Participation en famille au 18e Raid Photo Paris - Cap Nord : aidez-nous à financer notre projet et suivez-nous tout au long de l'aventure

Large__logo-lecridulama-blancnoir-620x376-1484492498-1484492505

Présentation détaillée du projet

Lucie, Marie et Gilles dans l’aventure du Raid Photo Paris – Cap Nord

 

Le Raid photo Paris – Cap Nord : cékoidon ?

Le Raid photo Paris – Cap Nord est organisé par Cap Nord Organisation, créée il y a 30 ans par Philippe Boucher, journaliste, réalisateur et producteur de documentaires indépendant.

Comme son nom l’indique de manière somme toute assez évidente, l’une des caractéristiques majeure du raid photo Paris – Cap Nord est de relier Paris au Cap Nord.

Bon, jusque là, ça va, tout le monde suit ?     Pariscapnord2017-carte540-1484491060

Le Raid photo Paris Cap – Nord, comme son nom l’indique aussi, est un raid photo : cela signifie que l’on y fait des photos, au lieu de regarder le chrono !  

Pour les équipages inscrits, il s’agit donc de suivre un itinéraire préparé par l’organisation au départ de Paris (Château de Vincennes) à travers 7 pays (Allemagne, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Pays-Bas et Belgique), avant de revenir à Paris. Au fil du parcours, les participants doivent prendre des photos sur des thèmes imposés et rédiger un reportage qui seront soumis à des jurys tout au long du parcours.

Il y a aussi au programme quelques randonnées (notamment sur le Glittertind, point culminant la Scandinavie à 2470m). L’idée n’est donc pas d’avaler 10 000 km le plus vite possible sans descendre de sa voiture ni lever les yeux du road-book, mais bien de s’arrêter, de regarder, d’écouter, d’aller à la rencontre des « gens », des « autochtones » (c’est quoi ça, un « zautauctaune » ?!?).

Le classement final est le résultat d’une subtile combinaison du respect des points de contrôle qui jalonnent le parcours, de la qualité des photos et de celle du reportage (« qualité » n’étant évidemment pas uniquement à restreindre à sa dimension « technique », mais aussi et surtout à sa dimension artistique et à sa capacité à susciter l’émotion).  

 

Bien plus qu’une compétition, le « Pécéène », c’est d’abord et avant tout d’une aventure humaine – et en plus, là c’est vraiment vrai : tout ceux qui l’ont fait le disent, alors t’as qu’à voir !  

 

Pourquoi participer au raid PCN – la genèse du projet

 

Au siècle dernier, Gilles (c’est moi, le narrateur…) a passé 36h en Norvège entre 2 avions au cours d’un déplacement professionnel. Et ça m’a tellement plu que je me suis dit que j’y reviendrais…

En attendant, j’ai épousé celle qui m’avait accompagné à l’aéroport, et nous avons eu 2 filles, Lucie et Marie.

 

Fin 2015, l’idée de retourner en Norvège a ressurgi du fond de ma mémoire.  

En recherchant ce que l’on pouvait trouver pour ne pas faire ça « tout seul », j’ai découvert (merci Gougueule !) le Raid Photo Paris-Cap Nord :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Raid_Paris_-_Cap_Nord

https://fr.wikinews.org/wiki/Interview_de_Philippe_Boucher,_créateur_et_organisateur_du_raid_photo_«_Paris_-_Cap_Nord_»

http://www.pariscapnord.com/

C’est pile-poil le type de voyage dont je rêvais, à la fois dans l’esprit, la forme et sur la destination !  

 

Fin juillet 2016, j’embarque nos filles dans le Phototrek, organisé par les mêmes personnes (fort sympathiques…) que le PCN, histoire de voir… Les filles contractent alors le virus de la photo et l'envie de participer au PCN.  

