Aidez-moi à publier et promouvoir le premier tome d'une trilogie de science-fiction !

Large_looking-up-the-arras-cambrai-road-to-the-la-bergere-crossroads-and-monchy-le-preux_-_copie_2-1442909341-1442909353

Présentation détaillée du projet

Ecrire un roman est une étape très difficile, semée d'embûches, de revirements et finalement d'acceptation de soi-même. Je veux dire par là qu'il faut réussi à être personnel tout en ne l'étant pas trop pour déstabiliser l'équilibre de l'histoire. Après avoir lancé une saga fantastique LA LIGNEE DES HEROS avec les deux premiers tomes publiés en 2013 et 2014 (le troisième est prévu pour l'an prochain), j'ai décidé d'écrire cette histoire, LE SANCTUAIRE, qui me tient à coeur depuis des années. De nombreuses années.

 

La-lignee-des-heros-georges-harrison-episode-1-romain-jankowski-1442321453               La-lignee-des-heros--projet-zero-romain-jankowski-1442321487  Mes deux premiers bouquins

 

 

Voilà déjà deux ans que j'ai décidé de me lancer et que cela a payé. Aujourd'hui, je réalise une web-série, des courts-métrage en partenariat avec une association cinématographique, tiens un blog de cinéma. Oui, car ma vraie passion est le septième art même si je suis un accro de littérature depuis tout petit.

 

un des articles paru lors de la présentation de mon premier bouquin

 

Pourquoi LE SANCTUAIRE ? Pourquoi demander votre aide pour ce projet ? L'édition demande un certain nombre de contraintes, majoritairement d'ordres financiers. Pour une belle couverture, il faut payer, pour le tirage, il faut payer et pour le promouvoir aussi. Je pense que tous les ingrédients sont réunis pour que la personne baisse les bras. Mais non, il ne le faut pas. Cette histoire est celle d'un jeune homme de 24 ans qui revient chez lui, dans son village natal après être parti de chez lui pendant 4 années. Là il retrouve sa famille et les ruptures que le temps et la distance ont irrémédiablement provoquées. Et puis il y a cette usine, mystérieuse et secrète qui s'est implantée là, à Montchy-le-Preux un petit village de 800 habitants. Que cache t-elle ? Pourquoi tant de mystère autour d'elle ? En plus de cela, le protagoniste devra régler ses problèmes de coeur, raison pour laquelle il est parti...

 

Cette histoire me tient beaucoup à coeur. Je pense sincèrement qu'elle peut toucher un grand nombre de lecteurs. J'y parle de relations humaines avec une pointe de mystère liée aux manigances de la fameuse usine. Le personnage principal a beaucoup de mal à trouver sa place dans le monde et ses relations se sont beaucoup dégradées avec les autres. Comment pouvait-il en être autrement ? Il les a abandonnés et le livre s'efforce de recoller les morceaux entre eux. 

 

Looking-up-the-arras-cambrai-road-to-the-la-bergere-crossroads-and-monchy-le-preux-1442321381

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira principalement pour la promotion du livre et sa présentation. 

 

Une jolie promotion doit se faire sous plusieurs supports :

 

- L'envoi du livre à la presse, régionale et nationale, ce qui représentera la plus grande part du budget. 

- la création et la monétisation d'une vidéo promotionnelle sur Youtube. 

- La conception d'affiches, permettant d'être présent dans plusieurs commerces. 

 

L'ensemble peut déjà coûter environ 400 euros. Le plus cher étant l'envoi à la presse dû au poids du livre, au timbre, etc.

 

 

La présentation servira surtout à payer l'édition qui offre ce service pour la couverture du livre.

Celle-ci est en moyenne de 100 euros. 

 

Les deux critères réunis nous donnent donc une somme s'élevant à 500 euros. 

 

Et si il y a de l'argent en plus ? 

 

Si les donateurs se montrent généreux envers mon projet et que ce dernier les intéresse, je me permettrai d'autant plus de faire connaître le bouquin pour qu'il devienne un vrai succès d'édition ! :)

 

 

 

 

Thumb_dscf0868-1410726891
realisauteur

Je m'appelle Romain Jankowski et j'ai 22 ans. Je vis à Maubeuge, dans le nord de la France. Je suis passionné de cinéma depuis tout petit. Enfant, je prenais mes jouets, la caméra de ma mère, et je filmais. J'ai poursuivis mes études dans le cursus littéraire, avec l'option cinéma audio visuel, puis j'ai poursuivis dans des études cinématographique à... Voir la suite