ON A TOUS UNE REVANCHE A PRENDRE ET UNE VICTOIRE A REMPORTER ! Aidez nous à financer ce film sur la surdité et l'implant cochléaire...

Large_12636986_10153805504242976_1158420863_o_1_-1454405763-1454405817

Présentation détaillée du projet

 

                                                               LE MUR DU SON

                 On a tous une revanche à prendre et une victoire à remporter ...

                                                     Un Film de Laurent B-VIOTTI

 

Affiche_fran_aise-1446632962

 

 

1) PRÉSENTATION :

 

 

Bonjour,

 

Je m'appelle Laurent B-VIOTTI, 

Je travaille en tant  qu'auteur / réalisateur et producteur pour le cinéma et la télévision.  

J'ai produit plusieurs films sélectionnés dans de nombreux festivals en France  et à l'international en association avec différents diffuseurs ( CANAL+, CINECINEMA, TPS, 13ème RUE, MCM).

Depuis 2006, je suis le papa d'un petit garçon : Nino 9 ans, sourd profond et Bi-Implanté Cochléaire.

 

Aujourd'hui j'ai souhaité vous présenter mon projet, un film très personnel autour de ce handicap.

 

181779_1698910445781_2593805_n-1445938746

 

 

 

Aujourd'hui je vous propose de m'accompagner pour effacer les tabous, casser les barrières, briser les chaînes et pouvoir s'évader un instant à travers cette histoire. Pour cela, il nous faudra franchir "LE MUR DU SON" 

 

 

 

On a tous une revanche à prendre et une victoire à remporter,

Merci pour votre contribution financière !!!

Laurent B-VIOTTI

 

 

 

 

 

 

2) L'ORIGINE DU PROJET :

 

 

Nino est né sourd profond bilatéral le 17 Août 2006. Victime d’une anomalie génétique, son diagnostic s’est confirmé en 2008. Pour palier à son handicap, Nino a du être implanté cochléaire pour la première fois le 11 Décembre 2008...Une deuxième fois en 2011 et une troisième fois en 2014...Une nouvelle vie pour lui, pour nous.

 

1741_40588723630_5093_n-1445949654

 

 

 

 

 

 

L'implant cochléaire fonctionne comme une véritable « oreille artificielle » : par l'intermédiaire d'électrodes placées dans l'oreille interne, il stimule directement le nerf auditif par des impulsions électriques commandées par un microprocesseur. 

 

Nino n’appartiendra jamais vraiment au monde des sourds ni à celui des entendants. Il évoluera constamment à mi chemin entre les deux et se confrontera souvent au "Mur du son".

  

 

" Si on se moque de toi un jour parce que tu es différent, parce que tu es sourd, dis toi que tu as de la chance...Tu as de la chance car tu as des implants pour entendre comme moi j'ai des lunettes pour voir, mais pour les cons, il n'y a rien,  rien qui puisse les aider ... Tu vois, la connerie c'est le seul vrai handicap dans la vie... Un con sera toujours un con et on ne pourra jamais rien y faire... Voilà pourquoi tu as de la chance..."

                                                            Extrait d'une discussion avec Nino 

 

 

           

3) LA CRÉATION DE NEWEARLINE : 

 

 

Nous devons tous accepter la vie comme elle se présente mais nous devrions tous essayer de faire en sorte qu’elle se présente comme on aimerait qu’elle soit.

Quand le handicap vous tombe dessus, on a beau essayer de positiver, on se retrouve complètement désemparer et impuissant. On a tellement de doutes, de questions à poser sans personne à qui parler, qu’on cherche soit même un moyen de trouver des réponses. C’est de là qu’est venue l’idée de l’association NEWEARLINE avec la création d’un groupe sur facebook.

Implant Cochléaire, un espoir qui se concrétise 

 

1470243_10152054011403631_1574821633_n-1445938694

 

NOUVELLE ADRESSE DE L'ASSOCIATION POUR VOS DONS :

 

ASSOCIATION NEWEARLINE 

21 PLACE DU FORON 

74950 Scionzier 

 

 

4) FLASH BACK :

 

 

Il est 8h00 du matin, vous êtes dans une salle d’attente de l'hôpital TROUSSEAU de Paris au milieu d’autres enfants handicapés, vous voyez passer un gamin avec un implant cochléaire et c’est la première fois que vous en voyez un. Vous priez votre Dieu de toutes vos forces pour éviter ça. Votre regard sur le handicap est encore bridé par la peur de devoir y être confronté. Vous n’osez pas regarder cette réalité que, de toute façon, vous ne comprenez pas.