 

Novembre 2016 : pour mon 46e anniversaire, celle qui m’avait accompagné à l’aéroport m’offre l’inscription au 18e PCN, qui se déroulera du 25 juillet au 25 août 2017.

Bon, ça c’est fait. Maintenant, y’a plus qu’à y aller !

 

L’équipe LeCriDuLama   2017-02-05_15h36m10_-_resized-1486893655

Nous avons décidé de baptiser notre équipe familiale « LeCriDuLama ».

Pourquoi donc ?… Eh oh, vous n’aller quand même pas croire que l’on va tout vous déballer et tout vous servir là maintenant tout de suite sur le champ !?! Faut quand même ménager un peu de suspens, sinon vous risquez de partir avant la coupure pub !…  

 

Nan, on le dira :

- au cours du voyage, pour meubler un moment de calme, à ceux qui participeront ;

- au Cap Nord, à ceux qui nous suivront attentivement sur les « réseaux sociaux » et nous auront aidé ou sponsorisé ;

- après le retour pour les autres.  

 

Qui sont Lucie, Marie et Gilles ?

 

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par moi.  

 

Gillesdef_400x789-1485006936

Donc le gars, c’est Gilles, 46 ans au moment où nous rédigeons ces lignes. Originaire de Loire Atlantique, c’est moi qui suis à l’initiative du projet, comme expliqué plus haut. Pratiquant la photo depuis une trentaine d’années, c’est celle qui m’a accompagné à l’aéroport qui m’a donné le goût des voyages et l’impulsion pour en faire.

Île de la Réunion, Corée, Sardaigne tous les deux, puis Tunisie et Maroc tous les quatre en mode « tout confort » avion et hôtel. Lyon – Pointe du Médoc en Méhari avec les filles en 2011. A nouveau Tunisie tous les quatre, cette fois en 4×4 pour le nouvel an 2013, puis quelques voyages moins lointains.

Ceci a mis en évidence les côtés attrayants du « véhicule de baroudeur » et du camping plus ou moins civilisé.

Mais aussi ses côtés pas toujours aussi confortables que les Club Resort Machin tout ça… Raison pour laquelle cette fois elle m’accompagnera seulement jusqu’au Château de Vincennes !…  

 

Mon surnom : « Pixel »

Mon objectif : partager un truc fort avec mes filles avant qu’elles ne soient trop grandes et qu’elles s’envolent de leur propres ailes.

Mon challenge : réunir le budget nécessaire, puis conduire pendant les 10-12 000 kilomètres (raid + liaisons sur Paris) et ramener tout le monde et tout le matériel à bon port.  

 

 

2016-12-31_17h01m20_500-1485006567Native de Paris, Lucie est notre ainée. Elle fêtera ses 15 ans pendant le Raid. Lycéenne plutôt brillante (Normal : Lucie vient du latin Lux, la lumière), elle veut plus tard faire de la recherche en neurologie. Et pour le moment, on peut dire qu’elle s’en donne les moyens (Papa être fier de sa fifille !…).  

Volleyeuse, badiste, via-ferratiste, danseuse (elle a participé au défilé de la Biennale de la Danse de Lyon en septembre 2016), elle ne se contente pas de faire travailler ses neurones, elle est aussi bavarde…

Volontaire, positive, toujours prête à relever de nouveaux défis, à découvrir, à apprendre, à comprendre, elle sera la navigatrice en chef et la trésorière de l’équipage. Elle est aussi souvent la « voix de la raison », parfois un peu tendance « Schtroumph à lunettes ».  

 

Son surnom : « Sons et lumières »

Son objectif : rencontrer des gens, leur culture, leur langue, et parler avec eux.

Son challenge : ne pas nous perdre, et veiller à ce qu’il reste du budget pour alimenter la voiture et les membres de l’équipage jusqu’au retour à Paris.  

