Nous sommes 24 étudiants en géographie à l’Université de Savoie, au Bourget du Lac. Nous organisons un voyage au Liban entre le lundi 16 mai et le mercredi 25 mai 2011. Notre tour du Liban nous fera découvrir Beyrouth, le Mont Hermon, le Pays druze et la vallée sainte des Maronites (Qadisha),les grottes de Jeïta, les vignobles de la Bekaa…

Large_montages1

The project

Pourquoi cette collecte ?

Nous avons déjà mis en place de petites actions au sein de l'université comme la vente de crêpes ou de pommes d'amour pour la St Valentin. Cela nous a permis de récolter une bonne partie du budget, cependant nous avons encore besoin d'aide pour le boucler. En effet, il nous manque l'enveloppe pour payer le voyage en bus sur place, qui s'élève à 40€ par personne pour 10 jours.

L'argent récolté avec cette collecte sera répartis entre tous les étudiants afin de financer le transport sur place (bus).

 

 

Le projet : le Liban un voyage à plusieurs dimensions


Nos études sont révélatrices de notre dynamisme au quotidien, de notre envie de s’ouvrir au monde, d’échanger et de découvrir de nouveaux horizons.

 

De cette passion commune entre élèves et professeurs, l’envie de réaliser un voyage est née.

 

Pourquoi le choix du Liban

 

Le Liban est pays qui présente une grande complexité sur un petit espace. Ce voyage nous permettra de découvrir une autre facette du monde méditerranéen. Le Liban renferme de nombreuses richesses que nous avons plusieurs fois étudiées. Les nombreuses disciplines de la géographie prennent le Liban comme exemple : la géographie rurale et urbaine, des transports, du tourisme, la climatologie, la géomorphologie, la biogéographie ainsi que la géographie des populations et des civilisations.

 

Depuis début octobre, nous faisons en sorte d'organiser notre voyage. Les professeurs du département de géographie de l'Université de Savoie sont en étroite relation avec l'Université St Joseph de Beyrouth au Liban. Par ailleurs, nous avons rencontré début novembre Jocelyne Adjizian-Gérard, chercheuse et professeur à l’Université de Beyrouth, venue en congrès à Chambéry. Elle nous a aidés dans l’organisation du voyage et la définition de l’itinéraire. Elle reste un contact pour notre organisation ainsi qu’un guide et interprète sur place. De plus, le Liban est le sujet de thèse mené par plusieurs Doctorant de l’Université Savoie : Justine Pasquier, Doumit Laudy, Christophe Gauchon…

 

Un voyage d’échanges basé sur culture et nature

 

S’ajoute à notre projet l’envie de faire découvrir aux étudiants Libanais notre culture savoyarde. A l’Université de Beyrouth nous animerons une conférence sur le patrimoine savoyard (gastronomie, coutumes, géomorphologie des Alpes, …) et nous ferons déguster des spécialités tout droit importées de notre région.

 

De plus, nous avons un projet biogéographique qui consiste à introduire au pays du cèdre, quelques arbres typiques de notre région, capables de s’adapter au climat Libanais. Par ailleurs, jeune géographe soucieux de la préservation de la biodiversité, nous planterons ces arbres de manière symbolique afin de combler l’impact en carbone dégagé par notre voyage.

 

Enfin, nous irons visiter de nombreux sites comme les grottes de Jeita. L’Aventure sera présente dans se voyage culturel et scientifique.

 

Déroulement de l’aventure

 

Le voyage s’effectuera du lundi 16 mai au mercredi 25 mai 2011.

 

Lundi 16 mai : Départ de Chambéry à 5h en train à destination de Paris pour ensuite prendre l’avion à destination de Beyrouth et, à nous l’aventure !Nous arriverons au Liban à 22h50.

 

Mardi 17 mai : La journée sera placée sous le signe de la culture et de la découverte. Nous visiterons les différents monuments, l’architecture spécifique et la morphologie urbaine de Beyrouth. C’est ce soir là que nous présenterons notre exposition sur la Savoie à l’Université de Beyrouth.

