"Le voyage des cigales" programmé au festival d' Avignon 2014. Aidez-nous et partagez cette belle aventure.

Large_nathalie-38

Présentation détaillée du projet

Visuel_affiche_le_voyage_des_cigales

 

 

Le "voyage des cigales" est la dernière création du Théâtre de l'Etoile bleue. Le spectacle vient d'être joué au Théâtre 12, à Paris, du 14 au 28 février et a rencontré, pour notre plus grand bonheur, un vif succès auprès des jeunes comme des adultes. Nous serons programmés au festival d'Avignon du 05 au 27 juillet au Théâtre de la Bourse. C'est une grande fierté pour nous de faire parti des 4 spectacles choisis par le théâtre sur les 220 qui avaient posé leur candidature ! Nous avons besoin de vous pour finaliser le financement "avignonesque" de cette aventure .

 

 

Le résumé du spectacle

 

Le voyage sans fin d'un clan, d'une famille tzigane.

Ces nomades vont, légers, au gré du vent, sans attache. Le quotidien, le hasard des rencontres qu’ils font en chemin, font échos à trois fables et quelques aphorismes de Jean De La Fontaine auxquels ils prêtent alors leur voix. Ce glissement de lieu et de temps donne vie, à travers des situations très contemporaines, à de nouveaux loups, chiens, cigales, fourmis, d’ici et maintenant.

 

 

 

Programmation :

Du 05 au 27 juillet 2013 à 11H au théâtre de la bourse (8 rue  Campane, Avignon)

 

Mise en scène / Chorégraphie : Nathalie Guilmard.

Textes : Ecriture collective et fables de La Fontaine.

Créateur Image vidéo : Jean-Jacques Vincent.

Créateur lumière : Grégoire Lopes-Fadigas.

Assistante à la mise en scène : Hubert Bolduc.

Comédiens  : Santana Susnja, Eric Bertrand, Nathalie Guilmard, Benjamin Ravet.

 

 

Nathalie-17

 

 

 

La mise en scène

 

 

Ce spectacle est le fruit d'un laboratoire de recherche sur l'univers tzigane. Nous y avons associé les thématiques développées dans certaines fables de Jean de la Fontaine : la solidarité, la liberté, la discrimination... sous une forme contemporaine.

J’ai voulu un spectacle gai, très visuel, qui invite à porter un autre regard sur notre société, en allant en explorer les marges, en s’intéressant à l’Autre, aux nomades, aux gens du voyage. J’ai souhaité, sans en faire l'apologie, parler de ce peuple qui vit différemment, parler de sa richesse, de son peu d'intérêt pour l'«avoir» et de sa grande fierté d’«être». Un clan, une famille, ce peut-être hier, aujourd’hui ou demain. 4 personnages : la mère, ses deux fils et une belle-fille. Les scènes du quotidien se succèdent, ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait d’autres. Les déplacements, l’installation du camp, les repas... rythment la vie du clan. S’y révèlent leurs habitudes, les liens qui les unissent et la relation au monde extérieur. L'espace scénique est vide. La vidéo illustre la diversité des lieux traversés par le clan. Le jeu des comédiens oscille entre réalisme et onirisme. C'est drôle, parfois surréaliste et, je l’espère, émouvant. Sur scène, s'entremêlent mime, tableaux vivants, textes et chants.

 

Nathalie-25

 

 

Pourquoi les fables de la Fontaine?

 

Le théâtre aime les paradoxes. Ils invitent à la réflexion. J’ai désiré associer à cet univers gitan un auteur du 17e siècle, amoureux du beau langage. Les fables de La Fontaine sont très théâtrales : elles sont construites comme de véritables saynètes. Ces apologues sont des concentrés des spécimens variés que rassemble l’humanité. Comme Molière, Shakespeare… en croquant l’homme de son époque, il peint davantage encore l’homme universel, mettant en lumière ses caractéristiques intrinsèques, ses perpétuels travers. Il analyse avec justesse les rapports humains en faisant souvent l’aveu d’une cruauté difficile à maîtriser. Nous n’avons pas changé. L’homme ne peut être parfait, il restera à tout jamais bête, bête humaine, ou tout simplement bêtement humain. Aujourd’hui encore, dans le miroir que nous tendent les fables, nous pouvons nous reconnaître.