 

Mariecanon_500x533-1484994253

Née à Roanne, Marie est, vous l’aurez deviné si vous avez bien suivi, notre cadette. Elle vient tout juste de fêter son 13e anniversaire. Marie, c’est la créative, l’instinctive, la clown, l’artiste de la famille. Elle aime dessiner, colorier, photographier, découper, coller, coudre, et faire du shopping en ville. Danseuse de modern jazz depuis 7 ans, elle virevolte comme un feu follet plein de joie et de grâce. Bien sûr, elle était avec sa sœur dans le défilé de la Biennale ; elle s’est aussi produite plusieurs fois avec la troupe Atelier Danse Création au Scarabée, la grande salle de spectacle du roannais.  

 

Son surnom : « Pop corn »

Son objectif : rencontrer des gens et tenter de comprendre ce qu’ils disent.

Son challenge : tenir le journal de bord de l’aventure, mettre de la joie dans la voiture, définir la choré de l’équipage, et trouver « la bonne idée » pour faire la photo qui déclenche le « wouah » dès le premier regard !  

Luciemariecanon540-1484994224

 

Notre véhicule : LaMachineDuLama

 

J’en vois qui lèvent la main pour rappeler qu’il était question plus haut de 4×4 et de « véhicule de baroudeur ». C’est bien, il y en a qui suivent, je les félicite !  

 

Donc effectivement, LaMachineDuLama est constitué :

- d’un 4×4 de baroudeur, d’aucuns diront « Le » 4×4 du baroudeur (mais je ne m’étendrai pas sur le sujet : je ne suis pas chauvin, il y en a d’autres qui sont très bien aussi…), un Land Rover Defender, dans sa longueur intermédiaire de 110 pouces d’empattement,

- d’une remorque d’origine militaire que les connaisseurs reconnaitront sous le vocable M416, celle qui accompagnait la jeep Mutt M151 produite par Ford dans les années 60-70.  

Bref, LaMachineDuLama, c’est du collector !   Deftunmy_540-1484491121

Ce brave Def nous a emmené dans le sud tunisien, en Italie, en Espagne, et bien sûr en France.

Né entre Lucie et Marie (dit autrement, il va bientôt avoir 14 ans), il affiche à peine 117 000 km en ce début 2017 : autant dire qu’il est juste rôdé !  

C’est notre appartement duplex avec vue sur mer, vue sur montagne, vue sur forêt, vue sur plage, etc : une tente de toit sur le Def en guise de suite parentale ; une tente de toit sur la remorque en guise de chambre des enfants. Il est (quasiment) prêt pour aller (presque) partout. Ses limitations seront donc plutôt les nôtres…  

A noter qu’il est doté d’un autoradio avec liaison dent bleue et prise uessebé : à nous trois, nous sommes tout à fait capables de remplacer un autoradio, mais parfois quand même on se repose sur la technologie…  

 

Notre projet photographique

 

Après avoir vu et photographié le désert de sable de la planète Tatouine mais malheureusement pas ses deux soleils, les jeunes Padawans du CriDuLama veulent passer Chevaliers Jedi et voir « le soleil qui ne se couche pas », ainsi que la lumière qu’il met dans les yeux des habitants du quartier.  

 

 

Nous avons aussi notre projet « Amélie Poulain » : mettre en scène et photographier un de nos objets fétiches à chaque étape du voyage ! Ces objets fétiches sont en cours de définition. Ceux qui viendront et/ou nous suivront verront (suspens…).  

 

En attendant, retrouvez nos productions photograhiques sur notre compte Instagram et notre galerie Flickr, et surtout, suivez-nous sur notre site / blog

 

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi une recherche de gentils sponsors / soutiens ?

 

J'en vois déjà qui se disent : ils ont déjà LaMachineDuLama, ils sont super bien équipés, ils ont tout ce qu'il faut, ils n'ont besoin de rien envie de toi...

Oui, mais non !  

 

Nous avons estimé le coût de notre Road trip entre 7700 et 8800 euros, suivant les options. En soi, ce n'est pas si cher pour un tel voyage sur une telle durée. Mais bon, ça fait quand même...

