevrez un message avec les infos).

 

Et puis, il est temps de choisir (pour ceux qui l'on souhaité) vos contreparties:  jetez un coup d'oeil à la planche ci-dessous et choisissez un ou plusieurs numéros (Pour info: la planche est en très basse définition, les dessins imprimés sont bien mieux !), puis envoyez votre choix en cliquant sur "commentaire" (ci-dessus).

J'espère pouvoir vous les donner en main propre, et avec deux grosses bises en prime, le 28 juin !

 

Planche_contreparties

 

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de jeter un coup d’œil à notre travail en parcourant cette page.

Et un très grand merci, du fond du cœur, à ceux qui ont choisi de participer à son financement :

C'est encore avec vous que nous comptons faire vivre ce spectacle, en vous soumettant le choix de la future affiche, en vous tenant au courant de l'avancée de la réalisation des décors et des répétitions par des photos et des vidéos et en restant à votre disposition pour échanger, discuter... parce que maintenant vous aussi faites partie intégrante de ce projet !

 

Merci encore et n'oubliez pas de parler du "Médecin" autour de vous !

 

Vous pouvez voir ci-dessous une courte vidéo, tournée lors des toutes premières répétitions, et qui vous donnera un bon aperçu de l'esprit du projet :

 

 

 

 

 

Après avoir voyagé d'appartement en appartement, pendant trois ans, avec Vernissage de Vaclav Havel (plus de 800 spectateurs), nous avons souhaité mettre le cap sur d’autres rivages…

 

Changement d’époque, changement de registre mais toujours la même intention : inviter le spectateur à réfléchir sur le pouvoir et ses enjeux en utilisant le rire comme une arme !

 

C’est pourquoi nous travaillons depuis plusieurs mois sur LE MÉDECIN MALGRÉ LUI de Molière.

 

 

Vignettes_costumes_3_w

 

Nous désirons poursuivre l’aventure en théâtre d’appartement avec ce nouveau spectacle. Beaucoup des spectateurs de Vernissage l'attendent déjà et nous espérons le présenter dans des lieux toujours plus nombreux.

 

À ce projet est venue s’ajouter l’envie de faire découvrir ce chef-d’œuvre aux élèves de collège et de lycée. Nous avons donc conçu une journée pédagogique : la folle journée du médecin malgré lui.

 

Après plusieurs mois de travail, nous voulons commencer à jouer à partir de septembre 2014. Nous avons besoin de vous pour franchir cette dernière étape et nous souhaitons vous associer à notre projet.

 

 

 

Vignettes_costumes_2_w

 

 

Commençons donc par la question suivante : "De son lointain 17ème siècle, que dit Molière aux hommes d'aujourd'hui ?"

Nous avons plus qu'une petite idée sur la question ! Mais vos propositions nourriront notre réflexion. Rendez-vous sur notre page Face Book pour confronter vos points de vue !

https://www.facebook.com/lemedecinmalgreluitec

 

Nous aurons bien sûr l'occasion d'en parler de vive voix : 

. Rencontres festives pendant et après la collecte

. Visites d'atelier ou répétitions

. Représentations du spectacle

 

Pour en savoir plus (projet pédagogique, notes d'intention, budget...) rendez-vous sur le site du Théâtre aux Éclats en cliquant sur le lien.

http://www.theatreauxeclats.com/

 

 

La compagnie  Théâtre aux Éclats Création :

 

Manuel Gautier, metteur en scène et comédien

 

Marie Fournier, scénographe et comédienne

 

Damien Saint-Sever, comédien

 

Patrice Varrain, directeur artistique

 

Nathalie Bonche, administratrice

 

Vignettes_mise_en_scene_kkbb_w

 

 

La scénographie

 

Ce qui nous a passionné dans cette pièce rageuse et drôle, c’est qu’il y est essentiellement question du pouvoir du verbe et de sa magie. La réflexion que nous avons menée autour de ce texte a confirmé cette analyse. Le travail de mise en scène, de jeu et de scénographie en a tout naturellement découlé.

 

Nous nous sommes beaucoup amusés à travailler sur différentes expressions liées au fil de la parole.

Le 'fil du discours' ou 'de fil en aiguille', par exemple, nous ont conduits à imaginer que le fil à linge permet à Sganarelle, à bout d’argument, d’attirer à lui Martine pour la frapper… Le même Sganarelle embobine littéralement Géronte dans l’immense tissu qui fait office de paravent pour la consultation… 

La magie du verbe, qui entraîne les protagonistes dans un univers fantastique peuplé de miracles, est soulignée par un dispositif de castelet qui permet l’apparition et la disparition “ magique ” des différents personnages. Les accessoires et éléments de décors sont conçus pour être l’objet de manipulations qui évoquent la prestidigitation.

L’utilisation de marionnettes et la présence du personnage du manipulateur se réfèrent également à cet univers de la manipulation et de la magie.