Elles sont politiques. La Fontaine décrit sans complaisance les lois qui régissent la société, donnant tous pouvoirs aux forts et asservissant les faibles. Les tziganes, les nomades appartiennent à la catégorie des faibles, ils n’ont pas accès au pouvoir. Ce sont des cigales qui chantent, insouciantes du lendemain. D’ailleurs, le mot « tzigane » ne rime-t-il pas avec « cigale » ?

 

Nathalie-15

 

La musique

 

La musique, comme la danse et le chant, fait partie intégrante de la culture tzigane. Elle est présente dans la vie de tous les jours et à n’importe quel moment de la journée. Elle chante l’amour, la joie, la souffrance, elle offre toute la beauté, la richesse et la diversité de la culture tzigane. Les comédiens interprètent des chants traditionnels et des partitions originales créées pour le spectacle.

 

La vidéo

 

Les images filmées tiennent une place essentielle dans le spectacle. Elles rendent possible des changements de décors et de lieux très rapides et traduisent la notion de perpétuel mouvement du clan nomade. Le support visuel transporte le public aux quatre coins du monde. La vidéo est partenaire-acteur : les comédiens évoluent dans ces décors-paysages, jouent avec l’image et se retrouvent parfois personnages dans l’écran.

 

Nathalie-37

 

Nathalie-50

À quoi servira la collecte ?

Nous sollicitons votre aide afin de mener à bien notre aventure. Avoir été sélectionné par le Théâtre de la Bourse pour jouer notre pièce au festival d'Avignon, par un théâtre reconnu et exigeant est un immense honneur et une grande fierté mais aussi un très gros défi financier. Les frais avancés sont considérables, c'est pourquoi nous faisons appel à vous afin de nous soutenir, soutenir notre création et soutenir une certaine forme de théâtre, engagé et solidaire.

Le montant défini pour la collecte représente 25% du budget total pour pouvoir faire vivre le "voyage des cigales" à Avignon.

La collecte servira à financer :

- la réalisation des supports de communication (création et impression affiches, flyers…)

- la location du matériel de régie.

- les frais administratifs

 

Tous les dons sont importants, même les plus minimes, c'est en s'y mettant tous que l'on fait des grandes choses!

Merci d'avance pour votre générosité.

 

 

Déduction d’impôt :

 

Pour chaque don effectué, nous émettons un reçu fiscal qui ouvre droit à une déduction d'impôts équivalente à 60% du don.

 

Un don de 100€ ne vous coûtera donc en réalité que 40€ !

 

Nathalie-22

 

 

Nathalie-29

 

Nathalie-35

 

Biographie de l'équipe du Voyage des Cigales 

 

Nathalie Guilmard - metteur en scène et comédienne

Née à Paris en 1962. Par choix, elle fait ses études par correspondance et commence ainsi très tôt sa formation théâtrale : à 15 ans, elle suit les cours Simon puis les cours Robert Cordier, Laurentiu Azimioara, Dominique Boissel, Christian Benedetti, et finit par un atelier de recherche avec Peter Brook. De 1982 à 2014, elle joue dans plus de quarante spectacles pour diverses compagnies,en France et à l’étranger, travaillant du théâtre expérimental au théâtre classique. En 2002, elle entreprend sa propre recherche théâtrale et créé la Compagnie du Théâtre de l'Etoile Bleue. Elle met en scène les 5 spectacles précédents: - Antoine et Cléopâtre  de William Shakespeare - - Sacrée Famille, textes de Jacques Prévert - - Sainte Jeanne des Abattoirs de Bertolt Brecht - La Réunion des Amours de Marivaux -. 

 

Eric Bertrand - comédien

Né à Mâcon en 1979, il étudie dès sa petite enfance la musique et se concentre très vite sur le chant. Il découvre le théâtre avec Hebe Lorenzo qui le distribue à 16 ans dans la pièce « Alice derrière le miroir » d’après Lewis Carroll. Il continue sa formation à Chalon-sur- Saône dans le cadre d’un Bac L option théâtre où il travaillera comme comédien sur le « Macbeth » de Catherine Dasté. En 2000 il étudie en Inde le théâtre traditionnel du Karnataka dans l’école Yaksha Gana Kendra.

De retour en France il intègre l’Ecole Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau 2000/2002) et affine sa formation corporelle à l’Atelier de Belleville avec Ivan Bacciochi. En 2005, il écrit et met en scène « Virage non négociable » avec le soutien de Paris Jeune Talent.Parallèlement il est comédien pour de nombreuses compagnies et participe activement à l’écriture et la conception des spectacles de marionnettes de la Compagnie Ratatouille particulièrement « Folie dans la Jungle » (plus de 300 représentations dans les théâtres à Paris).  Il a mis en scène « L’Arrache-Coeur », l'un des spectacles de la compagnie.