Le but de la recherche de sponsors / soutiens est de nous permettre de boucler notre budget version mini, et si possible de pouvoir retenir quelques-unes des options.  

 

Les gros postes sont :  

- Carburant : 1500 euros

- Bacs et ferry : 1650 euros

- Matériel photographique et informatique : 2200 à 2500 euros => c'est déjà fait pour les 2200 €.

- Équipement voiture : entre 700 et 1750 euros

- Frais d’inscription : 690 euros => c'est fait.

- Equipement complémentaire de camping/bivouac : 250 euros => c'est quasiment fait.

- Alimentation : 500 euros, voire plus si affinités (et nous possédons une faculté certaine à développer les affinités dans ce domaine...).  

 

Parmi les options, citons les plus significatives :  

- Un jeu de pneus neufs pour le Def : environ 500€.

Les actuels ne sont pas encore franchement usés, mais ils sont vieux, leur gomme est durcie et commence même à se craqueler. Ils sont donc (nettement) moins efficace, voire commenceraient même à devenir un peu dangereux... En fait, cette option est quasiment déjà retenue d'office, à ce détail près qu'elle n'est pas à ce jour financée !

C'est au financement de ces pneus que servira prioritairement cette collecte.

Au niveau calendrier, je prévois cette opération au printemps.

 

- Une remise à neuf des suspensions de la remorque, qui sont encore celles d'origine (sauf les amortisseurs qui n'ont que 2 ans) : environ 200 €.  

Si nous dépassons l'objectif mini de la collecte, le surplus contribuera à cette réfection des suspensions de la remorque.

Là encore, l'opération sera à faire au printemps.

 

- Quelques compléments dans le matériel photo et informatique (un petit fisheye me tenterait bien ; peut-être un disque dur externe pour les sauvegardes ; …) : entre 200 et 500€.

 

Si nous faisons "péter les objectifs" en termes de montant, au point de financer les pneus et la suspension de la remorque (soit au total de l'ordre de 700 €), le surplus sera affecté à la cagnotte du voyage (carburant, péages, ...), ou au compléments matériel photo. 

Je précise que c'est moi, Gilles, qui percevrai les fonds de la collecte puis qui les affecterai aux dépenses et achats correspondant.

 

Pourquoi nous soutenir ?

 

En nous soutenant, vous soutenez le projet d'habitants de la région (la nouvelle grande Auvergne-Rhône-Alpes, et plus particulièrement Lyon et l'Ouest Rhodanien). Nous serons fiers de porter les couleurs d'entreprises, de commerces, de collectivités "de chez nous" et que nous connaissons !  

Bien entendu, toute contribution, tout soutien à notre projet donnera lieu à une contrepartie de notre part, à la hauteur de la contribution.  

Au minimum, votre nom ou le nom de votre société sera cité sur ce blog et sur nos pages sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram).  

Vous pourrez aussi bien sûr recevoir des clichés pris pendant le raid, mais aussi :

- participer à notre projet de perpétuer l'esprit "Amélie Poulain" jusqu'au Cap Nord

- et surtout faire un tour dans LaMachineDuLama sur les petits chemins de l'Ouest Rhodanien (voir vidéo ci-dessous) !!!

 

De plus, pour les professionnels nous proposons :  

- d'être visible sur ce blog et dans nos pages sur les réseaux sociaux;

- un emplacement publicitaire sur LaMachineDuLama pendant tout le voyage (avec ici un avantage de LaMachineDuLama par rapport au véhicule d'autres concurrents du PCN : y'a plein de place, sur le Def et sur la remorque !);

- de bénéficier des retombées médiatiques du Raid Paris-Cap Nord, qui est suivi par de nombreux médias :  

> hexagonaux (TF1, France 2, France 3, France Infos, France Inter, Europe 1, RTL, RMC, 20 minutes, Le Monde, M6, Canal, National Geographic, Planète, Chasseur d'Images, Réponse Photo, 4x4 Magazine, Auto Plus, Femme Actuelle...),  

> scandinaves (les principaux journaux et chaînes télé finlandais, suédois, norvégiens et danois),  

> mais aussi en Allemagne, Italie, Espagne, Portugal, Suisse, Bénélux, Grande Bretagne, et même au Japon. Il y en a donc pour tous les goûts, du plus proche au plus lointain !  

