Soutenez la création d'une exposition-chantée inspirée du «Petit bal perdu» de Bourvil : une rencontre entre la gravure et la chanson populaire.

Large_le_petitbalperdu-1489617703-1489617711

Présentation détaillée du projet

Artiste graveur à Douarnenez, j'ai rencontré Laurence Landry, alias la Crieuse Publique, en 2015. Ayant découvert mon travail, elle m'a proposé de faire l'affiche de sa compagnie en gravure et à partir de là notre collaboration est née.

 

 

Proposant d'aller plus loin dans le croisement de nos arts, Laurence a l'idée de créer une exposition chantée qui ferait se rencontrer la gravure et le spectacle.

 

C'est autour de la chanson de Bourvil "Le petit bal perdu" que tout a commencé...

 

 

Affiche-1489348654

 

 

Le projet d'une expo-chantée :

 

 

Inspirées de la chanson "Le petit bal perdu" de Bourvil, une dizaine de gravures sur bois grand format vont évoquer l'univers du bal populaire, de ses figures, de ses ambiances, et bien sûr, de ses amoureux.

 

Au milieu de cette exposition, la comédienne-chanteuse accueillera le public comme dans sa guinguette pour un tour de chant inspiré du destin des amoureux du petit bal : « ces deux amoureux qui ne regardaient rien autour d'eux », peut-être pour oublier la guerre qui les a séparés, et aujourd'hui qui dansent parmi les gravats, ces amoureux que l'on a plaisir à regarder danser.

 

A travers des standards de Bourvil, Dalida, Piaf ou Gainsbourg, la chanson populaire dialogue avec la gravure pour nous parler d'amour, de notre mémoire collective, de ces moments suspendus à l'émotion d'un regard.

 

 

Cette exposition chantée est une première.

La rencontre de 2 artistes et de 2 arts populaires, qui, dans cette période de morosité, font ensemble le pari de l'amour pour rassembler, attendrir les cœurs, mobiliser les gens et bouleverser les âmes.

 

 

Atelier-1489391302

 

 

Vous parler des gravures de l'exposition...

 

 

Des gravures inspirées par le bal.

 

 

Je fais des choix de scènes de bal qui me parlent d'amour, de bonheur, de lendemains,

en gravant dans le bois des cadrages choisis d'arrêt sur image de films tels que Casque d'or de Becker, Tenue de soirée de Blier ou encore Le bal d'Ettore Scola.

Je trouve encore à travers l'histoire de la peinture chez des Renoir, Lautrec et tant d'autres, des traces et empreintes de musique et de danse, de bals populaires et d'amour.

Les photos d'époque m'inspirent les mouvements des corps, les attitudes, l'ambiance.

 

En rassemblant, confrontant ces images de moments et d'époques différents, en les mélangeant volontairement, je tente de composer des images contemporaines évoquant ce côté « intemporel » de toutes ces scènes de bal dans lesquelles je remarque à chaque fois ce même tourbillon de plaisirs partagés et de liberté dont je veux saisir, gravé, le dessein.

 

 

 

Tenue_de_soiree-1489348209

 

 

Jupe-1489390943

 

Trompette-1489347922

 

 

 

Il y a ceux qui dansent, les expressions des visages qui s'observent dans cette foule bigarrée, ceux qui s'accoudent au comptoir pour parler d'amour ou boire un petit verre, ceux qui sont juste là pour rompre la solitude ; les corps qui se frôlent, se rapprochent dans la danse, se touchent, se serrent pour un instant d'éternité hors du temps...

 

 

Comme une conscience masquée, oubliée, des dessins figurés, imitant ce petit bal perdu en traits, en lumières et en ombres gravées; comme une gouge qui fige dans le bois les traits d'une danse oubliée.

 

 

 

Armand-1489347997

 

 

Premiere-1489348042

 

 

 

 

 

Technique : du dessin à la « taille d'épargne »

 

 

Img_2068-1489006108

 

 

Je dessine à l'encre de chine ou au crayon à même la feuille de bois.

Puis, à l'aide de gouges, j'entame le bois et je fais apparaître le dessin gravé en évidant les contours qui l'enserrent, le contiennent.

A partir de cette matrice, je réalise les gravures.

C'est ce qu'on appelle la « taille d'épargne ».

 

 

 

 

C'est quand ? C'est où ?

 

L'exposition des gravures du "Petit bal perdu" sera présentée au centre culturel l'Alizé à Guipavas du 5 au 24 mai 2017. 

 

L'exposition se transformera en guinguette à 2 reprises pour le spectacle chanté  :

>> le 15 mai à 15h

>> le 24 mai à 20h 

 

Entrée libre

 

 

A propos de l'équipe artistique

 

Nicolas Lambert, graveur

https://www.facebook.com/Atelier.Nicolas.Lambert/

 

Laurence Landry, comédienne et chanteuse

site de la compagnie La Crieuse : http://lacrieuse.wixsite.com/cielacrieuse

 

Erwan Duval, guitariste

 

À quoi servira la collecte ?

L'ensemble des gravures est aujourd'hui presque finalisé.

 

Pour que l'exposition-chantée fonctionne, la présentation est essentielle : il faut que la scénographie de l'ensemble nous replonge au cœur du bal avec ses danseurs et son ambiance...

 

 

Expo-1489356131

(dispositif en cours - installation de l'espace pendant le tour de chant)

 

Pour le moment, nous avons rassemblé une partie du dispositif mais la présentation des gravures n'est pas encore satisfaisante car elles doivent pouvoir être suspendues à des cimaises.

 

La collecte servira à financer l'encadrement de l'exposition : 10 gravures grand format (environ 1mx0.5m minimum, différents formats selon les gravures) encadrées par une baguette de chêne avec passe-partout vergé.

Coût de l'encadrement : 1200€

 

Pourcentage à reverser à la plateforme Kiss Kiss Bank Bank (8%) : 104€

 

 

Si la collecte dépasse le montant demandé, les fonds récoltés serviront à l'achat du papier et des encres pour les tirages des gravures.

 

Coût du papier : 200€

Coût des encres : 150€

 

 

Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à Nicolas Lambert aux fins du projet exclusivement.

 

 

Thumb_nicograveur2-1489354495
Nicolas Lambert

Peintre et graveur je suis né en 1974 à Anthony. Après avoir été initié à la peinture auprès de mon arrière-grand-père, je me forme à l’Ecole des Beaux Arts de Quimper où j'obtiens mon diplôme avec une mention Bien. Je poursuis ma formation à l’Académie de dessin la Grande Chaumière (Paris) de 2000 à 2004, et dans la même période, j'approfondis ma... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo Nico, t'as fait péter la tirelire! On arrive à Douarn Mercredi. Bisous
Thumb_default
Good luck :) rachid
Thumb_default
A quand un Petit bal perdu à La Rochelle ? Biz