Le SPOT, lieu d'exposition et de concerts dédié aux cultures urbaines et alternatives.

Large_le_spotvisucouvkkbb

Présentation détaillée du projet

Nos potes font des dessins sur les murs et nous, on aime ça !

 

Tout a commencé par une Expo de Ouf 2, qui a rassemblé 40 street artistes et graffeurs du coin, dans un immeuble de 500m² en plein cœur de Nîmes-city. Une vingtaine de potes se sont activés tout l’été 2013 pour redonner vie à ce bâtiment endormi depuis huit ans.

 

En septembre, l’Expo de Ouf 2 a permis à tous ces activistes de la culture street art de voir les choses en grand. Les mots d’ordre : débrouille, énergie et « do it yourself ».

 

Chantier-export2-6

 

Les 3000 visiteurs qui se sont bousculés pendant 3 semaines au SPOT ont salué avec enthousiasme cette belle synergie : 40 street artistes et graffeurs ont blasté les murs de cet immeuble en proposant des créations artistiques de qualité à destination d’un public très large. Dans les couloirs du spot on a pu croiser différents mouvements de cette culture alternative, du plus poétique au plus trash, du plus conceptuel au plus figuratif, séduisant des visiteurs de tout âge et de toute origine sociale.  

 

Devant le succès de cet événement qui a marqué le paysage culturel du grand sud, le propriétaire du lieu et notre équipe avons décidé de pérenniser le projet ! En octobre 2013, le Spot devient une association de loi 1901…

 

 

Notre objectif : poursuivre l’aventure !

 

 

 Le_spot

 

Le Spot, un musée comme à la maison !

 

La recette du succès du Spot ? Le fait que l’art est à portée de main, débarrassé de la solennité des musées. Le public a eu l’occasion unique de s’approprier les lieux comme s’il déambulait dans une maison où l’énergie positive transpire des murs. Les gens ont aimé ce rapport direct à l’œuvre et à l’artiste, ce qui a réveillé des vocations endormies chez les uns et allumé le feu créateur chez les autres. En effet, Le Spot a apporté une bouffée de fraîcheur au paysage culturel nîmois.

 Il s’agit aujourd’hui de passer à l’action et de maîtriser la mise en œuvre afin d’être libres de continuer de façonner à notre image ce lieu d’expression. Dans cette optique, nous avons repensé l’agencement du local que nous avons séparé en une partie bureaux au premier étage tandis que le rez-de-chaussée accueillera le public dans sa salle de concert, au bar ou encore dans le show room. En avant pour la visite !

 

Le show room

Nous plaçons au cœur de notre projet la diffusion et la promotion du street art. Nous tenons à mettre sur le devant de la scène une culture dite « underground » qui selon nous établit des liens forts entre notre public et les messages véhiculés par cette forme d’art populaire. Nous laissons les artistes invités s’approprier le showroom, c'est-à-dire salle de concert, cuisine, salle d’expo, ou encore la médiathèque. En effet la peinture dégoulinera des toiles. C’est l’essence-même du street art : sortir du cadre.

 

Salleluskisaacamo

 

 

Le bar cuisine

La mangeaille ? C’est le nerf de la guerre ! Sam, notre cuistot, réalise de magnifiques sandwichs avec plein d’amour dedans pour quand tu viens faire les concerts. A l’occasion de nos soirées à thème, il concoctera son fameux poulet massala, son dantesque bœuf bourguignon ou encore ses salades végétariennes gourmandes et colorées. Alors ramène la meuf que tu veux pécho dans notre décor de brocante décadente, on s’occupe du reste !

 

Pour les moins chanceux, vous pourrez consulter la carte des bières et repartir avec la blonde ou la brune de votre choix ^^. On peut siroter un jus de pommes bio de Thibault après avoir visité l’expo, discuter du quartier avec les voisins, partager les projets… Au Spot, on refait le monde !