 

Vous associez ainsi l’image de votre entreprise ou de votre commerce aux valeurs du raid : aventure – nature – culture, partage, esprit d’équipe, découverte de soi, des autres, du Monde.

 

Bien entendu, nous pourrons vous remettre un reçu pour tout don effectué (nota : ils ne seront pas pour autant déductibles de vos impôts sur le revenu ou sur les sociétés, puisque nous ne sommes pas une association d’intérêt général ou public... Par contre une entreprise peut l'inscrire dans ses frais généraux). Et bien entendu, nous déclarerons ces dons dans notre prochaine déclaration de revenus.  

 

Merci par avance pour votre soutien et votre confiance !

Gilles, pour l'équipe LeCriDuLama.

 

https://lecridulama.wordpress.com

www.facebook.com/LeCriDuLama/

www.instagram.com/lecridulama/ www.flickr.com/photos/146213964@N06/albums

Thumb_2017-02-05_15h30m55_-_carr_200-1486894366
LeCriDuLama

Gilles et ses deux filles, Lucie et Marie. Avides de voyage, de découverte, d'aventure photographique et humaine...

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ A quels postes du budget seront affectés les produits de cette collecte ?

Prioritairement au financement de 4 pneus neufs pour le Defender.
Si le résultat dépasse le montant mini de la collecte jusqu'à concurrence de 700 € environ, il sera affecté à la réfection des suspensions de la remorque.
Et si l'on pulvérise cette barre des 700 €, cela viendra gonfler la cagnotte du voyage pour le paiement du carburant, des péages, ferry, etc.

+ Quel est le planning prévisionnel du projet ?

L'hiver sera consacré à... rester au chaud ! :)
Bon, d'accord, cette réponse est un peu déformé par la température extérieure ce matin (-8°C)...
Plus sérieusement, je vais consacrer l'hiver à préparer et consolider le budget de l'aventure. Cela passe notamment par la recherche de soutiens, d'où la présente collecte.
C'est aussi (et toujours) l'occasion de faire quelques clichés, histoire de ne pas perdre la main, voire si possible de s'améliorer tant sur le plan technique que sur le plan de "l'oeil" (pour "sentir" à l'avance le beau cliché potentiel) et disons "émotionnel" (faire en sorte que la photo "raconte une histoire" et "parle" à son spectateur).
A noter aussi un point singulier début mars : le Defender passe au Contrôle Technique ! Pas de raison de s'inquiéter, mais on ne sait jamais, on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise surprise à impact financer négatif...

Au printemps, on rentre un peu plus "dans le dur" :
- complément d'équipement du Defender et de la remorque (pneus, suspension, ...), et préparation de l'aménagement des rangements du matériel, afin que cela soit pratique. On va essayer de profiter des "ponts" du mois de mai pour tester l'organisation en vraie grandeur...
- ce sera aussi une première période de sorties dans les petits chemins pour ceux qui auront choisi un pack "WonderLMDLBox" ! :)

Au début de l'été, la fièvre commencera à monter...
- Dernières cogitations, derniers ajustements de l'organisation des rangements, etc...
- Un essai grandeur réel de la douche (poche d'eau qui est censée chauffer toute seule sur le toit du Def)
- Peut-être encore quelques packs "WonderLMDLBox", voire le pack "AirLMDLnB" pour les petits veinards qui auront osé cliquer les premiers !... ;)
- Bouclage de la cagnotte pour le voyage, et suivant la situation, un ouf de soulagement ou quelques sueurs froides...