 

31417_402049233630_448006_n-1445948436

 

 

Quand on vous confirme la surdité de votre enfant vous avez le sentiment qu’une partie de votre vie n’a jamais existée.  Comme si, en une seconde, on vous retirait tous vos souvenirs. Vous prenez alors conscience de la valeur de toute cette dimension sonore et revivez une sorte de FLASH BACK endeuillé sur des moments : Un concert, un spectacle, une chanson, une histoire que vous lui racontiez le soir avant qu’il s’endorme… et vous vous dite : «  MERDE, pourquoi lui, pourquoi moi !!! ».

 

423421_10150654375323631_2085069075_n_copie-1445944729

 

 

 

On rentre très vite dans un protocole médical et administratif compliqué. La vie change, on s’adapte. On n’est pas meilleur qu’avant, ni moins bon, on n'a pas le choix c’est comme ça.  On se retrouve vite confronté à la société et on ouvre les yeux sur une certaine réalité. On vous explique qui est handicapé, qui ne l’est pas et sans trop vous dire pourquoi on vous classe dans telle ou telle catégorie. Vous redécouvrez des personnes que vous pensiez connaître et vous apprenez sur qui compter.

Face au handicap, on avance, on ne réfléchit pas, on avance c’est déjà ça... 

 

Dscf1763_copie-1445944503

 

 

Très vite, on vous balance 1000 rendez-vous pendant 4 mois pour préparer son implantation. On compte les jours avant l’opération. On ne trouve toujours pas de réponse à ces questions. On n’imagine pas trop l’avenir. On sait juste que ça va être long.

 

197200_10150152135978631_6394791_n-1445949616

 

Conte de Noël hi-tech pour un petit sourd

 

 

Nous sommes en Décembre 2008, le moment de l’implantation de Nino. De toute façon il n’y avait pas d’autre solution pour lui permettre d’entendre et de parler un jour. Alors on se dit qu’on a fait le bon choix, on se dit que de toute façon on n’avait pas le choix. Demain son oreille interne sera remplacée de façon irréversible par des électrodes. La nuit sera blanche.  

 

1741_40588883630_7614_n-1445949547

 

 

 

4 heures d’opération pour lui faire bénéficier d’une technologie capable de lui permettre d’entendre. Nino dispose maintenant de 22 électrodes enroulées dans sa cochlée et reliées à un processeur. En 2008 on ne propose pas encore la bi-implantation. Nino fera donc parti d’un second protocole. Pour le moment, il va rester une semaine dans sa chambre d’hôpital car l’implantation implique des risques de méningite.

 

 

 

Un jour avant sa sortie, on vous apporte la boîte comprenant l’implant et les accessoires (batteries, antenne, piles, déshumidificateur etc…) et une peluche, un Koala lui même implanté.

 

 

Quelques semaines vont s’écouler avant l’activation de l’implant. Quelques semaines pour cicatriser mais également pour participer à plusieurs séances d’orthophonie et commencer par l’apprentissage de la LSF (Langue des signes). On apprend à signer quelques mots, chien, chat, mouton , poule, train , manger , boire , stp, merci, maman, papa...  

 

155379_476577078630_6097036_n-1445951898

 

 

Arrive le grand jour, l’activation de l’implant est programmée à 10H00 ce matin.

Lorsque Nino est né, il n’a pas crié et je n’ai pas le souvenir qu’il ait pleuré.  Aujourd’hui c’est une deuxième naissance et on ne sait pas du tout ce qu’il va se passer. On a hâte. Il y a toujours deux façons de vivre sa vie, l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.  Dans quelques instants il va redécouvrir le monde et nous entendre pour la première fois …Je garderai à jamais le souvenir de ce moment magique. 

 

 

 

Votre regard sur le handicap a changé et vous savez qu’une nouvelle vie va commencer. Vous appréhendez moins cette réalité comme si au final cela avait toujours existé.

 

 

 

Je vais vous dire un truc que vous savez déjà. Le soleil, les arcs en ciel, ce n’est pas le monde ! Il y’a de vraies tempêtes, de lourdes épreuves et aussi grand et fort que vous soyez, la vie vous mettra à genoux et vous laissera comme ça en permanence si vous la laissez faire. Vous, moi, n’importe qui, personne ne frappe aussi fort que la vie. Ce n’est pas d’être un bon cogneur qui compte, l’important c’est de se faire cogner et d’aller quand même de l’avant, c’est de pouvoir encaisser sans jamais, jamais flancher. C’est comme ça qu’on gagne !!! 

