Encouragez le Bembex à rejoindre son terrier car la poésie est partout même sous mon lit !

Large_bembex-2-1491806181-1491806204

Présentation détaillée du projet

Le Terrier du Bembex est mon troisième recueil de textes poétiques,après Amor Fati et Deux Graines de Volubilis Bleu. Au fil des textes et des pages, il est question de réveillons à la con, de chats qui font splash, de manger son slip, d'envie de pisser, de camion poubelle, de Rose Marie, de gens ordinaires, de Sibérie intérieure, d'Eden bourgeois beauf, de la fille Têtenoire, de gorge profonde, de crocodile et de David Bowie, etc.

 

Wp_20170409_10_26_49_pro-3-1491728635

 

Extraits de textes

 

 

 

Un mauvais poème pour la route

 

 

Peut-on écrire de bons poèmes

quand on a les dents noires

de l'emphysème

et qu'on meurt cent fois par nuit

 

Peut-on écrire de bons poèmes

quand on passe son temps à baiser

en buvant du vin blanc

accroché à une comète

à la poursuite d'étoiles filantes

 

Peut-on écrire de bons poèmes

sous le règne des généraux

au cœur du silence des larbins

en traînant sa débraille par les rues

ivre et sans le sou

 

Peut-on écrire de bons poèmes

sans ticket de loto

sans assurance

sans plan d'épargne

ni voiture à crédit

juste sa bite et son stylo

 

Peut-on écrire de bons poèmes

poursuivi par le fisc

et sans nouvelle de son fils

depuis le dernier millénaire

.../...

 

Les gens ordinaires

 

 

Méfiez-vous des gens ordinaires

ils ne supportent pas la différence

 

Les gens ordinaires

sont des salopards de première

leurs gosses font des grimaces horribles

ils ont toujours un livre à écrire

ou un projet d'expo en cours

même leurs vacances sont assommantes

 

Les gens ordinaires se donnent la main

pour prier ou conspuer

s'offusquent

s'émeuvent d'un même élan

 

Les gens ordinaires se croient bons

ils compatissent

plaignent les miséreux

tant qu'ils ne viennent pas dîner chez eux

 

Les gens ordinaires se modèrent

boivent du vin un soir sur deux

et baisent dans le noir

 

Les gens ordinaires vous aiment malheureux

moins riche qu'eux et surtout moins fier

 

Les gens ordinaires coulent des jours heureux

dans leurs maisons ordinaires

meublées ordinairement

 

Ils vous content des trucs extraordinaires

vus sur leurs ordinateurs ordinaires

et s’apprêtent à faire le tour du monde en canoë

ou grimper le Mont Blanc à cloche-pied

.../...

 

1513667_10153254511544510_624731867289147867_n-1491729712

 

Love Trip

 

On a pris la route

fendu des gorges

grimpé des cols

pénétré des forêts

arpenté des chemins

cartographié des monts

et descendu des vallées

jusqu'à en perdre le souffle

 

On s'est glissés dans la rivière

enlacés dans une impasse

rafraîchis à la fontaine

perdus sur le sentier de la nuit

suspendus aux branches du frisson

sans jamais percer le mystère

qui électrise la peau

 

On a affronté l'écume du torrent

lézardé sur des rochers

rêvé sous les nuages

peint le ciel bleu en rouge

pourchassé un orage sombre

dansé sur une crête dangereuse

et toujours nous étions heureux

.../...

 

Img_1917-1492101926

 

Laisse aller petit Tom

 

Laisse aller laisse aller

tout n’est que jeu

à qui perd gagne

Sisyphe a gravi sa montagne

il est temps de dégringoler

gringalet

poursuivi par ton rocher

comme le bousier

 

Laisse aller laisse aller

la vie ça sent un peu la merdre

du début jusqu’à la fin

un grand brasier

où les regrets et les espoirs

partent en fumée

il y est toujours question de perdre

alors

 

Laisse aller petit soldat

allume encore une fois la machine

le monde est à portée de doigts

un cosmos de pixels étoilés

examine sérieusement le plan

chaque chemin est sans issue

impossible de s’échapper

nous sommes prisonniers de l’inutile

comme dit le poète effacé

 

.../...

 

Autres titres : On a pas tous la chance de naître Inuit, Le vieux bébé, Un trait de mascara plus loin, etc.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Si le projet est un succès, les fonds collectés me seront directement versés. La collecte de 250€ permettra l'édition de 50 exemplaires du recueil de textes "Le terrier du Bembex" en format broché. Sur cette somme, 220 euros seront consacrés à l'édition des livres de 130 pages et 30€  financeront les envois postaux.En cas de dons supérieurs à 250€, la somme supplémentaire collectée servira à éditer de nouveaux exemplaires du recueil.

Thumb_image_800-1491545154
Btrao

Bertrand Labarre, auteur pour lui même et la poubelle d'internet pour manger. Photographe archiviste de ses errances.Joueur de luth renaissance égaré au XXIe siècle et fumeur de clopes invétéré à l'ère de la cigarette électronique.

Derniers commentaires

Thumb_default
Vazy Bertrand c'est bon, vazy Bertrand c'est bon bon bon (Victor Hugo dans un moment de détresse)
Thumb_default
Enfin un auteur underground qui rêve de dépasser ses maîtres ! Que dis-je ? D'entrer au Panthéon ! Une envie comme ça, faut pas la (laisser) crever dans l'œuf ! Encore moins dans l'cul d'la poule ! La tentation de culbuter l'établi reconnu au delà de l'horizon de notre bon (dé)gout ! Allez, mon bon prince scriptural, bon assembleur de maux lettrés, allez, voleur-collecteur d'images pas toujours dénudées, allez, créateur-monteur qui ose (ce que toutes nos âmes si sensibles se refusent de faire par peur, incourage voir lâcheté) se dévoiler devant la burqa de notre pudeur ! Allez Bertrand ! Je suis, non pas ton père, mais, avec Toi ! DD qui t'aime et te soutiens