Aidez à réunir, pour fêter les 30 ans de sa montée historique en 1ère division, l'équipe qui nous a fait rêver: celle des Chamois Niortais 86/87!

Large_niort_7-1477853923-1477853955

Présentation détaillée du projet

UNE MONTÉE HISTORIQUE FÊTÉE PAR TOUTE UNE VILLE:

 

 

   En mai 1987, à la surprise générale, l'équipe de football des Chamois Niortais (tenant son nom des chamoiseries, ces fabriques de peaux de chamois, qui firent pendant de longues années la renommée de la ville) accédait pour la 1ère - et seule fois - de son histoire à la 1ère division. Une liesse incroyable s'est alors emparée de cette ville moyenne de 60000 habitants et d'une partie de la région Poitou-Charentes. L'aventure au plus haut niveau ne dura qu'un an mais la nostalgie de cette période est restée très forte. Beaucoup de jeunes et moins jeunes de l'époque se souviennent encore parfaitement des dribbles chaloupés du Ghanéen Abédi Ayew dit Pelé, future star de l'OM, des buts de Jacky Belabde, de la vista d'Azzedine Amanallah, de l'abattage du capitaine et milieu de terrain Pascal Gastien, des arrêts de Franck Mérelle etc...                                                      

Img_0151-1476478823

 

Jacky Belabde, Patrice Augustin, Abédi Pelé, Azzedine Amanallah et Philippe Gladines.

 

 

 

UNE SOIRÉE VINTAGE POUR COMMÉMORER L'ÉVÈNEMENT:

 

 

  Cette équipe a fait rêver beaucoup d'amateurs de football de la région et, à l'approche du 30ème anniversaire de cette accession magique, nous sommes nombreux à souhaiter revoir, le temps d'un week-end, tous ces héros qui nous ont fait partager cette aventure. L'idée est de créer l'évènement en réunissant tous les anciens joueurs de l'époque à Niort le 12 mai prochain à l'occasion du dernier match de la saison à domicile de l'actuelle équipe pour un moment de convivialité et de partage autour d'une séance de dédicaces et d'un bon repas. 

 

Planning prévisionnel de la journée:

 

À partir de 15h: accueil des anciens joueurs et installation à leur hôtel pour certains d'entre eux;

De 18h à 19h: séance de dédicaces au stade René-Gaillard pour les supporters;

19h30: présentation de toute l'équipe dans le stade avant le match;

De 20h à 22h: match de l'équipe actuelle de Niort face à Strasbourg; présence des anciens joueurs dans les tribunes;

À partir de 22h30: repas dans un restaurant de Niort ou des environs.

 

 

Img_0157-1476479290

 

                           La star de l'équipe qui jouera par la suite à l'OM                            

 

Img_0152-1476478865

 

L'équipe des Chamois niortais 86/87 que nous souhaitons réunir pour les 30 ans.

 

ILS ONT PARTICIPÉ À L'ÉPOPÉE:

 

Gardiens: Franck Mérelle, Laurent Martineau; défenseurs: Paul Squaglia, Gilles Eyquem, Bruno Steck, Éric Boucher, Laurent Cadu, Bruno Audebrand; milieux de terrain: Jean-Michel Bassot, Pascal Gastien (capitaine); Azzedine Amanallah, Abédi Ayew Pelé, Jean-Paul Ribreau, Thierry Boyer, Pascal Depierris, Alain Moriceau; attaquants: Jacky Belabde, Philippe Gladines, Patrice Augustin, Jean-Michel Ferrière, Bruno Périer, Sylvain Chomlafel; entraineur: Patrick Parizon.

 

 

 

DES ANCIENS JOUEURS MOTIVÉS ET HEUREUX À L'IDÉE DE SE RETROUVER:

 

 

  Nous avons commencé à partir à la pêche aux numéros de téléphone de tous ces héros et le résultat est fructueux et encourageant. Tous les anciens joueurs contactés ont salué la démarche et semblent très heureux à l'idée de se retrouver. Aléas du football professionnel et de la vie obligent, certains d'entre eux ne se sont pas revus depuis 30 ans! Depuis son départ en juin 1987, Abédi Pelé n'est même jamais revenu dans la région! Son retour à Niort sera, pour beaucoup d'entre nous, un évènement. 

 

Img_0155-1478377699

 

              Abédi Pelé, quasiment inconnu à son arrivée dans les Deux-Sèvres.

 

 

DES MÉDIAS PRÊTS À SUIVRE:

 

 

   Sollicités pour un avis consultatif, certains confrères travaillant pour des journaux de la Presse quotidienne régionale se sont montrés enthousiastes à l'idée de voir ce projet se réaliser et sont même prêts à le relayer dans leurs pages une fois en ligne sur kisskissbankbank. 

 

Img_0276-1479802721

 

                                            Article du "Courrier de l'Ouest" du 19/11/2016

 

PATRICK PARIZON: "DES REQUINS QUI ONT BOUFFÉ TOUT LE MONDE !"

 

                                                  Img_0297-1480617640

                                                Patrick Parizon, photo Panini 1987

 

 

"C'est le meilleur souvenir de ma carrière de coach!" Entraîneur de Niort en 86/87, Patrick Parizon dit "Papa", 66 ans aujourd'hui, se souvient avec émotion de cette saison durant laquelle les Chamois avaient les dents acérées. Et un aileron dans le dos.

