Soutenez-nous, devenez les premiers investisseurs du temps libre et venez penser vos propres projets au Reposoir!

Large_titre_kkbb-1411122392

Présentation détaillée du projet

LE PROJET

 

 

Situé entre la ville de Bourg-Saint-Maurice et la station de Ski des Arcs, le site appelé «les Tramus» s’étend sur un terrain d’environ un hectare. En contrebas d’une pente, sur un plateau d’environ 1000 m2 est construite en pierres sèches un chalet d’environ 50 m2. 

 

 

Plan_de_situation_site-1411116648

 

 

CULTURE :

ACTIVITÉ DE RÉSIDENCE

 

Nous souhaitons aujourd’hui réhabiliter cet espace, le faire vivre et le partager en le transformant en résidence pour artistes et autres acteurs de la société qui ont besoin de temps et d'espace pour  se rendre disponibles au monde, aux autres, à l’imagination, à la création.

 

L’espace pourra accueillir entre une et 6 personnes et les croisements entre disciplines (arts plastiques, spectacle vivant, musique architecture, cinéma mais aussi cuisine, sport, bien-être, sociologie, philosophie, économie solidaire, ingénierie...) seront encouragés pour que naissent aux Reposoir des projets originaux et transversaux.

Le Reposoir a été pensé pour faire l’expérience de la vie simple, de la sobriété heureuse, une échappée propice à la solitude, au calme, à l’élévation spirituelle pour favoriser la concentration, l’imagination, le retour sur soi et l’activité de création.

Le Reposoir est un outil pour imaginer le monde autrement, pour inventer en douceur la société de demain avec intelligence, responsabilité et intensité. Ainsi ce projet s’adresse à chaque personne nécessitant du temps pour inventer sa vie.

 

 

ORGANISATION D’ÉVÈNEMENTS

 

Le Reposoir  et le site exceptionnel qui l’accueille seront disponibles pour chaque individu ou association qui en fera la demande, pour organiser toutes sortes de manifestation. Pourront être présentés concerts, expositions, cinéma en plein air, conférences, stages d’activités sportives ou de bien être, lectures, pièces de théâtre, spectacles de danse, repas, …

 

 

Le Reposoir souhaite que se rencontrent des mondes divers, des savoirs faire, des manières de penser, des intelligences et des connaissances différentes en accueillant simultanément toutes sortes de chercheurs contemporains, qu’ils soient artistes, architectes, ingénieurs, musiciens, designers, cuisiniers, étudiants, professeurs de yoga, militants, sportifs, artisans, journalistes, astrophysiciens, jardiniers, botanistes, paysagistes, etc.

 

Ref_kkbb1-1412175876

 

Ref_kkbb2-1412175890

 

 

L'ÉTHIQUE DU PROJET

 

Chaque détail du projet répond à une volonté globale de responsabilité et de choix raisonnés. Par exemple la literie sera commandée à la coopérative de développement  local et solidaire Ardelaine basée en Ardèche qui produira les matelas et les oreillers du Reposoir (http://www.ardelaine.fr).

 

 

La présence d’une petite médiathèque (livres, documentaires, documents audios, films) au cœur du reposoir est essentielle pour que le projet soit véritablement un dispositif émancipateur. Ces ressources seront des outils pour aiguiser l'esprit critique des habitants du Reposoir.

 

L’achat des différents ouvrages soit lui aussi fait de façon responsable en évitant les plateformes de ventes en ligne abusives en privilégiant un partenariat avec la librairie autogérée grenobloise Antigone (http://www.bibliothequeantigone.org).

 

 

Journe_e_kkbb-1416248905

 

(Journée de présentation du projet du Reposoir)

 

 

ARCHITECTURE : PATRIMOINE ET CONSTRUCTION DURABLE

 

La réhabilitation du bâtiment se fera dans le respect de la loi montagne qui fixent des règles d’urbanisme strictes en vue de protéger les espaces, paysages et milieux les plus remarquables du patrimoine naturel montagnard.

 

Tra-a3-dessin-paysage-hgt-1412174604

 

 

La structure en pierres sèches originale et le toit en lauzes seront conservés au maximum pour que l’aspect extérieur de la masure soit préservé.

 

La maîtrise d’oeuvre sera effectuée par l’agence d’architecture grenobloise SILO déjà investie dans le programme de rénovation engagé par la société ADS aux Arcs (http://www.siloarchitectes.fr).

 

L’objectif sera de concilier histoire et innovation en conservant et protégeant la structure d’origine tout en proposant un bâtiment propre et un aménagement original.