 

 

 

4) DEMAIN ON FAIT LE MUR 

 

 

Il m’aura fallu dix ans et vivre  3 protocoles d'implantations pour trouver l’énergie nécessaire à l’envie de faire un "retour vers le futur". Avoir la conviction de partager une expérience positive et porter un regard objectif sur la surdité et l’implant à travers un film.

 

12115514_10153731715978631_8374413513192520235_n-1445944933

 

On n’entend bien qu’avec le coeur ...

 

 

J’ai choisi de vous raconter cette histoire, à travers  un voyage initiatique pour revenir sur nos traces et redécouvrir le chemin parcouru.  Partir à la rencontre d'autres personnes, rassembler leurs espoirs, franchir le mur du son...

 

 

 

Ce film regroupera plusieurs témoignages  pour partager et informer le plus grand nombre de personnes  concernées par la surdité et l’implant cochléaire...

 

 

 

Merci à tous !!!

 

1908461_10152870361728631_2157428626082449579_n-1445854065

1507850_10152181260613631_617367080_n-1445854778

 

 

Le meilleur copain d'école de Nino témoigne de sa relation avec lui pour contribuer à la réalisation de ce film. Merci Alex Fischer et merci à tous. 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

une partie du financement. Une somme qui bouclera définitivement notre budget.  

 

Produire un documentaire implique plusieurs coûts tels que la location du matériel, le coût de l'équipe technique de tournage ( Chef Op/Cadreur, Ingé son, Assistant de prod etc), les transports, les hébergements. Les frais de post-production (Dérushage, Montage image et son, étalonnage, Mix) et la composition de la Bande Originale qui va être absolument essentielle car la musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots.

 

 

Du temps du muet... il y avait de la musique... Maintenant aussi... mais on ne l'entend pas... les gens causent tout le temps ! De ce fait, je souhaite y accorder beaucoup d'importance au sein du film. Après le silence, ce qui peut exprimer au mieux l'inexprimable est la musique. Au-delà des mots, la musique a l'avantage d'être beaucoup plus directe émotionnellement. Aujourd'hui on peut faire de la musique avec des ordinateurs, mais l'ordinateur a toujours existé dans la tête des compositeurs comme une sorte d’implant naturel. Chacun de nous possède une musique d'accompagnement intérieur. Et si les autres l'entendent aussi, cela s'appelle la personnalité. Comme le langage, la musique nécessite une écriture. 

                                                                                                                                                       

Il est des sentiments si intraduisibles qu'il faut la musique pour les suggérer. Il y a de la musique dans le soupir du roseau ; Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ; Il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l'entendre.

 

   

 

La production implique également des coûts administratifs.

 

Ce film est une œuvre indépendante dont le budget est estimé à 80 000 euros. Nous bénéficions déjà d'une partie du financement provenant de fonds privés. Avec votre participation nous arriverons à réunir le budget. Le film implique 8 semaines de tournage réparties sur l'année 2016/17. Si toutefois nous parvenions à dépasser ce plafond, cela nous permettra plus de possibilités artistiques dans la mise en scène de ce projet. 

 

 

283558_10150267558873631_718419_n-1446542284

188343_10150267558323631_3517359_n-1446544168

283207_10150267563568631_4874002_n-1446544201

284091_10150267563848631_75770_n-1446544239

283254_10150267560018631_2854190_n-1446544274

 

 

 

 

Thumb_le_mur_du_son_-1445871445
Laurent B-VIOTTI

En substance, je suis Auteur, Producteur, Réalisateur depuis 1998. Je développe plusieurs projets de fiction pour la firme TROMA NY, pour CANAL+, TPS , 13ème RUE. J'aime les paris ambitieux et les films coup de poing. Je participe au lancement de plusieurs artistes qui connaîtront un succès à l’international. En 2004 je produis pour la collection CANAL+... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Peace & Love & bravo . Kissssss . Olivia
Thumb_default
Une petite participation Kiki, hâte de voir ce super projet ! Pleins de bizouxxxx !
Thumb_10122011-dsc_0229
Un projet juste magique ...vrai et plein de belles energies...Bravo !