 

Le Médecin est une farce endiablée qui utilise les ressorts de la commedia dell’arte mais aussi une satire sociale et une réflexion sur les ressorts de la manipulation. Nous avons fait le choix de donner différents aspects aux personnages qui la rythment afin de rendre sensibles ces différents aspects du texte.

 

 

 

Vignettes_costumes_w

 

 

Sganarelle, Géronte et Martine sont au cœur de l’intrigue et les principaux acteurs de la satire sociale : Martine, femme opprimée qui cherche vengeance, Sganarelle, bûcheron révolté par un ordre social qui l’écrase et le bourgeois Géronte, personnification de cet ordre social et instrument de la manipulation – rageuse et jouissive – des deux précédents. Nous avons choisi de montrer ces personnages dans toute leur humanité et leur complexité par des comédiens qui apparaissent à visage découvert. 

 

Jacqueline et Lucinde sont masquées – en référence à la comédia dell’arte, bien sûr mais aussi parce qu’elles représentent des archétypes : la servante au cœur et aux formes généreuses et la jeune fille évanescente qui devient une femme en lutte pour son indépendance.

 

Tibaut et Perrin apparaissent dans une scène qui est un vrai morceau de bravoure farcesque mais ils représentent aussi l’asservissement auquel Sganarelle soumet tous ceux qui se laissent séduire par son verbe. La foule anonyme et crédule n’a plus vraiment visage humain et ces personnages sont représentés par des comédiens portant des masques de “ grosses têtes ” et qui ont la gestuelle exagérée et comique de marionnettes humaines.

 

Valère et Lucas enfin – archétypes de la crédulité et premiers instruments de la grande manipulation menée par Martine puis Sganarelle – sont représentés par des marionnettes à gaine.

 

En matière de costume et de décor, nous n’avons pas recherché une quelconque reconstitution historique mais les personnages appartiennent bien au XVIIème siècle et il nous paraît artificiel d’avoir recours à des éléments contemporains. L’universalité du propos n’a pas besoin de ce genre de béquille pour être perçu par les spectateurs d’aujourd’hui.

Les costumes sont stylisés et de couleur neutre – mais avec des tâches de couleurs vives par référence à la farce et pour aider à l’identification de chacun d’eux (ce dernier élément étant très important à nos yeux dès lors que l’on s’adresse, par exemple, à un public de collégien)

Les décors sont également simples et expressifs : des couleurs sombres et des éléments naturels stylisés pour la demeure de Sganarelle ; chez Géronte, des tons froids et doux expriment à la fois le calme, la retenue et un certain confort associés à des lignes verticales qui symbolisent l’ordre.

 

Nous souhaitons que ce spectacle puisse être joué dans les lieux les plus divers : scène de théâtre, mais aussi appartement, salle de classe, comité d’entreprise, etc. 

Jouer le médecin à trois comédiens permet de proposer un spectacle léger et adaptable.

 

Decor_1_kkbb

 

 

Decor_2_kkbb_w

 

 

Notre partenaire, le Théatre aux Éclats

 

Le Théâtre aux Éclats, c’est :

 

Des interventions en milieu scolaire tout au long de l’année de la maternelle au lycée

Des ateliers pour enfants, adolescents et adultes donnant lieu à des créations originales

Des productions professionnelles

Les pratiques artistiques, pédagogiques et culturelles que nous proposons visent à éveiller les sens et à ouvrir le regard sur le monde. Il est donc essentiel, selon nous, d’offrir ces horizons dès le plus jeune âge.

D’une manière générale, nous privilégions le travail collectif mené sur un mode ludique et qui met en jeu le corps autant que l’esprit.

L’école, le collège ou le lycée sont les lieux où il est concrètement possible de rendre la culture accessible à tous. Le travail que nous proposons en milieu scolaire est réalisé en étroite collaboration avec l’enseignant de la classe (professeur des écoles en maternelle et primaire, professeur de lettre en collège et lycée). Il est important que l’enseignant puisse réinvestir pédagogiquement, en classe, le travail effectué durant les séances de théâtre.

 

 

 

Logo_tae_plein_cran

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

C'est avec passion que nous faisons vivre ce projet depuis plusieurs mois et nous avons besoin de vous pour boucler le budget de production. Votre contribution permettra de réaliser les décors, les costumes et d'assurer la promotion du spectacle.

 

 

Thumb_avatar
théâtre aux éclats création

S’exercer à l’art dramatique, c’est vivre une expérience collective où le respect de l’autre, au travers d’échanges, de confrontations et de contradictions, nourrit la réussite du projet de tous. Théâtre aux Éclats Création est une association, partenaire du Théâtre aux Éclats, qui a pour objet l’organisation et l’aide à la production de spectacles de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ooooooooooooooooh Yeeeeeeeeeeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! :D
Thumb_besnap2013-11-08_07-57-14-
Bravo, c'est réussi !
Thumb_besnap2013-11-08_07-57-14-
Avec vous !