 

Salle de concert

Notre salle de concert peut accueillir 120 personnes en délire (et 178 calmes…). Notre directeur de la programmation, Jul (à prononcer [djoul]) est un passionné de musique. Il est actuellement en train d’élaborer l’agenda 2014, à base de rock, de rockab, d’électro et de hip hop. Adepte de soupe française et de bling bling des bacs à sable, passe ton chemin…

 

Action_beat

 

Les bureaux

L’association Le Spot loue le premier étage, rénové en bureaux, à des associations culturelles et à des entreprises tournées vers le développement durable. Cela permet de financer une partie du loyer global. D’autre part, ils permettent de rassembler dans un même lieu différents acteurs culturels : l’association Kourt’échel, Bullshit, La Ruche, Come on people etc. Ce rapprochement a déjà permis d’imaginer des outils communs comme un agenda culturel collaboratif départemental, un label dédié au street art (et ce sera une première !), ou encore le prêt de matériel sono, la mise en place de résidence d’artistes dans les différents lieux d’accueil comme La Ruche.

 

Le Spot, arme de pédagogie massive

 

Le Spot se situe en plein cœur du centre-ville de Nîmes. Tu sais peut-être même pas comment l’écrire, mais t’as juste besoin de savoir que c’est à 30 minutes de Montpellier par l’A9, 3h de TGV de Paris, 1h40 de Londres en avion, et à 2h en train de Barcelone. Ou à 8h de Marseille en trottinette.

Plus précisément, le Spot fait partie du quartier populaire de Gambetta, ravi, d’après les voisins, d’accueillir un peu d’animation. Cette situation nous permet d’envisager des actions culturelles auprès de tout public, notamment la jeunesse. A ce propos, des groupes scolaires sont venus arpenter les 500m² du Spot, jusqu’à même étudier le street art en cours ! En effet, la force de notre réseau s’exprime aussi dans ce genre d’initiatives.

 

 

 

Notre force : le collectif

 

Toute cette aventure repose sur le bénévolat. Ingénieurs son, maçons du dimanche, électriciens, gestionnaires administratifs, serveurs, techniciens de surface, rédacteur-concepteurs, chargés de com’… Tout ce petit monde met à disposition ses compétences professionnelles, son expérience, son temps pour que vive le Spot ! Nous avons déjà réalisé une bonne partie des travaux grâce à la débrouille, la récup’, le système D.

Aujourd’hui, nous faisons appel à vos dons parce qu’on ne rénove pas un bâtiment avec de l’amour et de la débrouille… à un moment faut du BA13 et des clous, tu vois ?

 

Foalacaze

À quoi servira la collecte ?

Voici les postes pour lesquels il nous manque du budget :

 

La salle de concert requiert d’importants travaux d’insonorisation. Pour éviter les vibrations qui gênent le voisinage, il faut faire « une boîte dans une boîte » comme nous l’ont expliqué les garçons de l’équipe, parce que nous les filles on comprend pas trop tout ça. Nous avons donc besoin de 6000 Euros, en comptant également les différentes commissions « acoustique » et « sécurité » inhérentes à l’accueil du public.     

 

En outre, nous agrandissons la cuisine et l’équipons d’un matériel neuf ! Après estimation, nous aurions besoin de 2000 Euros supplémentaires.

 

Si votre générosité de la mort qui tue dépasse notre objectif, Jul pourra acheter pour la régie son du SPOT la console de ses rêves… qui coûte 4000€ !

 

Le Spot needs you ! 

 

 

Crédits Photo : Graphijane, Stéphane RIP, Florent Lacaze et Sadia Fellag

Thumb_bloggif_52b194329a74a
La Com' du SPOT

A l’origine du SPOT : l’Expo de Ouf 1 organisée par l’association Bullshit , qui eut lieu en avril 2013. Il s’agissait de permettre à des graffeurs et activistes du street art d’investir un appartement bourgeois de 300m² en plein centre de Nîmes. Succès énorme : pour la première fois, le graffiti avait pignon sur rue à Nîmes. Cette expo a permis de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Super nouvelle! In Spot We Trust ! ;)
Thumb_default
Bravo et bonne continuation ;-)
Thumb_default
Bravo!!!! Et longue vie au SPOT!