 

 

Archi_1-1412174014

Archi_3-1412174409

Archi_4-1412174424

 

 

ECOLOGIE : RECHERCHE ET ENERGIE

 

A l’image des refuges de hautes montagnes, le Reposoir des Tramus sera conçu pour être le plus possible autonome en énergie.

Dans la lignée du Refuge de Sarenne dans la vallée du Ferrand, complètement autonome en énergie grâce à l’inventivité de son propriétaire, le Reposoir se veut un laboratoire des énergies renouvelables.

 

Pour cela, nous sommes soutenus et accompagnés par le pôle recherche et innovation de l’INES (l’Institut National de l’Energie Solaire, centre de référence en France dédié à la recherche, l’innovation et la formation sur l’énergie solaire). Deux étudiants encadrés par deux professeurs travailleront pour leur Projet de Fin d’Etude sur des prototypes énergétiques adaptés au Reposoir, à son contexte et à ses usages.

Chaque problème posé, chaque objet pensé seront l'occasion d'une réflexion et pourquoi pas d'une découverte!

Un travail sur la récupération de l’eau de pluie et de la fonte des neige, sa filtration et sa distribution dans l’habitation sera également menée.

 

 

 

Tramus_02_2013-1411060345

 

 

 

ON PARLE DE NOUS !

 

 

Article_dauphine_-1416247864

 

Article_la_savoie-1416248005

 

 

 

L'ASSOCIATION LÔMÉLAFENE

 

Le projet a pour cadre légal une association loi 1901 à but non lucratif, du nom de LÔMÉLAFENE, (pour l’anecdote cela vient de la montagne qui a donné son nom au restaurant de ma grande-mère qui s’appelle «les deux têtes» (le site des Tramus appartenait à ma grand-mère) et en patois on l’appelait « l’homme et la femme ». Le patois étant une langue seulement orale, les choses sont écrites comme on les prononce et les entend, et dans ce cas cela se prononce lômélafene !)

 

À quoi servira la collecte ?

 

Quels financements?

 

 

Une partie de la somme nécessaire à la réhabilitation du lieu sera rassemblée grâce à cette campagne de financement participatif. Je suis moi-même donatrice sur les réseaux de crowdfounding et je considère cette initiative précieuse, libre et nécessaire pour faire vivre la créativité et l’imagination et voir naitre des projets inclassables. 

 

En parallèle à cette campagne, d’autres demandes de financements seront faites pour multiplier les chances de voir exister le Reposoir, auprès notamment de fondations sensibles aux valeurs portées par le projet comme celles de la marque Patagonia ou la Fondation de France. Des demandes seront aussi formulées auprès de sociétés privées inscrites sur le territoire savoyard comme ADS (pour la station de ski des Arcs).

 

Pour terminer, des demandes d’aides publiques seront également faites notamment auprès de la DRAC pour l’aide à l’aménagement de résidences artistiques, au conseil général des Pays de Savoie (soutient aux initiatives locales), à la région Rhône-Alpes pour son aide au développement des énergies renouvelables, à la Mairie de Bourg-Saint-Maurice, commune sur laquelle s’inscrit le projet où l’Intercommunalité puisque le projet est suceptible d’intéresser tous les habitants et associations des huit communes de la Haute Tarentaise.

 

 

La plus grosse partie de la somme qui sera rassemblée sera utilisée pour la restauration de la masure.

 

Concrètement votre participation sera investit dans :

 

-l'achat des matériaux de rénovation (bois, chaux, terre, ...)

-l'achat des matériaux pour l'ingénierie énergétique (eau, électricité, chauffage)

-la rémunération des personnes travaillant sur la réhabilitation du lieu (architectes, artisans)

-la viabilisation du site

-l'aménagement du lieu (fournitures diverses comme un poêle à bois ou des matelas par exemple)

 

Thumb_portrait_tramus-1411122648
jeanne-paule

Je suis Elise Grognet, je vis à Saint-Martin-d’Hères (à côté de Grenoble) depuis une dizaine d’années. Victime d’un accident de snowboard aux Arcs en 2002, je quitte l’inaccessibilité de mon lieu de vie pour un espace urbain plus adapté. Depuis je n’ai jamais cessé de revenir à Montrigon, un village situé à quelques kilomètres de Bourg- Saint-Maurice en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne route pour la restauration de la Masure en Paradis.
Thumb_default
Joyeux Noël... :)
Thumb_default
Go go go les Tramus! Et joyeux noël! Le prochain sera peut être là haut pour certains!