Du 25 juillet au 25 août : le voyage, enfin ! :)

Septembre : retour à la vraie vie, mais avec en plus, assurément, des étoiles pleins les yeux !...

Automne : Les tirages de photos, les derniers packs "WonderLMDLBox", le pack "AirLMDLnB " s'il n'a pas été consommé en juin.
Et puis bien sûr, les articles dans les journaux, les interviews à la radio, à la télé, Michel Drucker, Harry Roselmack, j'en passe et des meilleurs... Un petit passage peut-être chez le kiné pour ce problème soudain de chevilles enflées ? Enfin bon, on verra...

+ Pourquoi le Cap Nord ?

Très bonne question, je vous remercie de l'avoir posée !
La réponse est simple : parce qu'il existe, contrairement au Cap Sud, au Cap Est et au Cap Ouest.

+ Qui récupèrera le résultat de cette collecte ?

C'est moi, Gilles, le papa, qui encaissera "la fraîche".
C'est aussi moi qui m'occupe des achats qui seront effectués avec cet argent.
Pendant le voyage, Lucie sera "la trésorière du quotidien" : elle gérera la "fonte des neiges" et fera en sorte qu'il en reste jusqu'au retour à Paris (et même si possible jusqu'à Amplepuis...). Cela constituera un excellent exercice pour elle. J'ai totalement confiance : elle fera ça très bien ! :)

+ Pourquoi "LeCriDuLama" ?

Abonnez-vous à notre page FaceBook et/ou au blog, et vous le saurez au plus tard à notre retour du voyage.
Vous voulez le savoir plus tôt ? Alors vite : cliquez pour contribuer à cette collecte. Vous aurez la réponse avant les autres, dès que nous aurons atteint le but de cette expédition : le Cap Nord ! :)

+ Pourquoi "LaMachineDuLama" ?

Très simple : c'est la machine qui va emmener l'équipe LeCriDuLama au Cap Nord.

+ Pourquoi partir avec un Land Rover Defender, alors que d'autre partent en 2CV, en 4L ou en ZX ?

Figurez-vous que nous avons aussi une ZX !
Nous n'avons jamais eu de 2CV, mais une Méhari, qui plus est un modèle rare puisqu'il s'agissait de l'une des 1244 Méhari 4x4 produites par Citroën entre 1979 et 1987 !...
Alors pourquoi le Def ? Tout simplement parce que nous l'avons, et qu'il aurait été dommage de le laisser au garage le temps de ce voyage !
Nous l'avons acquis il y a quasiment 5 ans maintenant, dans le but de faire des voyages un peu "hors normes", voire "hors des sentiers battus", et assurément hors des "Club Resort Machin" en formule "all inclusive".
Non pas que l'on déteste les formule "all inclusive" (ça ne fait pas de mal de temps en temps... ;) ), mais pour vivre des choses différentes, bousculer les habitudes, revenir à des choses plus simples, plus rustiques, sans pour autant être trop casse-cou (on a un peu passé l'âge...).
Le Land Rover Defender est un 4x4 quasi mythique qui se prête parfaitement à ce genre de projets, ce genre de voyages.
Il y en a d'autre, tout aussi mythiques (Toyota Land Cruiser, Mitsubishi Pajero, Nissan Patrol, etc..).
La Méhari était géniale, mais quand même un peu petite pour des voyages un peu long et lointain en famille (à la base, c'est une 2 places...).
Nous avons donc cherché "plus grand".
Les circonstances nous ont amené sur le Def, et on en est bien content ! :)

Derniers commentaires

Thumb_default
Super comme projet, ça fait envie!!
Thumb_default
J'ai hâte de voir vos photos :) Belle aventure en famille Un poutou de Toulouse
Thumb_default
bravo Gilou et les fifilles - bisous