 

 

 

Mercredi 18 mai : Départ matinal en direction de Tyr. (Beyrouth-Tyr 1h30 de voyage en car). La demi-journée sera consacrée à la visite des friches de transports. Nous appliquerons ainsi les notions acquises en géographie des transports. Nous dormirons dans une auberge de jeunesse.

 

Jeudi 19 mai : Au matin nous remonterons vers le nord en direction de Saïda. Visite de la ville puis nous la quitterons pour rejoindre la plaine de la Chouf. C’est une plaine agricole. Nous pourrons également analyser l’enjeu stratégique des problèmes liés aux transports (autoroute, voie ferrée). Nous dormirons chez l’habitant pour une immersion totale.

 

 Vendredi 20 mai : Nous partirons de nouveau très tôt le matin en direction de la Bekaa célèbre notamment pour ses vignobles. Nous y resterons 2 jours. Au sein de cette vallée ce trouve la ville de Baalbek. C’est ce jour là que nous planterons les arbres de Savoie.

 

 

Samedi 21 mai : Nous visiterons Baalbek. Puis le soir nous monterons dans la forêt des Cèdres en empruntant la route des Cèdres et nous dormirons à Bcharré.

 

Dimanche 22 mai : Nous sillonnerons la réserve naturelle des Cèdres du Liban ainsi que la vallée de la Qadisha. Nous serrons hébergés par des religieux.

 

Lundi 23 mai : Nous rejoindrons le littoral en direction de Tripoli par une route vertigineuse. La journée sera consacrée à la visite des différentes villes côtières. Une première pause sera effectuée à Batroun. Le second arrêt se déroulera à Byblos où nous pourrons déguster l’une des meilleures citronnades du Liban ! Nous dormirons dans une auberge de jeunesse.

 

Mardi 24 mai : Départ très matinal en direction des grottes de Jeita pour une visite frissonnante ! Ensuite nous découvrirons le site du Nahr el Kalb.L’après midi sera nostalgique car ce seront les derniers moments passés sur les terres libanaises. Nous aurons un quartier libre dans Beyrouth.

 

 

Mercredi 25 mai : C’est l’heure du retour ! Nous arriverons à Chambéry dans la soirée.

 

Une aventure humaine

 

 

Au-delà des enseignements géographiques et scientifiques, ce voyage sera une aventure humaine. Il nous apportera des valeurs morales et la connaissance d’un mode de vie différent du notre. En effet, les nuits que nous passerons chez les habitants nous permettront de nous imprégner de la vie quotidienne et de la culture libanaises. Etre accueillis le temps d’une nuit dans un monastère de la vallée de la Qadisha nous aidera à comprendre en partie la place de la religion dans ce pays. Les nombreuses découvertes que nous allons effectuer seront une bonne manière d’échanger avec la population locale et de comprendre le fonctionnement de la population libanaise.

 

De plus nous portons un grand intérêt au fait de présenter notre région aux étudiants libanais. L’échange est fondamental dans notre voyage et cette présentation est un moyen d’y parvenir. L’exposition sur la Savoie sera un appui pour interpeller les Libanais, créer un mouvement d’échanges et de questionnements favorables à une ouverture entre deux sociétés différentes.

Qui suis-je ?

Qui sommes nous ?

 

 Un projet mené par des étudiants…

Nous sommes un groupe de 24 étudiants à l’Université de Savoie sur le site du Bourget du Lac. Nous étudions la géographie en 1ere, 2eme et 3eme année de licence. Nous sommes âgés de 18 à 22 ans.

 

 … regroupés dans une association : GéoLib’.

Etant donné que le projet regroupe des étudiants des trois années de licence et dans le besoin d’unifier le groupe une association a été créée: Géo'Lib. Pour avancer au mieux dans nos actions nous organisons régulièrement des réunions pour que chacun fasse part de ses idées et fasse avancer ce beau projet.