 

Que retenez-vous de cette saison historique pour le club?

"J'ai eu la chance d'avoir un groupe de mecs exceptionnels, comme j'aurais aimé en avoir tout au long de ma carrière. Des affamés! Ils avaient tous un tempérament de feu. J'ai eu de bonnes sensations dès le premier match de la saison à Orléans, que l'on gagne 1-0. On avait recruté un nouveau gardien, Franck Mérelle, qui ne jouait pas beaucoup à Auxerre. Personne ne connaissait sa réelle valeur, y compris parmi mes joueurs! Et il a fait un malheur! En multipliant les arrêts exceptionnels, il a rassuré tout le monde. D'entrée, cette prestation nous a mis sur de bons rails. Là-dessus, vous rajoutez Abedi Pelé...Je me suis très vite dit qu'on aurait un coup à jouer, même si on ne parlait pas encore de montée bien sûr!  L'appétit est venu en mangeant et comme je n'avais que des requins dans mon groupe, on a bouffé tout le monde!"

 

Le "Monsieur Plus" de cette saison reste incontestablement Abedi Pelé. Comment l'avez-vous découvert?  "J'étais en stage à l'INF Vichy quand je suis tombé à la télévision sur un match de Coupe des Alpes, une compétition amicale de l'époque. Dans l'équipe de Saint-Etienne, il y avait Abedi qui était à l'essai. Renseignements pris auprès de Pierre Garonnaire, le recruteur des Verts, l'ASSE ne pouvait rien lui proposer car le club avait déjà son quota d'étrangers. Le même problème s'est posé par la suite à Lens et à Nantes, je crois. Quelques semaines plus tard, pendant la Coupe du Monde au Mexique, j'apprends, par l'entremise de son agent, qu'il est finalement rentré au Ghana faute de propositions en France! Je lui ai fait part de mon vif intérêt et 48 heures plus tard, Abedi arrivait à Niort. On avait un match amical dans les environs. Je le fais jouer et, en quarante-cinq minutes, il a mis tout le monde d'accord. À la pause, je me souviens avoir dit à Pierre Figari, le président du club: "N'attends pas la fin du match pour le faire signer sinon on ne le reverra plus !" Et il a signé le lendemain!"

 

Cette montée a été célébrée par toute la ville avec des scènes de liesse incroyables. Quels souvenirs gardez-vous de cette fête? 

"C'était de la folie! Vous vous rendez compte, on est les seuls à être allés sur le balcon de l'hôtel de la ville, avec le Général de la Gaulle! Les employés municipaux ont même craint qu'il ne s'effondre. Cette montée a donné du bonheur au gens. Je me souviens avoir vu des papys et des mamies en pyjama dans la rue pour nous applaudir! Ça marque!"

 

Et que vous inspire le fait de vous retrouver prochainement pour fêter le 30ème anniversaire de cette accession? "

"Un grand bonheur! J'espère vraiment que ces retrouvailles vont avoir lieu. Que ces joueurs soient heureux à l'idée de se retrouver ne me surprend pas du tout. On va refaire le monde et les matches!"

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à l'organisation générale de ce week-end:

 

- aide au défraiement des joueurs pour leur déplacement et leur hébergement une nuit sur place (certains n'habitent plus du tout la région; deux d'entre eux viendront même spécialement de l'étranger);

- édition d'un maillot collector s'inspirant de celui porté par les joueurs de l'époque;

- réimpression d'un poster de l'équipe de 86/87;

- organisation du repas du 12 mai au soir.

 

 

BUDGET PRÉVISIONNEL:

 

 

- Aide aux frais de déplacements des joueurs: 2000€

- Hébergement des joueurs n'habitant plus la région: 500€

- Repas du vendredi 12 mai au soir: 1000€

- Fabrication de 50 maillots collector spécialement pour l'événement  + posters + ballons: 1500€

 

 

L'éventuel supplément de la collecte sera entièrement réinvesti dans la soirée et les contreparties. 

 

                          Img_0153-1476479694

 

                           L'un des deux maillots collectors de l'époque

 

            Img_0154-1476478967

             L'autre maillot de l'époque porté par Abédi Pelé     

 

CALENDRIER PROVISOIRE D'APPLICATION DU BUDGET:

 

Janvier 2017: dès la fin de la collecte, lancement des réservations (billets d'avion, de train pour les joueurs venant de loin; d'hôtel pour ceux qui n'habitent plus la région sans oublier le restaurant pour le repas du 12 mai au soir en négociant un menu pour chacun).

 

Février-mars 2017: Lancement de la fabrication des "produits dérivés" de la journée du 12 mai: flocage du maillot collector, impression des posters, achat des ballons. Avec l'éventuel surplus, réalisation d'un petit film qui sera projeté lors de la soirée. 

 

À partir du 15 mai 2017: envoi des contreparties (maillots, posters, ballons dédicacés) aux donateurs.

Thumb_img_0025-1476479930
ManuRouxJO

Journaliste sportif de 41 ans, passionné de voyages, de handball, de soul, de funk et de Jean-Pierre Marielle. À l'âge de 10 ans, je suis devenu totalement fan de l'équipe de foot de ma ville, les Chamois niortais FC. J'ai eu de la chance: j'ai commencé à m'intéresser à cette équipe au moment de son âge d'or, au milieu des années 80. En 1987, elle... Voir la suite