Deux compères revisitent le Moyen Age, sur un char à bras se déployant en scène, dans sept rencontres historiques totalement iconoclastes...

Large_visuel_kiss-1426781630

Présentation détaillée du projet

 

 

Nous, compères saltimbanques, de bonne fortune mais sans un liard, ci-après nommés François Grand-Clément et Thierry Desdoits, soumettons à votre infinie bienveillance, un projet de spectacle qui nous tient à cœur.

 

Le texte est déjà écrit et le dispositif scénique bien établi.  

La mise en oeuvre est en cours...

Et notre détermination est pleine et entière.

Mais notre bourse est vide et en lambeaux.

Voilà pourquoi nous comptons sur votre sympathique générosité pour nous aider à trouver les quelques subsides qui nous font défauts.

Quant aux contreparties que nous vous offrons, vous verrez que nous les avons voulues de qualité. 

 

 

 

                                                   Av-1426846834  

 

                                                         

 

                                                  En deux mots  

 

Le spectacle propose une traversée inédite du moyen age. En sept pièces détachées, sous forme de rencontres, de la chute de l'empire romain à ... la découverte de l’Amérique . Des pièces qui contiennent des réponses aux questions que beaucoup se posent :

Alors que Rome est totalement détruit un vandale arrivera t-il à vandaliser ? Ou se trouve le cor de Roland ? Comment Jeanne d'Arc apprivoise le dauphin ?

Un spectacle où la vérité historique ne subit aucun outrage, et ou la subjectivité affichée de l’auteur, permet d’éclairer chaque scène sous un jour entièrement neuf, rejetant dans les ténèbres l’âpreté, la violence, bref le tragique, pour laisser apparaître tout le comique qui sous-tend la Condition Humaine

 

                                         Sept pièces détachées proposées, en voici les protagonistes:

 

Un citoyen romain  et un guerrier vandale,  en 410, à Rome.

 

Un mathématicien arabe et un milicien Carolingien, en 732, à Poitiers

 

Charlemagne et Roland, en 773, dans les Pyrénées

 

Le duc Guillaume de Normandie et la pâtissière de Bayeux, en 1066, à Deauville

 

Louis IX et son confesseur, en 1255, à Vincennes

 

Jeanne d’Arc et le dauphin Charles, en 1429, à Chinon

 

Christophe Colomb et un amérindien, en 1492, aux Bahamas

 

 

Chaque compère endosse donc sept rôles.

 

 

Ce spectacle, d'une durée de soixante dix minutes environ, est conçu pour être joué en extérieur et plus spécialement sur des sites historiques à l'occasion de festivals médiévaux.

 

Un char à bras est au centre de notre dispositif.

Son arrivée et sa métamorphose devant le public, constituent un prélude qui sera mis en scène.

 

M-a_2-1426698667

Le char à bras, comme la chrysalide se changeant en papillon, développe ses ailes, Cour et Jardin, déplie son fond de scène et ouvre l’éventail de ses coulisses en quatre minutes vingt .

M-a_1-1426698504

Un dispositif sono est intégré au char, dispensant musique et voix amplifiées.

Chaque pièce est lancée par une musique d'annonce et un prologue en voix off la situant dans son contexte. Ce sont les deux comédiens qui assurent la technique entre chaque scène (son et changement  des éléments de décors).

 

M-a_3-1426698623

 

 

                                                 Un extrait du texte?

 

Voici le prologue (annoncé sur le ton des actualités cinématographiques des années quarante) et  tout début de la première scène;

 

Battements de tambours façon galère

Voix off: Depuis déjà deux siècles, l’Empire Romain n’est plus cet Empire conquérant bâti par les César.

 Bruits de bataille sur musique dramatique

Depuis deux siècles, des peuples, venus des forêts de Germanie et des rives de la mer Baltique, ont dévoré ses provinces.

 Alamans, Burgondes, Vénètes, Suèves, Alains, Vandales… puis les Francs et bien sûr les Goths qui, en 410, mettent à sac la ville Eternelle… Dès lors, après le déclin, la chute  de l’Empire s’avère inéluctable…

 

Un Romain est assis au milieu de sa villa en ruines, abattu lui aussi, avec un fragment de statuette dans les mains. Entrée du Vandale, solidement armé..

 

V: Excusez-moi d’être entré sans frapper mais votre porte est déjà complètement fracassée et …

R : Je sais. Vous avez bien fait. Inutile d’en rajouter.

V : Ce serait juste pour un renseignement : Rome, c’est encore loin ?

R : Non vous y êtes presque, c’est juste en face, là. Vous voyez les sept collines ? …Et bien c’est ça Rome.

V : C’est ça Rome ?...

R : Vous avez l’air déçu…

V : C’est à dire… J’imaginais ça plus… pimpant. Et en meilleur état.

R : Je vous comprends, mais je vous assure que c’était en bien meilleur état avant le passage des Goths.

V : Les Goths ?! Wisi ou Ostro ?

R : Je n’arrive pas à les distinguer. Des grands gars roux avec moustaches, un peu dans votre genre en beaucoup moins aimable.

V : Et ils sont passés quand ?

R : Le jour de l’anniversaire de ma maman.

V : Ah… Et  c’était ?...

R : C’était ses quatre-vingts ans.

V : Ah…Bon...Oui… En tout cas, quelle bande de saligauds ! On s’était entendu pour envahir ensemble…

R : Pourquoi, c’est des amis à vous ?

V : Non. De vagues cousins germains…

R : Mais, pardonnez ma curiosité, mais vous, vous êtes qui ?...Rome_2-1428559647

À quoi servira la collecte ?

 

Vos précieux subsides collectés vont nous permettre:

 

- de payer les matériaux utilisés dans la construction du char: bois (douglas et sapin élevés dans le Tarn), petite quincaillerie et ferronnerie, ainsi que toiles et pendrions ignifugés - 650 euros

 

Pict1913-1426751366

                 Le char, en cours de fabrication, dans l'atelier de l'auteur.

 

 

 

- de compléter notre garde-robe pour les quatorze rôles ainsi que les postiches et accessoires nécessaires. sans oublier les chevaux-jupons de Charlemagne et Roland - 600 euros.

 

 

- d’acquérir une batterie neuve pour notre sono et deux porte-micros performants, ainsi que des aimants néodymes, pour fixer nos décors, et un extincteur pour la sécurité de tous et de chacun- 200 euros

 

- d'enregistrer les bandes son et de les mixer- 200 euros

 

- de communiquer, à destination des programmateurs avec dossiers et vers le grand public avec flyers 

et de remplir nos promesses envers vous, chers kiss bankers ( livret, DVD et plus...)- 550 euros 

Thumb_av-1426848029
Carrare et compagnie

Le compère-auteur FRANCOIS GRAND-CLEMENT est né en 1952. Après une petite enfance tumultueuse, toujours à la limite de la légalité, il entame des études scientifiques et obtient un diplôme d’Ingénieur des Eaux et Forêts. A l’instar de ses ancêtres, primates hominidés, il quitte rapidement cette branche pour rejoindre la terre qu’il modèle de ses... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
S'il vous plaît, pouvez-vous nous dire où et quand aura donc lieu la Première de la merveille ?
Thumb_default
Allez Thierry, Allez thierry, vous allez y arriver, tu nous tiens au courant, bisous
Thumb_default
Peut être que je vais me remettre à aimer l'Histoire ! Alb