Un court-métrage étrange et troublant inspiré des sources lumineuses et des sommets arides du massif cévenol.

Large_le-mouton-noir-01

The project

Sany1090

 

Synopsis

 

Suite à la mort subite de leur grand frère, Noé et ses deux soeurs Annabelle et Marie, retournent dans la maison familiale où ils n’ont pas mis les pieds depuis leur adolescence. Nichée au fond des Cévennes, au pied du Mont Lozère, cette ancienne bergerie est un lieu étrange et magique. Dans un paysage désolé et aride, se côtoient des petits coins de paradis et des paysages angoissants. La civilisation n’a pas envahi cet endroit reculé où les portables ne passent pas.

 

En arrivant, Annabelle, Marie et Noé découvrent que la maison n’est pas si abandonnée que ça. Ils vont faire la connaissance de Guillaume, un randonneur inquiètant qui a plutôt l'air d'un repris de justice en cavale. Partagés sur le fait de lui offrir l'hospitalité ou pas, Noé, Annabelle et Marie extériorisent leurs vieilles rancoeurs. La deuxième nuit en compagnie de cet étrange personnage risque fort d'être très animée.

 

 

Sany1081

 

Intention générale

 

"Le mouton noir" est un film à l’ambiance minérale et organique.

 

Quand la nature a gardé toute sa sauvagerie, elle tend à modifier les sensations et les comportements.

Annabelle, Marie et Noé s'attendent à passer un séjour idyllique. Sur la route qui les emmène vers les sommets, ils évoquent ce paradis qu’ils ont tant fréquenté et qu'ils sont impatients de retrouver. Le soleil de juillet irradie une végétation qui s’amenuise au fil de la route, laissant bientôt place au désert granitique du plateau Lozérien qui domine le delta du Rhône.

 

"Le mouton noir" est un film où l’ambiance bascule.

 

D’une maison loin de tout, à la vue magnifique, d’une rivière à l’eau limpide et ombragée, on peut rapidement se retrouver dans une nuit noire aux bruits bizarres... Les innombrables pierres granitiques se mettent à danser, cachant des apparitions surprenantes. Quand le soleil se couche entre chiens et loups, les arbres isolés se transforment en êtres fantomatiques. Le bruit des feuilles devient un sifflement angoissant. La rivière torrentielle gronde dans son lit. Les insectes ont arrêté de bourdonner. Tout le monde se cache avant que les prédateurs n’apparaissent. Un lieu où l’imagination peut s’emballer comme un cheval au galop.

 

Sany0666

 

Fabrication

 

J’ai imaginé ce court-métrage pour une vieille bergerie que je connais bien, située dans l’épicentre du Parc National des Cévennes, qui servira de décor au film. Il y règne une ambiance étrange, éprouvante, propice aux questionnements intérieurs les plus apaisés comme les plus tourmentés. Je veux capter ces sensations pour les livrer aux spectateurs de la façon la plus authentique, en restituant la beauté troublante de la Lozère.

 

En six jours de tournage, nous aurons le temps de saisir ces instants suspendu qui ponctueront la fiction. Hormis l’histoire de ces quatre personnages pris dans une situation qui sort de l’ordinaire, le film doit donner la sensation que c’est aussi le lieu lui-même qui tourmente les personnages, pour ne les délivrer qu’au terme d’un cycle naturel magnétique.

 

A l’aide de deux caméras déjà optionnées pour le film, je veux avoir la possibilité de ramener une matière foisonnante au montage en multipliant les axes et les plans de coupe. Ce film nécessite plusieurs esthétiques cinématographiques. Grâce à des caméras semi-légères, nous pourront nous munir d’une machinerie écléctique nous permettant de filmer aussi bien à l’épaule, en Steady-cam et en travelling. Je veux m'adapter au plus près des différents moments du film sans m’enfermer dans un style particulier.

 

 

 

 

La bande son, qui visera à restituer l'environnement sonore unique des plateaux cévenols, jouera un rôle essentiel dans ce film. L’enregistrement de « sons seuls » à tout moment de la journée permettra de doser en post-production ces sensations particulières.

 

Et ce sera, évidemment, un film musical. Au-delà d'une illustration sonore fournie et maitrisée, j’imagine un univers mélodique dépouillé, où les guitares folk et les banjos aux accents Blues mélancoliques s'accorderont aux lumières vives, changeantes, troublantes d'un monde livré aux caprices de la nature. 