 

Santana Susnja - comédienne : 

Depuis toute petite, Santana la slave, a décidé de mettre toute sa fougue, son énergie au service du théâtre. Engagée, elle se perfectionne dans des arts périphériques qui lui permettent d’exprimer plus amplement sa passion: la danse, la musique, le chant et le cirque. Le corps et l’esprit étant réunis, aiguisés, la voilà lancée. Ses premiers pas professionnels se font à l’Athanor Théâtre à Marseille, où elle endosse les rôles de Cassandre dans «les Troyennes», ou encore du Sphinx dans «la Machine Infernale».

Elle monte à Paris, et joue dans Electre avec la compagnie Act’o Théâtre. Elle trouve sa voie, choisit ses familles en participant à plusieurs créations qui sont en adéquation avec ses idées, ses convictions et ses rêves artistiques.Dans le «Voyage des Cigales» présenté par la compagnie du Théâtre de l’Étoile Bleue, elle est Nina la tzigane dans un spectacle engagé qui prône la tolérance l'acceptation de la différence. Dans le Diable en Partage, c’est le rôle de Lorko qui lui est attribué, cette pièce prouve que l’amour peut exister même dans l’horreur. Enfin sa première création» Nev, Rose et Sarah canent» dont elle assume l'écriture, la mise en scène et l'interprétation est en cours de réalisation et sera donnée au festival d'Avignon 2014. 

 

Benjamin Ravet - comédien : 

Né à Châtenay-Malabry en 1988, Benjamin découvre la passion du théâtre à l’âge de 7 ans et joue  toute son enfance au sein  des maisons de la jeunesse et de la culture des villes de Savigny-sur-Orge puis Chilly-Mazarin en Essonne. A 14 ans, il participe à l’écriture du spectacle  Le jardin de Myosotis , dans lequel il interprète le rôle du docteur B.  Créée à l’attention des enfants hospitalisés, cette pièce sera ensuite jouée  les établissements hospitaliers de Paris et d’île de France. A 15 ans, la passion de la musique rejoint celle du théâtre et Benjamin joue alors dans différentes formations rock, funk, musiques du monde, au sein d’évènements privés ou associatifs, notamment de concerts « solidarité sida » Il part en 2007 à Lyon suivre une formation au sein de la Compagnie du Gai savoir. Il joue dans «  Les Kids » de Fabrice Melquiot en février 2008 et participe au Off du festival d’arts de rue d’Aurillac la même année.

Après trois années de formation à l’atelier Blanche Salant et Paul Weaver à Paris, Benjamin part vivre à Montréal ou il continue d’approfondir son expérience scénique.  Aujourd’hui, il continue de mêler ses deux passions et nourrir sa curiosité artistique et humaine en travaillant sur le spectacle Le voyage des cigales avec la compagnie de l’Etoile bleue. 

Thumb_theatre_de_l_etoile_bleue_bis_2014
Théâtre de l'Etoile bleue

Compagnie fondée en 2002 à Paris - L'Arrache-coeur d'après Boris Vian - 2011/2014 - Antoine et Cléopâtre de William Shakespeare - 2007/2008 - Sacrée Famille, textes de Jacques Prévert - 2007 - Sainte Jeanne des Abattoirs de Bertolt Brecht - 2005/2006 - La Réunion des Amours de Marivaux - 2003

Derniers commentaires

Thumb_theatre_de_l_etoile_bleue_bis_2014
Un grand merci à tous les participants, nous nous occuperons des envois d'invitations et belles affiches à partir de mercredi prochain. Rendez-vous peut-être à Avignon et pour sûr dans nos coeurs de cigales. "Nous sommes des oiseaux de passage, demain nous serons loin." proverbe tsigane
Thumb_theatre_de_l_etoile_bleue_bis_2014
Merci beaucoup, merci aussi a Margot pour cette belle participation au projet! " L'abeille, quand elle récolte le miel, ne coupe pas la fleur" proverbe tsigane.
Thumb_default
Faites vous toujours plaisir, et j'espère que vous aurez cette belle occasion de faire voyager encore plus de Cigales et de Fourmis cet été. Gg