 

Img_1165

 

Casting :

 

 

Anna Flori

Après des études de droit, Anna prend des cours de théâtre et participe à plusieurs pièces de théâtre à succès. Parallèlement, elle chante ses compositions dans les bars et sort son premier album en 2011. Elle partage son temps entre ses trois passions : actrice, chanteuse et animatrice d’émission pour une chaine de la TNT.

 

Madeleine Besson

Après des études très poussées de violon depuis l’enfance, Madeleine se dirige naturellement vers le chant. Elle se perfectionne pendant deux ans dans une école de musique à New York et revient en France enregistrer son premier album qui sortira en septembre 2013. Elle a participé à plusieurs pièces de théâtre et a tourné elle-même un 1er court-métrage.

 

Nathanaël Serreau

Après 3 ans d’études dans une université à Montréal, Nathanël est revenu en France où il suit des études de Politique et Gestion de la Culture en Europe à l'Institut d'Etudes Europénnes de Paris VIII  tout en se préparant à présenter le Conservatoire National supérieur d’Art Dramatique de Paris.

 

Gaspard Flori

Après de brillante études à Grenade et en Syrie autour des langues arabes, Gaspard revient dans la région de ses grands-parents où il devient Pompier à la caserne de Saint Gilles. Epris de sport, il travaille son physique à satiété et partage son temps entre le secours aux personnes en danger et la lecture de livres de philosophie.

 

Img_0198

 

Informations techniques

 

Format : tourné en XDCam Sony EX1. Couleur, sonore.

Durée : Environ 25 minutes.

Lieu de tournage : Département de la Lozère dans les Cévennes. France.

Durée du tournage : 6 jours.

Nombre d’acteurs : 4.

Equipe technique : 1 réalisateur, 1 chef opératrice, 2 assistants opérateurs, 1 électro-machino, 1 ingénieur du son, 1 régisseur, 1 cantinière.

Dates de tournages : Du 1er au 6 juillet 2013.

Date de fin de post-production : Fin octobre 2013.

Date approximative de la première projection : Décembre 2013.

 

 

Why fund it?

 

Ce que vous nous permettrez de financer :

 

- Les voyages SNCF A/R de toute l’équipe depuis Paris 

- Les frais d’essence de 4 voitures pour « monter » jusqu’à la maison, située sur le plateau lozérien

- La nourriture pour l'équipe pendant les six jours de tournage

- Le DCP (copie numérique du film fabriquée en laboratoire à partir du montage définitif) pour la projection en salle et dans les festivals

 

Notre apport : 

 

 - La maison, prêtée par son généreux propriétaire

 - Les caméras et la machinerie, prêtée par un producteur en échange d’une participation du réalisateur à un documentaire dans le courant de l’été

 - Le matériel son, fourni par le réalisateur, passionné de son et musicien

 - La post-production, assurée par le réalisateur qui possède sa propre salle de montage (régulièrement louée et prêtée à des professionnels) et un studio d'enregistrement (régulièrement loué et prêté à des musiciens professionnels)

 - La musique, en partie composée par le réalisateur ainsi que par les actrices Madeleine Besson et Anna Flori (toutes deux chanteuses professionnelles)

 - Les salaires de toute l’équipe, qui a choisi de participer à cette aventure à titre gracieux.

- Les cartes d’enregistrement numérique, utilisable à l’infini (plus de pellicules, ni de bandes)

 

Thumb_img_1654
Samuel Tasinaje

Après avoir fait la Rue Blanche en section comédie (ENSATT), Samuel Tasinaje se plonge dans l’animation d’une compagnie de Théâtre, pour laquelle il met en scène une dizaine de spectacles dans des salles parisiennes. Il décide ensuite de se tourner vers la réalisation cinématographique, et réalise trois courts-métrages qui seront primés par des... See more

Newest comments

Thumb_default
J'avions oublié mais ouf que tu m'as relancé donc voila ma contribution In limite litis. Merde pour le tournage et si j'avais eu le temps je serai bien passé vous voir sur "les plateaux" (de tournage et des Cévennes) Des baisers
Thumb_default
courage
Thumb_default
Bon courage à toi et à ton équipe de la part de Laurent & Marion H.